Partagez | 
 

 Le grand plan du capitaine Haley [PV Léha Haley][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 41

MessageSujet: Le grand plan du capitaine Haley [PV Léha Haley][Terminé]   Mar 21 Aoû - 19:23

Le vent était faible, les voiles de l’espoir, à peine soulevés par la brise soufflant mollement du nord. L’air était déjà plus chaud qu’il y a deux semaines, le cap plein sud aidant au réchauffement. La température restait loin d’être clémente, cependant, et l’équipage de l’Espoir restait forcé de s’emmitoufler dans leurs capes.

Sur le pont, seul Myrande Sélène et Daemon Hilder bravait le froid sans leur cape. Les deux hommes se faisaient face, épée à la main, tournant lentement un autour de l’autre, s’observant. Engagés en sixte, l’un et l’autre testaient la rigidité de la prise de son adversaire, cherchant à savoir si une attaque au fer suffirait à créer une ouverture. Autour d’eux, l’équipage s’était rassemblé, retenant leur souffle. On leur avait ordonné d’observer la scène, et même s’ils ne savaient pas exactement quoi regarder, elle émanait une tension suffisamment palpable pour retenir leur attention. Le temps semblait s’écouler au ralentit, chaque grain de sablier s’accrochant désespérément à la paroi de l’entonnoir.

Puis Myrande passa à l’attaque. Il s’élança soudainement vers l’avant, feintant une attaque droite pour finalement fenter en dégagé, vers la ligne du dessus. Daemon rompit au dernier moment, évitant la touche et reprenant l’assaut par une prise de fer en liement. La lame de Myrande, prise au piège dans la ligne de dehors, ne lui servait plus à rien, aussi l’elfe s’écarta-t-il sur sa droite en une esquive tourbillonnante. Sa riposte fut arrêtée en catastrophe par une parade en quarte, mais celle-ci déséquilibrant le vieux maître d’arme. Profitant de l’opportunité, Myrande redoubla l’attaque en se dégageant de la parade, provoquant la touche.

« Mort » dit-il simplement, alors que les deux guerriers reprirent leur garde, réengageant en sixte leurs lames de bois.

La démonstration prit fin après la cinquième touche, se terminant par un score de trois à deux en faveur de l’elfe.

« Ça suffit, s’écria alors Myrande. Vous avez suffisament regardé. Vous n’apprendrez pas à vous battre en véritables soldats seulement par observation. Prennez tous une arme de bois et exercez-vous deux à deux. Souvenez-vous de garder des mouvements minimalistes. L’élan que vous prenez pour fracasser le crâne des pêcheurs vous fait peut-être craindre par ceux-ci, mais contre un spadassin d’Ekalesias, cet élan ne servira qu’à vous faire tuer. »

La foule se dispersa par paire sur le pont. Débarrassés de leurs épées, qu’ils avaient données aux recrues, Myrande et Daemon se firent l’accolade.

-Je suis trop vieux pour ça, grommela le maître d’arme.
-On dirait que je n’entends que ça récemment, des humains qui se plaignent de leur âge, répondit Myrande avec un sourire. Pourtant, ce n’est pas lui qui t’empêcherait de ne faire qu’une bouchée de tous ces amateurs.

-J’espère bien! Les as-tu vus se battre? Et dire que tu étais comme ça aussi, au début.

-J’ai eu beaucoup de temps pour m’entraîner, eux n’en ont que très peu.

-Combien de temps avons-nous, d’ailleurs, pour en faire des soldats?

-Un mois et demi. Deux au maximum si le vent est contre nous. Ou s'il nous laisse tomber, comme aujourd'hui.

-C’est trop peu. Nous n’y arriverons pas, regarde-les.

Daemon pointa un pirate qui s’agrippait désespérément au gréement après être passé à deux doigts d’être lancé par-dessus bord par son camarade.

-Le premier qui s’avise de plonger, hurla Myrande, je jure devant les trois lunes que j’irai le chercher, que je le remonterai à bord et que je l’ouvrirai personnellement de la queue jusqu’à la gorge. Faites attention, bon sang!

Subitement, on eut dit que les pirates firent plus attention.

-Il faut qu’on réussisse, repris Myrande à l’adresse de Daemon. Chaque jour qui passe rend cette « alliance de jade » plus forte. Plus de capitaines la rejoignent à chaque instant, attirés par les pillages auxquels ils livrent Meniev. Ils jouissent d’un prestige inégalé dans tout le monde pirate! Il nous faut notre propre coup d’éclats nous voulons endiguer les défections.

-Se faire balayer par la flotte d’Ekalesias, c’est comme ça que vous comptez obtenir votre prestige?

-Non, c’est pour ça qu’il faut gagner. C’est pour ça qu’il faut faire de ces hommes des guerriers. Si tu es vraiment la plus grande lame qui ait vécu à Ekalesias, trouve un moyen.

Piqué dans son orgueil, le maître d’arme se détourna en retourna prestement aux paires qui s’entrainaient : « Fais ceci, fais cela! Plus de ci, moins de ça! » À l’entendre, il aurait pu entraîner des chimpanzés avec autant de succès.

Soucieux, Myrande se retourna vers l’accès aux cabines. Il devait convaincre Willyam de changer d’avis : ce plan était du suicide! Il releva la tête et s’arrêta, voyant la jeune femme qui, assise dans l’escalier menant au pont de timonerie, le regardait.

-Ah, Léha, dit-il avec embarras, tu as-vu tout ça? Je croyais que ton père t’avais demandé dans sa cabine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 93

MessageSujet: Re: Le grand plan du capitaine Haley [PV Léha Haley][Terminé]   Mer 22 Aoû - 19:58

Depuis que j’étais de retour à bord, certains membres d’équipage me dévisageaient, cherchant à connaître mon histoire. Que pouvait-il bien arriver à une fillette de 7 ans après une disparition aussi longue? Comment était-il possible qu’elle ait survécu? Je voyais toutes ses questions dans le creux de leurs prunelles et cette méfiance se manifester malgré eux. N’étais-je pas l’une des seules femmes à bord qu’ils seraient amenés à craindre? Je ne voulais pas de ce titre que je leur imposais malgré moi, mais je voulais toutefois de leur respect. J’arriverai à reprendre ma place et à regagner la confiance qu’ils auraient jadis posée en moi. J’étais certes la fille du Capitaine Haley, mais je n’étais pas dupe quand à leurs ragots qui fusaient de toute part. Heureusement, certains avaient encore un minimum de respect pour moi et étaient des plus heureux de me retrouver saine et sauve. J’avais fais partie de leur vie un jour et je comptais bien continuer et apporter un nouveau souffle à l’Espoir, à mon père.

Assise dans l’escalier menant au pont supérieur où se plaçait, la plupart du temps, le timonier, je contemplais le spectacle. Il s’agissait du début d’un entraînement intensif qui s’imposait depuis que des nouvelles à propos d’une certaine Alliance venaient d’éclater. J’en avais entendu longuement parler à Garganta et lorsque j’étais sur les côtes d’Ekalesias et j’étais moi-même surprise qu’ils n’avaient pas pris de mesures de précautions avant aujourd’hui.

Les deux hommes se jaugeaient d’un regard impassible à la recherche de la moindre faille. Myrande attaqua le premier et dans une danse que je considérais comme un art, ils terminèrent le combat. Ceci n’allait que servir d’exemple aux pauvres pirates qui ne savaient pas se battre adéquatement. Ils n’avaient pas de technique et leur entraînement se résumait souvent à frapper le plus fort qu’il ne pouvait, mais cela ne pouvait être des plus efficaces. J’entendis quelques brides de conversation entre Daemon et l’elfe, puis j’adressai un sourire à ce dernier lorsqu’il se retourna vers moi.

« Ah, Léha ! »Dit-il avec embarras. « Tu as vu tout ça? Je croyais que ton père t’avait demandé dans sa cabine. »

Je me relevai sans hésitation pour être à la hauteur de Myrande et le scrutai de mes prunelles bleutés.

« Je lui ai dis que je voulais assister à cet entraînement, que je voulais voir de quoi son équipage était capable. » Je marquai une pause, jetant un regard sur les pirates qui s’entraînaient maladroitement. « Il faudra plus que ça si tu veux en faire des guerriers. Beaucoup plus que ça… »

Même si Myrande était assez pessimiste, une telle transformation était faisable, dans la mesure où les pirates étaient motivés. De toute façon, ils n’avaient pas tellement le choix : Soit ils continuaient à se battre comme des pieds et se feraient écraser lors d’une éventuelle attaque, soit ils se prenaient en même et décidaient de progresser.

« Il te faut un plan. Commence par leur montrer comment tenir leur arme, comment bouger leurs pieds et comment faire le transfert de poids lorsqu’ils attaquent. » Je pointai l’un d’entre eux. « Regarde celui-là comment il n’a aucun équilibre et qu’il bouge sans savoir ce qu’il fait. Il leur faut une méthode précise, quelque chose sur quoi se baser afin d’entraîner le reste. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 41

MessageSujet: Re: Le grand plan du capitaine Haley [PV Léha Haley][Terminé]   Sam 25 Aoû - 20:42

-Je lui ai dit que je voulais assister à cet entrainement, voir de quoi son équipage était capable. Il faudra faire plus que ça si tu veux en faire des guerriers.

Myrande haussa un sourcil. C’était de sa faute maintenant? Sa faute si le truand moyen qui traîne sur les quais de Seternielle était un parfait imbécile? Sa faute si les capitaines ne voyaient pratiquement jamais à l’entrainement de leur équipage, préférant leur donner une lame d’acier et se fier à la bataille pour séparer le grain de l’ivraie? Sa faute, enfin, si cet entraînement par le feu formait des brutes combattant avec une technique approximative, préférant l’intimidation à la discipline? À l’entendre parler, la petite, tout ça c’était de sa faute.

-Il te faut un plan, continua Léha. Commence par leur montrer comment tenir leur arme, comment bouger leurs pieds et comment transférer leur poid. Regarde, celui-là n’a aucun équilibre et il bouge sans savoir ce qu’il fait. Il leur faut une méthode précise, quelque chose sur quoi se baser afin d’entraîner le reste.

Le sourire qu’afficha Léha à ce moment éclaircit tout le reste. C’est qu’elle avait du Haley dans le nez, la petite! Jamais son père n’avait voulu admettre qu’un supérieur, qu’un rival ou même qu’un membre de son équipage puisse savoir mieux que lui comment faire quelque chose. Un Haley était pour lui-même et jusqu’à preuve claire et irréfutable du contraire, une référence absolue. Une habitude agaçante pour celui qui n’y avait pas l’habitude, mais qui contribuait à expliquer le succès de Willyam. Léha n’était pas différente : elle avait à la fois l’assurance de son père, et son sourire.
Myrande fit un signe de tête, l’invitant à marcher avec lui entre les rangs qui s’entrainaient.


-La prise, bien sûr. C’est la base de tout. C’est pour ça que nous la leur avons montrée. Plus d’une fois. Du premier entraînement jusqu’au tout dernier. Je croyais naïvement qu’après se l’être fait dire une demi-douzaine de fois, ils auraient compris. Manifestement, j’avais tord.

Il sortit Feol Illiée de son fourreau, tournant sa main pour observer ses doigts enroulés autour du manche. La mobilité de la prise était assurée par le pouce et l’index, qui se referaient en étaux à la hauteur de la garde. Les autres doigts veillaient à la stabilité, se refermant autour du pommeau et l’appuyant contre la paume. La prise qui en résultait était ferme et souple, permettant de soutenir les engagements et les attaques au fer tout comme d’effectuer les manœuvres délicates de l’escrime des bravados : parades, contres, dégagements.

-La posture de garde, le jeu de pied, oui, c’est tout aussi essentiel. Tenez-vous de côté, leur ais-je répété, offrez-leur une cible plus petite! Gardez votre pied arrière perpendiculaire à l’axe de votre corps, il vous servira d’appui. Rien à faire, ils chargent tête première, utilisant leur poids pour écraser l’adversaire.

Il désigna de la main un pirate qui, s’exerçant avec Daemon, illustrait parfaitement ses propos. Le bandit se lança contre le maître d’arme, utilisation sa garde frontale pour appuyer son attaque qui fendit l’air alors que Daemon esquivait d’une retraite rapide avant de riposter par dérobé. La touche fut facile.

-Et le transfert de poids, bien sûr, continua Myrande, ou comment frapper dur sans ouvrir sa garde. À quoi bon leur apprendre à frapper s’ils sont incapables de tenir leur arme ou leur garde? Ce serait comme apprendre à un enfant à courir avant d’à marcher. Malgré cela, ils doivent l’apprendre le plus vite possible. Conserver son équilibre dans l’attaque, tenir le fer adversaire bien en place alors qu’on avance, protéger son bras avec la coquille de l’épée : négliger un de ces éléments, c’est s’exposer à une contre-attaque qui ne laisse pas de seconde chance.

En un instant, Myrande s’élança, esquissant une attaque parfaite : équilibrée, vive, puissante. La largeur de sa fente et la longueur de sa lame lui donnait une portée d’un peu plus de deux mètres. Il revient sur sa garde avec élégance, aussi rapidement qu’il avait attaqué. Puis il replaça l’arme dans son fourreau.

Pendant qu’ils parlaient, ils avaient traversé le pont d’un bout à l’autre et les deux se tenaient maintenant à la proue du navire.


-Je sais tout cela, Léha et n’aurais aucune difficulté à l’enseigner à une page blanche. Daemon serait encore meilleur, sans l’ombre d’un doute.

Il se retourna pour faire face aux pirates qui s’exerçaient.

-Mais ceux-là doivent oublier ce qu’ils savent déjà. Le style de combat qu’ils ont appris à la dure est trop grossier pour être compétitif contre celui de véritable soldats, mais en leur demandant de réapprendre tout à la base, j’ai peur que nous ne réussissions qu’à confondre leurs instincts et qu’on leur nuise plus qu’on ne les aide.

Myrande cessa son soliloque, conscient qu’il est avait déjà dit beaucoup. La fin de sa dernière phrase provoqua un silence.

-Mais toi, Léha, qui t’as appris à te battre? Ce n’est pas l’habitude des capitaines d’encourager leur équipage à apprendre de véritables techniques. Ils ont trop peurs des mutineries, d'avoir à combattre de meilleur guerriers qu’eux-mêmes.

L’elfe réalisa soudain qu’il ne savait pratiquement rien de ce qu’était advenue de Léha durant toutes ces années. Pour une raison ou une autre, il avait supposé qu’elle avait vécu la vie de pirate, mais peut-être s’était-il trompé, finalement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 93

MessageSujet: Re: Le grand plan du capitaine Haley [PV Léha Haley][Terminé]   Mar 28 Aoû - 21:12

Myrande avait écouté silencieusement mes propos, mais j’avais l’impression qu’il me remettrait à ma place aussitôt qu’il le pourrait. Je venais d’intervenir dans son entraînement, mais qui étais-je, moi, pour lui dire comment faire? Il n’y avait pas de toute qu’il devait savoir tout ce que je venais de lui dire, mais… je n’avais pu m’en empêcher, je ne pouvais stopper cette curiosité qui grandissait en moi et ce désir de sans cesse savoir, et comprendre. Il me répondit toutefois avec une certaine politesse, et me démontrait très bien qu’il savait de quoi il parlait. Il lui expliqua alors sa vision des choses et je comprenais mieux pourquoi ce n’était pas possible, pourquoi ils n’arrivaient pas à progresser. Essayer de changer une façon de faire déjà trop ancrée…

« Mais toi, Léha, qui t’a appris à te battre?..... »

Mon souffle se coupa presque lorsque j’’entendis ces paroles. Je n’avais jusqu’à présent révéler que bien peu de choses sur mon passé, et tous ceux à bord, ou presque, ne savaient pas ce qui m’était arrivé depuis ce jour fatidique. Je contemplai longuement l’elfe d’un regard remplit d’amertume avant de murmurer une réponse :

« Après mon enlèvement… je peux seulement te dire que j’ai eu largement le temps d’apprendre les techniques. La piraterie… les équipages, les mutineries et… la mer, c’était bien loin de mon quotidien, Myrande. »

Mon regard fixa soudainement l’horizon, un brin de tristesse pouvait s’y déceler. En une fraction de seconde, je venais de perdre mon énergie, ma vitalité qui m’accompagnait toujours, l’enthousiaste qui me rendait vivante. Je n’avais pas envie de parler de ce passé quand j’avais enfin réussi à me tourner vers l’avenir. Je comprenais que tous pouvaient être curieux, mais il m’était impossible de raconter mon histoire comme s’il s’agissait de celle d’un autre… du moins, pas encore. Je plongeai mon regard dans celui de l’elfe, le second de mon père, et je fini par laisser s’échapper un faible sourire.

« Ça n’a aucune importance, maintenant. » Dis-je en regardant les hommes se battre. « Fait les recommencer… fait les recommencer jusqu’à ce qu’ils y arrivent. S’ils ne coopèrent pas, qu’ils passent par-dessus bord! »

J’avais dis cela sur un ton amusé, mais en vérité, il faudrait peut-être qu’il prenne de telles mesures. Pour arriver au but souhaité, tous les pirates à bord devraient faire des concessions. S’ils voulaient vraiment être loyaux envers leur Capitaine et avoir une chance de survie contre l’Alliance, il le fallait.

« Plus sérieusement, tu comptes faire quoi? Je connais mon père… enfin… » Je marquai une pause en me disant qu’il aurait bien pu changer énormément depuis. « S’il a toujours le même caractère, il ne changera pas d’avis. »

Je retins un soupire qui en aurait dit long sur ce que je ressentais à l'instant. Je préférais éviter d'attirer l'attention, yavait encore bien des problèmes plus importants!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 41

MessageSujet: Re: Le grand plan du capitaine Haley [PV Léha Haley][Terminé]   Ven 7 Sep - 13:35

Il sentit tout de suite que la question l’avait mise mal à l’aise. Son regard s’était fixé sur Myrande et plusieurs secondes s’écoulèrent avant qu’elle ne réponde.

-Après mon enlèvement… je peux seulement te dire que j’ai eu largement le temps d’apprendre les techniques. La piraterie … les équipages, les mutineries et… la mer, c’était bien loin de mon quotidien, Myrande.

Sa voix était celle d’une ombre, d’un cadavre qu’on aurait forcé hors de sa tombe. Quoi que Léha cachait dans son passé, cela devait être terrible, horrifiant. En y pensant un peu, ce n’était pas étonnant : que réserve-t-on à la fille du capitaine qu’on vient de trahir? Rien de bien réjouissant, sans doute, mais de quoi s’agissait-il au juste? S’ils ne l’avaient pas gardé avec eux, sans doute l’avaient-ils vendu, c’est ce que font habituellement les pirates. Son jeune âge lui avait probablement évité le viol. C’était déjà ça.

-Ça n’a aucune importance, maintenant. Fait-les recommencer… fait les recommencer jusqu’à ce qu’ils y arrivent. S’ils ne coopèrent pas, qu’ils passent par-dessus bord!

Léha et son ombre venait d’échanger à nouveau leur place, aussi soudainement que la première fois. De toute évidence, elle ne voulait pas s’attarder sur le sujet. Myrande n’insista pas.

-Plus sérieusement, tu comptes faire quoi? Je connais mon père, enfin…

Myrande s’amusa de son hésitation. *Tu connaissais ton père, oui. Il y a seize ans.* Haley avait changé du tout au tout après la mutinerie : plus réservé, pensif, méthodique. Il calculait bien plus qu’avant, presque jusqu’à en perdre le goût du risque qui l’animait dans sa jeunesse. Ce nouveau Willyam Haley n’aurait jamais souscris à si folle entreprise. Pourtant…

-S’il a toujours le même caractère, il ne changera pas d’avis.

Non, bien sûr que non. En cela il n’avait pas changé : têtu comme un lion de mer. Lorsque Willyam décidait quelque chose…

-Non, il ne changera pas d’avis. Comme ils ne deviendront jamais des soldats. Tu sais, si j’abandonnais une cause parce qu’elle est désespérée, ça ferait longtemps que je ne serais plus sur ce navire. On ne serait pas là à discuter et ton père pourrirait encore sur son île!

Le ton de sa voix avait été dur, plus qu’il ne l’aurait souhaité, et amère comme la bière des tavernes de Garganta. Léha, peut-être malgré elle, avait été d’une redoutable efficacité : son travail était inutile. Au fond de lui-même, il le savait, mais il détestait lorsque quelqu’un le soulignait de la sorte.

*Tout serait tellement plus simple si j’étais resté bien sagement au Sanctuaire, à réciter le nom des étoiles et à lire l’avenir dans les mouvements du ciel.*

Il était rare qu’il regrette d’être parti, mais il faut bien admettre que la perspective de courir directement à sa perte n’était réjouissante pour personne. Les elfes n’y faisaient pas exception.

-Que puis-je faire, sinon de lui réexposer les faits? Que nous sommes accompagnés de 7 vaisseaux alors que comptons en couler plus d’une centaine? Que son équipage est tout juste bon à terroriser les marchands en pleine mer et les pêcheurs sur les côtes alors qu’il devra affronter les soldats-marins les plus dangereux du monde? Une fois que je lui aurai tout répété une nouvelle fois, que pourrais-je faire de plus? Au final, il fera ce qu’il lui plaira.

Il pointa l’équipage

-C’est encore heureux. Ceux-là ne réalisent pas encore. Lorsqu’ils commenceront à comprendre, il faudra en plus mater la mutinerie… Je ne sais pas si tu as remarqué, mais des défenseurs de causes désespérés, chez les pirates, il ne s’en fait pas des tonnes…

Myrande se dégagea de la proue, laissant Léha derrière lui. Ruminer des pensées sombres ne servait à rien : il fallait agir. Ça ne servait peut-être pas à grand-chose non plus, mais au moins, pendant ce temps, il ne réfléchissait pas. Lorsqu’on sombrait dans le désespoir, valait mieux ne pas réfléchir.

*En ce moment, le seul qui a besoin d’une bonne réflexion, c’est Haley*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 93

MessageSujet: Re: Le grand plan du capitaine Haley [PV Léha Haley][Terminé]   Mar 11 Sep - 23:00

La réponse de Myrande ne la surprit guère et appuyait même mes dires. Pourtant, je pouvais y déceler un brin de dureté que je ne savais pas à quoi attribuer. En fait, j’ignorais moi aussi ce qu’ils avaient vécu après mon enlèvement. Oh, j’avais entendu quelques rumeurs… mais la vérité y avait-elle été dissimulée? Je voulais savoir. Je voulais savoir ce qui leur était arrivé exactement, mais cette question ne franchit pas le seuil de mes lèvres puisque Myrande continua. Il était visiblement très pessimiste. Je connaissais, certes, la situation, mais je voyais l’Espoir d’un œil différent pour ma part. Après quelques mots qui se voulaient encore plus décourageants, il se retourna sans prévenir, me laissant seule dans mes pensées. Je le regardai s’éloigné avec une certaine amertume dans les prunelles.

*Cette conversation n’est pas terminée! * Avais-je décidé en prenant mon élan pour le rattraper. Je lui saisi le bras pour qu’il se tourne vers moi, et je plongeai mes iris dans les siennes. C’était la mer, les océans qu’il pouvait voir à travers ces derniers.

« Faisons en sorte qu’ils ne le réalisent pas dans ce cas. Il est encore temps de changer, je ne perdrai pas ma liberté une seconde fois, je peux te l’assurer. »

Doucement, je lâchai son bras en jetant un regard sur les pirates qui s’entraînaient encore. Étais-je trop optimiste? Peut-être, mais avais-je le choix? Ce fossé qui avait été créé entre les hommes fidèles à Willyam et l’Alliance de Jade devait être enrayé d’une manière ou d’une autre… ou alors, le monde des pirates tel que je le connaissais disparaitrais et ma liberté avec.

« Je propose une réunion… Les Quatre tridents et tous les Capitaines qui naviguent sous les ordres de mon père. Qu’on fasse un vrai plan… Peut-être que l’espoir te reviendra. »

Lâcher prise n’avait jamais été dans mes habitudes, je ne commencerais pas aujourd’hui. S’il fallait, je les entraînerais moi-même, jours et nuits. Il fallait leur redonner confiance, leur redonner envie de combattre et de reprendre le contrôle des mers.


HRP: Je suis désolée, mon rp est assez court, mais je suis un peu blessée au poignet donc c'est assez long écrire ce soir ! Je me reprendrai sur le suivant si ça va mieux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 41

MessageSujet: Re: Le grand plan du capitaine Haley [PV Léha Haley][Terminé]   Mer 19 Sep - 23:26

Myrande sursauta lorsque la main de Léha se referma sur son bras. Il ne s’attendait pas à ce qu’elle le retienne, où qu’elle soit si vive dans sa réaction. La poigne de la pirate le retourna et il se retrouva face à la fille de son capitaine, qui plongeait son regard dans le sien.

*Ce bleu… le même que celui des yeux d’Ophéline, pensa-t-il. Le même que celui de la mer d’Illithil*

« Faisons en sorte qu’ils ne le réalisent pas, dans ce cas. Il est encore le temps de changer, je ne perdrai pas ma liberté une seconde fois, je peux te l’assurer. »

Sa liberté? Pensait-elle que c’était sa liberté qui était en jeu? Qu’Ekalesias avait assez bonne âme pour enfermer les pirates qu’elle capturait sur les mers? L’acier et le plongeon, cela revenait moins cher pour la marine qu’une prison. Si cette attaque échouait, et il n’y avait pas de raison de penser qu’il puisse en être autrement, alors c’est de sa vie qu’elle paierait le prix. Pas de sa liberté.

Si leur défaite venait des mains de l’Alliance, peut-être aurait-elle droit à plus de clémence, si viol et séquestration pouvaient porter le nom de clémence. Elle était plutôt jolie, sans doute le Requin ne rechignerait pas à y plonger ses dent. Si Hilern avait la même idée, par contre… un frisson prit l’elfe à la nuque.

Il n’y avait pas trop d’espoir à y avoir à ce niveau-là non plus, cependant. La fille de Haley, surtout si elle ressemblait autant à son père, ne pouvait être laissée vivante. Toujours chercherait-elle à venger son père, à reconstruire la fière dynastie que formait les Haley, princes des mers. L’alliance serait plus en sécurité une fois la lignée éteinte.

« Je propose une réunion… Les Quatre tridents et tous les Capitaines qui naviguent sous les ordres de mon père. Qu’on fasse un vrai plan… peut-être que l’espoir te reviendra »

Les Tridents… probablement les seuls appuis fiables de William, s’il lui en restait. Alys Enarah était fille d’un allié indéfectible d’Haley dans sa jeunesse. À l’époque où Myrande arriva sur l’espoir, celui-ci servait de second au capitaine. Quelques années plus tard, Haley le laissa former son propre équipage, avant de le nommer Trident des mers de l’Ouest. Alys avait la droiture de son père et sans doute Willyam pouvait-il compter sur elle. Au sud, la tridenterie était occupée par Jake Gwenil, un autre pirate ayant navigué sur l’espoir et suffisamment honorable pour être resté fidèle à Haley durant ses années d’exil. Helépé et sa Flamme gardait les mers de l’Est. Certains disaient qu’Haley l’aurait aidé dans la mutinerie qui lui donna le navire, ce qui, pensait Myrande, n’était pas une idée si farfelue…

Trois Tridents fidèles à la grande capitainerie; trois Tridents faits par Haley. Le monde pirate était reconnu pour grogner à moins que ça. Cette tendance qu’avait Willyam à centraliser le pouvoir autour de lui était à la fois sa plus grande force et sa plus grande faiblesse. Il avait certes augmenté le pouvoir de la Grande Capitainerie, mais que vaudrait ce pouvoir si les capitaines, mécontents de le voir empiéter sur leurs prérogatives, courraient tous dans les jupes de l’Alliance?

Les Tridents avaient déjà été conviés au pillage d’Ekalesias. Sans doute viendraient-ils, mais avec combien de navires? L’idée d’une réunion n’était pas foncièrement mauvaise, mais pourquoi les capitaines ayant ignorés l’appel aux armes répondraient-ils davantage à l’appel aux mots? Chez les pirates, la baston était plus attrayante que les pourparlers… Non, seulement convier les capitaines à un conseil ne suffirait pas, il faudrait les y forcer. Mais comment forcer les capitaines de la flotte?


L’idée lui vint tout à coup. Faisant signe à Léha de le suivre, il retraversa le pont, haranguant au passage l’équipage qui s’exerçait, puis regagna les cabines. Il passa devant la porte close de la chambre de Willyam avant d’entrer dans la sienne, allumant une lampe et refermant la porte derrière Léha. Il ouvrit le coffre au pied de sa couchette, le vida des vêtements qu’il contenait jusqu’à révéler un vieux livre, couvert de cuir épais et relié par du cordage de navire. Le sortant du coffre, il s’assit sur la couchette et ouvrit le volume.

« Oui, voilà. Un des plus anciens articles du Code : la Chasse au Roy »

Myrande releva la tête, son regard traversant la pénombre pour se plonger dans celui de Léha.

« Voilà la réunion qu’il te faut, petite Léha. La seule à laquelle les capitaines répondront. »

Car là où s’anime le roi des mers, toutes les vagues s’assemblent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 93

MessageSujet: Re: Le grand plan du capitaine Haley [PV Léha Haley][Terminé]   Dim 23 Sep - 21:42

Pendant les quelques instants de silence qui s’installa entre moi et le second, j’avais cette haine qui commençait à crépiter en moi, envers cette Alliance que je n’avais pu stoppée, trop occupée à parcourir les terres de Merak à la recherche de l’unique chose qui comptait à mes yeux à ce moment là. Aujourd’hui, je me rendais compte que la réputation de mon père n’était plus celle de mes jeunes jours et que, si rien n’était entreprit, elle s’éteindrait bientôt… et peut-être avec moi.

Finalement, Myrande me fit signe de le suivre, et le regard teinté d’une curiosité grandissante, je traversai le pont d’un pas rapide, jetant quelques coups d’œil aux pirates qui s’entraînaient encore. Rien à faire, ils étaient mauvais. Je passai devant la porte de mon père et je ne pu m’empêcher de me demander ce qu’il pouvait bien faire, jusqu’à temps que j’entende la porte de la cabine de Myrande s’ouvrir. Je passai le seuil de la porte qui se referma derrière moi, et mes yeux balayèrent la pièce doucement. Il n’avait prononcé aucun mot depuis qu’on avait quitté le pont, ce qui n’avait fait qu’attiser ma curiosité. Je posai finalement mes yeux d’un bleu comme l’océan sur le coffre qu’il ouvrit sans plus tarder, jetant des habits ici et là, pour en ressortir un livre épais que je reconnu aussitôt. Ça faisait très longtemps que je n’en avais pas vu un, à croire qu’ils étaient en disparition. Je fis quelques pas vers l’avant pour m’asseoir sur le lit, près de Myrande.

*La chasse au Roy. Voilà quelque chose que je n’ai pas entendu depuis longtemps…*

Je sentis ses iris se plonger dans les miens, et un léger sourire vint s’accrocher à mes lèvres.

« Si ça prend ça pour que mon père reprenne de son autorité, alors c’est une bonne idée. C’est soit ça, ou ils risquent de tomber entre les filets de l’Alliance… et là on sera très mal placés, encore plus que maintenant j'ai bien peur... L’idée d’utiliser le code, c’est pas mal Myrande, pas mal…»

Le code de la piraterie était très respecté chez les hors la loi des mers, il y avait au moins ça. Ainsi donc les Capitaines n’auraient pas le choix de réagir, soit en assistant à la chasse au Roy, soit en se déclarant comme ennemi. L’étau pourrait se resserrer très rapidement autour de Willyam, mais cela pourrait aussi avoir un effet assez bénéfique.

Je me relevai doucement et fit quelques pas dans la cabine, en tournant un peu en rond vu la grandeur de cette dernière.

« Comment tu comptes t’y prendre? Ça implique quand même des risques, crois-tu que mon père les acceptera?» Lançais-je, sachant très bien qu'il s'y connaissait surement beaucoup pus que moi dans ce genre d'évènement... je n'avais jamais eu l'occasion d'assister à une chasse au Roy.

Mes doigts se glissèrent nerveusement sur les tissus de mes vêtements, je sentais un tout autre sentiment m'envahir. Les choses allaient-elles enfin bouger? J'espérais tout de même que mon père ne se sentirait pas menacé par la proposition de son second, car il est vrai qu'une telle mesure était rarement utilisée... mais après dix ans d'absence, peut-être qu'elle s'avérait nécessaire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 41

MessageSujet: Re: Le grand plan du capitaine Haley [PV Léha Haley][Terminé]   Jeu 4 Oct - 23:00

Myrande suivit Léha des yeux alors qu’elle s’assoyait sur le lit. Lorsqu’elle leva la tête vers lui, ses yeux reflétèrent, brillants, la lumière lourde de la lanterne. Ses lèvres s’étaient levées en un sourire : l’idée semblait lui plaire.

« Si ça prend ça pour que mon père reprenne de son autorité, alors c’est une bonne idée. C’est soit ça, ou ils risquent de tomber entre les filets de l’Alliance… et là on sera très mal placés, encore plus que maintenant j'ai bien peur... L’idée d’utiliser le code, c’est pas mal Myrande, pas mal…»

Ils… les capitaines, sans aucun doute. Cette masse sans nom et sans visage qui, pourtant, serait leur juge dans cette affaire. Ils étaient la menace et le salut tout à la fois. Ils choisiront Blacktyde ou ils choisiront Haley. Celui-là recevra la couronne de Garganta, l’autre nourrira les poissons aveugles qui essaiment le fond des mers du nord.

Myrande eut un sourire. « Ils » : il en parlait qu’un s’ils n’étaient qu’un. Comme si cette bande de brigands, de maraudeurs, d’assassins, de voleurs et d’il ne savait quoi encore, allaient se consulter et parler d’une même voix. Chacun rejoindrait le camp qu’il estime le plus à même de gagner. Le camp qui pourra encore le récompenser, lorsque tout cela sera fini. Malheureusement, le camp en question n’était pas commandé par Willyam…

S’ils voulaient renverser la tendance, ils avaient besoin d’une mascarade. Une grande supercherie qui ferait croire à la masse des capitaines, ne serait-ce que l’espace d’un instant, que c’est Haley qui écrasera Blacktyde, et non l’inverse. Qu’ils le croient un jour, une semaine, suffisamment longtemps pour qu’ils rejoignent la flotte. L’illusion aura suffi à renverser le cours des choses et ce que les capitaines auront vu dans les rideaux de la mise en scène sera devenu réel.
L’Espoir sera dominante, sa flotte plus puissante que celle de l’Alliance. Et les autres capitaines se joindront alors à eux, espérant éviter la colère de Haley.


*Un jeu de pouvoir, pensa Myrande. Les princes du Kandor ont leur couronnement, en grande pompe, avec carrosses et armures rutilantes. Le prince de Garganta a sa chasse, ornée de sel et de sang. *

« Comment tu comptes t’y prendre? Ça implique quand même des risques, crois-tu que mon père les acceptera?»

Son père commandait en ce moment une dizaine de navires, maniés par une poignée de jeunes marins inexpérimentés dans l’art de la guerre. Il la dirigeait directement sur Ekalesias, détentrice de la flotte la plus puissante d continent. Et elle se demandait si son père accepterait *les risques*? Willyam avait plus de chance de prétendre réussir un fait d’arme plutôt que de de le faire réellement. La chasse au roi présentait moins de risque que la campagne à Ekalesias et il le savait parfaitement. Pourtant, jamais il n’avait parlé de la possibilité d’organiser une chasse. Ça ne pouvait pas être par ignorance, Willyam avait le code tatoué sur le cœur. Il lui avait même déjà raconté comment son grand-père avait gagné la grande capitainerie en coulant la Flamme des Mers, le vaisseau de Lucius Tridon, dans une chasse au roi.

*Il connait le rituel. Il sait que c’est sa meilleure chance. Pourquoi cette attaque?*

Le regard de Myrande resta longtemps plongé dans celui de Léha. C’était le bleu d’Ophéline, mais l’éclat de Willyam. Il cherchait. Il cherchait la faille. Celle que son capitaine avait vue, mais qui lui échappait. Manifestement, Léha ne la voyait pas plus que lui.

-Il connait les risques. Ils sont moindres que ceux qu’il s’apprête à prendre. Il y a quelque chose, Léha. Quelque chose qui nous empêche d’en appeler à la chasse au roi. Sinon Willyam l’aurait déjà appelé, déjà gagnée…

Ça le frappa soudain.

*Il l’aurait déjà gagnée… ou perdue.*

Mourir en bravant la plus grande flotte du monde, c’était une chanson digne de faire vibrer les murs de la Poudre d’Escampette durant des siècles. À la fin d’une chasse au roi, le seul chanté était le vainqueur. Si Haley se voyait déjà comme un homme mort…

Myrande se leva soudain. Il fallait qu’il parle à Willyam. Maintenant. Si tout ce cirque n’était vraiment qu’une mise en scène pour que le capitaine puisse avoir sa chanson posthume, il le saurait avant la fin de la journée.

Il allait refermer la porte derrière lui lorsqu’il se souvint de la présence de Léha.


-Léha, peux-tu préparer les messages? Il nous en faudra au moins sept : Setornielle, le port sud, la Crique aux Sous, port Carnage, l’antre des Arlequins, le Bayou et les Quais des Mille Fantômes. À partir de là, le message se propagera tout seul. Dans trois mois, aux Arlequins.

Il s’arrêta. Il oubliait toujours. Ce n’était pas une question qui se posait chez les elfes.

-Attends…tu sais écrire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 93

MessageSujet: Re: Le grand plan du capitaine Haley [PV Léha Haley][Terminé]   Ven 5 Oct - 17:54

Longuement mon regard soutint le sien, alors qu’il semblait réfléchir à ce que je venais de lui dire. Même si je tentais de lire à travers la prunelle de ses yeux, je n’arrivais pas à suivre le court de ses pensées. Quand il me répondit enfin, je restai figée quelques instants, le souffle coupé. Je venais de comprendre pourquoi mon père n’avait pas appelé cette fameuse chasse au Roy, lui qui tenait tant au code des pirates, lui qui le chérissait plus que tout. Même si Myrande n’avait pas prononcé ces mots, son visage appuyait ce que je pensais. Je retins toute expression sur mon visage pour ne pas paraître affectée, mais en vérité, je plongeais tranquillement vers des sentiments plus sombres que je n’avais jamais encore ressentis.

Les paroles de Myrande m’extirpèrent de mes pensées et empêchèrent mes yeux de s’imbiber d’eau. Vis-à-vis mon père, j’étais encore cette petite fille de sept ans qui avait encore besoin de lui montrer qu’il pouvait être fier de sa progéniture… et je n’avais jamais eu l’occasion de le faire. Je n’avais pas non plus apprit la piraterie sous la tutelle du meilleur… du meilleur à mes yeux.

Mon regard se releva doucement sur le second qui venait de souligner une autre chose que je n’avais pas eu le temps de faire en compagnie de mon paternel… Je me sentais soudainement extrêmement seule, mais j’essayais de le dissimuler tant bien que mal.

« Je suis pirate, évidemment que je ne sais pas écrire. » Dis-je sur un ton plus sec bien malgré moi.

En réalité, quelques pirates savaient écrire, ceux qui en général provenait de la noblesse ou qui avait un proche qui le savait, du moins une écriture de base. Mais moi je n’avais pas eu droit à cette éducation étant donné ma situation, il n’était donc pas surprenant que je ne sache pas.

« Je te laisse travailler Myrande, si tu as besoin de moi je serai sur le pont. »

En prononçant ces paroles, je m’étais relevée et j’étais sortie de sa cabine. Le vent s’engouffra automatiquement dans mes cheveux et que pris une grande respiration pour faire disparaître l’angoisse. L’Espoir n’avait aucune chance contre la flotte d’Ekalesias, et ça, Willyam l’avait toujours su, mais j’avais continué de croire que tout était possible. Mon cœur d’enfant était toujours présent, et je n’étais pas très réaliste parfois.

Je marchai tranquillement sur le pont et constata que l’entraînement des pirates était terminée, ou ils étaient en pause. C’était plus calme que tout à l’heure et les matelots étaient retournés à leurs tâches. J’en profitai donc pour réfléchir à ce qui pourrait bien rallier les capitaines qui s’étaient égarés… Un trésor? Un territoire inconnu? Il devait bien y avoir quelque chose dans ces eaux-là qui attirerait la convoitise des pirates. Il fallait que je me souvienne de vieilles légendes, peut-être que dans ces dernières je trouverai quelque chose… quelque chose qui détournerait mon père du but qu’il s’était fixé. Je ne pouvais tout simplement pas restée les bras croisés en regardant s'effondrer ce qui lui avait prit tant de temps à construire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 41

MessageSujet: Re: Le grand plan du capitaine Haley [PV Léha Haley][Terminé]   Sam 6 Oct - 17:00

« Je suis pirate, évidemment que je ne sais pas écrire. »

Évidemment. Depuis le temps, Myrande en savait beaucoup sur les pirates, mais ça ne l’empêchait pas de poser des questions idiotes comme celle-là. Remarquez, le vécu de Léha n’était pas celui du pirate ordinaire, mais il n’y avait pas de raison de croire qu’un butin de mutinerie ait reçu une éducation plus poussée que les matelots de l’Espoir. Willyam savait lire, un peu. Son père le lui avait appris, à ce qu’il disait. C’était utile pour un grand capitaine de pouvoir envoyer et lire des messages. Évidemment, il était incapable d’apprécier la prose stylisée qui remplissait les pages des volumes que Myrande gardait dans son coffre, mais c’était déjà bien mieux que la plupart de ceux qui le servait.

Dans tous les cas, sa question semblait avoir indisposé Léha, dont la voix c’était tout à coup durcie. Elle se leva brusquement et sortit :

« Je te laisse travailler, Myrande, si tu as besoin de moi je serai sur le pont. »

Myrande ne s’attendait pas à une réaction si vive et il resta un moment dans le pas de sa porte, décontenancé. Il hésita à rappeler Léha, avant de conclure que ça ne servirait à rien. Il revoyait son visage, alors qu’il lui demandait de rédiger les messages. Une ombre y était apparue, quelque chose dont la source était beaucoup plus profonde que tout ce qu’il avait pu dire sur son analphabétisme. Peut-être avait-elle compris la même chose que lui, sa réaction n’aurait pas été démesuré. Mais si c’était le cas, lui en parler n’arrangerait pas les choses. Pas maintenant, du moins.

Mieux valait se concentrer sur ses propres doutes. Il reparlerait à Léha plus tard. Pour l’instant, c’était le père qu’il voulait voir. Myrande avait fait bien des choses stupides et insensées pour servir son capitaine, mais un suicide délibéré? C’était plus qu’il ne pouvait accepter. L’idée ne jamais rentrer au Sanctuaire, de ne pas revoir ni ses parents, ni ses frères ni même Ophéline, était tout simplement insoutenable. La chose était ironique, certes : n’avait-il pas déjà risqué mille fois son retour au sanctuaire? N’aurait-il pas du, depuis le temps, avoir accepté cette perte? Sans doute, mais pourtant…

La porte de la cabine de Willyam était encore fermée. Myrande ignorait ce que son capitaine fabriquait derrière elle : avec qui il discutait, ou quel plan il élaborait, mais cela n’avait que peu d’importance. Son ami l’écouterait, maintenant. Myrande frappa sur la planche, puis la poussa. La porte n’était pas verrouillée. Il entra.

[HJ: Je crois que la scène est pas mal terminée. Je t'enverrai un MP pour qu'on discute de la suite des choses]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le grand plan du capitaine Haley [PV Léha Haley][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le grand plan du capitaine Haley [PV Léha Haley][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Plus le bonhomme est grand, plus le joujou est important [ Développement technologique ] [ Terminée ]
» Go Habs Go - Simple Plan
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les lunes de Merak :: Mers & OcéansTitre :: Navigation-