Partagez | 
 

 Un temps pour le présent [PV Léha Haley][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 33

MessageSujet: Un temps pour le présent [PV Léha Haley][Terminé]   Sam 21 Juil - 7:38

Le continent immaculé et glacé d'Unhela procurait une agréable sensation aux pupilles de Nolan, qui laissa le vent frais se glisser sur chaque parcelle de son corps. Ses cheveux, qui avaient véritablement pris au moins cinq centimètres, fouettaient son visage fatigué par toute cette route. Cela faisait un moment qu'il n'avait plus mis pied à terre, et il s'impatientait à l'idée de pouvoir se dégourdir les jambes à sa guise. Tout en trépignant sur place, il jaugeait du regard les banquises, cherchant celle où la capitale gisait péniblement. De là où le pirate se tenait, il sentait déjà l'odeur des cocktails aux fruits exotiques et des bières lui titiller les narines. L'eau à la bouche, Nolan se dirigea vers la poupe du navire, passant par le mât qui soutenait ses grandes voiles blanches. Il se servit un verre parmi les tonneaux qui restaient ; il y avait beaucoup de vivres à racheter, ils manquaient de tout... D'autres bateaux, aux alentours, visaient la même destination. Certains, assez petits et pauvres en expérience, changeaient de cap lorsqu'ils apercevaient l'Espoir. Nolan s'était toujours dit qu'il avait eu de la chance d'être tombé sur ce navire. Il ne savait plus très bien comment il y avait atterri, mais il ne regrettait rien...


Mentalement, il se lista les choses à faire une fois que les cordages auraient été assemblés.
Premièrement, et avant tout, se rendre dans les différents petits commerces afin de se procurer ce qu'il manque à bord. Deuxièmement, filer dans un bar, le plus proche, et s'évader un peu. Boire quelques verres, revoir peut-être quelques connaissances qui passeraient par là au même moment. Ensuite, rendez-vous chez un coiffeur (improvisé ou pas !) afin de raccourcir ses cheveux en se débarrassant des fourches qui semaient le chaos dans sa chevelure. Cela l'embêtaient particulièrement de payer un coiffeur pour éviter de ne ressembler à rien, mais il lui était déjà arrivé de le faire seul, et c'était une expérience catastrophique qu'il valait mieux ne plus tenter. Troisièmement... On verra bien dans ce qu'il adviendra de son état en soirée.

Amarré, l'Espoir flotta doucement sur place tandis que son équipage envahissaient Garganta. Ce jour-là sur Sitornielle, le temps était quelque peu triste et maussade, mais rien ne pouvait entraver l'enthousiasme et la bonne humeur de Nolan, qui s'étirait tous les muscles une fois descendu du bateau. Le jeune pirate décida de s'égarer seul sur ces terres infertiles, il avait passé trop de temps en compagnie de ses loups de mer et devait respirer loin de cette ambiance nautique !
Nolan se dirigea vers les pêcheurs pour ce qui concernait les poissons frais et les blocs de glace afin de garder certaines choses au frais pour un bon moment. Plusieurs sacs de pommes de terre finirent également dans le petit chariot qu'il avait emprunté à un marchand pour effectuer les transports. Il se prit quelques boissons dans un but personnel et purement égoïste car il ne comptait pas vraiment partager son péché mignon, vola des bouts de charbon à la forge à des fins artistiques et repartit en direction du bateau aussi vite qu'il était venu.

Une fois le tout déchargé, il se changea et mit des vêtements plus amples et propres. Pirate ne voulait pas dire clochard ! Le jeune homme opta pour un simple pantalon noir et épais, qui tenait réellement chaud, et sur ce continent c'était ce dont tous avait besoin : un vêtement chaud. Pour le dessus il mit une large chemise magenta, gardant son gilet noir par dessus ainsi que ses uniques bottes de cuir qui ne bougèrent pas de place... Ré accoutré, il prit sa sacoche de sous et s'en alla à pas tranquille vers la Poudre d'Escampette. C'était là qu'il avait mit les pieds avant de partir, et ce sera là qu'il les remettra en revenant ! Il espérait y voir plusieurs de ses amis (« amis » était un bien grand mot, mais comment nommer ce cercle d'amitié là ? Des « camarades »?) Nolan secoua la tête et arrêta de se torturer l'esprit avec des questions aussi bêtes. Il divaguait toujours ainsi, et il comptait bien cesser ces égarements qui lui semblaient de plus en plus fréquents...

Le jeune pirate ouvrit les portes de la taverne, et y entra avec un grand sourire aux lèvres. La musique était bruyante, peu mélodique, aussi barbare que les clients qui composaient ce lieu de rires gras et de femmes un peu trop serviables. Ce bruit, ces odeurs, ces visages aussi laids les uns que les autres lui avaient particulièrement manqué ! Il avait beau aimer l'océan, ses mers, ses vagues et ses habitants qui y vivaient, rien ne remplacerait cette diversité là. Il se dirigea illico vers le bar, et échangea des paroles avec le barman qui n'était pas le même que la dernière fois. Après avoir commandé une chope de bière, Nolan s'assit sur un des hauts tabourets, ôta son gilet qu'il déposa dans un endroit dont il n'était pas sûr de le retrouver, et fit en même temps le tour de la pièce d'un coup d’œil observateur, se demandant quel compère pouvait bien traîner dans les parages...


Dernière édition par Nolan Nirovich le Mer 25 Juil - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 93

MessageSujet: Re: Un temps pour le présent [PV Léha Haley][Terminé]   Lun 23 Juil - 23:02

J’avais passé les dernières semaines à poursuivre des indices, certains étaient véridiques, d’autres n’avaient été mentionnés que pour une poignée de pièce d’or. Quoi qu’il en soit, ces informations m’avaient servis au moins à une chose : savoir que l’Espoir jetterait l’ancre à Garganta sous peu afin d’aller y récolter quelques vivres.

Il y a environ deux mois de cela, j’avais quitté ce morceau de glace, persuadée que j’aurais à attendre trop longtemps le retour du navire aux voiles grises, et j’avais été trop impatiente pour balayer l’horizon patiemment… non, il avait plutôt fallu que j’embarque sur le navire d’un pauvre Capitaine que je connaissais, et il avait aussi fallu qu’une mutinerie ait lieux sur ce même navire… *J’ai l’impression de véritablement attirer le malheur sur ces eaux. * Au moins, je ne sais par quel miracle, j’avais réussi à trouver une échappatoire : Accepter l’invitation de ces traîtres, mais aussi accepter de rester libre. C’est comme ça que j’avais pu fuir.

J’avais même fait face à l’homme que je rêvais d’égorger depuis ma tendre enfance, celui qui avait causé ma perte. Cependant, j’avais refusé de le tuer, pour la simple et bonne raison que je ne pouvais me permettre la défaite… et à ma grande surprise, il me donna un objet. Grâce à cet objet, j’avais poursuivis ma quête, je m’étais rendu à Ekalesias afin de récolter d’autres informations. Ah, mais ce n’est pas pour cette raison que ma vengeance n’aurait pas lieux. Je la préparerais, à chaque seconde de mon existence pour que ce jour là… je puisse enfin être en paix.

Sitornielle… Me revoilà. Pour prendre mon mal en patience, je me rendis dans cette taverne où j’avais l’habitude de crécher lorsque je n’avais nulle part ou aller, et cela arrivait bien trop souvent. Je savais que j’entendrais parler de l’arrivée de l’Espoir. Ces pirates avaient tous des grandes gueules et surtout… surtout lorsqu’ils avaient plus d’un verre dans le corps.

Je pris donc place au bar, commandant un rhum sur glace comme à l’habitude, avant de savourer ce liquide si rafraichissant. Je sentais l’alcool descendre et l’effet qu’il me procurait était tellement… ça m’apaisait.

Mon regard profond, d’un bleu comme l’océan parcouru la pièce. Une odeur de houblon vint à mes narines, accompagnée de celle de la sueur de ces colosses. Je sentais déjà que leur esprit était altéré par l’ivresse, cela se voyait au ton qu’empruntaient certains d’entre eux. Je souris à la pensée que bientôt, bientôt j’aurais eu raison de garder espoir.
Alors que mes pensées se perdaient dans le goût agréable de mon rhum, je jetai un regard curieux sur un homme qui venait d’entrer dans la taverne. Il y avait quelque chose qu’il dégageait qui me laissait croire que je le connaissais, mais je n’aurais su dire d’où. Mes prunelles le fixèrent quelques instants, jusqu’à ce qu’il prenne place sur un tabouret, et qu’il tourne sa tête en ma direction. Je détournai le regard aussitôt qu’il croisa le mien…*Léha... ou l'as-tu connu cet homme?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 33

MessageSujet: Re: Un temps pour le présent [PV Léha Haley][Terminé]   Dim 5 Aoû - 3:15

Ce soir là, personne qu'il ne connaissait réellement n'était là. Au sein de la taverne, où tout ce qui s'y déroulait ne sortait guerre des portes, le capharnaüm battait malgré tout son plein. Les nombreux pirates présents finissaient tous dans des situations les plus pitoyables, comme par exemple ce jeune nocive qui venait de voler de l'autre bout de la pièce parce qu'il ne savait pas fermer à temps sa bouche, ou celui qui fusionnait avec sa chaise, depuis un bon moment déjà, après s'être englouti un verre de trop... Nolan se souvenait que ça ne lui était encore jamais arrivé, ce genre de mésaventures, et il aurait bien aimé connaître un peu de cette décadence. Cependant la vie lui avait trop pris pour qu'il puisse la remercier en profitant...

Ce fut déjà la troisième femme qui venait se coller à lui en proposant d'indécents services qu'il se voyait refuser tour à tour. Le jeune pirate n'était visiblement pas d'humeur à aller selon ses volontés ; c'est-à-dire profiter de la présence de l'Espoir à la capitale pour voir autre chose que des poissons coupés en deux et des hommes musclés, sans dents ou exagérément barbus...
Assis sur son tabouret, il regarda un instant son verre en divaguant vers un néant bien présent, au creux de son crâne, où il aimait se réfugier de temps à autre. Ce qui le réveilla de sa torpeur fut le reflet, dans son verre, de la demoiselle qui l'avait jaugé du regard pendant un moment. Il leva les yeux vers elle, et les rabattit aussitôt. Elle était posée quelques chaises plus loin, au bar, et ne ressemblait guère aux prostituées qui longeaient ses grosses tables. Qu'est-ce qu'une femme comme elle venait faire ici, c'était une question qui risquait de le torturer le reste de sa soirée. Il se demanda également pourquoi ces grands yeux lui disaient vaguement quelque chose...


Nolan finit le fond de sa boisson d'une traite, et commanda un double. Le serveur lui remit son nouveau verre, et sur ce pas, il marcha lentement vers la dame sans quitter le blanc de ces yeux. Il n'y avait pas de siège libre à côté d'elle, mais il se fraya un chemin, entre deux jeunes pirates qui semblaient intimidés par tout ce barbarisme. Avant de l'aborder, il ne put s'empêcher de reluquer son attirail. C'était particulièrement grossier, mais c'était un pirate ! Sans arrière pensée aucune, car l'heure n'était pas aux femmes pour lui, il se vit penser qu'elle était réellement d'une beauté spéciale, qui la rendait unique et la faisait sortir du lot dans ce lieu sordide et puant la débauche.

- Je t'offre à boire ma dame ? Proposa-t-il simplement en buvant dans sa bière, avec quelques mèches venant s'éparpiller sur son visage, qu'il remit en ordre d'une main. L'hydromel local est délicieux, tu devrais y goûter.

Il lui décocha un petit sourire qui disparut aussitôt. Au risque de se faire jeter, comme cela lui arrivait si souvent lorsqu'il décidait de taquiner la gent féminine, le pirate se mit à l'aise en s'accoudant au comptoir du bar. Nolan n'était pas venu l'embêter, mais celle-ci l'intriguait particulièrement de par ces prunelles bleues, profondes et mystérieuses, comme l'océan qu'il connaissait si bien. Et l'océan avait beaucoup de secrets à cacher, peut-être que cette jeune femme aussi... ? L'envie d'en apprendre sur elle lui traversa l'esprit, mais il se rendit vite compte que de toute manière, cela ne l'avancerait à rien, excepté peut-être une sympathique discussion.

- Je m'appelle Nolan ! dit-il en lui proposant sa main afin de la mettre à l'aise. Je sais, un prénom bizarre sur une tête bizarre, mais que veux-tu, on se refait pas ! sourit-il en attendant toujours la poigne qui briserait la glace. Il se doutait bien qu'elle serait mal à l'aise d'être abordée de la sorte, mais il se doutait aussi qu'elle devait avoir l'habitude, et donc un certain don pour reconnaître les malintentionnés et les gentlemans ténébreux tel que lui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 93

MessageSujet: Re: Un temps pour le présent [PV Léha Haley][Terminé]   Lun 6 Aoû - 20:52

Mes lèvres caressèrent le verre, goûtant délicatement le nectar qui se trouvait à l’intérieur. Je devais être à mon troisième ou quatrième rhum à présent, mais il n’y avait aucun effet de cet alcool sur mon corps. J’en avais trop l’habitude, peut-être… à passer mes soirées, comme une ivrogne, à attendre dans cette taverne, à l’affut d’un indice… à l’affut de ce qui pourrait bien se révéler ma chance de changer de vie. Après un certain moment, mes prunelles vinrent se perdre dans ce brouhaha, et les sons n’étaient qu’une douce musique à mes oreilles. Je ne portais plus attention à ce qui se déroulait dans cette taverne, seules mes pensées avaient une importance. Si quelqu'un avait croisé mon regard à cet instant, il l'aurait trouvé incroyablement vide.

Finalement, un murmure vint à mon oreille, ce qui me décrocha lentement de mon état figé. Mes iris bleutés comme l’océan se posèrent sur cet homme… cet homme que j’observais quelques instants plus tôt. Il était venu à ma rencontre, comme si lui aussi avait un souvenir quelconque qui persistait dans sa mémoire. Pendant un instant je scrutai ses prunelles, n’ayant porté qu’une mince attention à ses paroles.

« Oui, pourquoi pas. » Dis-je de façon automatique, comme si j’étais habituée qu’on me pose cette question. Il devait être le quatrième cette semaine à s’engager de la sorte, mais il était le seul à qui j’avais donné une réponse positive. « L’hydromel… Je n’y ai jamais goûté et pourtant, j’aurais eu toutes les raisons de le faire. »

Je terminai le reste de mon verre de rhum et le déposa sur le comptoir, esquissant un léger sourire aux teintes mystérieuses, en réponse au sien. Le pirate, car visiblement il en était un, s’installa aisément sur le comptoir, ce qui ne me gêna pas. J’avais l’impression de toujours l’avoir connu et contrairement aux autres pirates, ses manières me faisaient rire.

Dans l’instant suivant, il se présenta sous le nom de Nolan, qui résonna plusieurs fois dans ma tête. Nolan...Je fronçai les sourcils en lui tendant la main droite par signe de politesse, tout en me questionnant sur l’origine de ce prénom. Je l’avais déjà entendu, mais ma mémoire avait délibérément enfouis certaines informations depuis le temps… Mes lèvres s'étirèrent pour laisser place à un léger sourire qui se dissipa quelques instants plus tard.

« Enchantée Nolan. » Je marquai une pause, me rappelant certaines bribes de mon enfance. « Vous me faites penser que j’en ai déjà connu un Nolan, à une époque… une époque très lointaine malheureusement. » Les souvenirs me faisant défaut, je préférai ne pas en dire plus. « Je suis Léha. »

Mon ton avait été amical et mystérieux à la fois. Pendant tout ce temps, j’avais soutenu son regard à la recherche d’indices, car je n’arrivais pas à me souvenir d’où je l’avait vu. Peut-être que je me trompais avec quelqu’un d’autre, après tout le monde était bien vaste.

« Que faites-vous à Garganta, Nolan? »

En disant cela, je faisais glisser mes doigts lentement sur le comptoir. Le tavernier vint prendre le verre vide tout près quelques instants plus tard, en nous demandant si on voulait autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 33

MessageSujet: Re: Un temps pour le présent [PV Léha Haley][Terminé]   Mar 7 Aoû - 4:00

Le pirate s'était adressé à elle d'un ton particulièrement imposant, mais son interlocutrice avait tout de même eu l'air d'avoir été tirée de ses rêveries. Le regard vide de cette jeune femme semblait empli d'un néant si profond que ça en donnait la chair de poule. Qu'avait-elle pu vivre dans sa vie pour donner pareille impression, pour avoir sur son visage des traits aussi neutres et distants ? C'était une sorte de mélancolie, ou peut-être autre chose, qui donnait envie à Nolan d'en savoir plus pour pouvoir faire quelque chose à son égard. Essayer par exemple de la faire sincèrement sourire serait un début satisfaisant !

Elle avait accepté un verre de sa part, c'était forcément signe qu'elle avait distingué en lui autre chose qu'un mâle agaçant. Il attendrait qu'elle finisse sa boisson, mais doutait légèrement en ayant vu défiler quand même devant elle quelques verres. L'inconnue tenait peut-être bien l'alcool, mais pour une femme c'était assez rare ; personnellement il n'en avait jamais rencontrée, et l'idée le faisait bien rire intérieurement.

Nolan s'improvisa professeur et eut son petit moment où il se sentit obligé d'instruire la jolie dame. Sa règle était de toujours savoir ce que l'on boit, surtout pour les femmes !

- L'hydromel est faite d'eau et de miel, et c'est l'une des premières boissons alcoolisées que l'être humain ait bu ! récita-t-il fièrement, comme si la recette venait de son propre génie. Au risque de paraître ennuyeux, il changea vivement de conversation. Maintenant qu'il était plus près d'elle, il pouvait étudier mieux ces traits, doux malgré tout. Elle était fine, et avait l'air fragile, le pirate avait l'impression qu'un rien ne la casserait et pourtant une certaine dureté émanait de la jeune femme...

L'interlocutrice serra la main de Nolan avec une certaine retenue non dissimulée qu'il trouva étrangement élégant. Le vouvoiement qu'elle lui accordait ne le gêna pas plus que cela, mais il ne voyait pas l'intérêt de telles politesses. Lui ne vouvoyait jamais personne, excepté son capitaine.

- Une époque très lointaine ? Tu parles comme si tu avais l'âge du vieillard, là-bas ! plaisanta-t-il en indiquant d'un signe de tête un vieil homme au fond de la taverne, qui s'endormait sans même avoir touché à son verre.


Non, vraiment, cela m'étonnerait qu'il y ait un autre Nolan sur cette planète. Tout comme il n'y a certainement pas une autre Léha telle que toi, la taquina-t-il d'un clin d’œil pour la mettre plus à l'aise. En tout cas, c'est un joli prénom ! Je pense bien que j'ai connu une Léha quelque part, à force de voyager, mais je n'ai jamais eu une bonne mémoire...

Le prénom de la demoiselle résonna un instant dans son crâne. Il marqua un court silence, l'air absent. A lui aussi, cela réveillait quelques impressions et émotions sur lesquelles il ne savait mettre de mot... Très vite, ses pensées divaguèrent et le pirate rattacha ses cheveux, un peu trop long et encombrant à son goût. Il ne devait surtout pas oublier de passer chez un coiffeur avant leur prochain départ... Il se frotta les paupières pour se remettre les idées en place et releva les yeux vers Léha, répondant à sa question en grimaçant sur le « vous » qui revenait.

- L'Espoir passe souvent par Garganta pour se ravitailler, ou tout simplement pour revenir aux sources. C'est comme des vacances, pour moi, alors j'en profite, dit-il en commandant deux hydromels par la suite, lorsque le barman fit irruption entre deux phrases, mais notre capitaine est un homme bon et offre à ses pirates des moments de détentes fréquents... ironisa-t-il. Toi, que fais-tu ici ? J'avoue que ta présence m'a directement surpris, tu es une habituée de la taverne ?

Le tavernier revint peu de temps plus tard, servant d'abord la dame. Nolan s'empara de son verre, et attendit que Léha prenne le sien. Il leva sa boisson pour trinquer, regardant la demoiselle droit dans les yeux comme le veut la coutume.

- A quoi veux-tu trinquer ? lui sourit-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 93

MessageSujet: Re: Un temps pour le présent [PV Léha Haley][Terminé]   Mar 7 Aoû - 20:33

Le pirate m’expliqua ce qu’était l’hydromel et ses paroles me firent bien rire. Je connaissais bien la boisson, même si je n’avais jamais pris le temps de goûter ce nectar. Il y avait un début à tout apparemment. Pendant qu’il m’observait, j’avais l’impression qu’il m’étudiait profondément. Il avait l’air de quelqu’un d’attentionné pour un pirate, dans le sens où il écoutait vraiment les paroles de son interlocuteur… Il n’était certainement pas venu à ma rencontre pour passer une bonne nuit, du moins il n’avait pas les manières de ce genre d’homme fort heureusement.

Les propos qui suivirent me surprirent, j’en eu presque le souffle coupé. Il affirmait avoir déjà connu une certaine Léha quelque part et je savais très bien que dans la piraterie, ce genre de chose ne devait pas arriver souvent : j’étais certaine qu’il s’agissait du Nolan que j’avais connu, mais quand? Qui était-il? C’était une coïncidence ou un signe du destin? Il sembla lui-même perturbé par cette information, les gestes qu’il posa par la suite me firent douter. Quand il enchaîna, mes yeux s’écarquillèrent naturellement et mon visage trahissait inévitablement la surprise, mais aussi quelque chose de plus profond. *L’Espoir… je t’ai enfin retrouvé!*.

Je ne pu prononcer aucune parole tellement j’étais stupéfaite, tellement je n’avais aucun mot pour décrire ce que je ressentais. Je me souvenais à présent, Nolan… Nolan mon ami! Celui avec lequel je passais tout mon temps sur le navire de mon paternel. Et aujourd’hui, je le retrouvais enfin… lui, ainsi que mon père et son navire! J’avais attendu si longtemps, j’avais enfin atteint le rêve de toute une vie… Je ne pouvais croire que ces années de désespoir touchaient à leur fin. Les coordonnées que m’avaient procurés Daëron avaient fini par porter fruit et les informations que j’avais récolté par la suite m’avaient conduit de nouveau jusqu’ici.

À cet instant où un sourire se glissa sur mes lèvres, un sourire franc cette fois, le tavernier vint nous servir. Je pris mon verre d’hydromel et laissa mon regard se fondre dans ses prunelles. Je voulais lui laisser le temps de comprendre, de se souvenir… Me reconnaîtra-il?

« À quoi veux-tu trinquer? » Dit-il en soulevant sa boisson, accompagné d’un sourire.

« À nos retrouvailles » Dis-je en soutenant son regard et en portant mon verre à mes lèvres.

L’hydromel était très doux, je ne le sentais pratiquement pas descendre dans ma gorge. C’était rien à comparer au rhum que j’avais l’habitude de boire. Je profitai de cet instant pour prolonger le silence. Il comprendrait vite ce que je faisais ici…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 33

MessageSujet: Re: Un temps pour le présent [PV Léha Haley][Terminé]   Mer 8 Aoû - 6:30

Dehors, on pouvait apercevoir les trois lunes, scintillant dans la nuit qui avait maintenant recouvert le continent, et le froid fouettait violemment l'air. Depuis la taverne où la chaleur était vivement contenue, le vent se faisait entendre tel un sifflement aiguë. Cela donnait à la soirée l'ambiance d'une certaine convivialité, malgré les hommes ivres morts que l'on pouvait voir à terre.

Alors que Nolan lui parla, Léha avait eu l'air complètement ailleurs. Le pirate savait bien que ce qu'il racontait n'avait pas toujours grand chose d'intéressant, mais quand bien même, il sentit une petite frustration monter en lui. Apparemment il ne lui apprenait rien, elle connaissait bien la boisson et lui ferait honneur ce soir ! Il ne savait pas ce qu'elle pensait de lui à ce moment, mais ça ne devait pas être très négatif vu les regards que Léha lui lançait. Celle-ci le laissa parler, et au fur à mesure que les paroles défilaient sur les lèvres de Nolan, il remarqua des changements de traits bien distincts.
C'était là que le jeune pirate sentit dans son cœur comme un coup de poignard, dont il se serait particulièrement bien passé. Il déglutit et se dit que ça ne pouvait pas être ça. Elle ne pouvait pas être sa Léha. La Léha du capitaine. Elle devait être morte, disparue, et pourtant il lui sembla que c'était bien elle en face de lui. Ces traits de visage qui prenaient des expressions particulières, ces yeux bleus uniques, cette petite voix, il n'y en avait pas deux des comme ça... Cette nuit serait-elle la fin d'un grand tourment pour l'Espoir ? Avait-elle remarqué ou pas, qu'il était le Nolan de son enfance ?

Ne sachant comment réagir, il essaya de se détendre en maudissant le destin de ne pas lui avoir laissé l'occasion de se préparer pour une telle rencontre. Il ne ressemblait absolument à rien, en plus de sa tignasse qui n'en faisait qu'à sa tête. Tout à coup il ressentit l'irrésistible envie de sortir d'ici, de respirer un bon coup, il avait horriblement chaud et sentait ses joues rougir pour il ne savait quelle raison. Les sourires de Léha se firent plus sincères, et le regard interrogateur du pirate plus insistant. « A quoi veux-tu trinquer ?» avait-il demandé. Il n'avait pas osé dire ce qu'elle lui répondit, ses yeux droit dans ceux de Nolan. Celui-ci comprit, par cette unique phrase, qu'il avait vu juste. Son regard devint plus éclairé, et avant de porter le verre à ses lèvres, il murmura plus à lui même qu'à elle : Heureux de te retrouver... saine et sauve..

Il aurait aimé porter sa main aux cheveux de Léha, voir s'ils étaient toujours aussi doux que dans son souvenir. Il aurait aimé lui demander ce qu'elle avait vécu après son enlèvement, et être une épaule sur laquelle elle pourrait se poser un instant. Mais Nolan se douta bien que la présence de la jeune fille du capitaine n'était pas anodine, et qu'elle cherchait sûrement son père. D'ailleurs elle n'avait dû faire que ça : chercher après son passé, durant toute sa vie, tandis que lui avait essayé de le fuir pour cesser de souffrir. Malgré tout ce qu'il aimerait lui dire et lui demander, il se contenta de boire une gorgée, avec un regard brillant d'une petite flamme, ravivée après des années.

Le pirate observait chaque parcelle de cette nouvelle Léha, devenue femme et ravissante. Il ne put s'empêcher de penser à la tête que son capitaine ferait en la voyant, ainsi que tout l'équipage avec.

- Je n'arrive pas à croire que c'est toi. Tu as tellement changé ! finit-il par articuler, la voix quelque peu tremblante d'une émotion qu'il avait du mal à contenir. Il faut absolument que tu rejoignes ton père... Il n'a jamais cessé de te chercher.

Nolan s'en voulait terriblement de ne pas avoir cru autant que son capitaine à l'espoir de la retrouver un jour. Il avait fini par la mettre dans un coin de sa mémoire pour éviter les maux inutiles, et aujourd'hui il se sentait vraiment misérable... Au diable sa soirée pour se vider la tête !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 93

MessageSujet: Re: Un temps pour le présent [PV Léha Haley][Terminé]   Jeu 9 Aoû - 22:59

J’avais l’impression de vivre un tel soulagement comme je n’en avais jamais eu dans ma vie. Un poids très lourd sur mes épaules venait de s’éclipser en l’espace d’une fraction de seconde. J’aurais pu pleurer de joie si j’avais l’habitude de verser des larmes, mais mes yeux demeurèrent fixés sur Nolan, aussi brillants que les étoiles. Je reprenais peu à peu mon souffle qui m’avait fait défaut quelques instants plus tôt alors qu’il prononça quelques mots, à peine audible, mais qui me confirmèrent la réalité. Le silence se prolongea, les deux êtres se jaugeaient sans vraiment trouver les véritables mots qui conviendraient… en fait, il n’y avait rien qui pouvait résumer toutes ces longues années, si ce n’est cette profondeur du regard.

Quand il parla finalement, je ne pu m’empêcher de sourire. Dans un mouvement, je levai et fit ce don il aurait sans doute envie, je le pris dans ses bras. Quelques instants passèrent avant que je ne desserre mon emprise et que je reprenne ma place. J’aurais pu être gênée de ce geste, mais ce n’était pas le cas. Il était le seul depuis fort longtemps qui pouvait m’apporter un brin de réconfort. Cependant, quelque chose me paraissait tellement étrange… C’est qu’il ne devait plus être ce Nolan de mon enfance, il avait forcément changé. Pas que physiquement, mais… malgré les souvenirs, il leur faudrait bien du temps avant d’apprendre à se retrouver.

« J’espère que j’ai changé, j’avais 7 ans la dernière fois que tu m’as vu! »Dit-elle sur un ton moqueur plus que nostalgique. « Je n’ai jamais cessé de chercher l’Espoir moi non plus. Le nom de mon père, ses paroles, sa voix… m’ont suivis même dans les moments les plus sombres. Au fait, j’étais ici pour une seule et unique raison… et je l’ai trouvé, tu dois bien t’en douter. Et toi… tu m’as tellement manqué!»

Je pris mon verre d’hydromel entre mes doigts que je sentais plus fébriles. Après quelques instants, il ne restait plus aucune goutte de ce nectar, mais ça n’avait pas d’importance pour moi. Je me levai d’un bond, le sourire aux lèvres et je déposai ma main sur l’épaule de Nolan.

« Je t’en pris… mène moi à l’Espoir! Je ne peux plus patienter une seconde de plus. Nous aurons tous le temps à présent pour discuter. »

Discuter. C’est ce qu’on ferait à présent, car loin était le temps où nous pouvions jouer sur le pont, où nous pouvions innocemment partager un rêve d’enfant.

Autour, je sentais l’ambiance s’alourdir. Les ivrognes commençaient à baisser les bras, trop affectés par l’alcool pour daigner faire un effort pour boire encore. Plusieurs s’étaient échoués sur les banquettes, d’autres trinquaient encore quelque peu. L’odeur était nauséabonde, à en vomir. Pourtant, rien de tout cela ne m’affectait. Je vivais complètement à côté de ce qui se produisait tellement j’étais obnubilée par mes souvenirs… et mon avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 33

MessageSujet: Re: Un temps pour le présent [PV Léha Haley][Terminé]   Ven 10 Aoû - 6:38

Apparemment, Nolan n'avait pas été le seul à ne pas savoir quoi dire, et quoi faire. Cependant, Léha fit preuve d'une audace dont le pirate ne se serait jamais permis. Premièrement, parce qu'il était un homme, et qu'un geste pareil pourrait être mal interprété, et deuxièmement, il n'avait pas le courage pour. Elle le prit dans ses bras, pas longtemps, mais ce court instant dont il avait par plusieurs fois rêvé et imaginé était en train de se produire. Nolan resserra son étreinte, humant au passage le parfum unique de sa chevelure, et la relâcha à regret.

Il eut un petit rire lorsqu'elle lui répondit avec ce même ton qu'elle avait gardé, celui de l'humour et de la répartie facile. Le jeune pirate lui laissa le dernier mot sur ce coup là, mais il n'allait pas longtemps faire le gentleman !
D'après les paroles de la demoiselle, Nolan comprit qu'il avait visé juste sur ses intentions, et il trouva évidemment tout ça plus que normal. Il la vit finir son verre d'une traite, ce qui ne l'étonna nullement, et il fit pareil. Le jeune homme avait remarqué le comportement de Léha qui avait changé. Il se mit un instant à sa place et comprenait parfaitement cette soudaine adrénaline, cette forme d'excitation que l'on ressentait lorsque quelque chose de nouveau et de positif allait se produire dans notre vie... ce qu'il souhaitait particulièrement à son amie, elle qui ne disait rien mais qui avait forcément dû souffrir.

Tu m'as terriblement manqué aussi. Et je ne compte plus te quitter d'une semelle, pour rien au monde. Je garderai un œil sur toi, petite Léha, l’avertit-il, muni de son éternel sourire en coin pour lui faire comprendre que cela partait d'une bonne intention, mais qu'il était aussi on ne peut plus sérieux. L'intrépide jeune femme se leva, posa une main sur son épaule et lui demanda une faveur qu'il ne pouvait lui refuser. Il posa sa main sur la sienne, la serra un peu plus fort pour lui faire comprendre qu'il était avec elle. La voir sourire lui faisait tellement plaisir. Bien sûr, suis-moi ! D'ailleurs, à présent, c'était bien ça son problème : il savait qu'il ne pourrait plus rien lui refuser. Il suffisait qu'il pose un regard bienveillant sur elle pour qu'il se mette lentement à fondre. A cette pensée, il se sentit terriblement pitoyable, comme pirate... mais tel était son destin.


Nolan se leva à son tour précipitamment, laissa quelques pièces sur le comptoir pour leurs commandes, et sortit en emportant Léha avec lui. Il n'oublia pas son gilet qu'il avait déposé là en entrant, et le proposa à son amie pour la protéger du froid. Dehors, le vent soufflait très fort, éparpillant les quelques mèches dont Nolan avait horreur. Cela lui rappela qu'à présent, il n'aurait plus le temps d'aller faire un tour chez le coiffeur. Tant pis ! Il quémanderait l'aide de Léha ; elle était une femme, elle savait forcément coupé convenablement des cheveux. Forcément.

Allons retrouver l'Espoir ! Nous aurons juste un bout de chemin à parcourir, mais ça ira vite, lui sourit-il. De là où ils se tenaient, ils pouvaient voir l'horizon vers lequel ils iraient pour rejoindre le repaire des pirates... Le jeune slave marchait vers les quais, où plusieurs bateaux, petits et grands, avaient jeté l'ancre. Il va falloir en emprunter un, tu es prête ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 93

MessageSujet: Re: Un temps pour le présent [PV Léha Haley][Terminé]   Ven 10 Aoû - 19:30

HRP: Je m'excuse, j'ai fais court mais je dois y aller^^ je voulais que tu aies ta réponse, sinon je ne pourrais pas répondre avant 1 ou 2 jours ! s'il y a quoi que ce soit, envoi moi un mp Smile

Pendant que j’attendais sa répondre avec tant d’impatience comme les mers lors d’une tempête, je contemplai son visage afin d’identifier les changements depuis la dernière fois. Ses traits étaient beaucoup plus sérieux qu’autrefois, son sourire tout autant charmant, et sa chevelure… sa chevelure aussi indomptable qu’il l’eu été lors de notre jeunesse. Les traits de son visage exprimaient son passé, qui je n’en avais pas le moindre doute, fut surement plus glorieux que le mien. Je l’imaginais aux côtés de mon paternel, vogué sur les mers de Merak, avec autant de ferveur que dans mes souvenirs. Un rêve que j’aurais aimé caresser, mais qui aujourd’hui, bien que tardivement, me serait permis. Je me surpris à me voir aux côtés de Nolan, jouant à des jeux bien plus dangereux que lorsque nous n’étions qu’enfants. Je chassai cette idée lorsqu’il m’adressa la parole muni d’un sourire en coin auquel je ne saurais résister.

« Je ne suis plus la petite Léha que tu as connu Nolan, ne l’oublie surtout pas. Je pourrais même te surprendre. »Lançais-je sur un ton pleins de mystères.

Lorsque je sentis la chaleur de sa main sur la mienne, un immense réconfort s’installa en moi. Tout allait changer pour le mieux à présent et on pouvait dire que j’allais renaître. Je le suivis jusqu’à l’extérieur avec une telle excitation que j’avais du mal à contenir. Ses dernières paroles me redonnèrent le goût de l’aventure. Emprunter un navire… mais pour aller où?
Les quais me paraissaient bien plus agréables à fréquenter en sa compagnie. Je scrutai l’horizon quelques instants, en réalisant que je prendrais le large avec lui pour aller rejoindre mon père. Si j’étais prête? Plus que jamais. J’acquiesçai en souriant à Nolan, avec quelques idées qui me traversaient l’esprit. Il fallait quelque chose de rapide, néanmoins facile à naviguer à deux. Le navire que nous allions réquisitionner devra être assez petit pour être malléable à souhait. Je balayai le quai dans l’espoir de trouver quelque chose qui nous conviendrais et j’arrêtai mon regard sur l’un d’entre eux.

« J’ignore où nous allons, mais je sens que je vais bien vite le découvrir. Prenons celui tout au fond. Quelque chose de rapide, facile à manœuvrer à deux… tout ce dont on a besoin. »

Je posai un regard en sa direction afin de m’assurer qu’il était en accord avec moi, puis je m’avançai calmement en direction de notre cible.

« As-tu un plan? » chuchotai-je à mon ami d’enfance, lequel j’aimais bien admirer.

Je me plairais très certainement à ce qui s’en venait, à cette nouvelle vie, nouveau départ. Encore fallait-il que mon père accepte de m’accueillir sur son navire… que ce qu’avait dit Nolan à son sujet soit verdict.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 33

MessageSujet: Re: Un temps pour le présent [PV Léha Haley][Terminé]   Sam 11 Aoû - 16:19

Alors comme ça, Léha n'était plus la petite fille qu'il avait connu autrefois... ? Eh bien il allait le voir tôt ou tard, en sachant à l'avance qu'il n'allait guère être déçu de la métamorphose en papillon. La fille du capitaine lui avait fait comprendre, d'un ton particulièrement cachottier, qu'il appréciait d'autant plus, qu'il ne savait finalement pas grand chose sur elle. Et c'était véridique, Nolan savait qu'elle allait le surprendre plus d'une fois. Il ne demandait qu'à voir !

C'est ce que l'on verra. Tu as toujours eu le chic pour faire ta maligne, l'embêta-t-il d'un regard taquin, et moi j'ai toujours eu le don de te remettre à ta place ! Un large sourire s'étirait sur le visage du jeune pirate, qui se remit à marcher en direction du quai. Plusieurs bateaux défilaient devant leurs yeux, mais tout deux n'observaient que les plus petits, dont la mobilité était facile et pratique. Et comme le voulait une loi tacite, qui n'était écrite absolument nulle part dans ce monde, Nolan laissa la femme choisir et décider. Léha opta pour un petit embarquement qui se situait tout au fond. Il ne lui disait pas que c'était bel et bien la meilleure solution et que sur ce coup-là, elle l'avait épaté, mais il se contenta de marmonner entre ses dents. Bien sûr je l'avais vu aussi, c'est évident !

Léha se dirigea la première, prenant les devants. Voilà qui était peu commun pour une femme, c'était la preuve absolue qu'elle semblait être totalement indépendante, ne comptant que sur elle. Le pirate ne dit rien et la regarda faire un instant, l'observant tranquillement dans la nuit. Les mains dans les poches, ses pensées divaguèrent légèrement, et il s'entendit penser qu'aucune autre femme ne pouvait égaler celle qui se trouvait devant lui. Il soupira et la rejoignit aussitôt. Fais plutôt le guet et laisse les hommes faire le boulot ! Ricana-t-il gentiment. Non je plaisante, aide-moi à détacher cette corde s'il te plaît, demanda Nolan en tirant sur cette chaîne improvisée qui retenait le petit bateau. En voyant une sécurité aussi pauvre, il pensa que le propriétaire ne devait pas vraiment tenir à son bien plus que ça. C'était une chance pour eux, mais quand même ! A deux, ils y arrivèrent facilement et rapidement. Nolan monta le premier pour pouvoir ensuite aider sa jeune amie. Il grimpa habilement, tapotant de ces bottes pour tester la solidité de l'embarquement, puis tendit une main vers Léha, tandis que l'autre alla se glisser sur le dos de la demoiselle afin d'éviter une chute.


Avant de prendre place, Nolan vérifia bien qu'il avait sa longue vue, ses armes et sa boussole sur lui. Sans cela, ils n'iraient pas loin. Une lanterne ridicule était attachée à l'avant. Le pirate eut un rire nerveux, mais se reprit très vite en se rappelant qu'il n'était pas seul et que ce n'était pas la peine de montrer qu'il n'était pas sûr de lui à cent pour cent quant au trajet à effectuer...
Pour mieux le stresser, un petit brouillard commençait à prendre place, rajoutant aux doutes du pirate. Il avait vécu bien pire, mais cette fois-ci Léha était là, et le regard que la jeune femme posait sur lui pesait lourd...

Le pirate espéra juste que son capitaine serait de bonne humeur. Il l'avait déjà vu, disons... furieux, et cela serait dommage pour une première rencontre qu'il attendait plus que tout. Il lança un regard pensif sur sa compagne d'aventure, et attendit qu'elle s'installe le mieux possible, parce que la route n'allait pas se faire tranquillement du début à la fin...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 93

MessageSujet: Re: Un temps pour le présent [PV Léha Haley][Terminé]   Mer 15 Aoû - 20:11

Il aurait beau essayer, Nolan ne réussirait pas à me remettre à ma place, du moins, pas aujourd’hui. Quelque chose obnubilait mon esprit depuis trop longtemps et je ne pourrais y renoncer, pas même pour ses beaux yeux. Alors que l’ont marchaient côte à côte sur le quai, toujours en direction du navire en question, je cru comprendre quelques mots dans un marmonnement qu’avait prononcé Nolan. « vu » et « évident ». Un léger sourire prit place sur mes lèvres en prenant les devants, m’imaginant bien ce qu’il avait voulu signifié.

Il me regardait, les mains dans les poches, comme s’il voulait juger de quoi j’étais capable. En ricanant, il me demanda de faire le guet, comme si les femmes étaient incapables de faire autre chose, mais son ton était plutôt à la taquinerie. Je n’en tin pas compte, comprenant qu’il n’avait pas l’habitude de voir des femmes se mettre à la tâche de cette manière… les femmes n’aillant pas nécessairement leur place à bord d’un navire.

Je l’aidai donc à détacher le rafiot en tirant sur la chaîne tout en jetant quelques regards furtifs aux alentours. Le calme plat… Les ivrognes de pirates étaient probablement tous couchés sur les tables de la taverne en train de digérer le trop plein d’alcool qu’ils avaient ingurgités, ou dehors où ils trouveraient un endroit tranquille pour roupiller, jusqu’à ce qu’ils se fassent réveiller par des pillards.

Mon ami d’enfance m’aida par la suite à grimper à bord, ce que je fis sans dire un seul mot. Jusque là, j’ignorais encore la destination et j’espérais que le trajet n’était pas trop hasardeux. Qui sait sur qui on pourrait tomber en mer? À deux, et avec un tel rafiot, nous ne pourrions pas trop nous défendre. Il fallait donc agir rapidement, mais tout aussi précisément. Chaque mouvement du bateau devait compter. Le rire nerveux de Nolan capta mon attention, et je m’approchai de lui doucement.

« Tu veux bien me dire où nous allons? »Dis-je en remarquant le brouillard qui venait de s’installer. « Je trouve tout de même curieux que mon père ait laissé son équipage, ou une partie, à Garganta. Qu’avait-il de si important à faire? »

Mon regard bleu comme les mers indomptables se posa sur lui, insistant. Je relevais le léger stress qui parcourait son corps et je me doutais que la route ne serait pas de tout repos. En ne le lâchant pas du regard, je m’afférai à installer les voiles, ce que je faisais rarement habituellement. Le rafiot, qui était presqu’une barque en fait, quitta le quai doucement en balançant d’un côté à l’autre sous le flot des vagues. J’attendais donc à ce que mon « Capitaine improvisé » me révèle ce que je lui avais demandé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 93

MessageSujet: Re: Un temps pour le présent [PV Léha Haley][Terminé]   Mer 22 Aoû - 20:12

Suite ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un temps pour le présent [PV Léha Haley][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un temps pour le présent [PV Léha Haley][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» Il y a un temps pour tout [Pomona]
» Il est temps pour moi de partir ...
» Prendre son temps pour manger
» Il est temps pour moi de voler vers d'autres horizons...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les lunes de Merak :: UnhelaTitre :: Garganta :: Sitornielle :: La taverne: La Poudre d'Escampette-