Partagez | 
 

 Larissa Everdeen [Validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cavalier(ère)
avatar
Messages : 48

MessageSujet: Larissa Everdeen [Validée]   Ven 1 Juin - 11:31

Prénom & Nom: Larissa Everdeen
Sexe: Féminin
Âge: 28 ans
Race: Humaine à moitié haut-elfe (aucun trait physique des elfes, ou presque)

Groupe: Guerriers de la lande
Rang: Cavalière
Métier: Chevalier

Description physique:

Larissa une femme élégante dont la taille est fine et svelte. Lors de sa démarche, elle semble flotter au dessus du sol grâce à sa délicatesse. Elle a apprit à se déplacer si rapidement, si subtilement que cela devient un excellent atout en combat. Elle est discrète et attentive, tous ses gestes sont calculés de manière à ce qu’elle ait l’avantage en tout temps. Bien qu’entraînée, elle ne rivalise pas avec ses confrères masculins, sa force lui faisant défaut. Cela ne fait pas d’elle un adversaire moins redoutable. Larissa a une chevelure brune aux quelques reflets dorés, descendant jusque dans le bas de ses reins. Elle préfère les gardés attachés de manière à ce qu’ils ne la gênent pas. Elle possède une peau laiteuse, lisse et presque satinée. Curieusement, même si elle voyage régulièrement, son teint demeure blanchâtre et lumineux. Ses lèvres rosées sont pâles s’agençant bien avec ce dernier. Ses yeux, d’un vert clair d’une couleur ressemblant à l’émeraude brillent sous les rayons des soleils. Larissa a une odeur enivrante qui est assez indescriptible, accompagnant sa beauté naturelle. Comme elle provient d’une famille assez fortunée, elle a souvent droit à des bals importants donnés par sa famille, or il lui arrive souvent de porter des tenues élégantes ajustées à la taille ainsi que des bijoux pour lui donner fière allure. Elle possède d’ailleurs un pendentif fait de perles et d’un cœur en argent. Il s’agit d’un présent familial qui lui provient de sa vraie mère. Lorsqu’elle agit à titre de guerrière, elle porte des vêtements protecteurs adéquats et assez légers pour lui permettre, encore une fois, de se mouvoir facilement. Elle ne quitte jamais ses deux épées jumelles qui sont assez légères, mais dont elle a l’utilité assez souvent. L’une d’entre elles est attachée dans son dos lorsqu’elle part sur la route et l’autre à sa hanche. Elle possède également quelques couteaux de lancée enfouis dans son équipement et une dague dans sa botte. Pour finir, elle a une cicatrice le long de son bras droit qui mesure environ dix centimètres, qui lui rappel un souvenir douloureux.

Description psychologique:

Larissa est charmeuse et joueuse de nature, assez persuasive également. C’est une femme ambitieuse qui a une autorité impressionnante. Il faut dire qu’elle déteste lorsqu’on la contredit ou quand elle n’obtient pas ce qu’elle veut. En ce sens, elle est quelques peu manipulatrice lorsque nécessaire, mais sans plus. C’est une femme aventureuse et très compétitive, il n’est pas rare qu’elle aille au bout de ses forces pour accomplir une mission. On la qualifie souvent de flamboyante, car elle émerge souvent des foules lorsque voulu. L’humaine est intelligente et sérieuse lorsqu’il se doit, lui donnant quelques atouts. D’une nature plutôt calme face à une situation problématique, elle pourra tout autant devenir agressive si l’on met les siens en danger. Arrogante à ses heures, parfois elle en remet plus d’un à leur place sur son passage. Malgré son caractère assez explosif, elle n’est pas moins une femme loyale envers les siens. Elle est orgueilleuse et n’admet pas facilement ses tords, il faut que le partie adverse ait de bons arguments, mais fini toujours par admettre la vérité. La vérité… c’est une chose importante pour elle, Larissa voudra la découvrir qu’importe le prix. Têtue, mais rationnelle, elle arrive toujours à ses fins avec beaucoup de détermination. Larissa est dévouée et curieusement assez héroïque à ses heures. Elle possède une imagination assez débordante et a des idées plutôt saugrenues, mais c’est ce qui fait son charme. Elle offre sa confiance aux gens facilement, mais une fois qu’elle est trahie, impossible de la récupérer. Bien que ce caractère forgé pour l’apparence soit assez important, elle est tout de même rongée par une certaine tristesse, une amertume que personne ne peut comprendre. C’est pourquoi lorsqu’on s’approche trop de sa personne, elle se renferme et devient offensive. Elle pourrait même être véritablement cruelle envers ceux qui insistent trop.



Histoire:

Son histoire…si vous croyez qu’un jour elle se confiera à vous, vous avez tord. Quoi qu’il en soit, il y a bien une oreille qui l’aura entendue se confier, mais elle n’en était toutefois pas consciente.

La petite Everdeen naquit dans l’Illithil, le royaume des hauts-elfes. Son père était un simple forgeron de ce royaume et sa mère quant à elle, humaine, était venue au Sanctuaire dans l’espoir de trouver une paix certaine. Leur histoire commença, tout comme bien d’autres dans cet endroit magique, dans un bonheur presqu’absolu. Cependant, les deux jeunes gens n’étaient pas fortunés et ne pouvaient s’offrir que le stricte nécessaire pour vivre. Quelques printemps plus tard, naquit une petite fille aux yeux d’émeraude, qui avait tout pour faire fondre leur cœur. Même s’ils n’avaient pas de biens, ils savaient que cette petite valait tout l’or du monde. À ce jour, elle se faisait appeler Alyssa Evly, fille de Lana et Mënel Evly. Curieusement, Alyssa n’avait aucune particularité de son paternel, mais tout de sa mère. On ne voyait aucune trace elfique dans son apparence (à part ses oreilles qui étaient légèrement plus pointues), ni même dans ses goûts, à la grande déception de son père.Il aurait voulu faire de sa fille une prêtresse, comme sa grand-mère, mais ses intérêts étaient bien différents.

Alyssa n’était pas douée pour l’apprentissage qui s’offrait à elle, incapable de rester en place plus de deux minutes, elle ne voulait rien savoir de l’art du combat, ni même de la littérature. Son comportement inquiétait ses parents, qui s’acharnaient à comprendre ce qu’elle voulait, ce pourquoi elle était née. La petite, alors âgée de dix ans, se sauvait très souvent dans la forêt, allant même à la bordure de la lande et ce, même si on lui interdisait. Malgré cela, elle finissait toujours par revenir, mais le silence qui l’habitait chaque fois qu’elle revenait devenait agaçant. Elle ne parlait que très peu, ne souriait pas et ne se mêlait pas aux autres enfants. Pourtant, ce n’est pas l’amour qui lui manquait, la petite était heureuse, mais à sa façon semblerait-il.

Un jour, elle fit un pas de trop, ce qui la conduisit dans la lande… dans ce territoire inconnu. L’enfant avait toujours été fascinée de ces terres, s’approchant toujours plus de ce paysage changeant. Elle ignorait à cet instant que son destin venait de basculer et qu’elle ne serait plus Alyssa Evly, plus jamais. Quelqu’un la trouva. Un homme qui travaillait pour la famille Everdeen, un homme qui venait de saisir l’unique chance qu’il avait de se faire grassement payer, mais aussi d’obtenir une éternelle reconnaissance. La fillette fut emportée au manoir Everdeen, là où une noble famille riche vivait dans le royaume de Berill adjacent à la lande. Kristen et Jaey avaient une petite fille qui ressemblait, en tout point, à la petite Alyssa… le seul problème était que leur enfant venait de mourir d’une maladie incurable, laissant les deux parents dans un état désastreux. Et Alyssa était arrivée, comme si les dieux avaient entendus leurs prières, comme si elle n’attendait qu’eux.

Leur chagrin s’estompa assez rapidement quand ils comprirent qu’ils pouvaient faire d’elle leur fille, comme si l’autre n’avait pas existée, comme s’ils mettaient un pansement sur leur passé, décidant de faire un pas en avant. L’idée leur paru d’abord étrange, mais plus le temps passait à côté de cette fillette, plus la mémoire de leur fille défunte se dissipait jusqu’à ne plus exister, ou presque. Alyssa fut désormais nommée Larissa. Sans trop savoir pourquoi, la petite n’en fut pas perturbée et elle accepta sa nouvelle vie dans le silence, fascinée par tant de nouveautés. Elle n’entendit plus parler du sanctuaire elfique pendant de longues années, de toute façon ses parents adoptifs n’auraient jamais pu imaginer qu’elle proviendrait de cet endroit. Pour eux, c’était un don du ciel, tout simplement. Ils ne lui posèrent pas plus de questions car leur nouvelle protégée refusait de parler.

Plus tard, lors de l’adolescence, elle commença à s’intéresser un peu plus à l’art du combat, comprenant que c’était ce qui lui fallait si elle souhaitait voyager. Voyager… voilà un mot qui la fascinait en tout point. Larissa avait toujours eu l’impression de vivre dans une prison, ce manoir qui n’était pas sien, mais heureusement, ses parents ne lui mettaient pas trop de restrictions. Ils prenaient soin de leur unique fille, sachant que la vie ne tient qu’à un bout de ficelle. La jeune femme commença donc à manier l’épée, aux côtés de quelques braves gens de la noblesse. À cette époque, elle commença à parler un peu plus, oublier peu à peu son passé, jusqu’à même ne plus y penser. Jamais elle ne révéla son origine et tous ceux qui la rencontraient pouvaient s’y méprendre…pour eux, elle était totalement humaine.

À son dix-huitième anniversaire, ses parents lui offrirent Denïr, un étalon noir assez impressionnant. Ils voyaient la flamme qu’avait Larissa lorsqu’elle devait monter en scelle, ils voyaient qu’elle était faite pour être une cavalière, en plus de cette nouvelle passion pour l’épée. Si elle n’avait pas été douée dans sa jeunesse, c’est sans doute parce qu’elle n’y voyait pas l’intérêt, mais aujourd’hui, elle n’était plus la petite fille naïve d’autrefois. Elle savait que si elle s’appliquait à quelque chose, elle pouvait réussir. Les Everdeen ne pouvaient l’empêcher de faire ce qui lui plaisait, sachant très bien qu’elle n’était pas femme comme les autres, bien plus de mystères l’entourait.

Deux ans plus tard, elle quitta le foyer familial pour se joindre aux guerriers de la lande, ceux qui l’avait toujours émerveillée. Elle voulait pouvoir parcourir le monde et appréciait leur façon de faire. Même s’il fut difficile pour une femme de gravir les rangs de ces fiers chevaliers, elle s’acharna pour un jour se voir remettre le titre de cavalière. C’est d’ailleurs lors d’une de ses premières quêtes qu’elle rencontra un dénommé Daniel. Cette dernière voyagea à ses côtés pendant un moment, apprenant à le découvrir. Larissa se surprit même à s’éprendre de cet homme, qu’elle voyait différemment à présent. Il eu bien une histoire entre eux, mais avec son titre de cavalière, elle ne le voyait que très peu. Un jour, il décida de retourner vers ses terres natales et elle ne le revit jamais.


SECTION HRP

Code: Validé par Kalyäh
Comment as-tu trouvé le forum?: Double compte de Kalyäh ^^
As-tu des commentaires?: -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Larissa Everdeen [Validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Mangemort 23 [Validée par Yuki Hoseki ]
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]
» Eänwen Melwasúl [Hanegard] - [Validé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les lunes de Merak :: L'Antre du joueurTitre :: Sanctuaire des Joueurs :: Fiches de présentation :: Fiches Validées-