Partagez | 
 

 Eleora Olafson VALIDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Eleora Olafson VALIDE   Mer 14 Nov - 14:19

Présentez-vous

Prénom & Nom: Eleora Olafson
Sexe: Féminin
Âge: 42 étés
Race: Humaine
Groupe: Principautés humaines
Rang: Reine d’Archenior

Description physique
Malgré sa petite stature, elle n’arrivait même pas à hauteur d’épaules de son roi, et son apparence frêle, Eleora impose le respect lors de ses apparitions en public. Sa démarche fluide et souple, ses gestes gracieux, il règne autour d’elle une aura de chaleur tendre et de joie malicieuse, et son ton de voix fait écho à sa prestance. Des yeux de biches d’une mystérieuse couleur grise qui pétillent de vie, suivant ses émotions la couleur de ses iris fluctuent telles les vagues de l’océan, et des lèvres pulpeuses qui s’ourlent sans pudeur aucune sur des sourires joueurs et pleins de compassion, Eleora a un visage en forme de coeur qui surplombe un cou de cygne. Sa longue chevelure couleur chocolat caramélisé entoure sa tête dans un voile de boucles lâchent qu’elle porte souvent de façon très libre mais de temps en temps les rassemble dans une queue très simple ou un chignon pas trop serré, quelques mèches rebelles encadrant son visage. Eleora a la peau fine et blanche, presque bleutée par endroit là où le réseau de veine est au plus proche de l’épiderme délicat.

Toujours habillée de façon très simple mais néanmoins avec coquetterie pour la mettre en valeur et mieux asseoir ses discours et prises de paroles, Eleora porte des robes de brocart et de velours qui la ceintre au niveau de la taille, avec des cols carrés et échancrés pur souligner sa poitrine menue mais ferme. Essentiellement des tenues colorés mais non à outrance (dans les tons pastels comme le bleu et le vert, elle apprécie aussi le jaune et le violet, mais elle n’apprécie pas du tout les couleurs sombres et le marron) et la plupart du temps sans jupon parce qu’elle est soucieuse du côté pratique et fonctionnel, ainsi que la liberté de mouvement, la reine observe cette règle de la “simplicité pratique de bon goût” à propos de son maqillage, de ses bijoux ou encore de son choix de coiffure et de robe. Elle cache derrière ses bas une petite cicatrice de la longueur d’un pouce environ et qui recouvre son genoux, preuve de son passé de douce aventurière: elle avait retroussé son jupon avant de grimper à un arbre afin de recueillir des feuilles utiles à l’art médicinal, mais la descente fut plus ardue et elle se retrouva affublée de cette marque.
Description psychologique
Eleora est une personne très nature et simple. Un coeur en or et une main toujours tendue pour venir en aide, elle fait montrer au quotidien d’une compassion et d’un respect envers la vie qu’elle a en haute estime: “chaque vie est un cadeau préciex qu’il nous faut chérir avec soin, elle mérite que l’on pleure pour elle”. C’est une phrase, une conviction qu’elle prône avec une profonde sincérité. Eleora est à l’écoute de chaque personne désireuse de se faire entendre, sa générosité et son temps qu’elle offre sans remord font d’elle une personne extrêmement charitable. Là où se trouve tristesse et douleur, elle veille à remplacer tout cela par la chaleur et la joie de vivre, elle distrait les âmes en peine par ses rires et sa malice parce qu’au fond, tout n’est pas si noir que ça.

Toute cette gentillesse gratuite, toute cette émotivité empathique de la part de la reine d’Archenor, bastion militaire, attire les mécontents et les mauvaises langues. Comment, à force de bons sentiments, cette femme trop mièvre, trop faible et fragile pouvait gouverner convenablement ce royaume? A cela, la reine se contentait de les regarder avec une malice victorieuse avant de poursuivre son chemin. Au fond, Eleora n’était pas si innocente et vertueuse qu’elle le paraissait physiquement: elle était capable de passion et de fureur froide dès que venaient à ses oreilles des faits inustes et bafouant la morale. Elle aimait son royaume et son peuple, et ils le leur rendaient bien, et c’était cela qui lui donnait la force de se transformer en une vraie tigresse protectrice et maternelle.

Sous ce visage de jeune vierge se trouvait une femme mûre et flamboyante, au bras vengeur mais à l’éteinte chaleureuse, à la dualité lunaire mais à la lumière solaire.
Histoire
Dans toutes les jolies histoires, on parle de beaux bambins blond comme les blés et aux yeux d’un ciel clair, nés sous le soleil d’été; ou encore noir comme l’ébène et les yeux d’un vert émeraude, nés un jour où la neige tombait, petites boules pelucheuses à la bise glacée et humides. Mais ça c’est dans les histoires; dans la vie, dans cette réalité, c’est un bébé vagissant et frippé, nu et écarlate qui vint au monde un soir de pluie et de tempête, en l’an 645. Une petite fille un peu particulière puisqu’elle venait de la noble lignée des Deloril. Pourtant, loin de ressentir l’égoïsme, le narcissisme et la folie du pouvoir, ils préférèrent s’installer à quelques kilomètres de la capitale pour élever leur enfant loin du faste et de la mauvaise influence de la Cour. C’est donc entourée par l’amour flamboyant de ses parents que la jeune et douce Eleora grandit près de la Nature en développant un amour inconditionnel pour cette dernière, vivant une vie presqu’idyllique par une enfant de la noblesse.

Sa jeunesse se passa dans les rires et les chants, ses longs doigts fins s’exerçant à la pratique de divers instruments en même temps que son esprit à la science des Arts qui étaient sa passion. Ses journées étaient rythmées par sa joie de vivre, son plaisir de faire des choses qu’elle aimait et sa curiosité débordante à l’égard de la Nature qu’Eleora ne cessait de parcourir dans tous les sens. C’était un monde tellement fascinant avec sa vie foisonnante, sa façon de s’épanouir, de se défendre ou encore de se guérir. L’Art médicinal était d’ailleurs un domaine qui l’intéressait grandement et elle l’étudiait avec soin. D’ailleurs, durant l’une de ses escapades en forêt, Eleora avait grimpé en haut d’un arbre afin de recueillir quelques plantes pour diverses expériences de potions mais, s’étant mal réceptionnée, elle chuta d’une bonne hauteur, déchirant son jupon et s’écorchant méchamment le genoux qui lui laissera une belle cicatrice, les remontrances effrayées de sa mère la marquèrent aussi.

Ce fut le seul vrai moment rebelle et sauvage qui rythma son existence, dans l’ensemble elle grandit plutôt sagement et simplement. Mais, outre l’amour de ses parents, ce fut sa rencontre avec l’homme de sa vie qui la marqua profondément et boulversa sa vie. Alors qu’elle était assise à l’une des branches d’un vieux chêne, écrivant quelques vers de poésie et quelques observations à propos d’un geai bleu dont les trilles cristllines enchantaient les oreilles de la jeune princesse. Sifflant d’un ton léger pour exciter le petit oiseau, Eleora n’entendit pas le son d’un cavalier s’approchant jusq’à ce que ce dernier s’arrêta sous son ordre et rit.

- Je ne pensais pas les animaux des bois si évolué, riait l’imprudent.

Mais rira bien qui rira le dernier et voilà ce dernier bombardé de gland en guise de punition sous les éclats de rire malicieux de la brunette. Il finit par s’avouer vaincut et battit en retraite, l’égo blessé mais le coeur transporté par les sons si purs de cette belle jeune fille.

- Je vous présente mes excuses, je ne voulais pas vous offenser mais il m’est si rare de voir les jeunes femmes dans les arbres que je n’ai pu m’empêcher de rire de la situation, lui dit-il en inclinant le buste en signe de contrition.

-... Hmmm excuses acceptées messire mais seulement si vous me rendez ma chaussure et que vous me rattrapez, lui lança-t-elle avec un petit air mutin qui fit louper un battement de coeur au jeune seigneur qui se soumit à sa volonté et lui remit son chausson avant de l’accueillir sur son destrier qui commençait à piaffer d’impatience.

C’est ainsi que Siegfried et Eleora se rencontrèrent et plus ils passèrent de temps ensemble, plus ils s’aimèrent. Leurs familles finirent par les unir et elle dûr s’en aller retrouver la capitale pour y régner aux côtés de son époux qu’elle soutint de son mieux mais le pouvoir et les responsabilités avaient toujours le don d’éloigner les gens des uns des autres. Alors elle vit l’homme qu’elle aimait s’ensevelir sous l’exercice de ses fonctions, préfèrant le bonheur de son peuple à celui de sa femme puis celui de son fils, Siran Olafson à qui on inculqua quand même ses devoirs d’héritier. Cependant, tous deux souffraient de l’absence de Siegfried, leurs âmes saignaient sous l’abandon mais, respectivement reine et prince, ils comprenaient que leur bonheur ne pesait pas bien lourd dans la balance d’un roi quand tout un peuple attendait de vous son propre bonheur au prix d’une vie, d’une existence entière de sacrifice.

Cependant, même si elle avait conscience de son devoir et que son enfant souffrait moins qu’elle parce qu’elle restait toujours là pour lui, mais en tant que femme elle se sentait comme une fleur en train de flétrir tout doucement. Il lui arrivait souvent d’arrêter sa broderie ou sa lecture pour contempler son époux travaillant encore et encore sans un regard pour sa famille, comme niant son existence. Mais le vrai coup de poignard qui confirma qu’elle l’avait définitivement perdu: l’arrivée de Telak Firdor qu’il osa présenter comme son fils.

Leur recontre dans les bois paraissaient si loin... Dorénavant, la reine Eleora d’Archenor était seule...
Hrp

Code: Validé par Sven.
Comment as-tu trouvé le forum? Via un membre
As-tu des commentaires: Les designs sont vraiment splendides
Veux-tu un parrain/marraine? Pourquoi pas, ça pourrait être sympathique

Revenir en haut Aller en bas
Amiral de la flotte d'Ekalesias
avatar
Messages : 133

MessageSujet: Re: Eleora Olafson VALIDE   Mer 14 Nov - 14:34

Je te souhaite la bienvenue à toi Reine d'Archenior ! Ayant choisi un prédéfini avec un rôle important tu auras surement un test rp qui te sera communiqué par l'un des deux Administrateurs d'ici peu.

Bonne continuation pour ta fiche et n'hésite pas si tu as des questions nous sommes à ta disposition. [Ou presque] Wink


Dernière édition par Sven Hilern le Mer 14 Nov - 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Eleora Olafson VALIDE   Mer 14 Nov - 14:35

D'accord, cela ne me pose pas de problème Smile Et merci pour l'accueil ^^
Revenir en haut Aller en bas
Capitaine du "Silence"
avatar
Ennemis : Tous les autres
Messages : 453

MessageSujet: Re: Eleora Olafson VALIDE   Mer 14 Nov - 16:58

VAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAALIDE ! bon jeu ma douce ^^ pense à ton carnet de voyages et bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Eleora Olafson VALIDE   

Revenir en haut Aller en bas
 

Eleora Olafson VALIDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A LIRE - UTILISATION DE BROUILLON-COURS VALIDE
» Biro daj sena repiblik valide senatè koupyon, anko yon piwèt Prevalo-espwa
» Pompéï de Kessedag [VALIDE - ENTIER]
» Silent Arrow M [VALIDE - ENTIER]
» Maxime Cooper [VALIDE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les lunes de Merak :: L'Antre du joueurTitre :: Sanctuaire des Joueurs :: Fiches de présentation :: Fiches Validées-