Partagez | 
 

 Non ce n'est pas une hallucination [PV Sven]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capitaine du "Silence"
avatar
Ennemis : Tous les autres
Messages : 453

MessageSujet: Non ce n'est pas une hallucination [PV Sven]   Lun 20 Aoû - 12:08

L'infatigable était un navire pirate tout juste sortit des cales du chantier naval. Un présent de Daemon qui, ayant appréciée son idée, le lui avait offert pour éviter qu'il ne se présente au Fort de Donne avec le Silence, vaisseau certes discret mais également très connu dans les principautés. La mer était houleuse mais claire, s'étirant derrière eux à perte de vue alors qu'ils se dirigeaient dans le port fermé qui jouxtait le fort de la cote d'Archenior. Le ciel, d'un azure sans tâche, se fondait dans la mer à l'horizon comme si un dôme aqueux les surplombaient tous, prêt à tomber en une pluie salée. Les soleils à la chaleur diffuse ne les accablaient pas comme ils en avaient l'habitude à cette époque de l'année, chose que le capitaine appréciait énormément. Des mouettes et des sternes tournoyaient en vole, les voiles gonflaient avec le vent, les cris des marins résonnaient sur le pont... rien ne semblait plus paisible que cette scène, et pourtant. La réalité était toute autre que cette scène somme toute idyllique.

Derrière l’apparence avenante d'un équipage en provenance des principautés humaines, nouvellement mit à flot et fringuant, il y avait une bande de pirates malsains déguisés et qui n'avaient pour seul but que de damné le pion à l'une de leur bête noire. Non, pas une simple bête noire. LA bête. L'homme qui cherchait leur perte depuis déjà 31 ans, l'une des pires terreurs des pirates. Il avait juré la mort de la piraterie, s'en était donné les moyens, et ne perdait jamais une occasion de clairsemer leur rangs du mieux possible. Un homme qui avait une histoire plus que lourde au sujet de la piraterie. Sven Hilern, frère du capitaine Arrennad Hilern. Il ne valait mieux pas savoir comment Daemon avait intercepté le message, ni comment il avait réussit à le renvoyer à son destinataire sans que cela se remarque. Mais il valait mieux ne jamais vraiment savoir les petits secrets que le capitaine du fer vainqueur dissimulait, de crainte de ne plus réussir à vivre correctement sans regarder constamment chaque chose avec méfiance.

C'était selon cette loi là que le cannibale avait décidé d'accepter sans poser de question les informations que son compère lui avait fournie concernant une rencontre entre l'Amiral d'Ekalesias et un capitaine important de la garnison sud-est d'Archenior. Il avait tout d'abord pensé rasé le fort de Donne, tout simplement, c'était simple, rapide, et efficace. Mais l'idée était trop... trop usitée. Il avait fait cela plusieurs fois déjà, avec d'autres victimes, et il s'en lassait un peu, voir beaucoup. Puis, observant ses compagnons, il avait finalement trouvé une solution qui lui plaisait davantage, et qui avait fait de même avec le maitre de l'alliance de jade. Pourquoi ne pas tout simplement prendre la place de son frère durant cette rencontre et la faire échouée par tous les moyens possibles et imaginables. Après tout ils se ressemblaient encore énormément. Si il cessait de se teindre les cheveux et mettait un peu de fond de teint il passerait pour sa copie conforme, en plus petit, mais comme le capitaine n'avait sans doute jamais vu son frère il ne pouvait pas s'en douter. Ils avaient appareillés depuis le chantier de Garganta sans trop de dommage, le refuge des pirates n'étaient pas très sûr pour eux ces temps-ci, avec le retour du chef des pirates. Escortés pendant quelques temps par les seigneurs de jade ils avaient atteint les cotes rapidement et en toute quiétude. Et à présent le navire s'ancrait au port, roulait les voiles et se préparer à attendre.

Arrenadd descendit de la passerelle sur le quai et contempla avec satisfaction le navire un bref instant avec de grimacer. Les costumes des officiers de la marine Ekalesienne étaient de vrais tourments, il ne les regrettaient pas un seul instant. Mais bon, il ne pouvait pas entrer là habillé en pirate, c'était certain. Aussi pénétra-il dans le fort, se faisant annoncer auprès du capitaine de la garde des cotes. Le hall où on le fit attendre ressemblait davantage à celui d'un palais que d'un fort de garde mais il n'en dit rien, se contentant de sourire ironiquement sans prendre garde à qui que ce soit. Le silence à l'intérieur des murs était de plomb, surtout avec la chaleur qui montait et qui tapait sur ses nerfs. Il se prit à réfléchir à ce qu'il devrait dire à cet abrutit de capitaine. Se montrerait-il tout de suite hautain et imbuvable ou bien le conforterait-il dans une illusion de prévenance avant de casser méthodiquement ? Hm non, son frère n'était pas du genre à cirer les pompes de plus bas que lui, il en était certain. Non il vaudrait mieux entrer tout de suite dans les hostilités et tant pis pour le reste, ils auraient bien un peu de résistance tout de même ! Les idées s'enchainant dans son esprit il ne vit pas le temps qui commençait à s'écouler. Au bout de ce qui sembla être plusieurs heures plusieurs hommes entrèrent finalement dans le hall. Il se releva et contempla la tête de file pour tâcher de savoir à qui il avait à faire.... Et faillit grimacer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiral de la flotte d'Ekalesias
avatar
Messages : 133

MessageSujet: Re: Non ce n'est pas une hallucination [PV Sven]   Lun 20 Aoû - 18:48

En ce jour d'été, la marine préparait le départ de leur Amiral qui devait se rendre au Fort de Donne. En effet, il avait reçu il y a peu une invitation transmise par un Capitaine de la garnison sud-est d'Archenior. Journée propice à voguer sur les flots, c'est avec plaisirs que la journée allait débuter. C'est sur une Frégate et deux Galions que les membres de l'armée allaient quitter la belle citée d'Ekalesias qu'ils affectionnaient tant, la mer était d'un bleu si clair qu'encore à quai avec une mer peu profonde il était presque possible d'en voir le fond, laissant quelques poissons se glisser sous la coque des bâtiments. Alors que les quelques hommes encore à quai finissaient de charger les dernières caisses, une silhouette imposante se dessina lentement au loin. Une voix retentit alors sur les docks « A vos rangs, fixe ! » tout le monde arrêta alors le travail pour se mettre en position de salut. Les préparatifs n'étaient pas tout à fait fini et comme à son habitude, ponctuel, l'Amiral de la Flotte fit son apparition, avançant d'un pas lent il jetait un regard inquisiteur sur chaque Marine, observant que tous avaient la tenue réglementaire et étaient équipés comme il se doit. Marquant un arrêt prêt d'un soldat, il approcha de ce dernier pour lui glisser quelques mots à l'oreille. Quelques centièmes de secondes plus tard l'homme se redressa pour corriger sa position.

Il était devenu naturel chez lui de veiller à ce que ses hommes soient impeccables pour un quelconque départ, sa tenue à lui ? Elle était tout simplement irréprochable, ses vêtements n'avaient pas de plis, sa crinière était soigneusement brossée ayant même pris le soin d'accrocher sur deux mèches une sorte de petits rubans rouge, sa main droite portait une immense arme dans laquelle venait se refléter les rayons du soleil venant éblouir de temps à autres des marines qui tâchèrent malgré tout de rester le plus droit possible. Au bout du Quai était placé les deux capitaines des galions toujours en position de salut, d'un mouvement de tête Sven les salua prononçant lentement le mot « repos » pour que tout le monde puisse achever ce qu'ils avaient commencés. D'un petit demi-tour, il jeta un dernier coup d'oeil avant de soupirer lentement. Derrière lui se trouvait l'un de ses vaisseaux, une Frégate qui portait le nom de « lune argenté » ce nom faisait référence à la couleur grise des yeux de l'Amiral, il n'avait pas décidé de ce nom, c'était plus un hommage que lui avait fait les membres de son ancien navire qu'autre chose. Alors qu'il progressait sur le pont du navire, ses hommes prenaient places. Normalement, Sven laissait la barre à qui de droit, mais part cette journée ensoleillée il en décida autrement prenant lui-même la barre, annonçant le départ il fit un gauche-droite avec ses yeux pour apercevoir un signe de tête de ses deux Capitaines, les voiles furent déployer laissant le vent s'engouffrer dedans et balayer la chevelure de l'homme.

Voilà un moment qu'il n'avait pas croisé de pirate en mer, peut être aujourd'hui allait-il avoir la chance d'en croiser et pourquoi pas de se divertir avant d'arriver au fort, ce qui lui permettrait d'être un peu plus calme. Alors que d'autres auraient pourquoi pas comme passe-temps la couture lui faisait la chasse aux Pirates. Tout en gardant le cap, l'Amiral s'accorda le droit un instant de se laisser aller dans ses pensées, car il y avait bien longtemps que la route des frères Hilern ne s'était pas croisée. Il faut croire que cette partie de chasse entre lui et Arrenadd avait prit une tournure de jeu pour Sven, le vaisseau de son cadet avait souvent le dessus, le silence hein... Navire capable d'atteindre une vitesse de croisière pouvant distancer n'importe quel vaisseau existant de l'armée. Pour Sven le seul moyen d'attraper son frère était de tomber par hasard sur lui ou lui tendre une embuscade, ce qui n'était pas chose aisé étant donné la crainte qu'affichaient certains Marines à l'idée de rencontrer cet équipage.

La lune argentée avait la tête de la formation suivie des deux galions qui tentaient de suivre le rythme au mieux, alors qu'au loin le fort apparaissait lentement on pouvait apercevoir un navire déjà à quai dont le pavillon qu'il affichait n'était pas connu en mer ou du moins par l'homme servant de vigie sur le vaisseau. Affichant une sérénité rare, l'Amiral poursuivit prenant soin de laisser un peu plus loin ses deux galions qui, avant le départ avaient reçu l'ordre de ne pas accoster, il ne s'agit pas ici d'anticiper sur une quelconque attaque pirate, mais trois navires à quai étaient une cible un peu trop facile et il fallait préserver un maximum ses bâtiments, dont la construction coutait excessivement chère.

Comme il avait déjà un navire d'amarrer à quai, il n'eut pas d'autre choix que de manoeuvrer pour se placer à l'autre extrémité du ponton, au fur et à mesure qu'il approchait les silhouettes de l'équipage se dessinait petit à petit, cela ne sauta pas aux yeux tout de suite de son équipage, mais les hommes sur le navire... ils avaient tous la tenue des marines de la flotte d'Ekalesias, premier hic. Apparemment les choses n'allaient pas se dérouler comme l'espérait l'Amiral, soit ! Tant mieux, au moins il ne tomberait pas dans l'habituelle routine des démarches militaires. Une fois que la Frégate fut solidement amarrée, le pont de cette dernière vint se déposer sur le ponton. Quittant le gouvernail, un de ses hommes lui apporta son arme, avant de veiller à le suivre jusqu'à terre, c'est avec son apparence sévère et intimidante qu'il jeta à un oeil à l'équipage voisin. Un petit sourire se dessina alors sur son visage pourtant si strict, quelque chose n'allait pas chez ses hommes, de plus ils n'avaient pas pris soin de le saluer en le voyant. S'ils avaient pu transpirer à grosse goûtes pour certains ils l'auraient probablement déjà fait, prenant une grande inspiration, la tête légèrement inclinée vers l'arrière il gonfla le torse, avant d'expirer et tourner les talons. Suivis d'une poignée d'homme, il se dirigea vers l'entrée ou là il n'y avait plus personne pour l'annoncer, poussant les portes du Hall ses hommes prirent les devants précédent Sven qui laissa les portes se refermer derrière lui. Aussitôt un homme qui avait l'apparence d'un Marine au loin se leva pour observer qui venait d'entrer, à ce moment-là les soldats présents eurent un mouvement de recul. S'écartant pour laisser apparaître l'imposante carrure de l'Amiral, il jeta un coup d'oeil vers cette personne au loin.


« Pourquoi ça ne m'étonne même pas. » Chuchota-il.

Celui qui se tenait là n'était autre que son frère, Arrenadd. Sven avait maintenant un léger problème, non pas qu'il le redoute, mais dans un tel lieu il ne pouvait pas prendre le risque d'envenimer la situation, se battre n'était donc pas une solution pour le moment, le Capitaine n'étant apparemment pas encore arrivé, l'Amiral s'avança vers son jumeau affichant un sourire encore une fois presque amusé, en effet, son cadet était peigné, avait mis du fond de teint et avait revêtit une uniforme des officiers d'Ekalesias. Arrivant à sa hauteur, sa main sera son arme pour contenir toute violence à son égard.


« Et bien, je ne m'attendais pas à te voir ici. » Puis il s'approcha lentement et le renifla « Mais ?! Tu as pris une douche ? Et tu t'es peigné ? » Sven tentait de garder son sérieux « Et cette tenue... te va à ravir, une vraie petite donzelle, j'espère que tu n'es pas trop à l'étroit. »

D'un geste de la main, il ordonna à ces hommes de sortir préférant un bon vieux tête-à-tête, maintenant restait le problème du Capitaine qui ne devrait plus tarder. Comment expliquer la présence de jumeaux en ces lieux, approchant enfin de l'oreille d'Arrenadd il lui glissa ces quelques mots.

« J'espère que tu as une bonne raison d'être là... Qui plus est, je commence à avoir un petit creux. »

Avec ces paroles, il se moquait simplement de la tendance cannibalisme de son petit frère, lui envisageait déjà plus un bon règlement de compte en duel, bien que cela n'était pas possible pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine du "Silence"
avatar
Ennemis : Tous les autres
Messages : 453

MessageSujet: Re: Non ce n'est pas une hallucination [PV Sven]   Mar 21 Aoû - 8:33

Son frère, qui s 'avançait là en compagnie de sa clique, tout fringant dans son costume de la marine, aussi propre qu'un sous neuf monseigneur Sven, avec les laquais sur les talons comme des petits chiens bien dressés. Beurk, ça lui donnait envie de leur bouffer la couenne de les voir avec leur mines de belettes effarouchées. Quoi c'était lui qui les faisait reculer comme ça ? Bande d'abrutis, il ne leur en fallait pas beaucoup. Évidemment, qu'il ressemblait trait pour trait à son frère en cet instant, c'était forcément déroutant de voir son amiral en double. Mais bon, de là à faire les idiots il y avait tout de même un pas énorme. Mais lui-même avait d'autres soucis. Il ne s'attendait pas à ce que Sven soit là, le but de la manœuvre c'était quand même de prendre sa place alors si il restait là... et puis pour le faire bouger bon courage, le connaissant il n'allait pas le lâcher d'une semelle. Bon, si on en venait à un duel ça ne l'effrayer pas trop, ce qui le mettait mal à l'aise s'était de le voir s'avancer vers lui avec ce petit sourire qui en disait long sur ce qu'il pensait.

Le laissant approcher sans montrer d'agressivité il inspira par à coup l'odeur familière qui se dégageait de lui.. Les yeux d'acier rencontrèrent leur égaux, choc silencieux dans l'espace restreint entre eux. L'autre était si près d'un seul coup... troublante constatation alors qu'Arren, au murmure de son frère, se rapprochait de son cou, penché légèrement en avant. D'un coup de dents il aurait pu lui arracher le cou, mais tous deux savait que Sven ne finirait pas ainsi. Ce qui était bon pour le reste du monde ne l'était pas pour eux, ils étaient du même sang après tout. Un sourire énorme s'affichait sur son visage qui, malgré le fond de teint, restait légèrement plus pâle que le sien.

«  Comme c'est étrange, moi aussi j'ai faim. Mais ne te gêne pas mon frère, dévore moi un bon cou »

Le ton de sa voix, séducteur et lascif, aurait beaucoup mieux convenue à une courtisane qu'à un pirate, mais c'était la ce qu'il voulait, le répugner un peu avec une proposition tout à fait hors de propos tout en accentuant subtilement le ' mon frère ' pour rendre le tout encore plus insupportable. Il gloussa légèrement et d'un mouvement vif, passa un bras autour des épaules plus hautes de son gémeaux, reculant jusqu'à sentir le mur derrière son dos

«  Plus sérieusement, tu crois que je me pointerais dans un endroit aussi pêchu sans une bonne raison ? Il grouille de gardes en plus. Mais je peux bien te l'avouer frérot, je suis là pour faire échouer votre petite réunion et te tailler une image encore plus exécrable que tu ne le fait toi même. Regarde comme je suis gentil ! » En fait gentil n'était certainement pas un mot approprié pour décrire ce qu'il était. Mais hors de question qu'il joue les gentil, encore moins devant son frère. Hey ce n'était pas tout les jours qu'il le voyait à terre ! Presque jamais à vrai dire. Ils passaient leur temps à se courir après en mer. Il avait toujours aimé faire courir Sven, dans tout les domaines.

«  Tu n'embrasse même pas ton frère après tout ce temps ? Tutu Sveeeeeen ! Où sont passées tes manières enfin ? Je sais que tu est ravis de me voir »

Il l'éloigna enfin prenant la pose dans ses habits qui, comme l'avait deviné son cher vis à vis, étaient un poile trop serré à son goût, par rapport à sa tenue habituelle de cuir, maille et velours. Il se sentait comme un pingouin, il fallait le dire, engoncé dans ces habits qu'il avait brulé des années auparavant.

«  Alors comment tu me trouve ? Je te ressemble non ? J'ai fais pas mal d'effort faut dire, t'as raison, c'est pas du tout agréable de se pomponner comme une courtisane mais je me suis dis que si tu en avait l'habitude je pouvais bien le faire aussi. Le grand frère modèle, tout ça, tu sais... »

Il regarda la porte par laquelle devait arriver le capitaine. Qu'allait-il dire ? Comment risquait-il de réagir en voyant le dédoublement de celui qu'il attendait?Sans doute étrangement, ça restait la grande surprise. De toute façon plus mal il réagirait et meilleur serait le résultat final pour Arren, ça s'était certain ! Jetant un regard amusé vers Sven il le pointa d'un signe de tête

«  Un peu tendu sur les bords ? Qu'est-ce que ça sera quand le capitaine de la garnison va arriver. Tu devrais commencer à réfléchir à tes options non ? Tu pourrais me faire taire bien sûr mais je suppose que tu veux savourer ta prise non ? Ce n'est pas tout les jours qu'on capture le capitaine du Silence après tout, surtout quand on est toi... »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiral de la flotte d'Ekalesias
avatar
Messages : 133

MessageSujet: Re: Non ce n'est pas une hallucination [PV Sven]   Mar 21 Aoû - 10:06

Il avait faim lui aussi, amusante situation que la retrouvailles des deux frères Hilern, eux qui habituellement se rencontraient uniquement en mer. Pour une fois, Sven avait l'avantage du terrain ce qui n'était pas pour lui déplaire. En y repensant il est vrai que pour arranger cette famine, il aurait pu avec un tranchant de la main, venir fracasser le cou de son frère. Moins cannibale que son cadet, la manière forte était une solution radicale bien que pour ce dernier elle devait être moins amusante que de venir dévorer ses opposants sauvagement. Arrenadd gloussa légèrement venant passer un bras autour des épaules de son frère, qui avait une carrure un peu plus importante que lui, cette situation aurait normalement mis mal à l'aise l'Amiral qui aurait pu réagir de façon agressive, mais il n'en fit rien. Préférant laisser aux soins de son jumeau de jouer cette petite scène quelque peu... médiocre. Avec un petit geste de la main, il poussa lentement sa main de ses épaules préférant éviter tout contact avec lui.

Comme il l'avait compris, Arrenadd était là pour faire échouer la rencontre. Etonnant non, comme si s'amuser à le faire courir ne lui suffisait pas, il fallait qu'il trouve le moyen de le provoquer sur son propre terrain.
« Regarde comme je suis gentil ! » Il était toujours aussi amusant en tout cas, jouer le vilain méchant pas beau, enfin exception faite aujourd'hui où il avait pris la peine de se pomponner, c'était devenu une habitude, peut-être tentait-il lui aussi de se démarquer de son jumeau à sa manière quand ils se croisaient tous les deux, soit. Venir l'embrasser ? Non, mais il rêve. Comme s'il allait s'abaisser à plus qu'une simple accolade entre homme, famille ou pas il ne fallait pas en abuser. Alors que le Pirate le repoussait lentement, il reprit la pose dans ses habits bien trop étroits pour lui, quel effort impressionnant avait-il fait en revêtant cette tenue qu'il avait porté il y a de ça plusieurs années. Il est vrai qu'hormis la petite différence de taille, de carrure et de couleur de peau la ressemblance était quasi parfaite, leur regard acier faisait qu'un, aucun des deux n'étaient prêts à quitter l'autre des yeux, probablement le seul signe de méfiance visible chez ses deux énergumènes. Soudain, il jeta un oeil vers la porte qui était certainement celle que le Capitaine allait emprunter pour arriver avant de jeter un nouveau regard amusé sur Sven, le pointant d'un signe de tête il ne cachait pas son enthousiasme à savoir comment la suite des évènements allait se dérouler.

A ce moment précis, le Marine haussa les épaules avant de détourner légèrement la tête sur le coter, certes son frère avait fait des efforts pour paraître moins négliger, mais certaine chose ne changeait pas.


« Mmmh, par pitié la prochaine fois que tu penses à prendre un bain, envisage de te laver les dents, ton haleine est répugnante, de quoi réveiller un mort. » Cet échange verbale devait probablement passionner aussi bien Sven que Arrenadd, ils avaient tous les deux très rarement l'occasion d'échanger une quelconque marque d'affection l'un envers l'autre autre qu'une bonne bagarre.

« Tu ne changeras donc jamais, ai-je l'air tendu ? Moi ? Pourtant, dans cette tenue, tu as l'air encore plus crispé que moi. A quoi bon réfléchir à des options alors que le principal intéressé n'est pas encore présent. »

Cependant, l'Amiral cachait tant bien que mal son inquiétude face aux répercutions que pourraient avoir cet entretien maintenant que son crétin de frère est là. S'il en faisait son prisonnier ici le Capitaine s'empresserait de s'approprier cette capture étant donnée qu'il n'est pas dans sa juridiction dans cette contrée. Réfléchissant un instant, sa tête se tourna lentement vers la porte à son tour en entendent plusieurs bruits de pas, se diriger vers celle-ci. Bon, apparemment le Capitaine n'était pas seul ce qui n'était pas étonnant sûrement était-il entouré de garde ou autre escorte. Précédé d'un petit grincement la porte s'ouvrit lentement, laissant apparaître une dizaine d'hommes armés qui escortait leur supérieur. La porte était assez grande et pourtant l'homme du se pencher légèrement vers l'avant pour la passer, il était aussi immense que les deux frères, le crâne rasé et tatoué à divers endroits lui donnait un aspect plus barbare que militaire et pourtant il était vêtu de la traditionnelle tenue des soldats d'Archenior, sa carrure était plus importante que celle de Sven, mais aussi un peu plus grasse, un ventre bedonnant laissait apparaître à la ceinture deux haches. Ses yeux noirs se posèrent alors alternativement sur les deux prétendants qui se tenaient un peu plus loin. Comme à son habitude, l'Amiral vint placer sa main droite le poing fermé au niveau de son torse pour s'incliner et saluer son confrère. D'un petit coup sec, il vint frapper l'estomac de son frère pour l'obliger à en faire de même aussi, tandis que ses cheveux venaient masquer son visage il adressa quelques mots à son frère.

« Vue la bête, je pense que pour les options, sont déjà toutes vues. » N'ayant pas le temps de finir de discuter à avec son cadet que les gardes les mirent en joue par l'intermédiaire de diverses armes. Apparemment, les ennuis allaient arriver encore plus tôt que prévus.

« Ah ah ah, résumons, je fais parvenir une unique lettre à l'Amiral de la flotte d'Ekalesias et voilà qu'aujourd'hui face à moi se tien deux répliques presque semblable. Comment vais-je savoir à qui j'ai affaire maintenant ? Que celui qui a la solution parle avant que ma sentence s'abatte sur vous. » Puis dans un rire fort désagréable il en arriva à se vanter « Si j'avais su auparavant qu'il suffisait d'envoyer une simple lettre pour faire d'une pierre deux coups. »

D'une pierre deux coups ? Qu'espérait-il ? A ce moment-là, Sven ne comprit pas de suite ce qui se tramait ici. Est-ce que le Capitaine était vraiment ce qu'il prétendait être ? Ou est-ce que quelqu'un s'était joué des deux frères de manière tout à fait involontaire. Après quelques secondes, le nombre de soldat dans le fort augmenta jusqu'à venir entourer les deux hommes. Face à tout ce remue ménage, un des hommes de Sven poussa alors la porte du Fort, observant le plus discrètement la scène se déroulant face à lui, se tenant prêt à filer... Non pas fuir, mais partir à la recherche de renfort le plus rapidement possible si la situation dégénérait. Soupirant lentement, il comprit rapidement que son frère n'y était pour rien, pour une fois. Maintenant restait à savoir comment la situation allait être géré, la supériorité numérique des soldats viendrait à bout des deux hommes sans trop de difficultés, se laisser emprisonner serait peut-être la solution pour méditer sur la manière de sortir de ce fort. A ce moment-là, Sven se demanda pourquoi comme à son habitude, Arrenadd n'avait pas pris la peine de tout simplement détruire le Fort, au moins il n'en serait pas là.

« Décidément, tu ne sers pas à grand-chose dans ces moments-là petit frère, essai donc de remuer du buste peut être qu'il succombera à ton charme indéniable de jeune femme en détresse. Avec un peu de chance il s'empressera de te retirer ta petite tenue. » Dit il la tête relever observant la gigantesque montagne de graisse se trouvant face à lui. Même dans une telle situation, les deux hommes trouvaient le moyen de se charrier l'un et l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine du "Silence"
avatar
Ennemis : Tous les autres
Messages : 453

MessageSujet: Re: Non ce n'est pas une hallucination [PV Sven]   Dim 26 Aoû - 12:20

Pas crispé ? Il ricana. Sven ne le prendrait pas pour un imbécile, ce serait une grave erreur même si il avait, comme lui, tendance à foncer parfois tête baissée sans rien regarder. Il n'était pas aveugle. Bien sûr qu'il y pensait, à l'entrevue, si non il aurait déjà tiré ses lames au clair. Il était sur le point de lui assurer qu'il ne s'enfuirait pas cette fois, par jeu, pour avoir l'occasion de croiser un peu le fer avec son aîné qui avait tant de mal à le rattraper lorsqu'il était à bord de son superbe Silence, le navire qui aurait dû revenir à Sven. Malheureusement il n'en n'eut pas l'occasion, la porte du hall s'ouvrit, et le capitaine de la garnison entra, accompagné des plusieurs hommes d'armes. L'homme aurait pu parâitre imposant, si il n'avait pas eut cette énorme ventre et cette odeur infecte. Pour Arren il ne valait rien, ce n'était qu'un ballon remplit d'air qu'il pourrait faire éclater de la pointe de son épée. On le sous estimait toujours, lui le cadet, quand on le voyait face à face. Il était moins puissamment bâtit que Sven, moins imposant, bien que déjà bien au-dessus de la normal avec ses presques deux mètres. Au petit coup de son frère il s'inclina de mauvaise grâce, pas parce qu'il respectait l'homme mais parce qu'il voulait entendre ce qu'allait dire son frère. Tout deux avaient beau avoir empruntés des chemins radicalement opposés il restait tout de même en eux une certaine complicitée, rendue, si on pouvait le dire, plus intime par leur mutuelle certitude : si ils mourraient c'était de la main de l'autre.

Il ne répondit pas, et n'en aurait de toute façon pas eut le temps, le capitaine de la garde prenait la parole tandis qu'il se redressait sans le quitter des yeux. D'une pierre deux coups ? Quoi, il s'était attendu à ce qu'il vienne à la place de son frère ? Non, c'était impossible. C'était Daemon qui avait intercepté la missive, pas lui, il aurait très bien pu ne rien faire. L'homme le connaissait-il dans ce cas ? L'avait-il recconu ? Etrange, il ne descendait jamais au sud d'habitude, alors à moins que cela ne date de son service militaire à Ekalesias il y avait fort peu de chance. Arren plissa les yeux et se tassa légèrement sur lui même alors que le nombre de soldat augmentait encore. Bon sang, il aurait dû en venir à bout tout de suite, attendre n'avait servit qu'à empirer leur situation. Un sourire de loup apparu sur ses lèvres au commentaire de Sven, ah son cher frère, toujours prompte à lui tirer dans les cotes.

« Oh il n'est vraiment pas à mon goût, trop de graisse. Par contre comme plat de résistance il serait parfait. Je dirais même plus... il me sera sans doute servit sur un plateau de jade »

La référence était trop clair, du moins entre eux, pour que Sven la manque. Il n'avait pas du tout prévu un événement de la sorte et était seul, mais aux dernières nouvelles ÿnis se trouvait quelque part près d'ici. Les hommes qu'il avait emmené n'étaient pas stupide, ils ne resteraient pas planter là en voyant sa disparition... et puis il y avait fort à parier que les navires ne seraient pas laisser là comme si de rien n'était. La garnison arrêterait sans doute les marins, du moins tenterait. Son second n'aurait alors plus qu'à faire voilà et aller chercher le bouclier de l'alliance pour le sortir d'affaire. Oui, si les hommes de Sven ne venaient pas en aide à leur Amiral en premier, auquel cas c'est contre Ekalesias que se jouerait le tout. Mais se battre contre la nation de l'eau, ça, ils en avaient l'habitude, depuis le temps que leur querelle durait. Deux cent ans déjà depuis que la première alliance de jade avait trahit la flotte d'Ekalesias lors de la bataille de Garganta. Une trahison jamais pardonnée évidemment, même si les racines étaient profondément enfouies. Après tout la reine elle-même n'était elle pas de la même famille que Daemon ? De celle qui avait réussit à chiper le trône par un concour de circonstances rocambolesques. Ah ah, Sven le savait-il d'ailleurs ? Ce serait amusant de voir sa tête quand il le lui dirait. Mais en attendant la meilleur des choses à faire était sans doute de se rendre, aussi abominable que soit l'idée. Il n'avait pas envie de se rendre, sa liberté était la chose la plus précieuse qu'il possedait, en dehors de son navire. L'abandonner le rendait fou, au sens propre du terme. Mais... mais il n'avait pas envie de mourir. Mieux valait ronger son frein un moment et se venger plus tard.

« Essaye donc ton numéro de clown intimidant pour voir ? Moi je me rend ! Hors de question de mourir tout de suite pour une idiotie de cette taille »

Et la dessus il laissa tomber son épée au sol. Heureusement que c'était une arme d'emprunt et pas son glaive personnel, il en aurait été malade. Il se laissa trainer jusqu'à une cage crasseuse et puante qui lui fit froncer le nez. Ce n'était pas la puanteur de la piraterie, elle il y était habituer comme à son propre corps, c'était autre chose, mélange d'humidité, de chaleur et d'urine, de décomposition... son odorat sur-développé en était affolé. Il se posa une main sur le nez et s'adossa aux grilles en regardant son frère. Le capitaine de garnison était un être totalement stupide et il venait de le prouver. Mettre les frères Hilern dans un espace aussi réduit et sans possibilité de sortir... mais étrangement, pour l'instant, le calme régnait. Il finit par partiellement découvrir son visage pour pouvoir parler.

« Il n'y a plus qu'à attendre de voir quel équipage va réagir en premier. Va falloir tuer le temps, en attendant. Des idées mon frère ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiral de la flotte d'Ekalesias
avatar
Messages : 133

MessageSujet: Re: Non ce n'est pas une hallucination [PV Sven]   Lun 27 Aoû - 9:37

Que la situation était amusante, voilà que pour une des rares fois dans sa vie, Sven avait à portée de main son petit frère et pourtant il n'était pas en mesure d'un quelconque échange physique avec lui, regrettable. Quoi qu'il en soit, il arriverait à tirer profit de cette situation, échangeant alors une petite joute verbale, la réponse de son jumeau ne se fit pas attendre. « Oh il n'est vraiment pas à mon goût, trop de graisse. Par contre comme plat de résistance il serait parfait. Je dirais même plus... Il me sera sans doute servit sur un plateau de Jade. » A ce moment-là, le mot Jade fit tilt dans la tête de l'Amiral, l'avait-il fait exprès ? Il va sans dire que Jade fait référence à cette alliance qui il fut un temps avait trahis la flotte d'Ekalesias durant la grande bataille de Garganta, cet affrontement avait eu lieu il y a plus de deux cents ans et pourtant cette trahison n'avait jamais quitté l'esprit de la Flotte qui s'en servait même comme enseignement. Se pouvait-il que cette alliance soit encore d'actualité de nos jours ? Après tout, cette allusion n'était pas un pur hasard, sachant pertinemment qu'Arrenadd a la langue bien pendu concernant ses exploits ou autres, c'était tout à fait volontaire et Sven ne manquerait pas de réagir à ça, le moment venu. Préférant garder le contrôle de soi, l'échange verbale reprit aussitôt avec une petite attaque direct de son frère, essayer son numéro de clown intimidant ? Il est vrai que Sven jouait souvent du fait qu'il avait une carrure assez imposante pour paraître intimident, voilà donc le pourquoi du comment... Puis il fut rapidement surpris de voir qu'il se rendait, apparemment il avait enfin décidé de se rendre à l'évidence, l'affrontement était inutile ici.

« Bien, pour une fois que tu fais quelque chose d'intelligent. Tu m'épaterais presque. »

A son tour, l'Amiral laissa tomber son arme au sol, l'impact fissura le carrelage. Elle n'avait pas été jetée avec force, mais son poids était assez conséquent pour que lâcher d'une certaine hauteur le choc soit conséquent. Une grimace apparut sur son visage, il n'avait pas pour habitude de se séparer de son arme, si précieuse à ses yeux jamais il ne s'en séparait. Alors que des gardes vinrent l'encercler pour le conduire vers une cage, il mit un coup d'épaule dans le lot pour les écarter. Comme s'il avait besoin de quelqu'un pour être conduis dans une simple cellule. Celui qui semblait se faire passer pour le Capitaine, affichait un air satisfait, peut-être un peu trop loin de se douter de ce qu'il venait de faire. Arrenadd et Sven se retrouvèrent quelques secondes plus tard dans la même cage. Cette odeur nauséabonde qui stagnait dérangeait aussi bien le Pirate que le Marine qui pourtant habitué à cette odeur désagréable que traine les pirates, celle-ci était beaucoup plus dérangeante. Alors que le Cadet avait la main sur le nez pour supporter l'odeur, il s'adossa aux grilles en fixant Sven qui fit de même de l'autre côté de la cellule. A tout casser, il y avait deux mètres qui les séparaient... Pour le bien de tous, il aurait été plus judicieux qu'une grille les sépare plutôt qu'une simple distance. Découvrant son visage, le Capitaine du Silence répliqua : « Il n'y a plus qu'à attendre de voir quel équipage va réagir en premier. Va falloir tuer le temps, en attendant. Des idées mon frère ? »

« Mmmh, quelle odeur... Finalement, le doux parfum digne d'un cadavre s'échappant de ta bouche n'était pas si désagréable. »

Attendre et voir quel équipage allaient réagir en premier ? Le fait est qu'il vaudrait mieux pour Arrenadd que les premiers à réagir soient les Pirates, en effet, le Vice-Amiral de la flotte d'Ekalesias avait sûrement été informer de cette rencontre et comme à son habitude il ne lui faudrait pas longtemps pour pointer le bout de son nez ici et semer le chaos général. Levant les yeux en l'air, il ne put s'empêcher de repenser aux quelques mots qu'avait prononcé son frère, Jade... Jade... Jade... Il résonnait dans sa tête depuis quelques secondes, se levant lentement du fond de la cellule, Sven faisait exactement ce que son frère avait dit, son petit numéro de clown intimident, si ce n'est que là il semblait afficher un air différent. Une fois à quelques centimètres de son frère, sa main droite vint se poser sur les barreaux, à côté de sa tête.

« Dit moi... Mon chère frère, serais-tu au courant de quelque chose concernant l'alliance de Jade ? »

Sven savait que son frère était au courant de tout sur les mers, mais il savait aussi que s'il n'y avait aucun intérêt pour lui, il ne dirait rien. Pourtant, une chose est sûre il n'avait pas employé le terme de jade juste pour le plaisir. Il se rappela alors ce jour ou sans mâcher ses mots il lui avait fait part de la mort de son père, cet instant où Arrenadd avait affiché une satisfaction déconcertante. Pendant ce temps, montrant qu'il était présent non loin de là, l'énorme morceau de graisse vint frotter son arme contre les barreaux de la prison pour agacé les deux hommes qui commençaient tout juste à échanger des mots un peu plus sérieux. Penchant la tête sur le côté il l'observa passer lentement, le sol tremblait sous chacun de ses pas et plus il approchait plus l'odeur nauséabonde s'intensifiait, à croire que cette senteur répugnante n'émanait pas que de là où ils étaient. Dans un profond soupir il regarda le long couloir qui menait à un petit bureau ou se trouvait un garde, de là il pouvait voir son arme soigneusement posée contre le mur. Sans aucun doute en sortant de là ça serait la première chose qu'il viendrait chercher. Reportant son attention sur son frère, il s'éloigna de lui en lui tournant le dos, regardant par la petite fenêtre qui donnait sur la mer, de là il était impossible d'apercevoir les navires ou même âme qui vive.

« Finalement, je pense que nous avons trouvé une occupation tous les deux, petit frère... »

A cet instant, il inclina la tête lentement sur le côté comme pour tenter son frère, il le provoquait, tout simplement pour l'amener là où il le désirait. Sven savait que si Arrenadd était suffisamment en confiance, il ne manquerait pas une occasion pour se jouer de son frère en lui révélant un tas de choses superflu ou non. Droit et sûr de lui, Sven jouait à merveille son numéro de Clown, ne pouvant pas s'empêcher de ricaner en repensant à son frère dans sa magnifique tenue de cuir moulant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine du "Silence"
avatar
Ennemis : Tous les autres
Messages : 453

MessageSujet: Re: Non ce n'est pas une hallucination [PV Sven]   Ven 31 Aoû - 17:01

Un sourire matois se dessina sur ses lèvres alors qu'il observait le visage si semblable de son frère. Posant la tête contre la main de l'amiral il fit semblant de réfléchir. Si il savait quelque chose sur l'alliance de Jade ? Allons donc, évidemment, qu'il savait quelque chose sur l'alliance de Jade, il en faisait partie, il en était même l'oeil, le plus libre d'entre eux tous. Mais il n'allait tout de même pas tout raconter comme ça à son frère, il ne fallait pas trop lui en demander. Il tâcherait simplement de lâcher quelques informations ici et là dans un semble, les véritables informations de valeur n'étaient pas forcément celles que tous pouvaient obtenir. C'était plutôt celles pour lesquels l'alliance coulait des navires qui tenaient du trésor. Leur geolier servit de courte distraction, le temps qu'il passait en frottant son arme contre les barreaux de metal, faisant froncer le nez du cadet devant l'odeur. Il se fichait totalement de ce que le monticule d'idiotie graisseuse pouvait pensé de lui, aussi se rapprocha il sensiblement de son frère en posant son nez dans une mèche de cheveux trainant tout près, pour se préserver un peu de l'odeur atroce qui le dégoutait. C'était à cause de ce genre de porc qu'il supportait encore moins les cotes. Mais mieux valait passer, il était déjà partis quand son frère décida de s'éloigner, s'attirant de la part du pirate une fine grimace mécontente. Il avait beau vouloir sa mort ça restait son frère et il y tenait... et, par extension, il avait aussi, parfois, envie de l'avoir près de lui. Mais soit. Il sourit de nouveau et s'approcha lentement de lui, venant s'accoler à son flanc en se penchant sur son cou. Mais c'est qu'il jouait bien, le grand seigneur avec une épée dans le derrière, il jouait même très bien. Il jouait quoi d'ailleurs, il se jouait de lui ? Peut-être, ou pas. Il ne voyait pas son frère jouer les malins, les gros bras certainement mais les malins pas vraiment. Il gloussa légèrement.

« Tu voudrait que je t'en parle, de l'alliance, c'est ça ? Je pourrais oui bien sûre, mais tu le savait en posant la question »

Il fit de nouveau mine de réfléchir et se laissa tomber contre la pierre froide qui formait le mur de fond de la cage. Il n'aimait réellement pas être en cage. Tel un animal fauve il attendait, l'ire grondant en lui, l'instant où la porte s'ouvrirait pour bondir à la gorge de celui qui avait oser le jeter là, pour exercer sa vengeance. Mais bon, en attendant il y avait son frère, et il pouvait s'en contenter pour se divertir un peu. Pas le genre de divertissement qu'il aurait eut en tête mais divertissement tout de même.

« L'alliance de Jade est menée par un rival du chef des pirates, il veut détruire la hiérarchie actuelle, détruire Sitornielle et se rendre maître des mers. Il a déjà réunit quatre Capitaines de premier ordre pour prendre la place des anciens. La force, le fouet, le bouclier, l'oeil. Avec lui ils sont cinq. Comme les tridents ils contrôlent chacun une zone et des capitaines moins puissants. Ils sont très organisés, peuvent couvrir toutes les mers connues en très peu de temps si il le faut vraiment. Et puis il y a l'Iron Victory... tu l'as déjà vu dit moi ? Une forteresse flottante, une ville sur mer, aussi menaçante et dangereuse qu'un titan. Elle a anéantie les autres flottes rebelles presque seule... »

Tout fier il se mit à jouer avec une de ses mèches de cheveux. Lèvres pincées il observait le visage si semblable au sien et se rapprocha, comme pour chuchoter de vils secrets dans l'oreille de ce digne amiral qui n'avait rien à voir avec lui.

« C'est étrange. Toi tu est amiral et moi je suis capitaine pirate, on a beau être différent, au final, on se vaux bien, nous voguons tout deux sur les flots. C'est pareil pour les autres.. pour tout les autres. On est pas les seuls dans ce cas là. Ça serait étrange de voir deux fois le même sang régner sur la mer pas vrai ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiral de la flotte d'Ekalesias
avatar
Messages : 133

MessageSujet: Re: Non ce n'est pas une hallucination [PV Sven]   Sam 1 Sep - 18:16

L'alliance de Jade était donc menée par un rival de Willyam Halley, voilà qui était une information assez importante pour Sven qui écoutait attentivement son frère parler. Détruire la hiérarchie ? En faisant ça, il devancerait les ambitions de l'Amiral qui désire éradiquer la menace de ses hors-la-loi lui-même, bien sûr s'il le pouvait, il tenterait de détruire tous les pirates à lui seul. Face à lui se tenait son frère qui ne semblait pas peu fière de déballer une partie de ce qu'il savait sur cette Alliance, préférant ne pas s'attarder sur certains détails, il ne les négligeait pas pour autant. S'amusant à jouer avec l'une de ses mèches Arrenadd observait les lèvres pincées son ainé avant de s'en approcher lentement pour lui glisser quelques mots à l'oreille.

Quand il eut fini de parler et accessoirement de lâcher un tas de choses plus ennuyeuses les unes que les autres, le premier réflexe de Sven fut de venir son frère à la gorge, croisant son regard acier avant de le repousser contre une paroi de la cellule.


"Toutes ces paroles ne m'impressionne guère, tu dois t'en douter. Cependant, je suis persuadé que tu joues les fines bouches avec moi et que tu ne me dis pas tout, plus préoccuper par un cas de figure qui n'est pas envisageable." Alors que son poing se sera lentement comme pour s'apprêter à le frapper il avançait de nouveau vers lui "En attendant nous sommes tous les deux ici et il va falloir passer aux choses sérieuses"


--

Attrapé à la gorge il se laissa pousser contre la paroi, un frémissement de violence lui parcourant l'échine, à la vue du poing se serrant, comme pour le frapper. Son sourire s'agrandit encore et il ferma à demi les yeux. S'il ne lui disait pas tout ? Évidemment qu'il ne lui disait pas tout, il ne s'attendait tout de même pas à ce qu'il se mette à table comme ça pas vrai ? Mais il n'avait rien comprit, ce pauvre Sven. Oh comme s'était dommage...

« Ah oui ? Et quel type de choses sérieuses mon cher hein ? »


Comme à son habitude son frère trouvait le moyen de s'amuser de la situation, tout simplement pour agacé son ainé qui perdait souvent vite sa patience quand il s'agissait d'une discussion aussi importante autour des pirates. Quel type de choses sérieuses ? Il le faisait exprès ou était tout simplement stupide ? D'après Sven, probablement un peu des deux. S'avançant une nouvelle fois vers ce crétin qui ne bougeait toujours pas, sentant tout de même que la réaction n'allait pas tarder. Il lui envoya un coup de genoux dans le ventre avant de le rattraper par les cheveux avant qu'il s'effondre sur le sol.


--

"Tu sais très bien que tu négliges certains détails volontairement... Et ma patience n'étant pas à toute épreuve, on risque vite de se quitter toi et moi sans même avoir eu de discussion sérieuse." Fini Sven en prenant le soin d'essuyer sa main sur les habits de cuir d'Arrenadd.



--


Un grondement profond fusa de ses lèvres et il se tordit, faisant fi de ses cheveux dans la prise de son aîné il lui faucha les jambes et lui asséna un coup de poing de toute sa force dans le torse, le propulsant plus loin avant de se jeter sur lui et le plaquer par terre, tout crocs dehors. Attrapant à son tour les mèches de Sven, il tira.

« Mais qu'est-ce que tu crois mon pauvre vieux ? Que je vais tout te révéler comme ça pour tes beaux yeux ? Faut arrêter de rêver ! Ce que je t'ai dit tu peux l'entendre dans n'importe quelle taverne, mes infos je me les garde pour moi »



--


D'un violent coup de poing Sven fut envoyé un peu plus loin sans même avoir le temps de respirer, le Pirate lui sauta dessus pour le plaquer au sol de toutes ses forces, attrapant au passage les mèches de l'Amiral qui ne tarda pas non plus à réagir profitant de l'élan engendré par le tirage des cheveux il vint mettre un coup de tête à Arrenadd pour le repousser un peu plus loin

"Arrête donc, sombre crétin. On sait très bien toi et moi que tu es trop fière pour garder certaines informations pour toi. A moins qu'au final tu ne serves pas à grand-chose dans toute cette histoire"

Sven se releva lentement prenant soin de cracher par terre, avec l'habituelle manière de replacer ses habits il était prêt à recevoir cette chose qui lui servait de frère.

"Je ne pensais pas perdre un jour mon temps avec toi petit frère ou devrais-je dire petite soeur dans cette charmante tenue"



--

Il grogna légèrement, mais le coup était gentillet. Il sourit, d'un horrible sourire de bête, en le regardant remettre ses habits en place. Il lui bondit de nouveau dessus et le plaqua fermement contre les grilles, prenant un soin tout particulier de se coller contre lui outrageusement. Il lécha son oreille avec d'un susurrer comme un serpent « si tu veux je peux la retirer, ou alors tu préfères le faire toi-même ? »


--

Quelle situation déconcertante, mais Sven était bien trop habitué à ses réactions. Sachant pertinemment qu'il avait tous les moyens pour le déconcentrer, à vrai dire c'était réciproque, mais tous les deux en profitaient à tour de rôle, le repoussant brutalement il vint soulever son frère avec son bras qu'il passa au niveau de son entre-jambe lui remontant par la même occasion un peu les parties, avant de le coller à son tour avec force contre les barreaux qui à force d'impact, commençaient à se déformer.

"Comme tu l'as remarqué je suis assez grand. Cependant, tu évites le sujet initial petit frère et ça ne passe pas inaperçu"



--

Il s'accrocha littéralement à lui, le serrant dans ses bras en tremblant. Il avait un peu mal pour le coup, mais c'était autre chose qui le faisait s'étrangler. Il s'accrochait, ongles plantés dans les habits de sven et essayant de calmer sa respiration. « j-je sais... arrête s'il te plait... » Il parlait d'une voix franche, sans les accents et les tournures habituelles. Et le pire, c'était qu'il ne faisait pas semblant du tout. « S-sven... lâche moi... m-me touche pas comme ça... je te dirais tout... »


--

Sans le vouloir... ou presque. Il avait touché un point sensible et c'est le cas de le dire, Sven se demanda même à un moment si son frère n'allait pas le supplier. Par contre, quelque chose énerva l'Amiral, hormis la réaction quelque peu démesurée de son cadet, ce dernier plantait ses ongles dans ses habits qu'il déchirait d'un peu partout. Avant de le relâcher, il l'attrapa par le col d'une main ferme avant de l'envoyer valser sur le sol un peu plus loin. Soupirant, l'ainé des Hilern se tourna vers son frère affichant un sourire à la fois sadique et amuser.

"Bien, ce n'était pas si compliquer. Tu vas enfin pouvoir parler, avant que je décide à nouveau de jouer avec tes valseuses"

A ce moment, il avança près d'Arrenadd, son pied droit passa a quelques centimètres de son entre-jambe avant de venir se perdre sur le torse de ce dernier, la position était un peu... Insultante à vrai dire et il savait bien que son frère n'apprécierait pas, évidemment il fallait bien s'amuser un peu de son côté sinon à quoi bon.



--

Il mit un moment à se remettre et se salopard qui en rajoutait. Il se mordit les lèvres et frissonna en le sentant tout près. Mais bordel il voulait vraiment le faire craquer... qu'il ne vienne pas se plaindre ensuite ! Il l'attrapa par le pied et le tira vers lui, le soulevant du sol avant de l'envoyer contre le mur du fond, une bonne droite en pleine face, à lui en déboiter la mâchoire. S'arrêtant à quelque centimètre de lui, haletant de colère, il le fixa d'un regard animal.

« Tu as envie d'y passer c'est ça ?! »



--

La réaction ne se fit pas attendre, ni une ni deux, il fut projeté contre un mur, encore. Lequel des deux allaient finalement s'énerver plus vite que l'autre et bien, se fut Arrenadd qui d'une droite magistral vint cogner la mâchoire de son frère s'arrêtant à quelques centimètres de lui, pour le fixer d'un regard presque animal. S'il avait envie d'y passer ? Non, pas vraiment. Puis il savait que l'heure de sa mort n'était pas encore venue, celle d'Arrenadd non plus d'ailleurs, mais un bon vieil échange plein de tendresse ne faisait pas de mal.

"C'est que tu commences à cogner..." Se remettant machinalement la bouche en place, il fit mine de venir attraper l'entre-jambe d'Arrenadd avant que son poing se transforme en uppercut. Le coup et la taille des deux colosses étaient tel que la distance séparant les deux hommes du plafond était infime, alors que sa tête heurta le plafond il laissa sa main pour le maintenir en l'air une poignée de seconde.

"Tu n'es plus décidé à parler" Prononça Sven entre deux respirations fixant le bas ventre de son cadet



--

Il grimaça et se laissa pendre, presque moue avant d'attraper le poignet de son aîné et de le broyer proprement, déchirant à demi la peau avec ses ongles en le relâchant. Il se ramassa en le frappant d'une jambe et s'effondra au sol en toussant légèrement. Il se releva et se tendit de toute sa hauteur en plissant les yeux, la respiration grondante.


--

"Non mais je rêve... Tu es si faible... Un coup de main peut être ?"

Prenant une courte inspiration, il attrapa la tenue de son frère de la main qui n'avait pas encore subit les assauts de ce dernier. Son frère se tenait le plus droit possible, du moins jusqu'à ce que Sven l'attire vers lui, ayant plus l'impression de perdre son temps qu'autre chose dans un élan et précédé d'une grande inspiration il vint à nouveau mettre un coup de tête à son frère tenant ses habits, le premier assaut ne dû pas l'ébranler, mais sans une seconde de répit, Sven envoya le deuxième coup de toutes ses forces, au point de faire partir en arrière son opposant lui arrachant par la même occasion une partie de ses habits.

"Mmmh..." Il jeta alors le bout de vêtement un peu plus loin, fixant l'homme de son regard acier essayant de se tenir lui aussi le plus droit possible.



--

Les barreaux le reçurent, pliant encore davantage sous le poids. Arren ne réagit pas pendant un long moment, plusieurs minutes s'écoulant comme une éternité. Sur le pan de chair à découvert s'étendait d'énormes marques bleuâtres, violettes et noires, suppurant légèrement un liquide mis clair et trouble et dégageant une odeur étrange, un parfum affreusement sucré. Le pirate posa une main sur son épaule, dans une tentative sans doute dérisoire de cacher la preuve flagrante de son état. Relevant la tête, ses cheveux tombant sur son visage, il lança un regard lourd à Sven.

« L'alliance de jade, est composée de certains des descendants de l'ancienne ? Et de nouveaux. Des hommes qui ont un passé en commun avec Ekalesias.. par exemple. Ils vont attaquer les principautés jusqu'à faire péricliter les cotes, ils ne s'arrêteront pas avant d'avoir leur royaume. Pas comme avant. Cette fois ils ont les moyens de s'en prendre aux capitales. Tu imagines ? Mordun est près de la mer... »



--

Des marques sur le corps de son frère ? Il n'en avait jamais vue de tel ? Des coups ? Non, il était bien trop solide pour que de telles marques restent sur sa peau. L'effet de surprise fut total, au point que la pression baisse soudainement chez Sven, écoutant ce qu'il allait s'apprêter à lui dire, il était attentif... Soudain un mot fit tilt dans la tête de l'Amiral, des hommes ayant un passé commun avec Ekalesias, cela voulait dire que le Pirate se mettait lui aussi dedans ? Brusquement, quelque chose changea dans le regard de l'ainé qui affichait désormais le même regard animal qu'Arrenadd auparavant.

"Serait-ce une menace ? Mon chère frère, tu sembles oublié quelque chose. Il fut un temps ou l'armée de Marine était dirigé par des incapables, mais ce temps est révolu."

Lui sautant dessus pour le plaquer au sol, attrapant ses bras qu'il plaqua aussi au sol pour éviter quelconques coups. A cheval sur son frère, il jeta un bref coup d'oeil sur le torse nu de son cadet avant de le fixer de nouveau

"Touchez à un seul cheveux de Mordun et vous en payerez le prix, je suppose que tu sais ce qu'il en coutera à tes hommes et ceux qui t'accompagnerons toi ou tes membres de cette pitoyable alliance. N'oublie pas qui vous avez en face, mon mignon... Soit dit en passant, tu serais presque beau avec toutes ses petites tâches...Petit cadeau du destin ?"



--

Il se laissa faire, le regardant fixement, sombrement. Des menaces, des menaces.. ah si seulement c'était des menaces. C'était la vérité, la simple vérité. Il avait encore une carte à abattre de son jeu, encore une petite pique pour énerver son frère. Mais est-ce que cela valait la peine au final. Il se sentait irrité, que Sven ai vu les marques sur son torse le répugnait profondément, surtout lorsqu'on savait de quoi il s'agissait.. Réussissant tout de même à sourire face à lui il reprit la parole « Peut-être que oui... peut-être que non » Il lui donna un coup de bassin, malicieux, alors que son ire tordait ses tripes. Pressant son bas ventre contre son frère il émit un petit geignement. « Oh mon frère... si tu savais... »


--

S'en était trop, il fallait mettre un terme à tout ça, les menaces devaient cesser. Sven ne pouvait pas le tolérer, l'espace d'un instant l'image d'Ekalesias en feu, la reine blessée voir mourante et autre... Il se releva brusquement, se tenant légèrement penché vers l'avant, ses cheveux venaient couvrir son visage.

"Cette fois...J'espère que tu as une solution pour t'en sortir"

C'est avec une force brute, qu'il vint attraper son frère par son entre jambe et sa gorge, le soulevant avec une force dominée par la rage, il vint serrer sans trop en faire son emprise sur les différentes parties qu'il tenait, levant la tête son regard acier c'était presque assombri...

"Parle espèce d'abomination."



--

Une violente impulsion lui remonta jusque dans le crâne et il faillit craquer. Grinçant les dents Il s'agrippa comme il peut à lui. La respiration hératique et lourde, il n'osait plus bouger. Son regard clair croisa celui sombre de son frère alors que ses yeux, arrondis comme des billes, s'emplissaient de larmes douloureuses et souillées. La panique le parcourait autant que l'exaltation.

« Tu as déjà entendu parlé des blacktides ? Durant la première alliance la garce qui portait ce nom avait séduit le roi d'Ekalesias, il l'a baisée et lui a fait un gosse, un garçon. Son seul héritier, il a pris le trône, mais une rébellion l'a chassé.. »

Il respira bruyamment.

« Ouai... ils se sont réfugiés en Archenior... tu sais d'où vient ta reine ? Ce qu'était sa famille avant que le dernier roi en date ne les réhabilites ? Des exilés... en Archenior ! »

Un horrible sourire se dessina sur ses lèvres...



--

Toute cette conversation embrouilla un instant l'esprit de Sven qui petit bout par petit bout rassemblait les pièces du puzzle, il est vrai qu'en y repensant... tout était limpide. A son retour, une explication serait bien plus que nécessaire avec la reine. En voyant que son frère souriait encore de la situation, Sven vint forcer l'étreinte sur les parties d'Arrenadd, sans trop en faire, lui broyer n'aurait pas eu d'intérêt, le faire souffrir par contre en avait plus. Puis dans un élan de colère il l'envoya contre les barreaux de la cellule, plus précisément ceux de la porte, qui sous l'impact commençait lentement à céder.

"Sâche une chose, quoi qu'il en soit... Tant que je vivrai, votre existence se fera uniquement dans l'ombre de ma Flotte. Je suis et je resterai votre bête noire, jusqu'à ce que le dernier Pirate soit vaincu..."

Sa respiration était plus lente, bien qu'il était encore prêt à se relancer sur son frère de plus belle, du sang coulait le long de ses membres, son visage laissait apparaître quelques marques plus ou moins importantes suite à l'échange de coup...


Il se redressa, se léchant les lèvres, gloussant comme un fou. « Oh...oui... oh oui oui oui... tu vas me tuer pas vrai ? » sa voix était redevenue lascive « Il n'y a que toi qui le fera, seulement toi, tu es mon frère après tout c'est bien normal » Suçotant un doigt couvert de sang il papillonna des yeux puis se mit à rire, et à rire, semblant avoir perdu là tête. Se la tenant à deux mains il pivota et enfonça une bonne fois pour toute les barreaux, faisant voler la porte hors de ses gonds. Puis il tourna un regard fou vers son frère. « ça y est... »

Au loin retentit le cor de l'alliance...


--

Plus dans ses pensées qu'autre chose il ne prêta pas plus attention que ça, aux paroles de son frère... Seul le cor de l'Alliance vint le rappeler à l'ordre, il fallait sortir de là au plus vite après tout, en restant ici il risquerait gros avec Arrenadd aux commandes d'un Navire. Soudain, quelque chose vint attirer son attention, se faufilant dans la cellule lentement, un serpent approchait à toute vitesse... Souriant légèrement, la tête recouverte par ses cheveux, seul un prénom échappa de sa bouche « Anna... » avant qu'à nouveau un cor se fit entendre, cette fois-cil il s'agissait de la Marine. Jetant un dernier coup d'oeil vers son frère il le regarda s'éclipser...


[hrp : rp rapide réalisé sur skype ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Non ce n'est pas une hallucination [PV Sven]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Non ce n'est pas une hallucination [PV Sven]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hallucination ou Realité ?[Quête]
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» ♕ LES TROUBLES MENTAUX
» Une hallucination ?
» Une vision sans action n'est qu'une hallucination [PV Iqhwa]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les lunes de Merak :: MerakTitre :: KandorTitre :: Archenior-