Partagez | 
 

 Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Chef du Clan du sud
avatar
Messages : 1143

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Jeu 9 Aoû - 22:25

Comme dans son souvenir, Kehlvh’an était tout à fait charmant. Autant par sa façon de parler que par sa démarche, ainsi que ce mystère qui planait autour de lui. Jetant un coup d’œil à sa fille, elle pu comprendre la fascination qu’elle lisait dans ses yeux lorsqu’elle regardait ces inconnus. Un sourire charmé se glissa sur les lèvres de la mère qui admirait la pureté que l’enfant avait encore, fort heureusement.

Kalyäh préféra garder le silence pour le reste de la route, bien que quelques propos fussent ajoutés par leur accompagnateur. Elle comprenait totalement qu’il souhaitait la mettre en confiance, mais elle se devait, en tant que chef d’un clan, de demeurer vigilante. Une certaine confiance avait été établie depuis un moment entre les deux peuples, mais celle-ci avait été ébranlée par les récentes découvertes. C’est ce qu’ils tenteraient de rétablir, du moins elle l’espérait. Quoi qu’il en soit, la thériantrophe devrait tout de même de se plier aux exigences de ces Nocturnes si elle souhaitait rencontrer leur Monarque. Même si cela lui déplaisait, elle se fierait donc à son instinct animal qui ne l’avait jamais trompé. En effet, son totem, le tigre, lui apportait quelques atouts qu’elle mettrait à son profit même si elle ne voyait pas la route devant elle. Elle commença à méditer afin d’être prête à tout éventualité.

La chef des sudiste se retourna sans plus tarder vers sa fille et lui sourire tendrement pour la mettre en confiance. Elle la saisit par la suite la main afin de l’avoir près d’elle en tout temps lors de la prochaine étape de leur route. S'agenouilla à sa hauteur, elle posa son regard sauvage dans les prunelles de l'enfant en la rassurant.

« Ça va aller ma chérie. Il faut leur faire confiance, ce sont nos amis. » Dit-elle d’une voix douce et réconfortante en rapprochant la petite près d’elle.

Son regard se posa par la suite sur Celend, qui lui fit un signe de tête approbateur. Lui aussi se fierait à ses sens au cours du prochain instant. Il avait un air très confiant au visage et surtout, très protecteur. Il déposa sa main sur l’épaule de Luna comme le ferait un père.

« Je vous en pris » Dit Kalyäh à l’intention des Nocturnes.

Ainsi donc ils seraient conduits dans un lieu sûr. Après quelques réflexions, Kalyäh se dit qu'elle ne devrait pas douter de ces paroles, eux qui semblaient être un peuple assez fier et soudés. Une fois que leurs yeux furent bandés, elle se laissa guider par le cortège dans un silence profond. Ses pas se voulaient lents alors qu'elle essayait de s'imaginer ce à quoi pouvait bien ressembler ce passage, mais tout ses efforts étaient vains. Un jour peut-être aurait-elle l'honneur de pouvoir admirer ce décor inconnu, qui il faut le dire, l'intriguait fortement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merak.forum-canada.com
Sentinelle
avatar
Ennemis : Sa témérité
Messages : 40

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Ven 10 Aoû - 5:09


.
Une fois satisfait sa curiosité, son nashklä se laissa conduire sans broncher, habitué à réagire aux moindres désirs de la nocturne. Cependant, son désinteret des thériantrophes n'était que feint. Sam pouvait distinguer que le fauve sous elle, gardait ses oreilles légèrement tendues et tournées en arrière , signe évident d'une certaine contrariété. La crinière de l'animal masquait son état de tension, mais la Na'Shäen avait compris ce qui déstabilisait le fauve. Les odeurs des thériantrophes. Savant mélange de musc subtilement marié aux effluves de leurs totems. Samyëeh sourit malgré elle, elle savait que le nashklä avait mémorisé jusqu'à la nuance la plus infime de chaque émanation odorifère des trois spécimens , pour ne plus jamais les oublier.
" La petiote n'oubliera jamais non plus sa première rencontre avec nous " songea la fière guerrière. Son visage était tourné vers le sens de la marche , et pointait loin sur l'horizon, mais elle sentait le regard et l'attention de la fillette du groupe sur elle . Quant à l'homme du clan, comme elle, il se cantonnait dans un mutisme , dont la Vénérable suposait qu'il mettait à profit pour se concentrer sur chaque détail , et du paysage , et des attitudes des Nocturnes pour les décrypter , ce qu'elle faisait aussi , d'ailleurs . Sam avait un don pour analyser, non seulement le langage commun, mais aussi la gestuelle des personnes , car le language du corps était bien plus sincère que l'expression de la parole, que l'on pouvait manipuler avec fourberie.
A l'entré du passage, Samyëeh sauta à bas du fauve puis fouragea affectueusement dans la crinière du Nashklä pour le remercier, et lui commanda en sysha de rester en arrière et de fermer la marche . Toute les précausions avaient été prise , afin que rien ne puisse laisser le moindre repère dans la mémoire des thériantrophes. Connaissant leur sens aigü et développé de l'odora , par leur jémellation animale, tout le passage baignait dans des émanations d'aromates et effluves d'herbacés brouillant les sens des sudistes afin que même celui de leur orientation fut bouleversé. C'est ainsi que bientôt, ils arrivèrent au lieu du campement. La Na'Schäen s'activa avec des gestes sur à participer à l'installation du camp, puis , lorsque chacun trouva sa place , elle s'approcha de la toute jeune fille et posa sa lance au sol devant la thériantrophe. Sam avait noté le regard intrigué de l'enfant , lors de leur marche dont elle avait lu l'intéret pour son arme. La vénérable s'accroupi à hauteur de Luna et plongea son regard insondable dans le sien, sans pour autent que celui ci soit hostile, alors qu'un sourire enigmatique effleurait ses lèvres :

" Voulez vous la voir de prêt ? "

Ma fiche Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fille du Chef du Clan du sud
avatar
Messages : 51

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Ven 10 Aoû - 15:10


La jeune enfant hocha doucement la tête sans quitter sa mère des yeux. Bien sûr la situation ne leur plaisait pas, ne pas pouvoir voir et sentir la perturbait beaucoup. Tout doucement elle vit le morceau de tissus descendre sur ses yeux. La petite main de l’enfant serra celle de sa mère, démontrant que la situation la perturbait réellement. Tout était noir autour d’elle, elle n’arrivait pas à se repérer et tentait sans réussite de trouver ses repères dans cette situation plus que désagréable. Ils avancèrent longtemps à tâtons dans ce noir jusqu’à un premier campement. La jeune enfant s’installa près du feu en silence, elle n’avait pas apprécié le traitement même si elle comprenait pourquoi ils le faisaient. Pendant longtemps elle regarda les flammes en silence, hypnotiser par celles-ci.

C’est alors que la nocturne qui l’avait tant intrigué l’approchât. L’enfant se retourna doucement pour la regarder dans les yeux sans dire un mot. Les prunelles de l’enfant étaient changeantes, vacillant entre de magnifiques yeux félins et humains. Le bleu de ses yeux était hypnotisant, aussi profond que la mer, des yeux pur, curieux, qui n’affichaient aucune appréhension à l’égare des différences entre les deux races. C’est alors que la femme lui proposa d’observer la lance de plus prêt. Doucement, sans un mot, la petite main gauche, qui était couverte d’un bandage de combat, s’avança vers l’arme avant de s’arrêter tout aussi doucement. Elle releva les yeux vers la guerrière et dit doucement de sa voie crystaline.

-Vous êtes certaine que je peux? Son arme c’est quelque chose de personnel non? Je ne veux pas l’abimer.

Elle attendait une réponse de la nocturne avant d’oser toucher la belle arme. Elle n’avait pas encore apprit à utiliser les armes, sa formation ne s’étant limité qu’aux bases du combat à main nue, mais elle espérait réellement découvrir l’effet de manier une arme. Bien sûr ce qu’elle était capable de faire n’était rien comparer à Daëron et Samy mais elle voulait réellement découvrir et apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sentinelle
avatar
Ennemis : Sa témérité
Messages : 40

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Sam 11 Aoû - 13:27


Sam sourit devant la réticence de la petiote. Elle resta ainsi, accroupie face à elle, car assise sur ses talons, elle était à la hauteur de Luna qui trônait sur un billot de chêne et se mettait à son niveau pour lui parler d’égale à égale.
Les émeraudes de la vénérable sondèrent les azurs de la thériantrophe, et décela une candeur rivalisant avec de l’intérêt comme seul les enfants encore dépourvu de toute vicissitude savent vous regarder. Alors conquise par la pureté de l’enfant, Sam se baissa et posa un doigt sur le fer de hache de son arme, et expliqua, doucement , de sa voix suave :

Cet arme n’est pas une lance et n’est donc pas utilisé comme projectile à envoyer contre un adversaire. Les pièces en acier sont très anciennes, la pièce la plus large est une hache jumelée, mais il existe également des fers de hache simple. Je préfère celle-ci, qui est double, tout d'abord pour une question d’équilibre et d’efficacité au combat sur les coups portés latéralement, mais aussi pour l'harmonie et la beauté de l'objet.
La hampe est récente, elle se fragilise au fils du temps, malgré l’essence du bois qui est en frêne, choisi pour résister au choc lors des combats, mais suffisamment souple, pour suivre en synergie avec lui, le mouvement que le combattant lui impose. Il faut la changer régulièrement. Et enfin,à l’extrémité du manche, il y a un fer de lance, il sert autant à une bonne répartition du poids en lestant légèrement l’extrémité de la hampe qu'à porté un coup frontal à son adversaire, le tout est de jongler en bonne intelligence entre les deux fers

.
La Nocturne leva la tête pour voir si Luna suivait ses explications. La voyant concentré, elle enchaina :
J’ai choisi cette arme , parce que nous sommes parti en monte. Sur le dos de nos nashklä et si nous avions du parer à une attaque, elle est mieux adapté car elle offre la possibilité de frapper une proie tout en la gardant à bonne distance et de soi, et de sa monture
.
La Na’Shäen prit son arme et la posa en équilibre sur les genoux de la fillette, elle passa son index sur le fils de la hache et expliqua encore
Regardez Luna, un tranchant très coupant signifie souvent qu’il est fragile car plus un acier est dur, et c’est la qualité nécessaire pour un bon affutage, contrairement à ce que l’on peut penser, plus il est cassant. D’un autre côté, une lame souple risque de ne pas couper correctement car la feuille de métal serait trop fine et fragile pour la réduire en l’aiguisant, alors le forgeron devra trouver le bon équilibre pour façonner la pièce.

Le feu de camp crépitait joyeusement dans son dos, et le reste du groupe conversait de chose badine. A nouveau, Samy ficha son regard pénétrant dans celui de l’enfant , y cherchant des questions

Ma fiche Ici

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intendant
avatar
Messages : 39

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Dim 12 Aoû - 10:16

Bandant les yeux de Kalÿah sans se presser et avec douceur avant de vérifier que les sentinelles faisaient de même avec les deux autres thériantrophes. Une fois ce petit exercice arrivé à son terme il entreprit de mener le groupe en tenant les rennes de sa monture d'une main. Allant toujours lentement, encore davantage en vérité maintenant qu'ils devaient traverser la passe, un chemin étroit et sinueux qui ne posait guère de problème lors que l'on chevauchait un nashklä mais qui, à pied et en compagnie d'étrangers, se revelait inquiètant. Jettant sans cesse des regards en arrière pour être certain que rien n'allait de travers il les fit presque se coller à la paroie rocheuse. Le crépuscule enflamma bientôt les cieux puis, comme la flamme orangée d'une bougie, s'éteignit pour laisser place à la voûte étoilée.

Ce ne fut qu'alors qu'il fit cesser la marche et retira le bandeau des yeux de la chef sudiste avant de s'en aller préparer le campement avec deux des sentinelles, laissant les invités au soin de Samyëeh et de son comparse restant. Ne faisant pas grand cas de son rang dans un moment pareil il prépara un petit feu tout en échangeant des plaisanteries de bon ton avec ses compagnons. Du coin de l'oeil il vit la jeune vénérable engager la conversation avec Luna et un fin sourire se dessina sur ses lèvres avant qu'il ne décoche un regard entendu à l'un des gardes qui gloussa légèrement en retour, ayant saisit.

Se relevant il epousseta la fine couche de poussière qui collait à sa tunique et vint s'installer tranquillement sur une pierre surelevée, regardant le ciel nocturne pensivement. La chaleur du feu ne lui était pas particulièrement agréable et une soudaine tristesse l'avait envahit, à observer ces flammes dansantes et chataoyantes. Quelque chose de lourd et d'oppressant, s'abbattant sur son cœur comme l'echo d'un destin futur. Pour échapper à ces idées noires il immagina se qui se tramait à Cart'lum et les potentiels ennuis que rencontrait son frère. Il sourit de nouveau, parler avec les exaltés n'étaient pas choses aisées, c'était même presque une punition parfois, bien qu'indispensable à la bonne marche du royaume. Heureusement que ce n'était pas dans ses obligations. Il préférait être là, à jouer les guides pour le groupe de thériantrophes. Lançant un coup d'oeil à Kalyäh il l'invita à se joindre à lui, souriant doucement et omettant le guerrier silencieux qui n'avait pas décrocher un mot depuis qu'ils s'étaient rejoint.

« Il me semble que ce n'était pas par cette route ci que vous aviez été conduite à Cart'lum la dernière fois n'est-ce- pas ? Comment trouvez-vous notre contrée, vu d'ici ? » Laissant un petit silence pendant qu'elle lui répondit il cligna simplement des yeux puis soupira « Il nous restera une journée et demi de voyage, jusqu'à la citée gardienne, un trajet ardu mais pas foncièrement compliqué. Arrivé là bas vous aurez l'occasion de vous reposer plus confortablement qu'ici et de vous préparer aux débats. Ils se feront à huit clot , pour plus de calme. Mais en attendant... peut-être y a t-il quelque chose que vous apprecieriez particulièrement ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fille du Chef du Clan du sud
avatar
Messages : 51

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Mer 15 Aoû - 14:30


L’enfant écoutait son ainée avec attention et retirait toutes les informations qui pouvaient lui être utile un jour. C’est alors qu’elle déposa l’arme sur les genoux de Luna, qui comprit immédiatement son erreur. Contrairement à ce qu’elle s’imaginait l’arme avait un bon poids, l’on ne pouvait pas utiliser l’objet comme si l’on tenait une petite brindille toute légère. Tout doucement l’enfant passa sa main sur la lame pour mieux comprendre ce que la nocturne voulait lui apprendre, ce qui coupa le bandage qu’elle avait sur la main. Alors que le bandage tombait au sol sans que l’enfant ne s’en soucie, trop absorbé par l’arme et ce que disait son interlocutrice, sa petite main qui était couverte d’égratignures et de contusions du à ses entrainements à main nue se dévoila. Elle prit l’arme doucement et l’empoigna avec une force étonnante pour une enfant de son âge. Elle regardait l’arme avec une attention particulière, elle ne la regardait pas comme un jouet, ni comme une arme. Pour elle c’était autre chose, on ne pouvait définir quoi. Peut-être trouvait-elle déjà mille et une utilités à cet objet si nouveau pour elle.

-Elle est magnifique. Mais je ne pensais pas qu’elle serait aussi lourde.

Puis elle reposa son regard dans celui de Samy, alors que quelques gloussement se firent entendre autour sans qu’elle ne comprenne pourquoi. Au fond de son regard il y avait des centaines de questions, elle voulait connaître ce peuple dont elle ne soupçonnait pas l’existence quelques jours au par avant.

-Ma mère nous a dit qu’elle ne pouvait pas nous parler de vous, c’est parce que vous devez vous cacher de certains ennemis?

Puis elle réalisa ses dires en prenant un air désolé.

-Je m’excuse, si elle ne nous a pas donner de détail sur vous c’est que nous n’avons pas le droit de savoir. Ignorez ma question.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef du Clan du sud
avatar
Messages : 1143

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Mer 15 Aoû - 19:28

Sentant la main de sa fille se serer sur la sienne, Kalyäh ne pu s’empêcher de lui envoyer des ondes positives pour l’aider à se maîtriser. Le bandeau glissa sur ses yeux, et le néant fit place à la clarté qui s’affaiblissait. La chef des Sudistes n’appréciait pas cette position désavantageuse, mais pendant qu’ils avançaient, elle regagnait cette confiance en ces êtres si mystérieux. Le temps paru beaucoup plus long que d’ordinaire et la thériantrophe faisait tout pour s’imaginer les lieux, mais rien ne devait véritablement ressembler à ce qu’elle voyait dans sa tête.

Le parcours se termina à un campement qu’elle ne fut pas malheureuse de gagner, pouvant ainsi avoir les yeux libres de contempler. C’est lorsque quelque chose nous est retiré qu’on en comprend la véritable valeur. Son sens de la vision en faisait partie, très certainement. La mère s’installa près de sa fille, laquelle écoutait l’une des Nocturnes sentinelle qui lui expliquait, entre autre, la raison pour laquelle elle avait choisi cet arme. Lorsque Kehl eu terminé de préparer le feu, il sembla plongé dans une réflexion en contemplant le ciel étoilé. Quelques instants plus tard, il fit signe à Kalyäh de le rejoindre, décrochant un sourire lumineux. Après avoir jeté un coup d’œil maternel à sa fille, la chef des thériantrophes se leva sans hésitation et alla s’installer aux côtés de l’intendant.

« Je n’ai pas souvenir de la dernière route que j’ai empruntée, je dois l’avouer. Ce monde n’est pas familier avec ce que je retrouve sur mes terres, et tous les points de repères que je pourrais bien utiliser ne sont malheureusement bien peu indicatifs. Mais la vue est d’autant plus magnifique vu d’ici, c’est d’un charme tout à fait exceptionnel. »

Le Nocturne enchaîna, lui expliquant qu’il restait encore une journée et demi de route. La thériantrophe lui adressa un sourire qui en disait long sur sa motivation. Ce temps ne lui paraissait que très peu comparé à ce que son peuple avait du subir, et elle leur devait bien cela.

« Ne vous en faites pas… Nous sommes habitués de vivre dans des campements de ce genre, car nous ne passons pas tout notre temps dans notre capitale. Nous sommes un peuple assez nomade, dans le sens où nous parcourons notre jungle assez régulièrement et qu’il est de ce fait plus aisé d’établir de tels campements plutôt que de bâtir des habitations permanentes. Je ne dirai pas non à un peu plus de confort une fois arrivée dans votre citée gardienne. Autant en profiter. » Ses derniers mots furent prononcé avec une pointe d’humour qu’elle marqua d’un sourire sincère. « Pour ce qui est des débats, je n’ai nul doute que ceux-ci se feront dans le plus grand calme. »

Kalyäh posa son regard sur les flammes qui crépitaient près d’elle, lui procurant une sensation de confort. Dans les montagnes, la température était plus fraîche que dans la jungle d’Arana. Ses iris sauvages se posèrent par la suite sur sa fille qui brillait de curiosité. Elle ne regrettait pas son choix de l’avoir amenée, il n’y avait aucun doute.

« J’apprécierais que vous me parliez de votre peuple… la curiosité l’emporte, vous le comprendrez. J’ai beaucoup voyagé outre la contrée d’Arana, mais jamais un peuple m’aura autant fasciné, je dois le dire. Je ne connais que très peu de votre histoire, si ce n’est ce que les légendes racontent… »

Peut-être qu’il n’apprécierait pas qu’elle se pose autant de questions, mais elle aurait essayé. Si elle pouvait créer des liens avec cet être hors du commun, pourquoi pas? Ce serait sans doute mieux ainsi si l’alliance devait perdurer. Connaître les forces et les faiblesses de ses alliés était un atout, dans la mesure où les deux parties pouvaient se protégés l’un l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merak.forum-canada.com
Monarque
avatar
Race : Lilial
Âge : 432
Attiré(e) par : Les Mâles
Ennemis : Les Reflets de l'Ombre
Messages : 676

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Jeu 16 Aoû - 3:46

Syhl les laissa parler sans les interrompre, les écoutant un à un avec attention, le visage impassible et réservé ne laissant pas la moindre émotion filtrer. Il s’attendait à la réaction du premier, c’était un guerrier autrefois et sa lame avait toujours soif de sang, même après toutes ses années. Mais le monarque savait pertinemment que la voie du sang n’était pas la bonne, ils en auraient bien assez à faire couler en Kandor pour ne pas tenter le diable en se faisant de nouveaux ennemis. Le plus anciens des trois, prit la parole à son tour, tempérant l’esprit belliqueux de son collègue, l’expérience parlait à travers lui, il préférait assurer leur arrière et prévoir à l’avance comment affronter le Clan Sud. Mais ce qu’il oubliait c’était de considérer ses alliés comme tels, malgré cela, Syhl n’avait pas pensé à faire pression sur les villages installés sur leurs terres, et cette idée lui plut, lui tirant un léger sourire, presque imperceptible. Toutefois c’était l’avis de la cadette qui l’intéressait le plus, elle avait une vision plus neutre de la situation, ce qui rendait toujours son jugement pertinent, c’était là la raison pour laquelle Syhl lui avait proposé ce poste en dépit de son jeune âge.

Le souverain s’exprima à son tour quand les trois se turent, il en savait plus qu’il ne leur disait comme toujours, et ne comptais pas tout leur révéler. L’effet de surprise jouait en sa faveur. Regardant le plus âgé des trois il lui dit :

« Il est vrai que les quelques villages qui ont pris racine sur nos terres pourraient constituer un moyen de pression efficace, je tâcherais de ne pas l’oublier si la situation tournait mal. Mais il est de mon devoir de vous rappeler que nous somme peut-être réellement et indirectement responsable des maux qui les accablent. De ce fait il serait tout à fait déplacer et illégitime de les menacer de quelques manières que ce soit. Aussi attendrons-nous comme le suggère Elvadryël d’en savoir un peu plus avant d’envisager la moindre action.

Cependant il est aussi bien évident que la prudence est mise et qu’il serait peu sage de notre part de ne pas nous préparer en cas de conflit, aussi toi qui souhaite tant guerroyer tu vas t’occuper de préparer des cellules pour nos invités, ainsi qu’une intervention armée rapide sur leurs villages, au cas où. Mais n’agit que sur mon ordre direct, et fait toi discret, il est hors de question de corrompre le débat avant même qu’il n’ait commencé.

Quant à vous deux, je compte sur votre présence lors des négociations à mes côtés, il nous faut nous montrer accueillants et prêts à des compromis. N’oubliez pas qu’ils ont plus à perdre que nous. Nous devons chercher à renforcer cette alliance et non pas à la clairsemer.

Par ailleurs j’aimerais que vous... divertissiez un moment les compagnons de route de leur chef le temps que j’aille lui présenter quelqu’un en privé. Faite leur visiter le palais et la ville, les impressionner nous serait utile, montrer nos défenses, nos troupes et tout ce qui fait notre fierté, je serais ravi de répondre à leurs questions plus tard. Mais n’oubliez pas de garder sous silence la plupart de nos secrets, le mystère restera toujours notre meilleur atout.
»

Les embrassant d’un regard sévère il hocha la tête après quelques secondes de silence, s’assurant qu’ils aient bien reçu le message.

« Bien, vous pouvez disposer, merci. »

Et alors qu’ils s’apprêtaient à partir il ajouta à l’intention de l’Exaltée Hyak’nur :

« Elvadryël, j’aimerais vous parler. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sentinelle
avatar
Ennemis : Sa témérité
Messages : 40

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Jeu 16 Aoû - 9:58



[ Au campement ]

Sam acquiesça , l'objet faisait son poids et celà faisait sa dangerosité , elle ajouta au constat de la fillette:

" Une arme trop légère ne ferait que peu de dégat, c'est le poids de l'arme qui agit tel un levier , lorsqu'on la propulse à la force du bras, et démultiplie la force du choc ressentit au moment de l'impact. Celle ci est absolument redoutable. Mais son poids doit être en adéquation avec son utilisateur, elle vous semblera plus lourde qu'à moi même , car elle est adapté à ma taille et mon propre poids. Ainsi par exemple, je ne pourrais pas vous la prêter pour vous montrer comment l'utiliser, car vous vous retrouveriez en déséquilibre perpétuel à l'usage. En cela , mon arme devient quelque chose de très personnel. "

Le yeux de la fillette dans les siens révélait sa compréhension et brillait d'intelligence. La vénérable , toujours assise face à la petiote , sourit à sa question suivante. Ce sourire qui fleurissait, toujours enigmatique , et qui rendait la nocturne si mystérieuse et attisait l'intérêt et les regards. Son charme venait de là , de son visage grave, et son beau regard insondable mais s'en rendait-elle compte ? Probablement pas !
Son sourire s'accentua encore un peu lorsque Luna s'excusa de son manque de retenue , sa curiosité ayant emporté la jeunette sur un terrain, qu'elle jugea elle même, peut-être indiscrêt. Sam s'en amusa, car Luna posait ses questions avec un tel naturel ,distillé par sa seule candeur , que la vénérable ne pouvait s'en offusquer . D'ailleur, la nocturne , malgré sa circonspection envers les autres races, se contraignait à rester objective et se refusait à agir sous l'impulsion de son aversion envers les étrangers, et ses réflexes négatifs s'en trouvaient bridés par son discernement. C'est pour cela que Sam, pourtant de nature réservée avait ainsi engagé la conversation avec la jeune sudiste, pour ne pas laisser une idée arrêté, lui dicté une conduite nuisible à son peuple et à son Roi . Elle savait pertinement qu'ils se trouvaient sur un terrain sensible vis à vis du Clan du sud, et qu'une attitude diplomatique était de mise. L'enjeux était évident à la sentinelle , il fallait s'assurer les moyens de son ambition et gonfler leur force avec une carte insoupçonné de leurs ennemis. Un attout offert par cette alliance avec le clan sudiste, et qui pourrait faire d'eux, les maîtres du jeu... à condition de bien peser la fiabilité de ce peuple...ne put-elle s'empêcher de penser. Et c'est ce qu'elle avait engagé , en bavardant avec Luna, sonder jusqu'où pouvait aller leur confiance envers ses inconnus.
La question suivante de la fillette venait en synchronisation avec celle de sa mère, comme si l'une et l'autre fonctionnaient en parfaite symbiose, l'esprit relié ensemble dans une même direction de la pensé. Le besoin d'en savoir plus sur les nocturnes.
Sam pivota doucement d'un quart de tour, faisant à présent face à Kehl et les sudistes. La réponse de l'Opalin pourrait aussi satisfaire à la curiosité de la fillette , cela dit, Sam dit doucement , donnant au Nyl' Nacra une minute pour chercher ce qu'il voulait révéler et ce qu'il faudrait taire, car le fond de la question serait divulger par le seul monarque , sa majesté Syhlnaäsha Nyl'Nacra lors de sa rencontre avec le chef du Clan Kalyäh Taliësin.
" Si votre mère ne vous en a pas parler, c'est qu'elle doit avoir ses raisons , Luna, mais à votre arrivée à Cart'lum, vous en comprendrez une partie par vous même. Imaginez la convoitise que pourrait susciter la découverte de cette ville et sa richesse et ce que cela pourrait engendrer de viscisitude chez un peuple perverse. Chez nous au sein de notre communauté, il n'y a nulle criminalité , nous vivons en parfaite harmonie et en complette autarcie, ça vous pourrez le voir de vos yeux , car rassurez vous, ils ne resteront pas toujours bandés " ajoutat-elle avec une pointe d'humour.
A la différence des autres races, qui étaient soumis aux échanges et au commerce pour survivre, le monde des nocturnes, suffisait à lui même , cela faisait leur force, et aussi leur retraite de tous les autres peuples. Ils avaient pu évoluer au fils des générations en restant isolés et cachés des autres. Cartale et ses principales villes Perithal et Cart'lum étaient des joyaux et à leur vue, leurs invités ne manqueraient pas d'être surpris, Samyëeh en était sure . Ses révélations s'arrêtèrent là, car à présent il était du jugement de Kehl de prendre la parole, alors elle s'effaça avec tact afin qu'il poursuive , ou non ...

Spoiler:
 

Ma fiche Ici


Dernière édition par Samyëeh Na'Shäen le Lun 20 Aoû - 4:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intendant
avatar
Messages : 39

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Dim 19 Aoû - 11:17

Il était ravi qu'elle apprécie le paysage, lui-même le trouvant particulièrement magnifique. Les étoiles, perles scintillantes tout là-haut, les observaient en diffusant leur pâles rayons qui ne touchaient jamais terre. D'une oreille attentive il écoutait les réponses de Kalyäh, souriant devant la curiosité qu'elle affichait à l'égard de son peuple tout autant que devant l'assurance et la détermination qu'elle montrait. Ne répondant pas tout de suite il fut grès à Samyëeh de son intervention et hocha doucement la tête à son encontre avant de reporter l'hibiscus bleu de ses yeux sur la chef Sudiste.

« Les mots sont traitres. Je pourrais vous conter notre histoire, nos mœurs et nos vies, pendant des heures et vous tenir ainsi éveillée des jours et des nuits. Je pourrais oui, et je ne vous aurez presque rien dit. Je pourrais oser résumer tout cela en quelque mot et ainsi mettre à bas les codes du secret qui nous ont préservés durant tant d'années. Mais là encore la connaissance n'implique pas la compréhension. Vous avez vu Cartale, vous avez donc une partie de la réponse, la seconde partie je serais ravis de vous l'apporter là-bas, en notre citée. Mais ce que je puis vous dire, si vous désirer, toutes deux, y penser... » Il soupira un bref instant « Comparez les nocturnes à un diamant. Chaque membre de notre race une facette minuscule d'un grand tout. Une gemme scintillante, n'est ce pas ? »

Détournant de nouveau la tête il dissimula l'expression soudain tourmentée qui traversa ses traits comme un vent subit. Il se releva sans commentaire « Samyëeh, montez la garde, je vous prie, Kalyah venez avec moi » Bondissant sur les amas de roches il s'éloigna prestement aux travers des arrêtes dangereuses, dans la mer de roches qui formait les murs du sentier protégé. La question avait été innocente en elle-même, il était naturel qu'elles veuillent en savoir davantage sur eux. Pourtant en répondant quelque chose était venu le troubler, quelque chose qu'il ne pouvait expliquer véritablement. Du moins ne cherchait-il pas à l'expliquer.

S'arrêtant après une dizaines de minutes il attendit qu'elle le rejoigne et indiqua un clair puis d'eau où les lunes se reflétaient comme des disques d'argent. La surface lisse et parfaite protégée du vent léger et sombre en dehors de ses célestes invitées.

« Avez-vous déjà été victime d'un sentiment si fort qu'il vous brule, vous consume entièrement ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exaltée
avatar
Ennemis : La colère
Messages : 9

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Dim 19 Aoû - 20:41

Une fois de plus, les trois Exaltés avaient réussi à inspirer le Monarque de quelques bonnes idées.
Il n'y avait aucune concurrence entre les trois conseillers, chacun était complémentaire. Comme le feu ne pouvait agir sans l'air. Le premier était la Force, le deuxième était la Ruse, et Elvadryël était la pointe de douceur, une sorte d'humilité. Enfin, ce n'était que son point de vue. Elle ne connaissait pas vraiment bien ses collègues, mais elle les appréciait, sans le montrer évidemment. En effet, car elle gardait toujours ce visage impassible, presque ferme, et pourtant son regard venait dulcifier cette froideur.

Après avoir conclu sur ce qu'il ferait, il demanda aux Exaltés de divertir et d'époustoufler les étrangers qui n'allaient pas tarder à arriver. Elvadryël esquissa un léger sourire en pensant déjà à tout ce qu'elle pourrait mettre en œuvre. La visite des lieux, des spectacles, des combats en duel...Il fallait montrer à ces nouveaux venus leur puissance, montrer que les Nocturnes étaient prêts à affronter n'importe quoi, n'importe qui, à commencer par eux s'il s'avérait qu'ils trahissent le pacte secret.

Quand il finit l'entretient, il enjoignit ses conseillers de partir. Presque en choeur, les Exaltés s'inclinèrent et commencèrent à se diriger vers les portes de la salle du trône. Lorsque le Monarque rappela la cadette. Elle tourna d'abord la tête, interpellée par la demande de Syhlnaäsha, mais elle ne tarda pas à se tourner complètement et à revenir sur ses pas près de l'Opalin. Elle pencha légèrement la tête, intriguée que le Monarque veuille la voir seule.

Ses yeux semblaient s'être illuminés d'un intérêt certain. Il devait avoir quelque chose d'important à lui dire, ou bien une tâche sérieuse à lui confier, mais la Nocturne ne pouvait s'empêcher de se demander pourquoi elle avait été choisi. Elle n'était Exalté que depuis dix sept ans. Certes elle s'était habituée à avoir des responsabilités, et elle avait très bien su défendre ses talents d'Exaltés, mais elle ne pensait pas avoir l'expérience requise, s'il s'agissait de l'événement qui était au cœur des conversations : la venue des étrangers. Elle n'avait jamais vu d'autres races que ses semblables. Elle s'était beaucoup documentée, mais elle n'avait jamais pu vérifier si ce que disait les livres étaient vrais, et esprit critique oblige, elle se méfiait de ces livres.

Arrivée près de lui, elle enroula délicatement et gracieusement son foulard de soie autour de ses bras. L'air grave, Elvadryël le questionna alors à son tour, sur un ton calme, presque apaisant :


De quoi aimeriez-vous me parler, votre Majesté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef du Clan du sud
avatar
Messages : 1143

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Lun 20 Aoû - 22:45

Quelque chose dans le regard de ce Nocturne attirait inlassablement l’attention de la chef des sudistes, mais elle ne saurait mettre la main sur celle-ci. Alors qu’elle patientait à l’obtention d’une réponse de sa part, elle comprit, à travers les vents, la question de sa fille presque simultanément, ce qui ne manqua pas de faire sourire Kalyäh. Cette curiosité naturelle avec laquelle Luna faisait face aux situations ne datait pas d’hier. Non, en tant que mère, Kalyäh le lui avait enseigné dès qu’elle pouvait. Posant de nouveau ses iris presque noirs sur Kehl, il entama une réponse plutôt évasive. Il était évident qu’il souhaitait préserver plusieurs secrets, et Kalyäh ne lui en voulait pas. Le temps était encore jeunes et les années devant eux s’ils voulaient apprendre à se découvrir. Les Nocturnes, en étant confinés dans leur Royaume, n’avaient pas non plus réponses à toutes les questions qui brûlaient leurs lèvres, mais pourtant… ils patientaient.

Soudainement, le nocturne avec lequel elle conversait sembla tourmenté et se leva en demandant à Kalyäh de le suivre. Fronçant les sourcils d’incompréhension, elle se leva à son tour de façon plus délicate et le regarda s’éloigner. Hésitante, elle jeta d’abord un coup d’œil à sa fille afin de s’assurer que Celend la surveillerait pendant son absence, puis lui adressa un sourire discret avant de rejoindre Kehlvh’an. Une fois qu’elle fut à ses côtés, elle pu constater le décor magnifique, encore une fois, qui ne faisait que l’épater. Malgré les tensions du moment, elle se sentait plutôt détendue à cet instant et savait qu’elle n’avait rien à craindre.

Les douces paroles de l’intendant brisèrent le silence et captèrent l’attention de la thériantrophe qui posa instinctivement le regard sur lui.

«Oui. Mais ce sont les plus beaux sentiments qui puissent exister, les plus vrais...»

Répondit-elle sincèrement. Ce genre de sentiment incontrôlable si bien que même s’il peut parfois paraître indésirable, autant d’acharnement ne pourrait le faire disparaître pour autant. Apparemment, il n’y avait que le temps qui pouvait y faire quoi que ce soit.

La chef des thériantrophes se demandait pourquoi une telle interrogation maintenant? Elle ne pouvait certainement pas comprendre ce qui se passait dans la tête d'un homme qu'elle ne connaissait à peine et qui faisait partie d'un monde tellement différent du sien. Était-ce la beauté du paysage qui le faisait réfléchir de la sorte? Kalyäh n’osa dire un mot de plus, respectant son silence, mais son regard était toujours posé sur ce dernier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merak.forum-canada.com
Intendant
avatar
Messages : 39

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Dim 2 Sep - 16:32

Pourquoi avait-il décidé de l'emmener au loin, de parler ainsi. Peut-être tout simplement parce qu'elle lui semblait digne de confiance... parce que quelque chose, au fond de lui, lui disait qu'il fallait agir ainsi. Il sourit à Kalyäh et la détailla, peiné, sous la lumière des lunes. Pouvait-elle comprendre ce dont il parlait, et si oui, qu'en ferait-elle. Déciderait-elle qu'elle ne pouvait se fier à eux ? Quelque chose lui disait que non. Elle n'agirait pas contre l'alliance vacillante. Ils en avaient tous besoin.

«Plus une lumière est vive plus l'ombre qu'elle projette est grande. Lorsqu'un feu prend une forêt elle est détruire. Un sentiment est tout à fait semblable. Lorsqu'il devient trop fort il assombrit tout les autres, les détournent et les contrefaits. Un sentiment dévorant ressemble fort à une maladie. C'est ce qui afflige notre peuple. Les miens désirent la vengeance. Ils la désirent plus que tout, ils sont prêts à tout pour l'obtenir. C'est cela qui les pousse en avant, la seule raison pour laquelle ils vivent. Mon frère... recherche la vengeance et la restauration de notre peuple en un âge d'or autant à la surface qu'en dessous. Il souhaite davantage pour notre peuple... »

Il s'arrêta dans son élan et soupira. On aurait dit un texte appris par cœur, en dehors de son avis sur les sentiments. C'était navrant, à quoi jouait-il ? Etait-il donc un de ces exaltés qui regardaient son frère comme un dieu sans penser par eux même ? Etait-il de ceux qui, conditionnés par leur main de fer, servaient tous le plus grand bien ?
Un sentiment de rébellion le parcourut, de la nuque jusqu'au bas du dos, et il pinça les lèvres, avant de sourire de nouveau et de s'installer sur une saillie rocheuse. A force de ne plus agir pour son peuple il se rouillai, se délitait, se perdait... perdait ce qui le constituait fondamentalement. Il inspira doucement l'air pur de la montagne et serrant les doigts sur ses jambes, comme pour s'assurer qu'il était encore là.

« J'ai toujours tenté d'agir au mieux pour les miens. Laisser le trône à mon frère m'a toujours paru une décision sensée, la meilleur que je pouvais prendre. Je ne me suis jamais remis en question. Cela devrait continuer ainsi. Et pourtant ce n'est pas le cas »Un rire agréable lui échappa. « Ah et voilà que je m'égare. Je souhaitais vous le dire, Kalyäh, je suis ravis de vous revoir. Votre précédente visite m'avait donné bon espoir d'ouvrir davantage Cartale à l'extérieur et pas seulement... sur le plan politique et militaire. Et puis, je dois l'avouer... une fleur exotique au milieu de tout ces lys est un changement plus qu'agréable »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef du Clan du sud
avatar
Messages : 1143

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Dim 9 Sep - 19:13

Laissant le vent caresser ses cheveux, Kalyäh détourna son regard quelques instants avant de contempler une fois de plus le magnifique tableau qui se présentait à elle. La voix du Nocturne résonna de nouveau, telle une mélodie douce et enivrante qui venait briser le silence. L’écho de ses paroles fit réfléchir la thériantrophe qui comprenait un peu mieux ce qui rongeait le peuple des souterrains. Elle devait l’admettre, les sudistes n’avaient pas la même intensité de ce sentiment de vengeance qu’ils pouvaient éprouver. Elle ne connaissait leur histoire, ou que quelques légendes seulement, cependant elle se doutait qu’ils avaient enduré une telle souffrance pour en arriver là et que seul l’atteinte de leur vengeance ferait en sorte qu’ils cesseraient de se consumer… peut-être.

Kalyäh s’installa à son tour sur une roche afin d’écouter la suite de son récit, car il semblait raconter quelques chose d’enfoui au plus profond, quelque chose qu’il connaissait toutefois par cœur. L’air sérieux de la thériantrophe pouvait démontrer à quel point elle s’intéressait aux autres, qui que ce soit. Ses prunelles s’éclaircirent comme si elle voulait démontrer qu’elle comprenait.

Kehl’ enchaîna sur une note changeante, parlant du trône et de la place qu’il avait cédé. Kalyäh se demandait ce que serait devenu son peuple si c’était plutôt lui qui les avait guidés, mais cette question ne dépassa pas le seuil de ses lèvres. La chef des sudistes répondit plutôt sur une autre note.

« Le monde de Merak est vaste, vous devriez y songer plus sérieusement. La vengeance est aussi quelque chose que je souhaite obtenir pour les miens, mais je veux d’abord offrir à mon peuple quelque chose de plus précieux; le bonheur. » Un sourire illuminé traversa son visage. La jeune thériantrophe était le parfait exemple de ce qu’elle avançait : elle était heureuse, à la tête d’un clan qui avait tant à offrir, et mère d’une petite fille extraordinaire. Une vie qui se résumait à la quête de la vengeance pouvait-elle également être accompagné de ce bonheur? La thériantrophe avait quelques doutes à ce sujet, mais qui était-elle pour dicter à des êtres qui avaient tant soufferts comment affronter cette haine? « Mais je suis également heureuse de vous revoir, et j’espère que ce ne sera pas la dernière fois, nous avons tant à partager.»

Sur ces dernières paroles, elle se releva lentement jetant un dernier regard doux au Nocturne, puis elle retourna lentement vers le feu où sa petite Luna attendait patiemment. Il était sans doute temps de reprendre la route pour en arriver à la raison principale de cette visite. Kalyäh se plaça derrière sa fille et posa une main maternelle sur sa chevelure pour lui signifier sa présence. Celend, son maître d’armes, était assis de l’autre côté du feu et la surveillait d’un œil attentif. Il n’avait pas bougé. Kalyäh lui fit un signe de tête pour le remercier, même si au fond d’elle-même, elle savait qu’elle n’avait rien à craindre. Ils avaient réussis à les mettre en confiance, elle espérait toutefois qu’elle ne se soit pas trompée.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merak.forum-canada.com
Fille du Chef du Clan du sud
avatar
Messages : 51

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Lun 17 Sep - 20:33

L’enfant hocha doucement la tête sans dire un mot, regardant son interlocutrice avec son regard plein de vie. Ce regard qui semblait si ouvert sur le monde, cette pureté propre aux enfants, cette vision qui, sans l’obscure désillusion du vieillissement, pourrait facilement transformer ce monde en un lieu de paix et de bonté. Puis le regard de l’enfant se tourna vers la chef de son clan, qui semblait partir avec le nocturne. Tout au fond de son regard, quelque chose changea, l’enfant ne voulait pas la voir partir. Cependant, aucune inquiétude ne flottait dans les yeux de Luna, c’était un manque, une légère tristesse qui s’y trouvait, comme si la jeune fille attendait quelque chose de sa mère, comme si elle voyait quelque chose de plus grand dans ce voyage pour ce duo féminin. Puis elle baissa la tête, se résignant à accepter la situation en silence. Bien qu’elle veuille passer un maximum de temps avec elle, la jeune fille ne pouvait l’empêcher de parler avec ce nocturne car il était du devoir de sa mère de régler ce différent. Pourtant, la mère et l’enfant avaient que très peu de temps à passer en famille, l’une prise par cet entrainement au monastère de Jade et l’autre bien trop occuper à veiller jour et nuit sur le clan si précieux. Bien qu’elle refusait de l’avouer à quiconque, même à elle-même, la situation devenait pesante pour l’enfant qui voulait être plus près de sa mère. Si bien qu’elle s’était même surprise à être jalouse des nouveaux guerriers qui avaient préparé leur ascension seul à seul avec Kalÿah.

L’enfant regarda un instant son interlocutrice avec un petit sourire admiratif et dit tout doucement.

-Elle s’inquiète beaucoup pour le clan, il y a des nuit où elle travail jusqu’à épuisement pour être sûr que nous ne courrons aucun danger.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Blacky et Kimy, la suite. 2/2 (terminé)
» Un sombre complot [Illumina, Ision, Esprit, Ash] [TERMINÉ]
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les lunes de Merak :: MerakTitre :: Cartale :: La Surface-