Partagez | 
 

 Nocturnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chef du Clan du sud
avatar
Messages : 1143

MessageSujet: Nocturnes   Sam 10 Mar - 22:49

Dans les profondeurs de Cartale, depuis des siècles les Nocturnes ont survécu sous la surface, rongés par leur désir de vengeance. Les Bannis n’ont jamais oublié ceux qui les ont chassés, ils n’oublieront jamais. Ils se sont très vite adaptés à leur nouvelle vie cavernicole, trop vite pour que cela soit naturel. Les particules de poussière qui se détachaient de la roche des grottes sous la montagne étaient imprégnées de magie, et là où l’évolution naturelle des espèces aurait pris des siècles, il n’en fallut que deux aux Nocturnes pour devenir ce qu’ils sont aujourd’hui, des espoirs dilués dans les ombres n’attendant que de retourner à la lumière.

Informations physiologique :

De part leur nature magique les Nocturnes sont cousins des Elfes qui comme eux se sont adaptés à leur environnement bien plus vite qu’à l’accoutumée. D’ailleurs si ce n’est leur caractère et leur pigmentation, un Nocturne ressemble étonnement à un Haut-Elfe miniature. Car les Nocturnes ne dépassent pas le mètre soixante et pèsent au grand maximum quarante-cinq kilogrammes. Ils sont tout aussi fins, peut-être même un peu plus filiformes, leurs yeux en amande ne souffrent pas de l’obscurité sauf la plus totale et leurs oreilles pointues leur confèrent une ouïe particulièrement fine pour saisir le moindre son suspect qui s’insinuerait dans leurs cavernes. Mais la ressemblance s’arrête là. Leur soif de vengeance les consume littéralement de l’intérieur depuis qu’ils sont devenus des créatures magiques. Leurs capacités de contrôle et de maîtrise définissent leur puissance et leur couleur. Les quelques rares qui parviennent à canaliser ce sentiment dévorant jouissent d’une longévité infinie, leur peau est si claire qu’elle semble de nacre. Pâle aux reflets argentés, quant à leur chevelure qui ruisselle dans leur dos, elle hérite elle aussi d’une blancheur éclatante. Mais pour la plupart des Nocturnes, la vengeance est trop ardente, leur peau est grise et moins ils résistent, plus elle se fonce, ils ne vivent qu’une centaine d’années tout au plus et leur crinière est d’ébène. Toutefois les longues mèches qui ornent si bien cette race ont acquis par la magie l’étrange propriété de changer de couleur et même parfois de longueur selon l’humeur de son porteur et il en va de même pour leur regard iridescent. Si cela relève d’un esthétisme certain, nombre de Nocturnes s’en plaignent car cela les rend plus facilement décryptable et transparent. Un Nocturne aura du mal à mentir sans que cela ne ce voit. Ce qui est très gênant pour une race qui cultive si bien le secret.
Ils sont également très agiles et à l’instar des Hauts-Elfes ils peuvent parcourir de grande distance sans toucher le sol avec l’aisance que confère l’habitude de grimper aux parois de leurs grottes.
Ils sont habitués aux milieux humides et ne souffriront jamais de la pluie. En revanche ils ont besoin de grande quantité d’eau pour survivre, ils se dessèchent très vite, traverser un désert leur est presque impensable à présent.

Traits de personnalités distinctifs :

Tout comme leur apparence, leur caractère varie selon leur capacité à catalyser leur désir insatiable de revanche. Ceux que l’on surnomme « les Opalins » sont empreints d’une froideur vengeresse inflexible mais totalement maîtrisée. Ils sont très rares et ce sont eux qui se font les guides des Nocturnes, leurs monarques, les seuls capables de voir au-delà de l’épais brouillard vengeur qui obstrue tout et obnubile jusqu’à leurs songes. Les autres sont des créatures dangereuses et impulsives qui ne maîtrisent ni leur haine ni leur colère et qui sont prompts à juger sans attendre, à sortir leurs lames pour venger chaque tort, réel ou supposé qui porterait atteinte à leur personne ou pire, à leur race toute entière. Ils ne sont pas pour autant stupides ou irréfléchis, mais leur honneur jadis bafoué leur interdit la moindre pitié. Les nocturnes n’obéissent qu’à eux-mêmes, et ils ne respectent que les Opalins pour leur sagesse et leur clairvoyance dignes des Back'ashanme d’autrefois. C’est une race de guerriers, ils font les meilleurs assassins de toutes les contrées car s’ils possèdent les mêmes aptitudes physiques que les Hauts-Elfes pour la plupart, mais ils ne rechignent pas à en user pour tuer. Ils préparent leur retour depuis des siècles, leur vengeance sera terrible, les Opalins sont plus puissants que jamais et leur peuple mieux préparé. Un murmure porteur d’une peur sans nom traverse les terres en surface, peu y prêtent attention, mais certains choisissent de se rallier à la cause des Déchus plutôt que d’ignorer leur pouvoir...

Mode de vie :

Depuis leur exil, ceux qui devinrent les Nocturnes, se sont habitués à la vie souterraine, ils y trouvèrent de l’eau en abondance dans d’immenses cavernes verdoyantes, de petits paradis perdus dans les tréfonds rocheux dont personne n’aurait imaginé l‘existence. Ils se sédentarisèrent rapidement au lieu d’errer sans but dans les montagnes comme beaucoup le crurent. En secret ils se mirent à cultiver le sol riche et irrigué en permanence, à chasser la faune locale et même à rebâtir des cités entières. Toute une civilisation rejaillit d’entre les pierres pour préparer son retour en silence. S’ils ont adopté un mode de vie cavernicole, ils ne sont en rien des primitifs ou des sauvages, ils ont un code de conduite très strict et une intelligence discrète mais d’une extrême subtilité. Comme il leur est difficile de mentir sans que cela ne se remarque ils savent manier avec un grand talent l’art de ne dévoiler que des demi-vérités. Un Nocturne en sait toujours plus qu’il ne le dit mais n’allez pas chercher à lui arracher des informations de force, vous y perdriez peut-être jusqu’à votre vie. Ils ne respectent que ceux qui savent faire montre d’autant d’esprit qu’eux. C’est une race que l’on dit souvent sournoise et maléfique par ignorance, on voit d’un côté leur façon cachottière et de l’autre leurs émotions impulsives qui prennent le dessus. Mais il n’en est rien, en réalité les nocturnes sont comme maudits par leur destinée, instables et paradoxaux... Ils cultivent un esprit aiguisé et futé, ils aiment les têtes bien faites qui savent raisonner par elles-mêmes mais ils sont aussi des guerriers redoutables qui s’entrainent très dur pour avoir une chance de se libérer d’exil. L’esprit et la lame, tous deux animés par la vengeance mais plus effilés que tout autre...

Cycle de vie :

Quand un Nocturne nait il est entièrement blanc argenté, on appel ça « la pureté de l’enfance ». Chaque nouveau né est un espoir pour la famille, l’espoir d’en faire un Opalin, que sa couleur ne ternisse jamais. Mais si peu le deviennent... Pour autant ils ne sont pas délaissés, au contraire. Au fur et à mesure qu’il grandit il voit sa peau se foncer certes mais ses aptitudes se développer, son esprit s’affûter. Chaque Nocturne est éduqué comme un prince, on lui apprend les coutumes et les usages, l’histoire de la race. On lui apprend à maîtriser son corps, à manier une lame et à exercer son intellect. A subsister seul, à cultiver la terre et à chasser. Chaque Nocturne est prêt à survivre à un nouvel exil, mais plus il grandit plus il sent la vengeance s’immiscer en lui et le consumer. Jusqu’à sa mort...

L’enfance (0 à 14 ans) : La « pureté de l’enfance » dure presque quatorze années, durant lesquelles le Nocturne apprend à marcher, lire, écrire, compter, on lui inculque les bases nécessaires à tout savoir en espérant le voir atteindre la sagesse.

L’adolescence (15 à 21 ans) : C’est durant cette période de leur vie que les Nocturnes perdent leur « pureté » ou la conserve... Durant la quinzième année de leur vie ils commencent à ressentir la soif de vengeance s’insinuer en eux. Pendant l’enfance on a essayé de les y préparer du mieux possible mais au final seule une infime partie d’entre eux parviennent à canaliser leur haine et leur colère pour la muer en froide détermination. A la fin de l’adolescence les Nocturnes sont totalement responsables de leurs actes et leur couleur est déterminée jusqu’à la fin de leurs jours. Certains parviennent à s’éclaircir quelque peu avec le temps et d’autres se foncent d’avantage, mais aucun Nocturne ne peut parvenir à devenir un Opalin s’il ne parvient pas à se contrôler durant son adolescence.

L’âge adulte ( 22 à 100 ans) : Le Nocturne s’exerce au métier qu’il a choisi d’apprendre durant son adolescence pour devenir un maître dans son domaine et pouvoir un jour avoir des élèves et transmettre à son tour son savoir. Seuls les maîtres peuvent enseigner, mais tous participent à la vie collective. C’est ce qui fait la force des Nocturnes, ils sont unis dans leur exil et leur volonté de retourner à la surface. Ce n'est qu'une fois adulte qu'un Nocturne peut s'unir avec celui ou celle qu'il a choisit, les nocturnes sont assez libre sur toutes les questions des préférences sexuelles. La plupart des Nocturnes meurent à la fin de l’âge adulte, corrompu jusqu’à la moelle par leur désir de vengeance leur cœur finit par s’asphyxier et s’éteindre, c’est une lente décrépitude...

Les Vénérables ( de 100 à l’immortalité) : Seule une poignée de Nocturne parvient à dépasser la centaine d’années, on les nomment les Vénérables, ce sont eux qui transmettent l’histoire de la race et qui continuent de l’écrire, ils sont chargés d’assister les Opalins de toutes les manières possibles, les trois quarts des Vénérables forment ceux que l'on appelle les Sentinelles, ce sont les protecteurs des Opalins, leur garde rapprochée mais aussi leur bras armé le plus discret et le plus efficace. Ils sont souvent dépêchés pour des missions d’assassinats mais ils ne s’éloignent jamais bien longtemps des Opalins. Une fois passée la centaine les Nocturnes sont au faite de leur puissance, ils doivent seulement ne pas se laisser détruire par la quête de vengeance pour pouvoir atteindre cet âge. Ils sont respectés et craints par tous les Nocturnes et ne rendent compte qu’à leurs supérieurs. Les Vénérables vivent plus ou moins longtemps selon leur « blancheur », les Opalins sont des Vénérables, ils sont les seuls à être immortels...

Croisement des races :

Les Nocturnes peuvent s’accoupler avec toutes les autres races mais ils préfèrent rester entre eux. Il n’y a bien que les Hauts-Elfes qui trouvent encore grâce à leurs yeux puisque leurs races sont cousines. La progéniture d’un Nocturne et d’un Haut-Elfe hérite de caractéristiques physiques mixtes qui sont plus ou moins bien conservées. Les traits communs sont bien évidemment préservés. Tout autre enfant né d’un Nocturne et d’une autre race ne gardera rien d’un Nocturne sans aucun de ses avantages physiques ou psychiques car la magie de leur race ne se transmet que si les deux parents en sont pourvus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merak.forum-canada.com
Capitaine du "Silence"
avatar
Ennemis : Tous les autres
Messages : 453

MessageSujet: Re: Nocturnes   Jeu 27 Sep - 9:24

Apparence

Les membres de la Dynastie de l'Ombre peuvent être de toute race et s'établir où bon leur semble sur Merak, ils forment donc un mélange hétéroclite de races. Par contre, ils possèdent plusieurs signes caractéristiques de leur allégeance et leur place dans la hiérarchie de l'obscurité. Au bas de l'échelle, les dynastiques n'ont souvent qu'une seule marque physique, celle d’un cristal blanc, symbolisant la pureté des Opalins et signe d’allégeance envers ces derniers, tatoué dans le bas du dos, là ou meure la cascade de mèches chez les Nocturnes. Cette marque distinctive se retrouve chez tous les dynastiques non Nocturnes. Dans la classe moyenne de cette hiérarchie, les tatouages fleurissent sur tout le dos, cherchant toujours à représenter la puissance des Nocturnes dans un style souvent agressif pour rappeler leur désir de vengeance, ils ne sont pour la plupart que temporaires. Les Privilégiés ajoutent comme seule marque distinctive de leur loyauté une lune blanche stylisée sur leur front, symbole de la puissance magique et rappelant les origines des Nocturnes, c’est une distinction que seul la mort peut retirer.


Mentalité

La vengeance coule dans leur sang, elle est l'air qu'ils respirent, l'eau qu'ils boivent... leur but ultime. Chaque Nocturne né avec ce besoin de vengeance et vit avec durant toute son existence. Pour l'atteindre ils sont prêts à tout mais sont aussi extrêmement unis, comptant les uns sur les autres et montrant une dévotion sans faille envers leur souverains, les Opalins qu'ils vénèrent comme des dieux. Leur haine des humains est sans limite, naître humain c'est naître un ennemi des nocturnes. Mais les autres races sont, en général, mieux perçues, et, parfois, lorsqu'un individu possède une mentalité proche de celle des Nocturnes et qu'il jure fidélité, devenir un privilégié. Tout les membres de la Dynastie de l'ombre font du secret un de leur atout, ils dissimulent toutes informations les concernant et voient d'un très mauvais oeil qu'on en divulgue.

Mode de vie

Contrairement à l'idée reçue, les dynastiques vivent au grand air dans des villages, des villes ou des citées normales. Même s'ils n'étalent pas aux vues de tous leur allégeance à la Dynastie de l'Ombre, ils ne se terrent pas non plus dans les forêts obscures. Par contre, un fidèle de la Dynastie de l'Ombre se doit de se soumettre aux ordres de tout nocturne s'adressant à lui. Les Seigneurs de l'ombres ont, quant-à eux, quelques habitudes de vie plus particulières. Ils vivent généralement dans d'immenses domaines souvent souterrains ou encastrer dans la pierre, depuis lesquels ils exercent leurs lois et leur justice, les seuls pouvant leur exiger des comptes étant les Opalins et les Exaltés ou encore les Sentinelles en tant que messagers des Opalin, messagers armés...

Territoire

Comme mentionné ci-dessus, les dynastiques sont plutôt étalés sur le continent de Merak. Ils vivent normalement parmi les autres groupes et évoluent avec eux au fil des saisons. Il n'existe donc aucun fief dressé en leur honneur. Les seuls domaines appartenant exclusivement à la Dynastie sont ceux des Seigneurs et les cités cavernicoles des Nocturnes en Cartale dans et sous les montagnes. C’est là que se trouve la capitale : Cart'lum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Nocturnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Combats nocturnes
» C'est comme un parfum de nocturnes qui aurait le goût des levers du jour - PV
» Apprentissages Nocturnes
» Mario Andresol propose des patrouillles nocturnes spéclalisées contre le crime
» Ivresse nocturne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les lunes de Merak :: L'Antre du joueurTitre :: Bibliothèque des savoirs :: Races & Groupes :: Les Races-