Partagez | 
 

 Vers la destinée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
avatar
Messages : 53

MessageSujet: Vers la destinée.    Mar 26 Juin - 20:35

Deux jours s’étaient écoulés depuis le discours du Grand Maître. Les préparatifs s’étaient enchaînés les uns après les autres pour le départ, sous l’excitation des guerriers. Certains venaient tout juste de rentrer, mais rien ne valait cette sensation indescriptible qu’éprouvaient plusieurs d’entre eux face à l’aventure. Tous s’étaient rassemblés dès le coucher des deux astres flamboyants, laissant place aux trois lunes qui veillaient sur eux. La tension était palpable, accompagnée de ce regard à la fois inquiet, mais tiraillé par cette curiosité sans fin. L’impression du devoir accomplis, voilà ce qui guidait leur pas.
Le son de leur armure, de leur pas sur la terre ferme se fit entendre, les guerriers étaient réunis et prêts. Un des cavaliers s’avança devant eux. On lui avait donné l’ordre de lancer le mot de départ, le Grand maître aillant du s’absenter. Ce dernier les rejoindrait quelques kilomètres plus loin.

« Chevauchons vers l’est à la rencontre des Gardiens de notre Sanctuaire sacré. C’est de là que nous devons partir, suivant n’importe quelle piste, n’importe quel indice qui pourrait nous mener au coupable. »

Sur ces mots, le cavalier leva sa lame pointant vers les trois lunes et talonna sa monture. Bientôt, le nuage de poussière créé par les guerriers de la lande retomba, laissant la lande dans un silence profond.


HRP: Sont conviés à participer à ce rp: Larissa Everdeen, Rashaak Suladân, Sharvîm Thüal'Sutoth, Eros Python & Xanth Tar'Ashaman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tour de la Citadelle
avatar
Messages : 256

MessageSujet: Re: Vers la destinée.    Mer 27 Juin - 16:21

Rashaak bouillonnait de l'intérieur. Non seulement il avait hâte de se battre, mais il avait surtout hâte de laisser court à sa fureur et à son incompréhension. En effet, il marchait en file au beau milieu de ces autres Guerriers. Comme le lui avait demandé Xanth. Mais pourquoi lui ? N'était-il pas son plus fidèle guerrier ? Sa Tour la plus imprenable ? Celle qui avait mille fois prouvée sa valeur ? Alors pourquoi son Chef lui avait-il demandé de suivre les guerriers au lieu de rester prêt de lui ? L'ordre que lui avait donné Xanth résonnait dans sa tête tel un tambour de la fin des temps. Jamais il n'aurais pu sentir plus grave supplice. Mais pourquoi seulement lui ? L'autre Tour restait bien à ses côtés, non ?! Une jalousie incommensurable grandissait en Rashaak et il dut serrer très fort le manche de son épée pour ne pas exploser.

Il détestait l'autre Tour. Pourquoi prenait-il la place qui lui revenait de droit ?! Aux yeux de Rashaak, ce dernier aurait dû rester aux côtés du Grand Maître au lieu d'aller surveiller une bande de soldats indisciplinés. Sa tâche était de protéger le Grand Maître, pas de faire de la route avec d'autres guerriers. Par contre, sa loyauté envers Xanth l'empêchait de protester. Il se devait de suivre les ordres, quoi qu'ils soient. Et cela, même s'ils étaient purement illogique selon lui. Mais Rashaak était une bonne Tour, la meilleure!, et il respectait les décisions de son chef en silence.

Muet depuis le début de la marche, le guerrier se faufilait entre les ranges des soldats. Il jetait à tout le monde un regard courroucé, cherchant en vain quelqu'un qui agirait de travers pour se défouler. Malheureusement, tous les Guerriers avaient prêté serments et personne n'irait contrevenir à l'ordre. Mais Rashaak ne baissa pas sa garde, s'imaginant qu'un traître pouvait toujours se glisser parmi eux. Même s'il ne connaissait pas tout le monde, il étudiait le visage de chacun, cherchant un indice susceptible de trahir de mauvaises pensées.


___________________________________________________________________________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.genetique-fr.forumactif.com
Cavalier(ère)
avatar
Messages : 48

MessageSujet: Re: Vers la destinée.    Mer 27 Juin - 17:57

Voila que le voile noir était tombé dans le ciel de Merak, laissant place aux trois lunes flamboyantes dans le ciel. L’air était frais et remplis d’énergie frénétique. L’odeur de la pluie se ressentait à travers toutes les particules l’atmosphère. Cette nuit, un orage devait avoir lieu, Larissa n’en avait aucun doute et ce dernier déferlerait sur les guerriers qui continueraient d’avancer malgré tout. C’était ça qui plaisait à la femme, cette détermination inimaginable qu’elle éprouvait lorsqu’elle endossait son rôle.

L’un de ses frères d’armes s’avança devant la foule de guerriers qui étaient prêts, prononçant un discours indicateur du départ. Un sourire s’installa sur ses lèvres alors qu’elle se redressa fièrement sur sa monture. L’animal se mit en route, suivant la masse qui piétinait la route. Larissa était presqu’à la tête du groupe, elle aimait guider et non être guidée.

Après seulement une heure de route, la pluie s’abattit sur eux, provoquant un vent de rafraîchissement pour l’armée. Larissa remarqua qu’un homme s’était faufilé dans la foule, elle le reconnaissait comme étant l’une des deux tours précieuses du Seigneur Xanth. La curiosité l’emporta et elle se demandait pourquoi il ne se retrouvait pas à ses côtés. Elle se demandait également pourquoi son maître n'était pas de la partie, sachant que ce dernier ne se détachait que très rarement de ses tours et qu'il accordait une grande importance à ce genre d'évènement.

La cavalière posa donc un regard intrigué sur l’homme, puis concentra de nouveau son attention sur l’horizon. L’orage qui venait d’éclater sur eux s’estompa une dizaine de minute plus tard, les plongeant dans un brouillard épais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tour de la Citadelle
avatar
Messages : 256

MessageSujet: Re: Vers la destinée.    Lun 23 Juil - 17:30

(HJ : Étant donné que nous sommes sans seuls et sans directives, je vais prendre les devants et me permettent quelques libertés. Si c'est trop, dis-le!)

La marche continuait sur un bon rythme. Tous les guerriers qui avaient pu rejoindre le cortège restaient concentré sur leur tâche. Leurs yeux farfouillaient le sol et les ombres des arbres à la recherche d'indice pouvant les guider. Les talents de pisteurs de tous les guerriers étaient donc mis à rude épreuve, car chacun espérait être celui qui annoncerait la découverte d'une piste. Les soldats s'étaient légèrement éparpillés hors de la route pour pouvoir couvrir le plus de terrain possible et les Fous se déplaçaient dans les arbres pour avoir une meilleure place où exercer leurs talents. Malheureusement, rien de bien concluant n'arriva. De plus, l'orage soudain risquait d'effacer plusieurs traces précieuses aux guerriers, mais personne n'avait le pouvoir de contrôler les forces météorologiques.

À cause de cela, Rashaak bouillonnait encore plus. Non seulement il avait conscience que l'orage était leur ennemi, mais il se sentait également très inutile. Pour lui, cette marche était futile et sans intérêt. Il aurait dû se retrouver aux côtés de Xanth, pas au milieu de tous ces soldats cherchant un peu de gloire dans la boue. Les poings serrés, il déambulait parmi ces hommes et ces femmes de la Lande. Il ne parlait à personne et ne portait d'intérêt à personne, à moins que quelqu'un n'agisse de façon bizarre. Rashaak voulait se défouler. Sa rage grandissait et il se sentait prêt à exploser.

À la fin de l'orage, une brume opaque s'installa. Tel un fantôme étalant ses draps, la brume envahit la route et entoura les Guerriers de la Lande de son voile blanc. Personne ne sembla y prêter attention. La brume n'était-elle pas seulement la conséquence à l'orage ? Pourtant, la Tour ressentait en lui une drôle d'appréhension. Il n'arrivait plus à voir à plus de cinq mètres devant lui et ça l'énervait. Lorsqu'il levait les yeux, seuls des ombres mouvantes permettaient de discerner tant bien que mal les silhouettes des Fous dans les arbres. Ceux-là, il ne leur avait jamais fait confiance et c'était pas dans un brouillard que ça changerait.

Mais Rashaak n'avait pas d'autre choix que d'avancer. Il avait été chargé d'une mission et, comme tous les autres, il se devait de l'accomplir. Même si c'était une mission encore très nébuleuse pour tous...

Tout à coup, alors qu'il vagabondait dans les rangs, Rashaak cru voir du coin de l'oeil un mouvement suspect. Il se retourna vivement, une main sur le pommeau de son arme. Les guerriers autour le regardèrent suspicieusement, mais ne dirent rien. La Tour resta silencieuse un instant. Il percevait un étrange gargouillis au milieu du boucan métallique que les armures et l'équipement produisaient. Allant à contre-courant, Rashaak sortit de la route et scruta le brouillard. Rien devant. Il s'avança lentement, changeant sa trajectoire de façon aléatoire pour ne pas être prévisible. Soudainement, il marcha sur quelque chose de moue. Baissant les yeux, il vit sous sa botte une main humaine. Aussitôt, Rashaak tira son épée et s'agenouilla. Là, dans les buissons, se trouvait le corps d'un soldat. Et il était encore chaud. Rashaak se redressa d'un coup et s'élança vers la route dans l'intention de prévenir les autres. Malheureusement, il s'enfargea dans une corde tendue et s'étala de tout son long dans la boue. Avec un cri de rage, le guerrier se retourna sur le dos, juste à temps pour voir un homme descendre d'un arbre et lui sauter dessus, une longue dague dans la main droite. Rashaak fit une roulade pour éviter le coup et, dès qu'il eut une bonne prise, il se jeta sur son ennemi. Le bandit, surpris, reçu la masse de métal et de fureur en plein dans la poitrine. Il chercha à donner un coup de dague, mais l'armure de Rashaak fit dévier le coup. Le guerrier eut donc tout le loisir de lui casser le cou.

Une fois que ce fut fait, il se releva, dégaina et repartie sur la route.


-EMBUSCADE! C'EST UNE EMBUSCADE!

Malheureusement, les Guerriers de la Lande étaient déjà aux prises avec une cinquantaine de bandit lorsqu'il retrouva ses compagnons.


___________________________________________________________________________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.genetique-fr.forumactif.com
Cavalier(ère)
avatar
Messages : 48

MessageSujet: Re: Vers la destinée.    Lun 30 Juil - 20:52

HRP: C'est pas trop! Qu'en dis-tu si nous faisons en sorte de faire intervenir Xanth via nos Rp?



Le mauvais pressentiment s’installa profondément dans son corps lorsque la nappe de brouillard les entourait complètement. Les guerriers ne voyaient à peine plus loin devant eux et Larissa pouvait sentir leur nervosité augmenté d’un cran. Pour sa part, elle demeura silencieuse, prenant de profonde respiration afin de se concentrer sur les mouvements autour. Les siens étaient disciplinés, certes, mais l’absence de leur chef à la tête du groupe les rendait réellement moins soudés. Caressant le pommeau de sa lame, la guerrière se préparait à toute éventualité. Chacun de ses gestes épousaient le vent et se faufilait à travers son armure. Malgré les cliquetis de ces dernières, la cavalière pu discerner des sons étranges qui ne provenaient pas de leur groupe. Aussitôt, elle se crispa sur sa monture, prête à réagir.

L’odeur âcre du sang vint alors à ses narines quelques instants… tout près d’elle, quelque chose venait de survenir. Larissa était aveuglée par le brouillard, mais tout ses sens l’alertait que quelque chose n’allait pas. Elle allait ouvrir la bouche alors qu’un cri déchira le semi silence qui s’était installé. La guerrière avait comprit que des bandits avaient profité de la pluie pour dissimuler leurs pas, en plus de cette brume pour les prendre par surprise. Un jeu d’enfant… Larissa n’arrivait pas à croire que toute une armée avait pu se faire prendre au piège.

La femme dégaina son épée et s’occupa de défendre les siens, en restant sur sa monture. Ainsi, elle restait hors de portée de la plupart de ces sauvages qui demeuraient à pieds. Plusieurs d’entre eux tombèrent sous sa lame, en fait les guerriers reprirent l’avantage rapidement. Les voleurs n’étant que de médiocres combattants comparés aux guerriers qui avaient été forgés pour défendre toute une contrée… Les cris s’enchaînaient alors qu’elle sentait l’animosité s’estomper peu à peu. Bientôt, les bruits des lames s’entrechoquant se dissipèrent et Larissa contempla le bain de sang, du moins ce qu’elle pouvait en voir. Elle descendit de sa monture afin d’aider les siens qui avaient été blessés et constata que quelques uns d’entre eux avaient tout de même succombés.

« Ratissez les environs! S’il reste des survivants, tuez-les! Nous n’avons pas besoin de ces bandits sur notre route pour entraver notre mission. Tels sont les désirs de notre chef. »

Larissa avait parlé de façon autoritaire et assez fort pour que tout le monde l’entende. En l’absence de Xanth, elle souhaitait que ses ordres soient suivis à la lettre. Peut-être que certains y verraient un inconvénient, mais ils comprendraient vite que de toute façon, les ordres étaient les ordres. Il fallait seulement quelqu’un pour le leur rappeler…

Alors que la brume s’estompait doucement, les corps des défunts furent empilés dans un même endroit, tandis que les blessés se faisaient soignés par ceux qui avaient des capacités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tour de la Citadelle
avatar
Messages : 256

MessageSujet: Re: Vers la destinée.    Lun 6 Aoû - 16:08

HJ : J'suis pas contre, si t'as une idée vas-y. C'est le plaisir du RP : chacun apporte sa contribution au fur et à mesure, alors surprends moi! Wink

L'odeur du sang, les sons de la guerre. Voilà deux éléments qui venaient chercher Rashaak au plus profond de lui-même. Même s'il avait déjà combattu un ennemi, c'est lorsqu'il reposa les deux pieds sur la route qu'il senti réellement son instinct guerrier reprendre le dessus. À la vu de ces ennemis sortis de nulle part, il poussa et un cri de guerre et se jeta dans la bataille, ivre de l'action, ivre du sang. Bien entendu, le combat était perdu d'avance pour les organisateurs de l'embuscade. Les Guerriers de la Lande étaient de farouches combattants capable de se ressaisir au quart de tour. Voilà que, la surprise passée, ils reprenaient le dessus sur les bandits. Ces derniers périrent sous les lames et les projectiles des Guerriers en moins de quelques minutes. Et il n'eut aucun survivant.

Rashaak essuya sa lame sur le manteau de peau d'un petit soldat grassouillet avant de relever la tête vers leurs troupes. En tout, ils avaient du perdre quatre ou cinq hommes lors de l'initiation de l'attaque. Le reste n'éprouvait que quelques blessures qui guériraient, même si certains allaient demander plus de repos que d'autres. À la vue de cette armée imbattable, la Tour rigola un bon coup. Il rangea son épée et fit le tour, voir s'il n'y avait pas d'autres brigands ou un homme survivant.


« Ratissez les environs! S’il reste des survivants, tuez-les! Nous n’avons pas besoin de ces bandits sur notre route pour entraver notre mission. Tels sont les désirs de notre chef. »

Rashaak tourna la tête vers la cavalière qui avait parlé. Avec une moue contrariée, il la jugea un instant. Visiblement, c'était une très bonne combattante, comme la plupart des Guerriers de la Lande, et elle semblait avoir de l'expérience. Son visage et son ton autoritaire démontrait qu'elle n'avait pas donné ces ordres pour rien et qu'elle savait ce qu'elle faisait. Par contre, cela ne plaisait pas à Rashaak. En tant que Tour, protecteur du Grand Maître, il n'avait d'ordre à recevoir que de ce dernier. Malheureusement, lorsque celui-ci n'était pas là, l'organisation des Guerriers de la Lande ne désignait aucun chef par intérim automatiquement. Donc, tout le monde avait le loisir de s'improviser chef s'il le voulait. Bien sûr, ce n'était pas tout le monde qui était capable de se faire écouter et de se faire respecter s'il choisissait de remplir ce rôle. Par contre, personne ne sembla vouloir contredire les ordres de la cavalières. Rashaak s'approcha donc d'elle pour lui communiquer ses inquiétudes :

-Ces bandits n'étaient pas là pour rien, dit-il sans détour. Même s'ils étaient faibles, ils étaient organisés et semblaient motivés à nous éliminer. C'est un comportement inhabituel pour des bandits de grands chemins.


___________________________________________________________________________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.genetique-fr.forumactif.com
Cavalier(ère)
avatar
Messages : 48

MessageSujet: Re: Vers la destinée.    Lun 6 Aoû - 21:57

Une fois la tâche effectuée, ils comprirent que très peu de pertes avaient eu lieu dans le clan des guerriers de la lande, heureusement. Toutefois, dans l’esprit de Larissa, cinq ou six hommes étaient déjà de trop. Ils avaient besoin de tout leur effectif pour réaliser cette mission de la plus haute importance. L’avenir du Sanctuaire en dépendait et l’avenir de Merak par la même occasion. Jetant un œil sur les blessés, elle conclu qu’ils prendraient plus de temps que prévu afin de rejoindre les côtes du Sanctuaire. Il valait peut-être mieux laisser les plus mal en point derrière… de la sorte, ils éviteraient de les ralentir. Larissa réfléchissait comme un chef, en se demandant ce que Xanth aurait fait. La discussion qu’elle avait eu avec lui juste avant de quitter la citadelle demeurait dans son esprit. Elle savait qu’il portait une grande confiance en elle… tout comme sa confiance envers plusieurs de ses guerriers. Larissa avait toutefois essayé de saisir le fond de sa pensée, plus que quiconque ne l’aurait sans doute fait.

Alors que la cavalière analysait la situation, un des guerriers vint à elle pour lui faire part de sa pensée. Sans surprise, elle se retourna vers lui. Elle le reconnu, il s’agissait de l’une des tours de leur chef. Il devait avoir l’âme dirigeante pour ainsi exposer sa pensée. Larissa écouta ses dires en plongeant ses prunelles dans les siennes afin de démontrer qu’elle l’écoutait. Ses propos étaient bien pensés et elle était tout à fait en accord avec lui.

« Quelqu’un les a mit sur notre chemin, inévitablement. Ils savaient quelle était notre route et je doute que ce soit une attaque isolée. Je suggère donc de modifier un tant soit peu notre itinéraire afin de prévenir une deuxième attaque. Il est impératif d’éviter ce genre de problèmes compte tenu de l’importance de notre mission, vous ne croyez pas? Nous ne pouvons pas nous permettre d’être ralentis de cette manière et qui plus est, perdre encore des hommes.» Dit-elle sur un ton grave.

Les bandits des routes avaient été méthodiques et avaient attendus que les brumes englobent l’armée pour attaquer. De ce fait, il était fort possible que tout ait pu être orchestré, mais par qui? Était-ce les mêmes qui avaient dérobés l’artéfact elfique? Comment auraient-ils pu tout prévoir de la sorte? Larissa était sceptique à ce sujet, mais cette piste n’était pas à écarter.

Deux guerriers revinrent en courant, sortant de la forêt. L’un d’eux annonça qu’ils avaient tué un fugitif et que celui-ci aurait refusé de parler et ce, après maintes tortures. Évidemment, il ne fallait pas s’encombrer de ce genre de prisonniers, la mort était leur seule alliée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tour de la Citadelle
avatar
Messages : 256

MessageSujet: Re: Vers la destinée.    Mer 15 Aoû - 0:33

Rashaak écouta attentivement les paroles de la cavalière. C'était une bonne stratégie compte tenu le fait qu'ils avaient été surpris en pleine brume et que leur objectif principal restait de dénicher les voleurs de l'artéfact. Le guerrier hocha donc la tête, donnant ainsi le signe de son accord, même s'il n'avait aucun pouvoir particulier au sein de cette décision. De toute façon, à l'entendre parler, la montagne de muscle croyait entendre leur Seigneur à tous. Cette femme avait donc dû se familiariser au maximum de la manière de diriger de Xanth pour agir de cette façon... et ça marchait. Pour Rashaak, un sentiment de confiance se transportait de lui à la cavalière. Sa manière de donner des ordres et son esprit stratégique similaire à ceux de leur chef indiquait à quel point elle était dévouée. La Tour n'avait donc aucune raison de s'inquiéter de la suite des opérations si c'était elle qui prenait les choses en main.

C'est alors que deux guerriers revinrent. Ils avaient torturé l'un des bandits, mais celui-ci n'avait pas voulu obtempéré. C'en était assez pour convaincre Rashaak : une telle fidélité cachait une machination beaucoup plus grande qu'ils ne pouvaient l'imaginer. Et question fidélité, les Guerriers de la Lande en était un exemple fort véridique. Dans cette lignée d'esprit, la Tour se dit que les chefs de cette attaque n'arrêteraient probablement pas de sitôt.

-Vous allez venir avec moi, dit Rashaak aux deux guerriers en tirant son épée. Montrez-moi où vous avez torturé ce bâtard et nous partirons de ce point pour dénicher les vermines qui ont osé s'en prendre à nous. Trouvez un Fou également. Nous aurons besoin d'un éclaireur.

Puis, Rashaak se tourna vers d'autres guerriers pour en choisir quelques-uns. Il avait besoin de se monter une petite équipe pour poursuivre ces gaillards. Lorsque son groupe fut prêt, il retourna voir la cavalière et lui fit part de ses intentions :

-Je pars avec sept guerriers, dont un Fou. Je vais remonter la piste des brigands pour porter une frappe dont ils se souviendront longtemps. Continuez la mission sans nous, nous essayerons de vous rattrapez plus tard.

D'un signe de la main, la Tour mit en marche son commando improvisé.


___________________________________________________________________________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.genetique-fr.forumactif.com
Cavalier(ère)
avatar
Messages : 48

MessageSujet: Re: Vers la destinée.    Lun 20 Aoû - 22:10

Rashaak Suladân n’eu rien à rajouter par rapport aux propos de Larissa, ce qui la laissait croire que sa façon de diriger étant sans doute très semblable à celle de leur chef. Naturellement, elle avait un peu la même façon de penser que lui après toutes ces années d’entraînement où elle avait pu l’observer à l’œuvre. Quoi qu’il en soit, l’essentiel était désormais de se concentrer sur ce qui venait de se produire et de réagir aussi rapidement, ce que fit la Tour. En effet, il choisi quelques hommes à se mettre sous la main, ainsi qu’un fou qui lui servirait d’éclaireur, et partit sur la dernière piste qu’ils avaient eu : le bandit qui venait tout juste de trouver la mort malgré lui. Larissa les regarda s’éloigner avec un œil satisfait, puis se retourna vers le groupe qui s’afférait à reprendre leurs rangs.

« Je sais que notre chef n’est pas ici pour vous guider, mais croyez moi, nous saurons nous en sortir sans lui. Vous savez tout comme moi ce qu’il attend de nous. Je sais qu’il nous rejoindra sous peu. »Dit-elle avec beaucoup de convictions. Elle avait peut-être une confiance aveugle en son grand maître, mais c’est ce qui faisait qu’on l’écoutait aujourd’hui. « Nous allons reprendre la route, mais notre parcours sera différent. Un tel groupe sera trop facilement approchable si nous sommes sur une plaine et il sera plus aisé pour nos ennemis de nous prendre au piège. Nous allons donc couper dans les montagnes où une attaque d’une telle envergure ne pourra avoir lieu. Qui plus est, cela raccourcira notre chemin jusqu’à notre destination, une péninsule sur la côte est du continent. Soyez vigilants. Même si nous serons bientôt en territoires elfiques, le mal peut très bien s’y retrouver. Ils ne s’attendront pas à ce qu’on fasse ce choix. Soyez rapide, ne vous arrêtez qu’en dernier recourt et souvenez vous notre entraînement. Méfiez-vous du brouillard, surtout. »

Sur ces mots, elle retrouva sa monture et prit la tête du groupe en changeant de trajectoire. Elle espérait que les autres guerriers puissent les retracer malgré tout, mais elle n’était pas bien inquiète.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tour de la Citadelle
avatar
Messages : 256

MessageSujet: Re: Vers la destinée.    Mar 4 Sep - 0:50

Les huit guerriers s'élancèrent dans les bois, armes levées devant eux, tous les sens en alerte. Évidemment, le Fou guidait le commando, suivant les quelques traces de pas qu'il pouvait dénicher. Les autres membres du groupe se déplaçaient en triangle pour pouvoir couvrir le plus de terrain possible. Et lorsque l'un d'eux dénichait une piste intéressante, ils changeaient tous de trajectoires tel un seul homme. Ils avançaient rapidement et ne se laissaient pas impressionner par le terrain difficile qui se présentait à eux. Les Guerriers de la Lande étaient entraînés à ce genre de situation et savaient s'adapter à n'importe quel terrain.

Soudainement, le Fou leva le bras et ferma le poing. Aussitôt, tout le monde se figea. Les sens aux aguets, les guerriers ne bougeaient plus aucun muscle. C'est alors qu'il apparu : un homme, seul, marchant en claudicant. Il était évident qu'il cherchait à s'enfuir et le sang qu'il laissait derrière lui présageait qu'il s'était enfui de la bataille quelques minutes plus tôt. Sans un mot, Rashaak hocha la tête en direction du Fou. Ce dernier hocha également la tête avant de se saisir de son arbalète. Silencieusement, il encocha un carreau et visa soigneusement. Dans un claquement sonore, le carreau fila droit sur sa cible et traversa sa cuisse. Le bandit poussa un cri de douleur avant de s'effondrer. Dès qu'il fut à terre, les huit Guerriers reprirent leur mouvement et encerclèrent le pauvre homme.

-Pitié... Pitié... Pitié... gémissait-il. Ne me torturer pas! Pitié... Tuez-moi rapidement...

-On va le faire si seulement tu nous donnes les informations que l'on souhaite, cracha Rashaak en appuyant sur le carreau pour s'assurer que la douleur était bien présente. Dis-nous qui a commandité votre attaque, demanda-t-il ensuite, lorsque son cri se fut éteint dans un sanglot.

-C'est un homme, un grand... il... il... n'a pas donné son nom, mais on doit le retrouver aux trois rochers dressés à la fin de l'attaque.

Rashaak releva la tête vers les autres guerriers qui l'accompagnaient. L'un d'eux regarda autour de lui pour se repérer et pointa du doigt une direction. Il connaissait l'existence de ces trois rochers et pouvait très bien tous les emmener. Satisfait, la Tour leva son épée et décapita le pauvre homme. Puis, sans un mot de plus, les Guerriers de la Lande foncèrent tête baissée vers le lieu de rendez-vous.

Ils arrivèrent comme des bêtes sauvages, sortant de la forêt en brandissant haches et épées. Quatre hommes se trouvaient au centre des pierres, vêtus de longue toge et de capuche. Le cri de guerre des Guerriers ainsi que leur arrivée soudain firent sursauter les inconnus. Deux restèrent figés sur place par la peur ou la surprise tandis qu'un seul réussi à se ressaisir et à tirer son épée. Le dernier tourna les talons et s'enfuit. Le commando dirigé par Rashaak ne fit qu'une bouché des deux hommes qui n'avaient pas eu le temps de réagir et réussir à trancher la tête du troisième homme, même s celui-ci se défendit quelque peu. Rashaak contempla les cadavres et reconnu un Juge. Une colère sourde et haineuse monta en lui. Ces Juges, ces hommes a qui les Guerriers donnaient leur confiance... Étaient-ils en train de tous les trahir ? Plus capable de réfléchir, la Tour récupéra la tête du Juge et donna l'ordre de se remettre en marche.

Après quelques minutes de marche, ils rejoignirent le reste des Guerriers de la Lande. Ces derniers remarquèrent rapidement la mine bourreuse de la Tour et personne n'osa venir lui poser des questions. Sans se soucier des hommes et des femmes de son ordre, Rashaak se rendit directement face à Larissa.

-Voilà la cause de tous nos malheurs, dit-il en laissant tomber la tête du juge à ses pieds.


___________________________________________________________________________________________

Spoiler:
 


Dernière édition par Rashaak Suladân le Mer 12 Sep - 10:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.genetique-fr.forumactif.com
Le Grand Maître
avatar
Messages : 101

MessageSujet: Re: Vers la destinée.    Lun 10 Sep - 3:31

Les cheveaux progressaient péniblement dans la gadoue morbide qui embourbait la grande plaine. Un homme toussa, un autre cracha. Si les hommes gardaient au chaud leur coeur avec l'espoir futile d'une campagne où leur ultime heure de gloire sonnerait, leur corps étaient transits de froid, mortifiés par la pluie battante. Si les plus jeunes ni voyaient qu'un dérangement, les plus vieux la sentaient dans leurs os. Insidieuse et furtive, la douleur de l'humidité brisait leurs nuits, anéantissant leurs moindre espoirs de repos. La colone avançait doucement. Parfois une bête glissait, renversant son cavalier et, dans le meilleur des cas, se foulait une patte. Dans de tel cas, on éliminait la bête et son corps était rationné. Xanth le savait, les longue campagnes ne se passaient jamais dans la joie. Les rixtes, courantes dans les campements, servaient toutefois à ramener l'ordre et un semblant de bonne humeur chez les esprits les plus tendus.

La pluie s'était tut, remplacé par une fine bruime acide. En tête de colone, le Grand Maître chevauchait en silence. On aurait dit une ombre parmis les fantômes. La file s'étirait et à hauteur de genoux s'élevait une brume insipide et opaque. Levant une main impérieuse, Xanth fit faire halte à ses hommes.

"Nous bifurquerons vers la côte à partir d'ici. Rheagar, par en éclaireur avec tes hommes et trouve le soldat Everdeen; je vous attendrez au rapport."

Alors que le vétéran s'éloignait au galop, Xanth espérait qu'il ne soit pas trop tard.



HRP: Désolé pour le mauvais post; je me remets lentement. Récapitulatif pas trop clair: Xanth va longer la côte avec ses troupes et son éclaireur va prévenir Larissa de ses mouvements: Le but de ce mouvement est de récolter des informations dnas les villages côtiers.


Dernière édition par Xanth Tar'Ashaman le Jeu 13 Sep - 5:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cavalier(ère)
avatar
Messages : 48

MessageSujet: Re: Vers la destinée.    Mer 12 Sep - 21:49

Le bruissement des pas des chevaux et ceux des hommes trahissaient le silence de mort. Tranquillement, la filée de guerriers de la lande commençaient à pénétrer la vallée qui était creusée à travers deux montagnes et ils commenceraient bientôt leur ascension dans l’une de ces dernières : un chemin dangereux mais qui différait de l’itinéraire original. Une heure après le départ du petit commando, elle entendit des murmures derrière elle et savait qu’il y avait une distraction. Elle se retourna et arrêta sa monture lorsque la Tour se trouvait devant lui. Il avait un air grave et Larissa le comprit lorsqu’elle vit la tête de Hellayar Femliës rouler à ses pieds. Il s’agissait de l’un des juges qui formait le conseil de guerre, un général très important de l’ordre des guerriers de la lande. Les yeux de Larissa s’écarquillèrent en regardant, avec horreur, la tête de cet homme. Elle se doutait très bien qu’il ne devait pas être le seul à la tête de ce plan, mais elle se demandait jusqu’à quel point ils avaient été infiltrés et trahis. L’absence du Grand Maître lui paraissait soudainement suspecte, mais elle ne voulait croire qu’il ait quelque chose à voir avec cette attaque.

« À partir de maintenant je ne me fierai plus au conseil des juges… » Dit-elle dans un murmure plus pour elle-même que pour Rashaak. *Ni à personne d’autre d’ailleurs * « Qu’en est-il de Xanth? Croyez-vous qu’il fasse partie de ce complot? »

Souffla-t-elle pour que seul Rashaak puisse l’entendre. À qui faire confiance maintenant? N’importe qui dans ce groupe pourrait être un traître. Dire qu’elle avait quitté un jour le Sanctuaire, de son propre gré, et que son innocence était ainsi fracassée. Elle qui croyait que les guerriers pourraient vraiment changer quelque chose… elle se trompait largement encore une fois. Un long soupire s’échappa de ses lèvres fines et elle posa un regard assombri sur lui, comme si elle attendait une quelconque réponse.

Le temps filait et malgré cette nouvelle, ils devraient continuer de progresser. Fouiller les terres de Merak ne serait pas chose facile et même s’il y avait un complot, ils devaient tous accomplir la tâche qui leur avait été demandée, les gardiens du Sanctuaire comptaient sur eux, et le peuple Merakien aussi même s’ils ne le savaient pas encore, car cette menace était bien plus grande que pouvait l’être le complot de ce juge défunt.

Larissa ordonna donc à son cheval de se remettre en marche doucement pour que la Tour puisse la suivre, elle pourrait ainsi continuer à discuter tout en progressant.

« J’ai l’impression qu’un nuage vient de s’installer au-dessus de notre tête et qu’il ne partira pas avant qu’on ne le chasse… Il projette une ombre sur notre avenir. »


HRP: Excuse-moi Xanth de poster tout de suite, mais je ne savais pas quand tu terminerais ton rp et j'avais envie de répondre. Je doute que ton rp ait une grande influence sur le mien (si c'est le cas, tu pourras juste le poster après le mien ça te prendra 30 secondes de plus Wink Préviens-nous quand tu as répondu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tour de la Citadelle
avatar
Messages : 256

MessageSujet: Re: Vers la destinée.    Dim 16 Sep - 13:37

Comme l'avait dit Larissa, un nuage noir venait de s'abattre sur les Guerriers. Mais non seulement celui-ci planait au-dessus de leur tête, mais il pénétrait également leur coeur à tous. Une morosité contagieuse venait de s'installer dans la troupe. Un silence inquiétant, brisé seulement par le cliquetis du métal des armures et d'un ou deux murmures d'un semblant de conversation, entourait les protecteurs d'Illithil. Tous songeaient aux Juges, ces hommes forts, choisis pour leur intelligence et leur ruse, et qui étaient élevés à des rangs importants pour la survie de leur cité. Malheureusement, ils s'avéraient être des âmes corrompues. Et si les Juges étaient corrompus, qui d'autre l'était ?

Rashaak Suladân marchait aux côtés de Larissa la mâchoire serrée. Il était frustré de voir que certains ne respectaient pas leur engagement vis-à-vis du code d'honneur des Guerriers de la Lande. Pire encore, on cherchait à renverser le pouvoir en place. C'était une réelle insulte, une aberration, une profanation envers tous les Guerriers ainsi qu'à Xanth lui-même. Et la Tour avait tout de suite démenti la supposition de Larissa lorsqu'elle lui demanda s'il pouvait faire partie de se complot. Non, jamais Xanth ne les laisserait tomber. Il était un trop grand homme pour ça!

La parade guerrière déboucha alors face à un escarpement. Leur vitesse de marche ralentie et la prudence fut de mise pour les quelques mètres qui suivirent. La Tour regarda au loin, contemplant la file d'hommes et de femmes les précédent et les suivant. Avec un reniflement brusque, il se promit de tuer quiconque oserait encore défier l'autorité du Grand Maître.


-J'ignore ce que pensera notre Chef de tout ça, dit le guerrier. Mais j'espère qu'il fera en sorte que les traîtres soient punis gravement. Nous ne pouvons mener à bien notre mission si nos rangs ne sont pas soudés. Mais j'ignore si retrouver cet artéfact en vaut vraiment la peine, considérant les problèmes auxquels nous devons faire face...


___________________________________________________________________________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.genetique-fr.forumactif.com
Cavalier(ère)
avatar
Messages : 48

MessageSujet: Re: Vers la destinée.    Lun 17 Sep - 21:45

Une certaine amertume était prisonnière de ses lèvres et pour faire passer cette dernière, la cavalière n’avait que l’horizon qui lui donnait un mince espoir. Le silence qui s’était abattu sur les troupes devenait insupportable qu’elle ferma les yeux quelques instants pour humer l’air humide qui empestait la trahison. Les paroles du guerrier, Rashaak, vinrent se bercer à ses oreilles et sonnèrent désespérées. Larissa ouvrit les yeux de nouveau, ses yeux rougis par la haine, ou par la tristesse, qui ne saurait le dire… Lentement, elle posa ses prunelles d’émeraude sur ce dernier, le visage de glace.

« Il se sentira trahis, très certainement. N’importe qui se sentirait trahis… » Dit-elle en regardant uns à uns les guerriers qui marchaient à ses côtés. La cadence avait ralentis, tous étaient aux aguets, mais heureusement le danger ne vint pas cette fois. Ils étaient à la moitié du chemin, bientôt ils sortiraient des montagnes pour gagner un territoire plus tranquille; le Sanctuaire. « Nous avons été formés pour protéger le Sanctuaire, si nous ne sommes pas capables d’effectuer cette tâche primordiale, être guerrier de la lande n’a plus aucun intérêt pour nous, être guerrier ne voudra plus rien dire. Si nous devons nous battre contre les nôtres et que nous laissons de côté ce qui a véritablement de l’importance, si nous laissons cet artéfact nous échapper et qu’il tombe entre de mauvaises mains, alors… alors les juges auront gagnés. »

Sur ces paroles qu’elle avait prononcé de façon assez monotone, mais tout aussi confiantes, elle replongea ses iris émeraude sur l’horizon. C’était un choix qu’ils avaient à faire; retourner dans la lande et tenter de remettre l’ordre, mais alors perdre un temps important à leur mission première, ou alors continuer leur chemin et tenter par tous les moyens d’aider les Gardiens du Sanctuaire à retrouver leur bien, et ainsi protéger le secret des elfes. S’ils choisissaient de poursuivre leur route en restant soudés, les juges n’auraient personne sur qui abattre leur rébellion, le reste des guerriers étant hors de leur portée à présent… Peu importe le choix, les guerriers de la lande ne seraient jamais plus les mêmes et ça, Larissa le savait.

Le reste du voyage se passa sans problème, fort heureusement. Les guerriers atteignirent la côte est du Sanctuaire elfique, où ils récolteraient les dernières informations afin d'envoyer des troupes judicieusement aux quatre coins de Merak. Ainsi commencèrent les recherches...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Grand Maître
avatar
Messages : 101

MessageSujet: Re: Vers la destinée.    Mar 25 Sep - 12:22

Le terre s'était asséchée, les hommes calmés. Un douce odeur s'élevait maintenant dans les brûmes du soir. Sur le ciel brillaient milles feux, ainsi que les trois lunes de Merak, la plus grosse laissant glisser sur la colone une langue de sang. Les morts s'étaient tut, la nuit serai paisible...

Tenant son cheval par la bride, Xanth marchait à pas mesuré avec Zathir, commandant de la garde de Touloff, petite ville marchande du sud-est et Portneuf dit le Marteleur, chef par intérim d'une troupe de mercenaires. Si ces hommes ne comptaient pas parmis les plus fiables, ni les plus entrainés, ils venaient tout de même grossir les rangs du Grand Maître d'une centaines de bras. Si l'un l'avait rejoinds par loyauté, l'autre l'avait été par l'appât du gain et son engagement envers la cause restait défectible. Fort heureusement la Marteleur possédait une certaine dose d'intelligence chose que son compatriote du sud-est ne semblait avoir...

La nuit suivait son court lentement au gré des flots du temps et plus elle avançait, plus Xanth se rapprochait de son but. Chaque pas devenait plus lourd, chaque erreur un fardeau de plus à porter: Il se devait de rejoindre Larissa et Rashaak au plus vite avant qu'une grosse bêtise ne soit comise.

C'est alors que, en profonde discution stratégique avec Portneuf, un éclaireur revint au trot.

"Messire mon Maître, des torches, un camp et au-dessus flotte l'étendard de la Citadelle"

Comprenant aussitot qu'ils y étaient, Xanth pu souffler un coup, laissant toutes ses angoisses de coté, malgré tout, son expression n'avait pas changée d'un iota; on y lisait toujours une froideur et un air décisif indéflectible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tour de la Citadelle
avatar
Messages : 256

MessageSujet: Re: Vers la destinée.    Mar 2 Oct - 0:09

Une légère brise s'engouffrait dans les recoins de l'armure de Rashaak. Ce dernier frissonna, mais fit tout pour rien laisser transparaître. Il détestait qu'on le surprenne à avoir une faiblesse, même si cette dernière venait d'une cause extérieure. Le frisson le fit grincer des dents et serrer la mâchoire. Il savait que certains interprétaient les sensations que le corps ressentait à des fins prophétiques, mais le guerrier ne s'intéressait pas à cela. Il avait déjà eu une mauvaise expérience avec la magie, il ne voulait donc pas recommence et préférait rester loin de toutes ces histoires occultes. Il grogna donc un bon coup pour se soulager intérieurement, faisant sursauter deux guerriers qui marchaient à ses côtés. Caressant de la paume le pommeau de son épée, Rashaak songeait à ses retrouvailles avec Xanth. Bien sûr, il serait très content et très soulagé de le revoir, mais, en même temps, une pointe de noirceur lui en voulait encore de l'avoir laissé en arrière. Même s'il n'avait aucun droit de critiquer les décisions de son Grand Maître, il aurait quand même voulu avoir son mot à dire.

Regardant autour de lui, la Tour songea à tous ces hommes et ces femmes qui avaient prêté allégeances au demi-elfe. Tous se motivaient d'une fidélité hors de tout doute. Malheureusement, certains étaient beaucoup plus faible d'esprit et les Juges n'auraient aucun mal à les manipuler. Rashaak se promit de faire un point d'honneur avec le Grand Maître de pourchasser les Juges et de les tuer sans aucune pitié. Ils ne pouvaient pas laisser les Guerriers de la Lande vivre un schiste qui les briserait à jamais. Sur ces pensées de vengeance, de combat et de promesses guerrières, Rashaak continua de marcher, la tête haute, fier de ses résolutions.

Les Guerriers de la Lande finirent par arriver au point qu'avait déterminer Larissa. Dès qu'ils le comprirent, les Guerriers se mirent à déployer le campement comme un seul homme. Efficacement et stratégiquement, un périmètre de sécurité fut déterminé, les tentes furent montées, les tours de gardes distribués. Personne ne se plaignait : c'était la procédure normale lorsque le groupe partait en mission. Tout le monde avait une tâche et s'en occupait avec honneur. Un repas modeste fut distribué alors que les lunes de Merak s'installaient tranquillement dans le ciel. La nuit n'avait pas réussi à les surprendre, mais les chuchotements inquiets et les rumeurs ainsi que les théories se mirent à circuler autour des petits feux. On s'imaginait divers scénario pour la suite des évènements, on s'essayait à prédire les prochaines aventures des Guerriers, on spéculait contre les Juges ou Xanth. Bien sûr, tout cela se faisait à voix basse, hors de porté des oreilles des soldats plus expérimentés qui s'étaient réunis sous une tente pour discuter de la meilleure manière de séparer les troupes et de les envoyer glaner les informations sur Merak. Étant donné qu'ils s'étaient arrêtés tout prêt du Sanctuaire, des elfes étaient venus les retrouver et discutaient avec eux. Leur sagesse était toujours d'une grande aide et ils pouvaient divulguer de précieuses informations. Soudainement, l'un d'eux redressa la tête et annonça l'arrivée imminente de Xanth Tar'Ashaman.


___________________________________________________________________________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.genetique-fr.forumactif.com
Cavalier(ère)
avatar
Messages : 48

MessageSujet: Re: Vers la destinée.    Mar 2 Oct - 17:52

Avant que les Lunes ne puissant trôner fièrement dans la voûte céleste, les hommes et les femmes installèrent un campement assez efficacement, déployant tous leurs efforts de concert comme ils avaient l’habitude de le faire. Certains ramassaient du bois pour les feux, d’autres construisaient les tentes temporaires et finalement, certains s’occupaient de la sécurité de leur campement. Après ce qu’ils venaient de vivre, il ne fallait prendre aucun risque qu’ils tombent dans une embuscade en pleine nuit, là où la plupart des soldats seraient endormis.

Une fois que tout était prêt, Larissa alla s’installer dans la tente principale qui servirait, en quelque sorte, de quartier général pour discuter des plans futurs pour les déplacements à venir. Ils eurent également la visite de quelques elfes qui avaient eu connaissance de leur arrivée, ce qui mettait un baume sur le cœur de la guerrière. Elle était toujours ravie de voir quelques uns des siens, ils lui apportaient le réconfort qui manquait souvent, et lui rappelait de vagues souvenirs de son passé, même si ces souvenirs s’effaçaient avec le temps.

Les discussions allaient de bon train, passant de choses importantes aux propos un peu plus détendus, jusqu’à ce que l’un d’entre eux annonce l’arrivée du Grand maître, à la grande surprise des guerriers. Le corps de Larissa se figea instinctivement, son souffle se coupa, puis finalement elle se leva rapidement en le cherchant du regard. La cavalière ne saurait dire si c’était de la joie qu’elle ressentait ou un tout autre sentiment, mais chose certaine, sa présence la rassurerait.

Lorsqu’elle l’aperçu au loin, elle remarqua d’abord son air froid qui accompagnait tous ses gestes, mais quelque chose de différent s’affichait sur son visage. Larissa s’avança vers lui, à pas lents, elle avait beaucoup de choses à lui faire part, tout comme Rashaak en aurait surement.

Une fois qu’elle arriva à sa hauteur, elle le salua de façon courtoise, comme le faisaient tous les guerriers de la lande envers leur chef, puis afficha un air grave, mais elle attendrait qu’il prenne la parole avant de s’avancer sur quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tour de la Citadelle
avatar
Messages : 256

MessageSujet: Re: Vers la destinée.    Mar 16 Oct - 11:52

L'annonce de l'elfe ébranla tous les occupants de la tente. Un bref murmure s'échappa des lèvres des Guerriers présents, mais on pouvait entendre le soulagement et sentir leur l'excitation de revoir le Grand Maître. Rashaak se crispa un instant et il sentit son coeur bondir dans sa poitrine. C'était enfin le moment de régler des comptes, de reprendre sa place auprès de son chef tout puissant. Le soulagement l'envahit et il relâcha légèrement la tension qu'il contenait depuis le début de la mission. Par contre, il se redressa, bien droit et aussi disciplinée qu'une Tour se devait d'être.

Cela ne prit que peu de temps avant que Xanth ne fasse son apparition sous la tente. Son regard froid et calculateur parcouru les visages des occupants avec une gravité qu'on lui connaissait bien. Une nouvelle énergie palpitait maintenant sous la tente. Un respect grandiose envers le souverain se communiquait et personne n'osait dire plus que de brèves salutations courtoises. Le regard de Xanth croisa alors celui de Rashaak qui lui fit un signe de tête. Le Grand Chef s'avança lentement vers sa Tour qui lui témoigna sa reconnaissance de le revoir :

-Grand Maître, bienvenue dans votre campement. Les Guerriers s'excitent à l'idée de vous revoir malgré les sombres nouvelles que nous devons vous rapporter. Je suis fier de retrouver ma place à vos côtés, Chef.

-Le plaisir est partagé, répondit-il sans aucune nuance dans la voix. Je suis content de voir que les troupes soient aussi motivées. J'irai les voir plus tard. Pour l'instant donnez-moi un rapport de la situation.

Ce fut donc le début d'un long résumé que s'alternèrent Larissa, Rashaak et les autres Guerriers qui se trouvaient sous la tente. La Tour, pas un très grand locuteur, résuma en bonne partie son raid contre les Juges et appuya ses dires par la tête qu'il avait coupée. Xanth ne broncha pas, mais ses yeux semblèrent s'illuminer d'un feu ardent. Les mauvaises nouvelles s'empilaient les unes sur les autres et il allait devoir prendre de graves décisions dans les prochaines minutes. Mais Rashaak, dans sa confiance aveugle envers le demi-elfe, reprenait sa vigueur. Pour lui, tout ce qui l'importait, c'était de se tenir droit, directement derrière Xanth Tar'Ashaman, prêt à donner sa vie pour lui. Peu importe se qui suivrait dans les prochaines heures, le Guerrier allait y mettre tout son coeur et ferait tout pour s'assurer d'avoir la fierté de son Maître de son côté.


___________________________________________________________________________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.genetique-fr.forumactif.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Vers la destinée.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Vers la destinée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] En chemin vers notre destinée [Routes 1,3 et 4]
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Expédition vers le Harad.
» Vidéotron offre les appels interurbains gratuits vers Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les lunes de Merak :: MerakTitre :: Illithil :: La Lande :: Grande route-