Partagez | 
 

 Elvadryël Hyak'nur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Exaltée
avatar
Ennemis : La colère
Messages : 9

MessageSujet: Elvadryël Hyak'nur   Dim 5 Aoû - 18:59



Présentez-vous

Prénom & Nom: Elvadryël Hyak'nur
Sexe: Féminin
Âge:  117 ans
Race: Nocturne

Groupe: Dynastie de l'ombre
Rang: Exalté
Métier: Exalté


Description physique




Elvadryël est une de ces rares nocturnes qui a réussi à parvenir au statut de "Vénérable". On peut en être témoin en la voyant. Une peau aussi pâle que la mort, où l'on y aurait déposé de la poussière d'argent sur son teint. Ce ton argenté rappelle aussi la couleur de ses yeux, qui varie du gris au bleuâtre. Le regard de la Nocturne est captivant, il abrite quelque chose qui n'a jamais réussi à être décrit, on ne sait si c'est de la douceur ou de la compassion, ou bien de la colère et de l'effroi. Son regard semble vous percer jusque dans vôtre âme, et vous dénude de toute carapace possible. Ses cheveux sont blancs, où se perdent quelques mèches noircies, symbole de son combat contre son désir inassouvi de vengeance, commun à tous les parcours des nocturnes. La vénérable préfère se couper les cheveux pour une apparence plus « distinguée » selon elle. En effet, elle attache beaucoup d'importance à sa tenue et à son hygiène, car en tant que conseillère des Opalins, elle se doit d'être présentable. De cette manière, elle aime se mettre des perles dans les cheveux pour souligner la couleur de ses cheveux, qui est très importante chez les Nocturnes, et portent d'autres ornements et bijoux de souvent une grande valeur. Elle dénude souvent ses épaules, portant des bustiers et des corsets, pour aussi montrer la pâleur de sa peau. Elle porte des foulards de soie, souvent rouge, car c'est sa couleur préférée, et porte de longues jupes noires qui agrandissent sa silhouette et lui donnent encore plus de prestance. Si Elvadryël sait à peine se servir d'une épée, elle n'en reste pas moins agile et souple. Au-delà de sa description purement physique, la femme possède aussi une grâce peu commune chez les Nocturnes.


Description psychologique




Ce qui marque le plus quand on rencontre Elvadryël, c'est cette froideur à toute épreuve. Son visage ne semble jamais, ou presque jamais, bouger, il est impassible. C'est une grande érudit avant tout, et n'a jamais eu de goût pour le combat direct, qui selon elle est inutile. Elle a une soif de savoir remarquable, qui la rend curieuse de nature, et déterminée dans sa recherche du savoir. Elle s'intéresse à tous les domaines, autant politique que médicinale, elle a touché à tout, elle est polyvalente. Elle possède une culture encyclopédique, ce qui lui permet aussi de toujours se remettre en question et réfléchir avant d'agir. En devenant une Vénérable, elle s'est aussi équipée d'une arme très importante : la patience. Malgré sa froideur, et c'est ça qui est aussi étrange, Elvadryël est douce avec ses semblables, et aime les conseiller. On ne sait si c'est une lueur de bonté, ou bien de volonté de voir sa race s'élever enfin et avoir sa vengeance. Ayant une grande passion pour la lecture, elle a aiguisé son sens de la répartie, ainsi c'est une femme éloquente. Il arrive à la Nocturne d'être lunatique. Elle peut se montrer pleine d'espoir, comme totalement cynique. Elle a une grande capacité d'adaptation aussi, et sait changer de masque et de comportement face à la personne avec qui elle se trouve. De cette manière, on ne sait jamais qui est la vraie Elvadryël, si elle est sincère avec vous, ou bien si elle vous berce de flatteries.



Histoire




Le Destin, une entité qui pourrait presque être le Dieu de l'Ironie. Choisir de faire bannir ceux qui ont ramené la paix sur le monde, quelle pure ironie. Et mieux encore, il injecte dans la plus pure des âmes, un poison dont peu sont immunisés. La haine. Chez les Nocturnes, on y voue un culte. On l'aime, on s'en abreuve par le verre du Temps. Mais comme un alcool, la Haine finit par consumer la personne qui l'accueille, après s'en être pendant longtemps alimenté. Et il change de corps, de victime. Quand la Haine ne touche qu'une personne, ce n'est que de la Haine. Mais elle peut vite se propager, comme une épidémie. Cette épidémie est nommée vengeance. Il est mieux de viser un ennemi extérieur pour unir une communauté, pour qu'il n'y est rien à remettre en question. Il n'y a pas de remède à la vengeance, pas chez les Nocturnes. Car là-bas tout est voué au but ultime. La beauté n'existe que dans les stratèges les plus sournois et les plus malsains, l'amour n'existe que dans la vanité. Le beauté est laide, mais la laideur est belle.

Voilà le parcours de tout Nocturne. Aucun n'y échappe, car toute histoire doit avoir un début avant de pouvoir continuer.

Née dans les montagnes magnifiques et fertiles, elle ne se doutait pas qu'un aussi beau paysage pouvait cacher la laideur de la vengeance. Tout est dans l'apparence. Pendant toute son enfance, si l'âme d'Evadryël était encore pure, c'est parce qu'elle était bercée par les illusions de la naïveté. Elle entendait autour d'elle les grands qui parlaient de combats, de tuer les humains, de se venger. Mais elle ne comprenait pas les discussions. Tandis que les grands se demandaient comment, la petite se demandait pourquoi. Et c'est sûrement cette question qui ne trouvait jamais de réponse satisfaisante que la fille en grandissant pu s'accrocher contre le fléau de la Haine qui faisait tomber les siens de jour en jour. Tandis que certains affûtaient leurs lames et s'entraînaient au combat, Elvadryël affûtaient ses sens dans les rares livres qu'elle trouvait, et s'entraînait en expérimentant ce qu'elle avait lu. Mais elle ne pouvait pas être à l'abri de toute vengeance. Car ce poison était en elle depuis sa naissance, comme un héritage néfaste qui était passé de la mère jusqu'à l'enfant par l'intermédiaire du cordon ombilical. L'adolescence fut la période la plus sombre et dure à traverser. Elle pouvait s'enfermer des jours entiers dans l'obscurité, à ruminer cette haine qui grouillait en elle. Ses cheveux s'assombrissaient, tout comme ceux de sa famille avant elle.
Et un jour, un jour qui l'aura marqué à vie, tout changea pour elle. Elle était assise au chevet de son frère aîné qui agonisait. Son frère avait la peau noire, les cheveux noirs. On voyait toute la haine qu'il avait accumulé et entretenu au long de sa courte vie. On pouvait lire son corps comme un livre qui racontait le récit commun des Nocturnes. Enfin il mourut. Ce fut le déclic pour elle. Son entourage pleurait, et maudissait les Humains d'avoir tué leur fils. Ils étaient rouge de colère. Elvadryël pleurait avec eux, lorsqu'elle s'arrêta un instant, comme une illumination, en observant autour d'elle son entourage. Elle les regardait, qui complotaient déjà sur une unième stratégie d'attaque et de génocide d'humains. Elle fronça les sourcils. Cette question qu'elle avait enfoui dans les souvenirs de son enfance. Elle était devenue de ceux qui se demandaient « comment », et non « pourquoi ». Pourquoi étaient-ils rouges de colère ? Etait-ce vraiment la colère qui les rendait rouge, ou bien les larmes incessantes de la tristesse qui rongeait leur peau, la tristesse d'avoir perdu un être cher ? Ce n'était pas les Humains qui étaient à la cause actuelle de la perte de son frère, c'était simplement son frère lui-même. Il avait fait le choix d'alimenter le poison, de le laisser le guider. Il lui avait laissé le choix de choisir à sa place.

Depuis ce jour, elle se remit dans ses livres. Demandant à des privilégiés, qui sortaient parfois des montagnes pour voyager, de lui ramener des livres pour remplir sa collection. Si le poison de la haine coulait toujours dans ses veines, au moins elle savait le rendre passif en s'occupant l'esprit en faisant ce qu'elle aimait, ce qui la passionnait : le savoir. La connaissance commença à éclaircir ses cheveux et sa peau. Le Nocturune est un peu comme une rose. Quand elle n'a pas éclos, on dirait un simple et misérable bourgeon tenant sur une tige pleine de ronce. Mais une fois épanouie par un rayon de lumière, la tige finit par se dissimuler, et on n'a d'yeux que pour cette magnifique fleur qu'est la rose. Tandis que des roses n'avaient jamais eu ce privilège de sortir au grand jour, Elvadryël s'épanouit enfin et s'éleva parmi les autres. Elle devint archiviste à l'âge de 30 ans, et garda ce statut jusqu'à devenir une Vénérable. Même si le moment le plus douloureux et le plus dur de sa vie était passée, elle n'échappait pas parfois à des sauts d'humeurs, et des élans de colère quelques fois, mais cela ne durait jamais assez longtemps pour qu'elle puisse en souffrir.

Quand elle atteint ses cent ans, ce fut une fierté pour la Nocturne. Elle avait atteint ce qu'elle désirait le plus : vivre. Elle allait enfin pouvoir approcher les Opalins, ceux qui gardaient leur race et les guidaient. Elle allait elle aussi devenir une guide. Mais comme elle n'avait pas les compétences d'une guerrière, ne sachant quasiment pas se servir d'une épée, elle décida de devenir une Exalté. C'était pour elle un honneur que d'être de bon conseil aux monarques. Ce fut sans difficulté qu'elle put entrer en tant que conseillère, car elle avait déjà construit sa réputation d'érudit au fil des décennies en tant qu'archiviste.

Aujourd'hui, cela fait quinze ans qu'elle conseille les Opalins, ce qui ne l'empêche pas pour autant de continuer à faire des recherches et à s'adonner à la lecture des plus grands chercheurs du monde.




Hrp

Code:

Spoiler:
 
Comment as-tu trouvé le forum? Par un topsite
As-tu des commentaires Non aucun, ce forum me semble irréprochable:)


 


Dernière édition par Elvadryël Hyak'nur le Mar 7 Aoû - 19:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monarque
avatar
Race : Lilial
Âge : 432
Attiré(e) par : Les Mâles
Ennemis : Les Reflets de l'Ombre
Messages : 676

MessageSujet: Re: Elvadryël Hyak'nur   Dim 5 Aoû - 19:04

Bonsoir Smile
Pourrais-tu me passer l'image que tu as choisi pour ton avatar ? (l'image complète en grand si possible) Tu l'as un peu déformée au passage, mais je pourrais te faire un avatar convenable si tu le désires.

Je m'occuperais bientôt de ta fiche pour le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monarque
avatar
Race : Lilial
Âge : 432
Attiré(e) par : Les Mâles
Ennemis : Les Reflets de l'Ombre
Messages : 676

MessageSujet: Re: Elvadryël Hyak'nur   Mar 7 Aoû - 18:07

Bonsoir.
Voici mes remarques sur ta fiche :

Premièrement :
"Elvadryël est une de ces rares nocturnes qui a réussi à parvenir à l'immortalité, en devenant une vénérable." Les Vénérables ne sont pas immortels, leur durée de vie varie de l'un à l'autre, mais les seuls véritable immortels sont les Opalins. Toutefois elle peut vivre des siècles et des siècles avant de s'étendre, mais elle doit nécessairement vieillir, bien que sur un rythme qui peut être très lent.

Ensuite
"Quand elle n'a pas éclore, on dirait un simple et misérable bourgeon tenant sur une tige pleine de ronce." Tu as mal conjuguée "éclore" :p

Et pour finir fait attention aux répétitions dans tes descriptions. Sinon l'histoire est bien écrite, je n'ai rien à dire Smile Seulement qu'il faudrait que tu nuance plus peut-être à l'avenir sur la haine qui ronge les Nocturne, au sens où ils ne le choisissent pas. Ceux qui lui résistent y parviennent naturellement, et les autres ne sont pas directement coupable de ne pas lui résister. Et tu l'as peut-être un peu trop exacerbée cette haine, mais enfin tu as plutôt bien compris l'esprit Nocturne et c'est l'essentiel.

Quand tu auras effectué ces quelques petites corrections, je te validerais avec joie. Je vais pour ma part m'occuper de ton avatar pendant ce temps Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monarque
avatar
Race : Lilial
Âge : 432
Attiré(e) par : Les Mâles
Ennemis : Les Reflets de l'Ombre
Messages : 676

MessageSujet: Re: Elvadryël Hyak'nur   Mar 7 Aoû - 18:29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exaltée
avatar
Ennemis : La colère
Messages : 9

MessageSujet: Re: Elvadryël Hyak'nur   Mar 7 Aoû - 19:25

C'est bon j'ai corrigé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monarque
avatar
Race : Lilial
Âge : 432
Attiré(e) par : Les Mâles
Ennemis : Les Reflets de l'Ombre
Messages : 676

MessageSujet: Re: Elvadryël Hyak'nur   Mar 7 Aoû - 19:33



Parfait je te valide ! Soit la bienvenue parmi nous et bon jeu à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Elvadryël Hyak'nur   

Revenir en haut Aller en bas
 

Elvadryël Hyak'nur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les lunes de Merak :: L'Antre du joueurTitre :: Sanctuaire des Joueurs :: Fiches de présentation :: Fiches Validées-