Partagez | 
 

 Kalyäh Taliësin [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chef du Clan du sud
avatar
Messages : 1143

MessageSujet: Kalyäh Taliësin [Validé]   Dim 18 Mar - 22:59

Prénom & Nom: Kalyäh Taliësin
Sexe : Femme
Âge: 26 ans
Race: Thériantrophe

Groupe: Clan du Sud
Rang: Chef du Clan du Sud
Métier: Chef de Clan & maître d’armes

Description physique:

La première chose qui attire l’attention chez Kalyäh sont ses yeux d’une couleur ébène, profonds comme la nuit. Son regard semble transpercer chaque personne sur qui elle pose ses prunelles, un regard prenant et à la fois ténébreux, sauvage. Sa chevelure est aussi foncée que ses iris, quoi qu’elle a quelques reflets bruns sous les rayons des soleils. Celle-ci ondule dans son dos jusque dans le creux de ses reins, elle les garde souvent détachés. Son teint est basané par les longues heures passées aux soleils. Kalyäh est plus grande que la moyenne des femmes de sa race. Bien que son corps soit fin et semble délicat, sa musculature est bien entraînée, ce qui la rendplus forte qu’elle ne le parait. C’est une femme agile qui se déplace comme une ombre, jamais personne ne pourrait suivre sa trace dans la jungle. Elle porte des vêtements légers qui lui permettent des mouvements amples et qui sont faciles à retirer lorsqu’elle souhaite prendre sa forme animale. Elle possède toujours une dague aiguisée sur elle, un présent de son père. Elle est aussi habile à l'arc qu'à l'épée, c'est son métier de savoir maîtriser les différents armes. Elle aime donc varier selon la mission qu'elle entreprend. Kalyäh porte des bottes brunes lacées qui montent jusqu'aux genoux. Son animal totem est le tigre blanc, un animal d’une férocité indomptable. Sous cette forme, elle devient beaucoup plus imposante et menaçante, quoi que certains pourraient croire le contraire. Ses crocs lacérés peuvent trancher n’importe quelle chaire, ses pattes sont grosses et lourdes et elle est dotée d’une agilité sans pareil. Curieusement, ses prunelles prennent une couleur bleu clair, contrairement à sa forme humaine.

Spoiler:
 

Description psychologique:

Kalyäh est une femme assez mystérieuse qui ne dévoilera jamais ses idées aux premiers abords. Elle a de la difficulté à faire confiance et lorsque celle-ci est perdue, il n’y a aucun moyen de la retrouver. C’est une femme téméraire et fougueuse qui prend des décisions qui semblent souvent impulsives, mais qui se veulent réfléchies. Bien qu’elle ne juge pas les gens au premier regard, elle a une certaine facilité à les jauger, à découvrir qui ils sont. Elle préfère percer leurs mystères avant de faire sa propre idée. Kalyäh est loyale et fidèle à son peuple, c’est tout ce qui lui importe avec sa fille. Autant avec Luna qu’avec les membres de son peuple, elle demeure autoritaire. Avec les ennemis, elle est sans pitié… elle prône la justice et fera payer tout ceux qui la dérogent sous son commandement. Kaly est à l’écoute des siens autant qu’elle tient à eux. Elle risquerait sa vie pour quelqu’un à qui elle tient. Malgré son attitude sévère et cette carapace qu’elle créé concernant son côté amoureux, Kalyäh ne cessera de se mettre une immense pression sur les épaules, comme si elle voulait porter le monde. La liberté est une autre de ses valeurs, elle voudra toujours la garder à porter de main. On dit parfois à son sujet qu'elle est infatigable, mais au fond c'est qu'elle fait ce qui lui semble juste, peu importe ses actes. Pour finir, Kalyäh est indubitablement protectrice envers les siens et elle cherchera toujours le bon en chaque personne, même si il n'est pas visible.

Histoire:

L’histoire débuta avec Ekalas Fênion, l’homme qui mena ses troupes vers le sud pour former un clan qui dérogeait aux ordres du roi du Kandor. Lors de la guerre contre le Saint-père, il dirigea son clan sur les premiers rangs, souhaitant protéger les siens du mieux qu’il le pouvait. Il avait une allure fière, des idées prometteuses et un courage inouï. Leur victoire fut écrasante, mais malgré tout son combat se termina par une lame qui s’enfonça dans son épaule droite. Il cru bon de faire demi tour, constata que les ennemis battaient en retraite. Seulement quelques heures plus tard, alors qu’ils faisaient route vers le sud, le corps d’Ekalas commençait à frissonner, la fièvre devenait importante et la plaie semblait infectée. Son bras droit, Endar Taliësin le ramena vers le sud sachant qu’il était souffrant. Une fois arrivé sur leurs terres, le médecin du clan constata que la lame était empoisonnée et que sa mort ne tarderait pas. Au chevet de Fênion pendant plusieurs nuits, Taliësin lui promit qu’il poursuivrait ses ambitions et qu’il honorerait sa mort. Comme Ekalas n’avait pas d’héritier, Endar décida de se proposer à la place de chef et il eu l’appuie du peuple.

Le village du même nom fut fondé en son honneur, quelques années après sa mort. Sous sa tutelle, le clan du sud prit extrêmement de l’ampleur, jusqu’à tripler de nombre. Il établit un système de conduite assez stricte lui permettant de garder un œil sur tous ses hommes. Vers l’âge de soixante ans, il cru bon remettre sa couronne à son fils Zaveir. Les années passèrent et les Thériantrophes du sud enrichirent leur contrée, leurs connaissances et leur savoir jusqu’à une certaine limite. L’époque d’une soif de la découverte fut lancée avec la prise du trône par Emerl Taliësin. Il avait des ambitions assez grandes concernant de nouvelles terres, il souhaitait étendre son territoire bien au-delà de Merak. Il avait entendu parler des pirates qui pillaient les mers pour trouver des trésors, il voulu en savoir plus. Pourtant, sa curiosité le mena à une mort certaine. Il se fit assassiner pour avoir voulu faire parler un pirate qui, de toute évidence, n’aurait jamais révélé la moindre information. La parole d’un pirate ne vaut pas la mort, il ne le comprit que trop tard. Heureusement, il avait une fille à peine âgée de quinze ans comme future héritière, la seule et unique. Sa mère, Elyah, décida de lui apprendre tout ce que lui avait enseigné son père pendant cinq ans où elle du subir un entraînement intensif. Déjà qu’elle exerçait le métier de maître d’armes, elle du redoubler d’efforts. Avec une persévérance impressionnante, elle accomplit toutes les demandes de sa mère et de son peuple, se pliant à toutes leurs exigences. Kalyäh passa plusieurs épreuves d’endurance, de combat, toutes plus ardues les unes que les autres afin de prouver sa valeur. On l’acceptait déjà dans le clan, cela ne prit peu de temps avant qu’on la juge digne de prendre la place de son père défunt. C’est à l’âge de vingt ans qu’elle prit les commandes des sudistes avec sa mère comme ange gardien qui veillait sur elle. Celle-ci se jura de s’interposer que si elle en avait besoin.

C’est alors qu’un miracle arriva. Alors que Kalyäh patrouillait ses terres comme elle le faisait toujours, elle trouva un bébé enroulé dans une couverture, un bébé qui n’attendait que sa venue. Kalyäh prit le poupon sans hésiter et le ramena au village sous les regards les plus curieux. Tous attendaient sa décision, mais bientôt ils comprirent qu’elle souhaitait en prendre soin elle-même. Kaly éleva Luna comme sa propre fille, préférant ne pas lui dévoiler la vérité pour la protéger. Elle ignorait d’où elle venait, mais elle ne souhaitait pas que ses vrais parents tentent de la retrouver et de la lui reprendre. Avec tout son amour, elle lui enseigna ce qu’elle savait peu à peu, faisant de Luna une remarquable petite fille et surtout très curieuse. Luna était sa plus grande raison de vivre, tout comme son clan. Elle devint une femme respectée et autoritaire, elle avait prouvé sa véritable valeur. Son nom, Taliësin lui était mérité depuis longtemps.

Kalyäh continua à veiller sur les siens en protégeant son royaume du mieux qu’elle le pouvait. Elle continua sur les traces de son père, des traces, bien que dangereuses, seraient d’autant plus prometteuses. Elle commença l’entraînement massif de nombreux hommes avec l’aide de son bras droit et de son maître de guerre. Son but était de les rendre plus forts pour qu’ils puissent résister à toute condition. Si les légendes disaient vrai… Ses efforts ne seraient vains.

Quant à l'enfance de Kalyäh, elle se résume à de nombreux apprentissages sous le regard du peuple. Être la fille du chef signifie beaucoup de choses, y comprit ne pas décevoir les siens, en particulier son paternel. Elle occupa le plus clair de son temps à le rendre fière d'elle, souhaitant au plus profond de son coeur qu'il lui accorde plus de son temps. Malheureusement, elle se rendit compte que ce n'était pas possible vu ses idéaux, elle se contenta donc de ce qu'il avait à lui offrir, essayant de voir la situation d'un oeil mature. Elle grandit donc dans l'espoir qu'un jour il pourrait se rendre compte de tout ce qu'elle aurait pu faire pour lui, mais il ne vécu pas assez longtemps en sa compagnie pour cela. Kalyäh eu du mal à se remettre de sa mort, bien qu'elle fut obligée de le cacher à cause des futures responsabilités qui lui incomberaient.


SECTION HRP

Code:Validé par moi-même
Comment as-tu trouvé le forum?: Je l’ai créé
As-tu des commentaires?: ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merak.forum-canada.com
Le Grand Maître
avatar
Messages : 101

MessageSujet: Re: Kalyäh Taliësin [Validé]   Mer 21 Mar - 13:02

T'es sérieuse j'dois te valider? xD Bon, alors soit!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Kalyäh Taliësin [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Mangemort 23 [Validée par Yuki Hoseki ]
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les lunes de Merak :: L'Antre du joueurTitre :: Sanctuaire des Joueurs :: Fiches de présentation :: Fiches Validées-