Partagez | 
 

 Persistence d'une farouche amertûme [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Grand Maître
avatar
Messages : 101

MessageSujet: Persistence d'une farouche amertûme [Abandonné]   Lun 4 Juin - 20:19

Un mince courant d'air passa la meurtrière, s'infiltrant insidieusement sous les draps de lin qui couvrait les corps nus des deux amants. La femme n'eût qu'un léger frisson hérissant sa fine pilosité dorée, alors que l'homme ouvrit les yeux d'un coup sec. Étendu sur le dos, il resta plusieurs minutes à tenter sans succès de percer les mystères de la fresque ornant le haut plafond de la chambre du maître. Irrité par son échec, il sortit de l'immense berceau duveteux qu'était son lit et se dirigea vers la panderie de chêne massif aux enluminures baroques et l'ouvrit d'un mouvement vif au même moment où un serviteur entrait dans la pièce. Le serviteur, vieil homme aux allures chétives, mais endurci par des années de travail fastidieux, aida son maître à revêtir la robe de soie noire et blanche qu'il préférait parmis tant d'autre. Éveillé par l'agitement de l'appartement nuptial, la nymphe nocturne se redressa dans le lit en s'étirrant lascivement nullement dérangé par la présence du valet.

"Jalleth, soyez courtois et reconduisez cette dame dans ses locaux."

Le valet, muet, acquiessa d'un signe de tête et se dirigea vers la dame au moment où Xanth sortit de l'appartement, marchant d'un bon pas vers le salon royal. À cette heure la Citadelle était calme et la plupart des invités de marque somnolaient encore d'un sommeil agîté de relents d'opium. À chaque pas, son humeur devenait de plus en plus massacrante. Il décida de faire un détour par la salle communale où se reposait habituellement les hauts membres de la hierarchie basse. Peut-être s'y produirait-il un événement susceptible de lui rendre une humeur plus vivable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cavalier(ère)
avatar
Messages : 48

MessageSujet: Re: Persistence d'une farouche amertûme [Abandonné]   Lun 4 Juin - 20:50

À ces heures très matinales, la jeune femme s’était levée afin de commencer son entraînement. Cette routine qu’elle complétait à chaque début de journée était bien agréable, c’est ce qui la gardait en forme et à la hauteur des attentes de son chef. Son entraînement avait débuté par une longue course près de la citadelle, sillonnant les chemins terreux remplis de trous, sous les premières lueurs des soleils. Elle aimait humer l’air frais de début de journée, sentir le vent caresser sa peau. Le ciel s’éclaircissait et elle savait que ce serait une journée magnifique. Larissa appréciait la vue que cela lui procurait, c'est dans ces instants qu'elle se sentait véritablement libre. Une fois l’entraînement terminé, elle rejoint sa chambre pour se rafraîchir et mettre des vêtements adéquats.

Elle se rendit ensuite dans la salle communale où elle pourrait se reposer des précédentes heures en compagnie d’autres membres de la hiérarchie. Elle pourrait discuter des potins, de ce qui se tramait dans leur monde. Quelques minutes plus tard, Larissa vit entrer dans cette dernière le chef de la citadelle avec un air assez massacrant au visage. Il avait sans doute passé une mauvaise nuit pour afficher cet air, ou alors cela lui était bien naturel. Elle sourit intérieurement aux pensées qui s’acheminaient à son esprit. Leur chef avait une terrible réputation et elle savait qu’il enchaînait les femmes, la plupart du temps comme beaucoup d'hommes dans la lande.

« Bon matin Sire » se contenta-t-elle de lui dire.

Larissa jeta un regard en sa direction en lui adressant un léger sourire de politesse, de convenances. Si c'était comme à son habitude, il ne resterait pas longtemps et disparaîtrait aussitôt fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Grand Maître
avatar
Messages : 101

MessageSujet: Re: Persistence d'une farouche amertûme [Abandonné]   Lun 4 Juin - 22:10

Il l'enttendit à peine, comme une voix d'outretombe émergeant d'un songe. Pourtant il eût à l'esprit comme un léger tintement qui lui fit tourner la tête. Il la vit, comme une présence fluide dans un univers de roc, avec son vêtement de corps mordoré aux reflets cramoisis comme le sang d'une bête à peine mise à mort. Cette vision fit n'aître en lui l'ombre d'un sourire qui ne prit pas la peine d'émerger sur le visage froid qu'il affichait. Il poursuivit son chemin sous une volée de sobres inclinaisons et pris place sur un simple banc de bois en appuyant ses pieds sur une table où trônait les restant d'un déjeuner fort copieux. Une idée commenceait à germer dans son esprit.

"Guerriers, ce matin il m'est apparu une vision d'horreur, une vision qui hante toujours mon coeur et il m'est venu à l'esprit une chose étrange. Un interrogation quant-à vos esprits de combattant. Cela dit, j'offrirai une prime à la paire de combattants qui saura me prouver sa valeur ici-même et maintenant. Le choix des armes vous appartient ainsi que les règles que vous vous imposez."

Hommes et femmes semblèrent enchanté par la perspective d'une matiné animée. Les paires ne prire pas de temps à se former, et bientôt un espace fut établis pour la tenu des combats. Xanth assista au spectacle de combat à l'arme blanche où certains démontraient d'extraordinaires capacités, ainsi qu'à des combats exotiques où l'affrontement entre deux arts martiaux venant de contrées éloignées donnait naissance à une spectaculaire représentation. Pourtant dans l'esprit du maître, il ne voguait que le désir de voir les talents du phénix ayant oblitéré l'espace de son esprit le temps d'un souffle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cavalier(ère)
avatar
Messages : 48

MessageSujet: Re: Persistence d'une farouche amertûme [Abandonné]   Lun 4 Juin - 22:32

Les pas du grand maître résonnèrent dans la pièce comme si le chaos le poursuivait. À travers sa lancée, tous les nobles présents s’inclinèrent, montrant le dessus de leur tête par signe de respect. Arborant un fier sourire chaleureux, la belle Larissa fit de même et releva la tête lorsque les paroles de son chef fracassèrent le silence. Son discourt tranchant interpela les jeunes guerriers, avides de montrer leur savoir faire et ainsi espérer obtenir une promotion. Quant à Larissa, elle observa la danse d’un œil curieuse, se questionnant sur les buts dissimulés du grand chef. Lorsque le deuxième combat fut terminé, elle se tourna vers Xanth et plongea son regard d’émeraude dans le sien.

« Et si mes armes ce sont les mots, aurais-je l’honneur de pouvoir vous prouver ma va valeur autant qu’un de ces hommes le fait avec ses poings ou à la pointe de l’épée? »

Évidemment, Larissa avait dit cela avec une pointe d’humour, elle qui avait déjà tant de fois prouver sa force au combat. Si ce cher Xanth l’avait oublié, c’est qu’à ses yeux elle devait être qu’une simple guerrière parmi tant d’autres. C’était dans sa nature de se démarquer du groupe, mais ne ressentait pas le besoin de démontrer ses talents de cette façon, préférant préserver l’aspect mystérieux qui la concevait.

La valeur selon elle ne se résumait pas à ce que l’on savait faire avec les armes, mais à ce que l’être entier émanait en tout temps. Elle avait une âme de guerrière, mais aussi des convictions et des buts. Larissa se battait véritablement pour les causes qui lui étaient justes et ne se contentait pas d’obéir simplement.

Quoi qu’il en soit, elle se questionnait à propos de cette vision d’horreur qu’il avait eu et cette interrogation à propos de leur esprit de combattant. N’était-il pas, en tant que grand maître, en train de remettre en question ses loyaux guerriers? Pourquoi avaient-ils besoin, encore une fois, de prouver leur valeur? Cela ne devrait-il pas être déjà acquis?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Grand Maître
avatar
Messages : 101

MessageSujet: Re: Persistence d'une farouche amertûme [Abandonné]   Lun 4 Juin - 23:23

Le papillon refusait de s'envoler et la patience de Xanth s'atténuait. Lui qui avait tant espéré de son phénix, voici que celui-ci se consummait dans une fabuleuse flamme aux éclats mortifiant. Mue par la rage d'une vision poétique et abstraite de la réalisation de son désir, il reposa ses pieds sur le sol et pris une bourse d'or à la ceinture de l'un des guerriers.

"Voilà votre prime!"

Il lança la bourse dnas le milieu du cercle de combattants et sans fut, sans un regard derrière lui. Il longea les couloirs austères pendant de longues minutes de silence. Sa rage n'était qu'emplifiée par la défaite mentale qu'il avait subit quelques minutes plutôt. Ses pas le guidèrent hasardeusement vers la bibliothèque où un vieux scribe retranscrivait les écrits d'un vieux volume sur les pages fraîches d'un parchemin à peine déroulé. Un regard du coin de l'oeil fut le seul mouvement notable du scribe, qui ne bougea pas d'un pouce. Toujours en feu, mais gardant des allures de glace, Xanth alla vers la réserve, l'endroit le plus sombre de ce royaume de connaissance. Il eût une pensée, une vague, un essain de pensé pour ce feu brûlant qui l'avait exoré.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cavalier(ère)
avatar
Messages : 48

MessageSujet: Re: Persistence d'une farouche amertûme [Abandonné]   Mar 5 Juin - 18:56

La réaction du Grand Maître au visage de glace n’était pas celle attendue. Ce dernier se lassait déjà du combat et s’empara d’une bourse suspendue à la ceinture de l’un d’eux pour la jeter par terre dans un mouvement dénigrant. Comme si tout cela était son amusement matinal et qu’il n’y avait pas intérêt à porter la moindre attention plus longtemps. Il quitta la pièce sans même un regard derrière lui, laissant les siens stupéfaits. Les hommes se jetèrent sur la bourse, quant à Larissa, elle le regarda s’éloigner, offusquée qu’il n’ait même daigné lui répondre.

La cavalière ne resterait pas sur ce silence et décida de suivre son chef après hésitation. Malgré la distance qui les séparait, les questions continuaient de s’enflammer dans son esprit calculateur, elle cherchait à comprendre sa réaction. Suivant l’ombre de Xanth, elle rejoint à son tour la bibliothèque d’un pas léger, observant discrètement son maître. Si elle avait pu à cet instant se fondre dans le décor et l’épier afin de comprendre le fond de sa pensée, elle l’aurait fait, mais ce dernier ne tarderait de remarquer sa présence.

La guerrière s’arrêta à quelques mètres de l’homme, le fixant de ses prunelles d’émeraude. Dans son regard, on pouvait lire non seulement de l’incompréhension, mais aussi une curiosité profonde qui la menait habituellement là où elle ne devait être. Son visage clair se démarquait de cette noirceur profonde, tout comme ses iris dignes d’une princesse. Et si les mots n'étaient pas suffisants?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Grand Maître
avatar
Messages : 101

MessageSujet: Re: Persistence d'une farouche amertûme [Abandonné]   Mer 6 Juin - 14:30



Elle était là, les flammes de sa vie léchant les parois humides du cachot du savoir intemporel, et le regardait avec ses émeraudes brillantes tout en laissant les stries cramoisies qui la couvrait fondre sur lui comme un fiel brûlant. Il fit un pas dans sa direction et posa une main glaciale sur son visage de feu. La caresse resta un moment, puis il la contourna en laissant glisser la main sur le cou puis la naissance de la poitrine de la cavalière. Il sentit une palpitation l'agiter, puis ses longs doigts glaciaux s'arrêtèrent sur l'épaule avant de s'évaporer. Xanth s'approcha d'une alcôve et prit un épais volume Illuminaire des entrivum palantir puis le posa sur un lutrin de bois massif avant. Sans se retourner il parla et sa voix se fit entendre comme un chant mort s'élevant d'un univers sombre et torturé.

"Dans la vallée des larmes et de la noirceur s'élèvera dans un chant morbide les cris de l'enfant, et l'homme bien, marchant dans la Lande sous la tyrannie et l'égoisme de l'homme mauvais, sera torturé, déchiré de toute part. Puis viendra celui qui dans une furieuse colère et une vangeance impitoyable, tranchera le jugement de celui qui tombe. Il sera le frère de tous les hommes et le berger chargé de guider les brebies égarrées. Ils sauront alors tous qu'il s'agit du Seigneur lorsque la vallée des larmes sera purgé de sa noirceur."

Lorsqu'il eût fini il se retourna vers la femme derrière lui. D'un mouvement brusque, il la prit par le menton et approcha son visage à quelque pouces du sien en la fixant dans les yeux.

"Et toi jeune cavalière que sera tu dans cette vallée de larmes? Seras-tu l'enfant ou bien l'âme charitable? Seras-tu la lame vengeresse ou l'incarnation de ce mal? Fais-tu seulement partie de cette trame qui s'écrit avec le sang de nos vies?"

Il rapprocha encore son visage du sien, jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'une infime distance entre eux. Leurs souffle se mélangeaient, leurs odeurs se fusionnaient; pendnat un bref instant leur esprits se trouvèrent oblitéré par la présence de l'autre. Il relacha son étreinte puis se tourna vers le lutrin où il murmura d'une voix à peine audible.

"Cette justice est-elle réelle? Y existe-t-il seulement un tel être?"

Un silence de mort tomba dans la réserve, ponctué par leurs battements de coeur et leur respiration.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cavalier(ère)
avatar
Messages : 48

MessageSujet: Re: Persistence d'une farouche amertûme [Abandonné]   Jeu 7 Juin - 19:49

Les prunelles de la guerrière suivaient les moindres gestes du grand maître qui fit un pas en sa direction en déposant une main aussi glaciale que son visage sur sa joue, la laissant glisser un peu plus bas que son coup. Sa peau frissonnait à cette caresse, mais elle ne bougea pas. Celui-ci s’envola comme il était apparu, récupérant un livre avant d’en faire la lecture. Sa voix était toute aussi sombre que tout ce qu’émanait son être, mais les mots qui sortaient de sa bouche prenaient une allure mystérieuse.

Après sa lecture, Xanth la toucha de nouveau en approchant son visage du sien. Seuls leurs yeux se fixaient inlassablement et elle attendait qu’il parle. Ses paroles tonnèrent de nouveau, laissant perplexe Larissa quant à ses questions.

« Je serai la lame de la justice… si elle doit être vengeresse, elle le sera.» Dit-elle après qu’il se soit éloigné et qu’il ait murmuré quelques paroles.

Et ce fut à son tour de faire un pas en avant, jaugeant son regard pendant quelques instants avant d’ajouter.

« Et vous, que serez-vous? »

Un léger sourire s’installa avec elle. Elle avait l’impression qu’un jeu s’installait entre eux. Larissa espérait que son humeur s’améliorerait avant leur départ la nuit suivante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Persistence d'une farouche amertûme [Abandonné]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Persistence d'une farouche amertûme [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» PACHA petit lhassa apso 9 ans abandonné (62)
» Rufus, caniche abricot de 4 ans, abandonné 2 fois ! (dép56)
» BENJI Shih tzu abandonné à 10 ans (02)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les lunes de Merak :: MerakTitre :: Illithil :: Tar'Ashaman :: La Citadelle du Levant-