Partagez | 
 

 Tadeus van Weisser ~~Terminé~~ [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Ennemis : Humain
Messages : 21

MessageSujet: Tadeus van Weisser ~~Terminé~~ [Validé]   Dim 12 Aoû - 21:02



Présentez-vous

Prénom & Nom:Tadeus van Weisser
Sexe: Mâle
Âge: 30 ans
Race: Thériantrophes


Groupe: Clan du Nord
Rang: Aucun
Métier:Chevalier errant


Description physique




Tadeus van weisser est un homme qui a la trentaine, le visage quelque peu marqué par les années de guerre et de tristesse .il porte une barbiche et les traits de son visage sont assez fin, un regard quelque peu mélancolique sans toutefois avoir perdu de son éclat de vigueur qui est marron.
Sa chevelure châtain légèrement bouclée vient se reposer sur ses épaules. Sa peau est blanche maladive, quelque peu laiteuse à cause du manque de soleil et du port du casque régulier. Il a la particularité d'avoir deux bosses sur son front, que l'on ne peut réellement voir qu'en passant sa main dessus. Ces bosses sont en fait un des traits de son animal totem , qui n'est autre que le cerf noble animal qui dit-on roi de la forêt.
Pour ce qui est de son physique plus général c'est un homme qui mesure dans les 1 m 80 pour 80 kg, c’est point que l'homme est gras il est seulement doté d'une musculature sèche avec une ossature lourde et robuste .tout cela bien caché et protégé par une lourde armure de plaques, une cotte de mailles , des protections de cuir et des vêtements de chanvre en dessous.

Sous son apparence animale, il devient un majestueux cerf au pelage gris-brun, avec de gigantesques bois qui viennent lui orner la tête. Sous cette forme il mesure 2m10 et vient peser dans les 170 kg de muscle, de sacrés bestiaux qui peuvent courir jusqu'à 80km/h sur à peu près 200 m . Il faut pas croire que parce que l'on dit que c'est le roi de la forêt et un animal noble, qu'il n'est pas des plus vulnérables sous cette forme .la fuite est la meilleure solution, sautant par-dessus tout obstacle qui le gênerait ,que ce soit en pente ou en monter il détalera à toute vitesse et ne sentira aucune gêne à se déplacer.



Description psychologique





C'est un homme rendu quelque peu mélancolique par les années malgré son jeune âge, las de la stupidité humaine il en est aller à en être répugné. Pour lui ils ne valent pas mieux et même moins que des animaux ,ce n'est pas pour autant qu’il est associable. Il préfère faire la discussion aux gens de sa race, de sa nature animale il se retrouve être grand coureur de jupons. Aimant les jolies femmes il vient souvent leur faire la conversation et plus si la belle est enclin à son charme.
Au fil des années il développa une certaine vision du code de la chevalerie , qu'il lui reste propre . Tout d'abord protéger la veuve et l'orphelin cela va de soi, mais si les risques sont trop grands cela ne sert à rien de joueur au héros ; protéger l'opprimé pareil que la première règle; être courtois avec tous , Tadeus n'est tout de même pas un sauvage il reste poli et courtois avec les personnes de sa race ,le reste il le fait pour déclencher des problèmes diplomatiques . pour ce qui est des autres vertus du code de la chevalerie il pense comme tout le monde, ne pas mentir, être loyal et aimer sa patrie.
En somme c'est un chevalier un peu plus couard que les autres , face à des situations où certains donneraient leur vie pour l'honneur, lui préférerait rester vivant et agir au moment opportun sans tomber dans la fourberie .
On peut le voir souvent bâillant aux corneilles pendant la journée, le seul moment où l'on peut sentir qu'il est bien réveillé en journée c'est lorsqu'il porte son casque quand il va se battre .dégageant alors une aura froide meurtrière, quand il est sûr de gagner et que sa confiance en lui sont à leur paroxysme il devient simplement un tueur sanguinaire… Utilisant la peur comme moteur pour avancer. Pour ce qui est des autres moments où il se sent en pleine forme, ce sont alors l'aurore et le coucher des soleils .
Pour ce qui est de son animal totem, s'en est une fierté pour lui. Car cet animale si peureux de nature et pourtant que l'on dit roi de la forêt, Tadeus lui a réussi malgré sa nature profonde à en faire un animal qui se retrouve courage quand il le faut et il lui donne la force pour avancer. Il avait réussi là où ses ancêtres avaient raté.



Histoire




Chapitre 1
Une vie enlevée par la naissance

C'était un soir d'hiver dans la grande ville fortifiée capitale des terres du Nord Lathor fondée par Thelyn la sage et charismatiques, tempête faisait rage en cette nuit hivernale et le vent venait s'engouffrer dans les rues malgré les grandes murailles de la cité protectrice. Les Lunes, astre nocturne se cachait et créer derrière un rideau du nuage, de grands éclats lunaires qui venaient éclairer la sombre nuit d'hiver. C'est en cette nuit trouble que dans la maison d'un forgeron on pouvait ouïr les cris d'une naissance, les cris d'une femme étranglée par la douleur. Ces cris interminables prirent fins à l'aurore D'un des deux soleils, seulement seuls les cris de l'enfant fur audible... Et non la voie couverte de sanglots de la mère, qui aurait dû le sourire aux lèvres tenir son enfant dans les bras. Elle avait expiré son dernier souffle qu'en l'enfant, était sorti complètement immaculé du sang de l'utérus de sa mère. La naissance de l'enfant avait apporté la mort de sa génitrice et dans le couloir faiblement éclairé par quelques bougies de cire un homme attendait. Il aura les yeux sur l'obscurité et cracha un long filet de fumée de ses narines et du plissement de ses lèvres qui révélaient une dentition jaunie par le tabac. Une vieille femme au tablier tachetée de sang, le visage recouvert de sueur avec d'énormes cernes sous les yeux sortie de la chambre, avec l'enfant dans ses bras. Il était emmitouflé dans une couverture blanche poussant des gémissements plaintifs, la bonne femme vint se planter devant l'homme et celui-ci se releva en grognant de mécontentement.

D'une vois quelque peu tremblante et mûri par l'âge la femme tendit l'enfant à l'homme qui était le père .

- Je suis désolé je n'ai pas pu sauver votre femme ...

Sans dire un mot, l'homme prit alors l'enfant dans ses bras et observa avec tristesse le visage de l'enfant qui était crispé sous les gémissements incessants .

La malédiction avait enlevé sa femme pour faire naître son enfant. C'était un sort tragique qui avait touché la famille, comme cela pouvait arriver malheureusement à tant d'autres.

L'hiver était rude et la seule récolte qu'il y avait été les morts, nourrisson, enfants, vieillard... Toutes ces personnes bien trop fragiles pour supporter la dureté du climat.

La neige continuait de tomber sur la ville et étouffer avec le vent quelque peu les cris du nourrisson ...Quelques aboiements et crie de mécontentement se faisait entendre dans la ville recouvert par le voile blanc de neige.

Chapitre II
Métal et bois

Tadeus grandit auprès de son père dans la forge familiale celui-ci s'occupa de lui quand il était en bas âge à être comme la mère qui n'a jamais connu jonglant entre les deux rôles du père et de la mère, l'emmenant à la chasse le week-end et lui lisant des histoires et des comptes le soir. Cette enfant lui avait peut être prit sa femme, mais il ne pouvait tuer la chair de sa chair malgré le fait qu'il est maudit pars les esprits, il représentait le dernier lien qu'il avait avec elle...

C'est dans ce contexte que Tadeus grandit avec son père qui le maternait tout en faisant office de figure paternelle. Quand il fut en âge, il aida son père à la forge et la chasse au début ce n'était quasiment que de l'observation et au fur et à mesure cela passa par de la manutention à une aide complète de sa part. Grâce à sa musculature acquise aux files de toutes ses années, n'allez pas imaginer qu'à ses 12 ans il forgeait à côté de son père. Il connaissait juste mieux les métaux et la manière dont son père s'occupait de la forge continuant son boulot de manutentionnaire à ses côtés.

Le week-end quand il partait à la chasse il apprenait en même temps le maniement de l'épée avec un morceau de bois taillé comme le voulait la tradition, toutes les personnes et qui plus est un mâle se devait de savoir manier une arme.

Cela aurait été bien trop beau si le visage et côté si paternel du père ne constituer que la personnalité du père de l'enfant malheureusement la réalité était toute autre il avait aussi en lui cette douleur et haine envers son enfant qui le tiraillait... Quand le jeune Tadeus poser la question à son père qui était sa mère il en feinté le sujet en ce détournant de la conversation. Cela reste donc un mystère pour le jeune enfant qui ne connut que le triste chagrin de son père quand ils abordaient le sujet. Le soir quand il était couché dans son lit il entendait parfois son père pleurait, sortant sans faire de bruit de son lit il voyait son père pleurait une bouteille posée sur la table et un verre souvent bien trop plein, qu'il ramenait sans cesse à ses lèvres sous quelques sanglots. Les premières fois l'enfant voulu réconforter son père, mais ce fut que la rage et haine qui s'abattit de lui.

Étant dans les plus mauvaises périodes quand il était comme ça, un soir ce fut de trop et le plus regrettable finit part se produire le père qui était alors complètement pris sous les crocs acérés de l'alcool. Il vint chercher son fils dans le lit et le traîna en dehors en le frappant à plusieurs reprises à demi conscient il fut jeté dehors se laissant totalement possédé pars sa folie et son esprit animal le père prit une épée le poursuivant en titubant et vocifèrent des phrases qui n'avaient aucun sens à part la mort de Tadeus.

Ce trouvant à la lisière de la forêt ce ne fut pas bien long pour que la poursuite ce termine dans celle-ci, trébuchant manquant à plusieurs reprises de cette brise un bras ou pire la nuque en tombant au sol sur la roche ou des branches pointues... À bout de force après son long égarement dans la forêt il se réfugia dans une souche creuse et ferma les yeux se laissant drainer par ses rêves et cauchemars cette nuit-là il fit un rêve étrange, ce fut la vision d'un cerf allongé au pied d'un grand arbre d'un gris cendré aux feuilles rouges sang le sol n'était qu'une grande étendue d'eau où l'on ne percevait pas l'horizon, s'approchant alors de l'animal celui-ci prit la parole.

— Veux-tu que je t'aide Thériantrophe ?

Devant cette vision l'enfant ne sut que dire le sujet de malédiction que subissait son peuple était là aussi une chose que son père et lui aborder que très rarement il ne lui avait que vaguement ce qu'il se passait et en quoi maintenant tous les Thérianthrophes étaient maudit... Il devait avoir devant lui ce que l'on appelait animal totem ou animal de maudit ne sachant quoi répondre il resta sans rien dire, devant le massif animal qui s'approchait maintenant de lui de toute sa haute stature imposante.

Il se laissa alors possédé pars l'animal à bout de force n'arrivant aucunement à résister et puis au fond de lui de son fort intérieur oui il savait qu'il avait besoin d'aide...
Cette nuit là et pour la toute première fois de sa vie il se transforma en animal ce n'est qu'au matin qu'il découvrit ce qu'il s'était passé à moitie endormir il vint boire à la source qui était proche c'est là qu'il vit son visage dans le reflet de l'eau, bramant de terreur il prit la fuite en fendent l'air à travers le bois. C'était encore la belle saison l'hiver était encore loin et heureusement pour lui, car sinon il n'aurait sûrement pas passé la nuit... L'hiver étant rude et impitoyable.

Sa volonté trop faible pour se transformer à nouveau, il se laissa dominer par l'esprit animal qui était en lui.

Sa cavale ne prit fin qu'une semaine plus tard après une longue bataille intérieure avec lui-même de son côté le père qui avait évacué toutes ses mauvaises pensées ce retrouvé assailli pars le remord et regrée. Le côté paternel était de nouveau la loin de la haine et rage qu'il avait lesquels que soir de noirceur, organisant alors des battues pour retrouver l'enfant égarer dans la forêt. Ce fut les derniers soirs de battu qu'ils retrouvèrent l'enfant nu comme un ver recroquevillé sur lui-même et tremblotant, il fut ramené à son père et cet événement fut des plus marquants dans l'enfance de Tadeus...

Chapitre III
Le cavalier de l'automne..

Tadeus avait grandi ainsi, âge de treize ans il continuait d'aide son père au bon fonctionnement du travail. Il réalisait toujours les tâches les moins physiques et qui ne venait qu'alléger le travail de son père, celui si se concentrer uniquement sur le travail du fer. Préfèrent reste avec son père à la forge plutôt que de partir apprendre à lire et écrire que ce soit son père ou lui il savait qu'il était beaucoup plus utile ici. Cela ne l'empêche pas d'avoir tout de même des amis qui étaient surtout des filles, oui il était déjà à son âge un grand coureur de jupons sûrement l'animal totem qui lui donnait certains traits de caractère. Hormis le fait que son père soit un peu alcoolique et dépressif lors des journées dures et nuits agitées, il avait une vie ne suscitant pas de jalousie qui restait dans l'ensemble paisible.

La forge avait toutes sortes de clients allant du Brave aux simples paysans qui voulaient réparer sa bêche pour cultiver ses terres. Ce n'était pas la meilleure des forges, mais le travail ne manquait pas travaillant jusqu'au coucher de soleil et en toute saison. Tadeus Savez qu'il y avait autre chose que la vaste et froide Lathorie, quand il avait demandé à son père de quoi d'autre était composé la terre celui-ci lui expliqua d'une façon assez simplifiée qu'elle était les peuples principaux qui peuplaient les terres de Merak. Il en expliqua aussi en quoi leur peuple avait été rejeté et maudit, ce n'était encore qu'un enfant entre ce que lui avait raconté son père et les contes et légendes que l'on racontait pour faire peur aux enfants. On leur parlait qui viendrait les enlever dans leur lit s'il n'était pas sage ou même qu'il viendrait les chasser s'ils ne font pas attention dans la forêt. Des contes avec un Thérianthrope loup qui se ferait envoûter et tuer par une chasseuse au chaperon rouge. Des sombres Contes et légendes dont on a perdu la trace de leur origine et qui aujourd'hui et la pour faire la morale aux enfants.

C'était un jour comme les autres et riens annoncés qu'aujourd'hui allaient être particuliers, Tadeus ainsi que son père travaillaient la forge comme habituellement. Des bruits de sabots se firent entendre sur la route boueuse, un homme aux cheveux poivrer d'un gris foncé porte une armure qui était à l'image de son utilisateur elle aussi usée par les années avec un teint des plus négliger et ne portait pas à sa hanche une épée. Tadeus s'occuper d'alimenter le feu et son père s'essuyant les mains dans un vieux tissu s'était avancé pour discutait avec l'homme, visiblement un autre client qui venait rechercher son arme. Le père aboyant à son fils d'apporter la commande du Brave il arrêta la tâche qu'il était en train d'accomplir et parti dans la réserve chercher l'épée susdite, en revenant avec l'arme dans son fourreau il donna l'épée au Brave. Il put voir ainsi de plus près le Brave qui avait le visage marque les années avaient creusé des rides et les guerres une balafre celui-ci le dévisagea d'un regard curieux. Le Brave lui faisant un sourire ténu et d'une voie profonde et enrouée par le tabac il le remercia l'enfant qui repartit aussitôt à ses affaires, le Brave lui continuait de parler avec le père.

Manifestement,il semblait se connaître depuis longtemps comme s'ils étaient de vieux amis maintenant que Tadeus regarde mieux il ce souvenait d'avoir déjà cette homme même en fait il ce souvient le voir au moins une fois par an, il semblait que la conversation plaisait peu au père le ton montant puis fini par se calmer, le père rangea quelque chose dans sa poche d'un air quelque peu en colère et appela de nouveau son fils. Lui posa la main sur l'épaule et le regarda dans les yeux, il lui demanda avec le regard triste et la voix imbibée de déboire.

-Tadeus va prendre quelques affaires pour partir en voyage.

L'enfant ne comprenait pas bien ce qui se passait et s'exécuta sans broncher revenant à la forge avec son bagage. Il fut étonné de ne pas voir son père lui aussi prêt pour le voyage et compris que trop tard ce qui allait se passer. Le père larmoyant retenant ses larmes il poussa doucement l'enfant vers le Brave, celui-ci le remercia et passant sa main dans le dos de l'enfant qu'il continua de faire avancer jusqu'au cheval. Voulant se soustraire à la main du Brave celui-si happa l'enfant de son bras qui ne semblait que bien faible face à la détresse de l'enfant et le mis sur son épaule. Se mettant en celle il plaqua l'enfant contre-lui, saluant une dernière fois le père de l'enfant ils repartirent au trop.

L'enfant pleurent à chaudes larmes contre l'armure usée du Brave montant un peu la voix il fit taire l'enfant et il continuait ainsi à chevaucher à travers les bois les feuilles de toutes tentées du voile de la fin de l'été s'éparpillant au passage du Brave. Après un long silence entre l'enfant et le Brave il prit la parole en s'éclaircissant la voix.

-Tu deviendras mon fils…

Chapitre IV
Rédemption

Les longs hivers passé et Tadeus continuait de grandir aux côtés de son père adoptif, cet homme était le Brave Vladmare van Weisser un homme des plus agréables et attentionné avec son nouveau fils. Pendant de longs mois le Brave avait dû expliqué aux jeunes enfants pourquoi il avait pris avec lui, lui disant qu'ainsi il aurait une meilleure vie qu'il deviendrait lui aussi Brave l'argument n'étant pas très convaincant lui expliqua alors la véritable raison qui n'était pas la charité, mais simplement que l'homme était stérile et ne pouvait avoir d'enfants.
Les premiers mois il ne voulait même pas sortir de sa chambre et au fil des saisons il sortait de plus en plus régulièrement à prendre son repas avec ce nouveau père, la relation entre les deux personnes, eut du mal à commencer laissant des repas dans le silence le plus total. Ils habitaient un château d'un seigneur d'une petite tribu du nord c'était un grand édifice taillé dans une pierre des plus sombres, il était temps entouré d'un petit village avec des fermes et les terres ou les serfs travaillaient pour le seigneur. En hiver tout le monde était accueilli dans l'enceinte du château pour résister aux rudes températures que cette saison apporter avec gelant toutes les terres et les recouvrant d'un blanc voile mortel qui venait moissonner les plus faibles êtres.

Le château était tenu par un seigneur indépendant et deux grands clans qui avaient réussi à prendre son indépendance en achetant suffisamment de terre pour être en autosuffisance, seule quelques vivres qu'il marchandait avec d'autres clans pour compléter ce qu'il avait déjà. C'est un homme assez imbu de sa personne méprisant ses sujets et était aigris autant qu'avare de sa fortune, Tadeus s'était davantage familiarisé avec son nouveau père et lui avait demandé un jour pourquoi rester avec ce seigneur qui semble si stupide. Valdmare lui répondit de sa voix caverneuse et enrouer qu'il avait toujours gardé.

— Parce qu'un jour à cet homme j'ai serment de servir il y a bien une chose qui est importante en ce monde c'est l'honneur Tadeus, ne l'oublie jamais.

Depuis lui il ne lui a jamais reposé des questions à ce sujet continuèrent de suivre de plus en plus docilement l'apprentissage que lui donnait son père ou les autres personnes du château il finit par s'y faire et accepta pleinement le nouveau rôle qu'il se devait de tenir auprès de son père adoptif. Son apprentissage allait de la simple lecture à l'apprentissage intensif de l'épée ou encore de l'équitation, il devait savoir se tenir ce soit en soirée mondaine ou en patrouille émission quand il accompagnait son père. Les années passaient et il s'habituait de plus en plus à sa nouvelle vie commençant apercevoir les côtés agréables qu'elle donnait, se retrouvant dès son plus jeune âge que ce soit avec une fille dans son lit ou dans celle de la demoiselle qui pourrait être une servante du château, comme une simple paysanne qu'il trouvait à son goût. Chose particulière à ce sujet il était très aimant avec une chacune d'elles en se comportant comme un véritable gentilhomme et se limitait seulement à 10 favoris qu'il voyait de temps à autre quand il était de passage et pour celle du château cette plus tôt aléatoire.

Une fois qu'il eut ses 18 ans Il du passait l'épreuve initiatique fera de lui un Brave qui consistait à survivre pendant une semaine à l'extérieur de la cité avec comme seul bagage des habits standards, avec pour règle de ne pas tomber sous la malédiction la grande chasse paraissait des plus idylliques face à cette épreuve sur tout que la région était infester de loup et autre faune des plus accueillante . Grâce à ce titre de Brave il avait une forte responsabiliser cela représentait en premier lieu un titre de noblesse qui lui accordait des droits, mais aussi des devoirs envers son seigneur et secondement ce titre lui donnait une tâche noble à accomplirent la protection de la cité.Il réussit avec brio l'épreuve En rentrant une semaine plus tard La peau marquée par le froid et la faim il portait aussi des blessure au bras, au visage, aux mains Et il resta droit ne montrant de faiblesse jusqu'à arriver à la salle du trône pour annoncer son arrivée au roi . Il finit par s'écrouler dans les bras de Vladmare qui était venus lui portais assistance maintenant il était devenus un Brave en réussissant l'épreuve et bien sur une grande fête fus donnes en l'honneur de la réussite du jeune homme .

Son inquiétude ne faisait qu'accroître au fil des années au sujet du seigneur du château, ils se montraient de véritables barbares et n'avaient aucune diplomatie. Son père lui parlait d'honneur, mais le seigneur qui servait ne faisait que fomenter des complots et le pensait qu'à augmenter son pouvoir à travers ses diverses machinations, la vie de ces sujets lui importait peu il était bien trop égocentrique pourboire véritablement la misère de son peuple qui souffrait souvent de famine et qui n'avait pas d'autre choix que de le servir, car leur vie, leur terre lui appartenaient.
Et par la faute de la grande soif de pouvoir que le seigneur avait il déclencha à plusieurs reprises les tensions et conflits qui finirent pour la plupart en guerre de clans, Tadeus qui était maintenant Brave se devait de participer à celle-ci apprenant à ses dépens les horreurs de la guerre. Les premières fois ce fut un choc terrible pour lui de tuer un homme sur un champ de bataille, aucune de ces missions, de son entraînement ou de ce que lui avait dit son père l'avait préparé à ça. Il aurait aimé rester pendant des jours dans sa chambre comme l'enfant qu'il était quand il était arrivé, cela n'était pas possible et il savait, car aujourd'hui il était Brave et son devoir l'obliger à se montrer impassible, sans faiblesse. Il avait décidé et cela depuis longtemps que ce n'était plus le seigneur du château qu'il servait, mais son père adoptif dont il avait pris modèle au fil des horreurs qu'avait commis le suzerain qu'il était censé servir. Il ne fait jamais réellement gravement blesser et s'en sortait souvent avec de très rares entailles en en revanche les bleus étaient eux beaucoup plus fréquents, l'armure arrêtait facilement le coup d'une épée alors que celui d'un Morgenstern venait bien plus facilement causer des dégâts. Dans ces moments-là l'armure devait être refaite pour y enlever l'impact qui était causé par l'arme, cela n'arrivait que très rarement, car l'armure était aussi amochée de celui qu'il a porté alors une armure qui doit être renvoyé aux forges c'est un Brave au lit à se faire soigner.

Ce n'était pas que sont d'habilité à l'épée qui avait été entraîne et renforcer son esprit aussi avait été affermi, Vladmare qu'il finit par appeler père même si celui-ci n'aimai pas se faire appeler comme cela pour diverse raison avec la plus claire qui était qu'il avait déjà un véritable père et qu'il se devait de ne pas de l'oublier ; lui avait enseigné que l'animal totem qui était en lui il se devait de le connaître et d'arriver à le rendre plus fort. À force de répéter il dissipa les doutes et peurs du Brave à ce sujet et le convaincu de l'utilité de cela, son père adoptif portait une odeur particulière ce qu'il intriguait au plus haut point utile posa la caisse qui ont décapité l'animal totem avec lequel il avait été maudit celui-ci feinta la question et repartie sur un autre sujet.

Une année où l'hiver s'annonce glaciale et que la chasse et la cueillette avaient été bien maigre dans un énième élan de folie le suzerain envoya Tadeus ainsi que son père adoptif avec quel qu'homme pour attaquer un convoi de marchandises qui venaient du royaume des hommes, ils s'étaient mis en place pour l'embuscade parlait d'honneur maintenant serait blasphème et l'on pouvait voir dans le comportement de Vladmare qui cela ne les réjouisse en rien. Seulement ce que le seigneur n'avait pas prévu c'était les soldats fortement armés qui protégeaient le convoie de nourriture, mais il fut trop tard lorsqu'ils s'en aperçurent et l'assaut fut lancé sur le convoi il se termina très vite et en même temps tous se passaient trop lentement aux yeux de notre Thérianthrophes, sont gris déchira le bruit de l'affrontement quand il vit son père adoptif Vladmare le grand Brave qui lui avait redonné espoir en milieu de chaos, il rentra alors dans une rage sanguinaire et se lança à l'assaut avec frénésie.

- MEEEECREEEANT !

À la fin de la bataille il était le dernier encore debout sont visages couverts de sang et de sueur avec son regard haineux il finit méthodiquement de tuer tous les soldats ennemis, une fois la tension retombée il fondit en larmes et cria de tout son coeur avec la dépouille de son père adoptif posé sur ses genoux. Chose plus étonnante qui le fit revenir à la réalité ce seul le corps de Vladmare ne se transforme pas en un animal totem les soupçons et doute qu'avait eu Tadeus à son sujet se confirmer en ce sombre jour... Il n'était pas thérianthrophes, mais un humain, c'est là que des milliers de questions lui vint à l'esprit, mais ce n'était pas le moment de se les poser, il prit alors l'armure du Brave qui vient accrocher à son cheval et enterra celui qui avait fait de lui un homme. Après avoir prié longuement les esprits des ancêtres il termina sa dernière mission pour le souverain qui servait, arrivée au château cela créa un certain grouillement des gens du château il descendit de son cheval une fois le chariot dans l'enceinte du château. Les jours qui suivirent fut des plus mauvais pour lui expliquant à son seigneur ce qui s'était passé et celui-ci plongea de plus belle dans sa mégalomanie, il rompit tous les contrats et commerces avec les autres tribus devenant agressif au moindre mouvement de troupes qu'il considérait ennemi. Et ce fut dans cet élan qu'il déclara la guerre clairement au clan Esmerin, Tadeus vu que la fin était bien proche et qu'il était temps pour lui de partir, car plus rien de le rattacher à ce seigneur. Rendant son épée brisée comme seule explication il partit ainsi du clan qui n'avait devenir qu'une mort certaine et inutile à son sens, ces affaires déjà prêtes il partit sur son cheval pourtant l'armure de son mentor.

C'est ainsi qu'il partit sur les routes errantes de village en ville continuant son devoir de Brave et c'est ainsi qu'encore aujourd'hui il vagabonde ainsi défendant ses principes pour sauver autrui s'il le peut, facilement remarquable il porte une armure détériorée ainsi qu'un casque orné de corne de cerf...



Hrp

Code: Validé par Rashaak
Comment as-tu trouvé le forum? Je suis venus ici avec Amaelia Clauss qui la connus avec un site de classement
As-tu des commentaires: Très jolie graphisme du forum ,univers très travailler et soigner . Communauté très accueillante .
Veux-tu un parrain/marraine? Oui j'ai déjà Choisi et était accepter pars Elirël Sigrïn, merci à elle d’ailleurs pour la création du personne sur son histoire .





Dernière édition par Tadeus van weisser le Mar 21 Aoû - 15:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ennemis : Humain
Messages : 21

MessageSujet: Re: Tadeus van Weisser ~~Terminé~~ [Validé]   Lun 20 Aoû - 15:47

Fiche terminer ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef du Clan du sud
avatar
Messages : 1143

MessageSujet: Re: Tadeus van Weisser ~~Terminé~~ [Validé]   Lun 20 Aoû - 23:06

Bonjour ^^
Inscrit le dans le titre qu'elle n'est plus en cours Smile Je m'occupe de ta fiche demain sans faute, si ce n'est déjà fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merak.forum-canada.com
Capitaine du "Silence"
avatar
Ennemis : Tous les autres
Messages : 453

MessageSujet: Re: Tadeus van Weisser ~~Terminé~~ [Validé]   Mar 21 Aoû - 7:05

Alors alors après une première lecture je dois avouer avoir beaucoup aimé la fiche malgré les fautes ^^ en particulier l'histoire (la reprise du petit chaperon rouge c'était une sacrée idée ! )

Par contre il y a deux points qui me paraissent vraiment litigieux ( le reste est moins important, ce sont des détails ) :

- l'épisode dans lequel ton personnage est vendu ( si j'ai bien saisis ), même si en soit-même ça peut se faire pourquoi le chevalier le voudrait-il lui ? Est-ce que le père lui a parler de son histoire ? Parce que sur un coup de tête...

- La chevalerie. Je vérifierais auprès d'Eli et Kalyäh mais la chevalerie typée européenne me parait mal adaptée à la Lathorie, autant dans ses coutumes ( comme l'adoubement ) que dans sa pratique

Voilà voilà je te laisse me répondre tranquillement ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine du "Silence"
avatar
Ennemis : Tous les autres
Messages : 453

MessageSujet: Re: Tadeus van Weisser ~~Terminé~~ [Validé]   Mar 21 Aoû - 15:22

Et après les modifications apportées je te valide ^^ bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tadeus van Weisser ~~Terminé~~ [Validé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tadeus van Weisser ~~Terminé~~ [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» [Validée]sora shizen, marine de son état, rêveur persévérant et fouteur de merde [terminée]
» [Validée]gin ichimaru (terminé)
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les lunes de Merak :: L'Antre du joueurTitre :: Sanctuaire des Joueurs :: Fiches de présentation :: Fiches Validées-