Partagez | 
 

 Willyam Haley [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 12

MessageSujet: Willyam Haley [Validé]   Jeu 5 Juil - 10:50



Présentez-vous

Prénom & Nom: Willyam Haley
Sexe: Masculin
Âge: 45 ans
Race: Humain

Groupe: Pirates
Rang: Chef des pirates / Capitaine de l’Espoir
Métier: N/A


Description physique




Le capitaine Haley n’est pas ce que l’on pourrait qualifier de « bel homme ». Jadis, il est vrai qu’il possédait un charme fougueux. Mais cette époque est définitivement révolue. Ce qu’il reste du jeune Willyam n’est plus qu’un vague souvenir balayé par la mer. Ses quarante-cinq années d’existence ressemblent davantage à cinquante-cinq années de souffrance, et c’est ce qui se lit sur son visage aux traits tirés, couvert de cicatrices. Si le capitaine n’avait pas passé près de dix années sur une île déserte, peut-être serait-il différent aujourd’hui… Quoi qu’il en soit, il ne peut effacer ces années et elles resteront graver dans sa chair à jamais. Cette île a meurtri son corps, mais lui a également donné un don inespéré; une chance de pouvoir obtenir une longueur d’avance, aussi minime soit-elle, sur ses ennemis. Depuis son passage sur cette île maudite, il peut désormais se camoufler dans le brouillard, mais aussi y voir comme en plein jour. Willyam n’a jamais compris quand ni pourquoi ce don lui a été octroyé. Cependant, ces questions sans réponses sont le moindre de ses soucis. L’important est qu’il possède dorénavant une arme supplémentaire contre ses ennemis, et plus précisément contre celui qu’il traque depuis déjà trop longtemps.

Bref, si vous devez un jour croiser la route du capitaine Willyam Haley, vous verrez un homme de grande stature, imposant, portant fièrement son tricorne sur une chevelure longue, épaisse et grisonnante. Et ce qui vous marquera le plus sera son regard lointain accroché sur l’horizon où le soleil se mêle à la mer. Un regard perdu dans les vagues, noyé dans la mer. Un regard froid et désespéré qui semble scruter les profondeurs et s’accrocher à l’espoir fou de trouver ce pour quoi il reste toujours en vie…



Description psychologique




Si le physique peu avenant de Willyam Haley peut sembler effrayant, ce n’est rien comparé à son esprit. Tout comme son apparence physique, la personnalité de Willyam a beaucoup changé depuis l’enlèvement de sa fille. Après cet événement et les années passées sur une île déserte, l’esprit du capitaine s’est assombri jusqu’à devenir aussi obscur que le fond des mers. Depuis le retour de Haley et de son équipage sur les eaux, tous ceux qui croisent l’Espoir ne vivent pas assez longtemps pour pouvoir le raconter. Le capitaine ne prend même plus la peine de participer aux pillages des navires qu’il prend d’assaut. Sa seule contribution est de mettre à feu et à sang embarcations et équipages avant de les regarder couler au fond de la mer. Le spectacle est long et pénible pour ceux qui ont encore un cœur pour ressentir la douleur des autres. Mais pour Willyam Haley, la vue de ses victimes qui agonisent n’est guère plus qu’un théâtre habituel.

Le capitaine ne montre plus aucune pitié à qui que ce soit, pas plus que ses ennemis ne lui en ont montré le jour où il a perdu sa fille. Willyam est désormais un homme rongé par une soif de vengeance inassouvissable; un homme obsédé par un seul espoir fou : retrouver Léha. La capitaine disait pourtant souvent à sa fille : « On ne peut lier un navire à une seule ancre, ni une vie à un seul espoir. » À une certaine époque, il est vrai que Willyam suivait cette maxime. Mais après la disparition de sa fille et la mort de sa femme, le seul espoir auquel il se rattache désormais est celui de trouver Léha. C’est un espoir fou, perdu, et il le sait. Mais penser une seule seconde que sa fille soit morte lui est insupportable. Haley n’a donc plus rien à perdre et plus qu’une seule chose à espérer : retrouver sa fille et ce, à n’importe quel prix et par n’importe quel moyen. Le vieux pirate a déjà perdu trop d’années sur une île déserte à ne pouvoir rien faire d’autres que contempler les deux lunes et les trois soleils de Merak. Désormais, il pourchassera sans relâche le responsable de la tragédie qui a eu lieu il y a déjà de cela 16 ans.

Pour accomplir cette tâche, Willyam est accompagné de son fidèle équipage, c’est-à-dire les seuls marins qui, comme lui, ont survécu au naufrage de l’Espoir. Le capitaine ne fait confiance qu’à ces hommes. Depuis le naufrage de son navire, Haley n’a engagé personne d’autres dans son équipage. Son meilleur homme de confiance, Myrande Sélène, et aussi son second sur l’Espoir, demeure ce qui se rapproche le plus pour lui d’un « ami ». Les deux hommes naviguent ensemble depuis plus de deux décennies et forment une équipe peu commune. Jamais on n’a vu ce genre de lien auparavant entre un humain et un haut-elfe. Willyam a su voir en Myrande ce que personne n’a jamais voulu voir, par entêtement à vouloir regarder seulement les apparences. Haley a donné une chance à Sélène de pouvoir se réaliser en tant que marin, et l’elfe lui en sera toujours reconnaissant. Willyam n'est pas dupe, il sait très bien que les aspiration de Myrande ne sont pas de l'ordre de la piraterie. Mais le vieux pirate a de l'admiration pour l'elfe, non seulement pour son amour de la mer, mais aussi parce qu'il s'entête à poursuivre son rêve, envers et contre tous. Bref, les deux hommes se respectent et se savent loyaux l’un envers l’autre, et cela suffit amplement au capitaine pour pouvoir le compter parmi ses meilleurs hommes.




Histoire




« Vas jouer ailleurs, moussaillon. »

Le capitaine jeta un œil vitreux sur le fond de sa choppe, suivant du regard le liquide houblonné qui allait et venait au gré de ses mouvements. Il en était à son énième choppe, alors autant dire que ses mouvements n’avaient rien de très constants.

« Mais m’sieur, je veux juste le voir. J’y toucherai pas, promis! »

Willyam posa lentement son regard sur le gamin à sa droite. Le rejeton, pas trop bête, lui décocha alors une expression à faire fendre n’importe quel cœur, même de pierre. Le pirate n’eut d’autre choix que de céder à sa demande. Il déposa sa précieuse choppe sur le comptoir de la taverne, puis il saisit la poignée de son sabre d’une main assurée. Même ivre mort, Willyam Haley ne perdrait jamais sa dextérité légendaire. Il sortit l’arme de son fourreau et la déposa près de sa choppe.

« Wouah… »

Les yeux ronds comme des pièces d’or, le gamin se hissa sur le tabouret à la droite du capitaine. Son visage était à quelques centimètres du sabre, son regard en scrutant chaque détail.

Willyam ne put s’empêcher d’esquisser un rictus, qui ressemblait davantage à une grimace. La capacité que les enfants ont à s’émerveiller le fascinerait toujours… Et inévitablement, cette pensée le ramena à sa fille, Léha. Sa petite Léha. Le capitaine ferma les yeux un instant et prit une grande lampée de bière. Noyer ses pensées dans l’alcool a toujours été un réflexe salvateur pour le vieux pirate. Malheureusement, ce soir, toutes ses pensées les plus sombres le pourchassaient bien au-delà de la brume d’alcool qui obscurcissait son cerveau. Ce soir, le capitaine n’échapperait pas aux cauchemars de ses histoires passées.

***

« Lars! », hurla une voix rauque.

C’était le capitaine, qui montait à grandes enjambées l’escalier menant au gaillard arrière. En arrivant sur les planches du petit pont surélevé, il croisa le regard de Lars, le timonier, et su qu’il était trop tard. Haley fit volte-face pour étudier ce qui se passait au-delà de la proue du navire. Le vent et la pluie qui s’abattait sur son visage ne l’empêchèrent pas de voir Le regard du pirate s’assombri. L’Espoir fonçait tout droit dans une embuscade. Haley espérait pouvoir s’en sortir en faisant virer le bateau de bord, mais le temps leur manquait. Le navire qui venait à leur rencontre s’approchait dangereusement de seconde en seconde. L’affrontement était inévitable.

« Tous à vos postes! » s’époumona le maître d’équipage.

Sa voix, couverte par le bruit des vagues et du tonnerre, parvint néanmoins aux oreilles des matelots. Le pont principal grouillait d’hommes armés jusqu’aux dents, déjà prêts à se battre. Chacun se rendit à son poste, la rage au ventre et l’épée à la main pour plusieurs. Haley embrassa du regard son équipage, fier de voir ses hommes dévoués et prêts à affronter n’importe quel ennemi. Mais combien de ses membres d’équipage le capitaine perdrait-il cette nuit? Le vieux pirate agrippa fermement son sabre et le sorti de son fourreau, sa dernière pensée déjà loin derrière. L’heure était au combat. Le deuil viendrait plus tard.

« Soyons sans pitié… », souffla le capitaine.

« Et que la mer nous soit favorable. », termina Myrande Sélène, qui venait tout juste de se poster aux côtés de Willyam.

L’elfe se tenait droit et solide comme le mât de l’Espoir, son visage impassible. Haley acquiesça à la phrase de son second, et le premier coup de canon retentit.

***

CRAC!

Le petit couteau que le capitaine tenait dans sa main droite s’était durement planté dans le comptoir en bois, entre l’index et le majeur du gamin. Le petit garçon ouvrit grand les yeux, une expression de pure terreur imprégnée sur son visage. Ses yeux se remplirent d’eau et bientôt il pleurait, son corps se soulevant à chacun de ses sanglots.

« J’ai… J’ai rien fait! », se défendit le garçon à travers ses pleurs.

Le capitaine lui lança alors un regard noir, qui acheva de complètement terroriser le gamin. Le pauvre enleva rapidement sa main du comptoir et sauta en bas de son tabouret. Haley n’eut aucun regard en arrière pour voir le petit garçon sortir en vitesse de la taverne.

« Ces gosses… », maugréa-t-il.

Le tavernier derrière le comptoir jeta un œil réprobateur sur le capitaine, que celui-ci ignora ouvertement. Il n’avait que faire de l’opinion d’autrui. Et le gamin l’avait cherché. Il avait voulu toucher son sabre, alors qu’il avait promis de ne pas le faire. Une promesse est une promesse. Le garçon l’aura appris à la dure.

Le capitaine rengaina son sabre et but une dernière gorgée de bière. Il jeta une pièce de monnaie sur le comptoir et passa silencieusement dans l’embrasure de la porte avant même que le tavernier ne puisse s’en rendre compte. Dehors, l’air était frais. Les trois lunes éclairaient Merak comme en plein jour. On ne voyait aucun nuage dans le ciel. Le capitaine poussa un soupir et entama sa marche vers le port. Lorsqu’il fut assez près de la mer pour sentir l’air salin pénétrer les moindres fibres de son corps, Willyam prit une pause. Il ferma les yeux un instant, écoutant le bruit des vagues se brisant sur les quais ou sur la coque de quelque navire non loin de là.

*Léha… Si tu pouvais être ici et sentir tout ça.*

Soudainement, le capitaine se sentait vieux. Il se sentait lourd et amorphe. Il s’adossa donc au mur d’un bâtiment quelconque et se laissa lentement tomber jusqu’au sol. Assit par terre, l’esprit embrouillé par l’alcool, Willyam se trouvait pathétique. Cependant, l’idée de se relever le fit grimacer. Tant pis, il dormirait ici ce soir. Loin de son équipage, à l’abri des regards. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas eu quelques instants à lui seul. Mais la solitude a cette fâcheuse habitude de venir accompagner de pensées obscures qui profitent de votre isolement pour venir vous hanter…

***

Le capitaine courrait sur le pont principal, esquivant les combats qui faisaient rage et les projectiles qui fusaient de toutes parts. À bout de souffle, il rejoignit enfin sa cabine, qui se trouvait sous le gaillard arrière. Lorsqu’il ouvrit la porte, son cœur s’arrêta. Elle n’était plus là. Disparue. Enlevée.

Willyam poussa un cri de rage et de désespoir. Il frappa son poing sur la table qui se trouvait à sa gauche. La lampe éteinte qui s’y trouvait vacilla et tomba par terre, sans faire de bruit. Le pirate n’entendait plus rien. Le son des canons et des fusils était assourdi par la colère et la douleur qui battaient à ses tympans. Fou de rage, le capitaine sorti de la cabine, le sabre à la main et la vengeance dans le regard. Aveuglé par la haine et le désespoir, Haley mit un certain temps à comprendre ce qui se passait sur le pont principal. Ses hommes étaient en train de se battre entre eux! Avançant désormais parmi la mêlée, le pirate cherchait du regard son vieil ami. Lorsqu’il l’aperçut enfin, le capitaine courut à sa rencontre.

« Par tous les dieux, que ce passe-t-il ici? », tonna Haley.

« Une mutinerie, capitaine », répondit Myrande avant de parer le coup d’un de leur ancien compagnon de mer, qui visait manifestement Willyam.

Le principal intéressé ne se laissa pas impressionner et donna un puissant coup de sabre qui trancha la gorge de son adversaire. Le reste de la nuit ne fut que combats ensanglantés et perte d’hommes. Le capitaine se battait avec la force du désespoir; il n’avait plus rien à perdre. Sa vigueur inspira certainement le reste de son équipage, puisqu’avant que les deux soleils ne poignent à l’horizon, l’ennemi battait en retraite. Pour ce qui était de l’Espoir, le navire était en piteux état et son équipage se réduisait maintenant à une poignée d’hommes.

« Il n’y a pas une seconde à perdre, capitaine. Nous devons mettre le plus de distance possible derrière nous. », déclara Myrande.

Le capitaine resta impassible. Non, ils ne pouvaient pas les laisser s’échapper. Ils détenaient sa fille, il le savait.

« Poursuivez-les. », dit Willyam, soudainement animé.

« Les poursuivre? Capitaine, sauf votre respect, c’est de la folie. », répondit Myrande sur un ton neutre.

« Je ne permettrai pas qu’on questionne mes ordres! », tonna le capitaine.

« Oui, capitaine. », se résigna l’elfe, non sans laisser paraître une légère amertume dans sa voix.

Haley poussa un long soupir. Il savait très bien qu’il décevait Myrande en agissant ainsi. Mais les chances de retrouver sa fille, aussi minces soient-elles, résidaient dans le fait de pourchasser leur attaquant. Seul son ennemi connaissait le sort qui était réservé à Léha.

« À tribord toute! », ordonna Myrande.

***

« Capitaine…? »

Willyam ouvrit brusquement les yeux et porta la main à son sabre, prêt à dégainer. Lorsqu’il aperçut son second, le vieux pirate émit un grognement renfrogné et se passa une main sur le visage.

« Les soleils sont déjà hauts dans le ciel, à ce que je vois. », maugréa Willyam.

« Oui. Les hommes sont prêts à mettre les voiles. », répondit Myrande, un sourire au coin des lèvres.

Le capitaine resta assit un instant. Il avait un de ces maux de tête qui vous donne des envies de tuer. Après sa beuverie d’hier soir, il s’était assoupi contre le mur d’une petite poissonnerie qui bordait les quais. L’odeur du poisson frais lui chatouilla les narines. Son ventre se mit à grogner.

« Eh bien, mon ami, il est grand temps de partir. », annonça le capitaine en se levant.

Willyam resta muet tout le long de leur petite marche jusqu’au quai où était amarrée une petite chaloupe. Les deux hommes prirent place dans l’embarcation et commencèrent à ramer. Le capitaine repensa à son sommeil troublé par ses souvenirs d’il y a 16 ans. Combien de fois avait-il revécu cette terrible nuit en rêves? Chaque fois, il s’éveillait avant de pouvoir revivre le naufrage de l’Espoir. C’était probablement mieux ainsi. Par sa faute, à cause de son désir fou de retrouver sa fille, il avait mené son navire et son équipage à leur perte. Quelle folie, de vouloir pourchasser un ennemi en mer après avoir subit un assaut comme celui qu’avait subit L’Espoir! Après moins d’une heure à naviguer, il leur aura fallu s’échouer sur une île déserte. C’était cela, ou perdre l’Espoir au fond des mers à jamais. Heureusement, Willyam avait appris de ses erreurs depuis ce fâcheux incident. Maintenant, la chasse à l’homme était méticuleusement organisée.

« Nous y sommes », annonça Myrande.

Le capitaine se retourna pour admirer son navire, amarré dans une petite baie, à l’abri des regards indiscrets. Oui, tout était soigneusement préparé.

Le capitaine et son second montèrent à bord de l’Espoir. Chaque membre d’équipage était à son poste et attendait les ordres.

« Levez l’ancre! », cria le maître d’équipage.

Willyam prit une grande inspiration, laissant l’air salin pénétrer ses poumons et revigorer son esprit. Il caressa le bois de son navire et se permit un petit sourire.

« Soyons sans pitié… », commença le capitaine.

« Et que la mer nous soit favorable. », termina son second.



Hrp

Code : Validé par Arren
Comment as-tu trouvé le forum? : En fouillant sur le site de Forumactif.
As-tu des commentaires? : Joli forum, bien structuré! Rien de mieux pour se remettre à RP! Very Happy


 


Dernière édition par Willyam Haley le Sam 21 Juil - 23:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 12

MessageSujet: Re: Willyam Haley [Validé]   Ven 6 Juil - 10:35

Je post ici juste pour dire que je ne terminerai pas ma fiche cette fin de semaine parce que je vais aller me tremper les pieds dans un lac perdu dans le bois. Razz Je devrais compléter la semaine prochaine sans faute!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef du Clan du sud
avatar
Messages : 1143

MessageSujet: Re: Willyam Haley [Validé]   Mer 11 Juil - 18:44

Ça avance ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merak.forum-canada.com

avatar
Messages : 12

MessageSujet: Re: Willyam Haley [Validé]   Ven 13 Juil - 13:06

J'suis toujours en vie, ne vous inquiétez pas! J'ai juste un peu de difficulté à rattraper les heures de sommeil que j'ai perdu en fin de semaine dernière. ^^' Mon histoire avance et je devrais la poster toute terminée dimanche au plus tard si tout va bien. =) Allez hop! Bottons-nous le derrière!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 93

MessageSujet: Re: Willyam Haley [Validé]   Mar 17 Juil - 20:27

Quand pourrons-nous lire cette jolie fiche?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 12

MessageSujet: Re: Willyam Haley [Validé]   Sam 21 Juil - 23:34

Qui c'est qui a terminé sa fiche? C'EST MOI! Very Happy Je vous rassure, ça me prendra beaucoup moins de temps pour faire des posts que ça m'en a pris pour faire cette fiche! Mea culpa pour mon retard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tour de la Citadelle
avatar
Messages : 256

MessageSujet: Re: Willyam Haley [Validé]   Lun 23 Juil - 0:56

Bonsoir! Very Happy

Je passe vite vite pour te dire que j'ai bien lu ta fiche et qu'elle est excellente! J'en aime bien la consistance et la saveur qui s'en dégage. De plus, tu as un beau style et ton écriture est impeccable. Pour ce qui est de la cohérence du texte par rapport à l'univers, je vais passer mon tour. Étant donné que tu es un personnage prédéfini par Kalyäh, elle sera plus en mesure de dire si tout fonctionne correctement! ^^

Mais sinon, chapeau! Ou Tricorne dans ce cas-ci! Wink

Bonne continuation

Rashaak
What a Face


___________________________________________________________________________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.genetique-fr.forumactif.com
Chef du Clan du sud
avatar
Messages : 1143

MessageSujet: Re: Willyam Haley [Validé]   Lun 23 Juil - 11:57

Juste un petit mot pour dire que je suis sur la route aujourd'hui, mais que je passerai ce soir pour ta fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merak.forum-canada.com

avatar
Messages : 12

MessageSujet: Re: Willyam Haley [Validé]   Lun 23 Juil - 15:50

Merci beaucoup Rashaak! Very Happy J'ai mis du temps sur cette fiche justement pour qu'on sente bien la substance du personnage, pour qu'on puisse presque le voir en lisant. J'espérais vraiment que ce soit réussi et à ce que je vois, ça l'est (au moins un peu Rolling Eyes ).

Kalyäh, j'ai hâte que tu lises tout ça! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef du Clan du sud
avatar
Messages : 1143

MessageSujet: Re: Willyam Haley [Validé]   Lun 23 Juil - 19:12

Eh bien, je dois dire que je suis impressionnée! Une fiche excellente, tout les éléments importants y sont! Tu t'inscris bien dans l'univers de la piraterie, du moins dans l'idée que je me fais ^^ donc je te valide sans plus tarder, tu pourras RP! Puisse les mers t'être favorables (comme tu le dis si bien XD)

J'oubliais > Pense aussi à faire la fiche pour ton navire^^ bien que tu aies les informations principales, il faudra tout de même la remplir, dans la section équipage. Si tu as des questions, n'hésite pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merak.forum-canada.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Willyam Haley [Validé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Willyam Haley [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Mangemort 23 [Validée par Yuki Hoseki ]
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]
» Eänwen Melwasúl [Hanegard] - [Validé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les lunes de Merak :: L'Antre du joueurTitre :: Sanctuaire des Joueurs :: Fiches de présentation :: Fiches Validées-