Partagez | 
 

 Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Monarque
avatar
Race : Lilial
Âge : 432
Attiré(e) par : Les Mâles
Ennemis : Les Reflets de l'Ombre
Messages : 676

MessageSujet: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Sam 9 Juin - 19:49

[Suite de ce Rp.]


« Au porteur,

Je vous écris cette lettre afin de vous prévenir de ma visite dans votre royaume dans quelques semaines. Des informations qui pourraient mettre en péril notre alliance m’ont été transmises et je ressens le besoin de m’assurer que cette dernière est toujours d’actualité. Vous devez comprendre que pour le bien-être de mon clan, je dois m’assurer que nous ne sommes pas mis en danger et ce, par tous les moyens. Je ne vous dirai pas dans cette lettre ce dont il en retourne, évitant de dévoiler des informations compromettantes dans ces écrits. Sachez toutefois que je ne permettrai aucune trahison envers les miens. Avisez les vôtres de notre arrivée, je serai accompagnée de deux ou trois personnes. N’aillez crainte, vos secrets sont entre de bonnes mains. Mes plus sincères salutations, votre alliée du sud. »



Un éclair de colère nimbé de pourpre traversa les iridacées de Syhlnaäsha. Le monarque serra le poing et ses traits déformés n’exprimaient qu’un franc dégoût motivé par une ire irrépressible. Le page chargé de porter le message prit peur et recula malgré lui jusqu’à heurter le mur. Voir son souverain dans cet état avait de quoi le terroriser, Syhl était toujours calme d’ordinaire. En cette heure ses mèches était rouge sang et n’exprimait qu’une profonde colère. De quel courroux son monarque pouvait-il bien souffrir pour se défaire de la sorte. Avalant sa salive avec difficulté, le petit page ne prononça pas un mot, osant à peine respirer, pourvu qu’il ne le dérange pas, pourvu qu’il ne le remarque même plus.

Mais Syhl n’avait d’yeux que pour cette lettre, cause des ravages de son humeur. Il se sentait trahit et pour un Nocturne la trahison est la pire des choses. Comment avait-elle pu dévoiler leur secret à d’autres !? Comment pouvait-elle espérer garder leur alliance effective si elle bafouait à la moindre goutte de sueur cette si précieuse entente. Trempant d’un geste hâtif la pointe de sa plume dans l’encrier il traça une réponse sans laisser paraître son sentiment réel.

« A Kalyäh Taliësin, chef du Clan du Sud,

De nombreux troubles secouent la surface, certains atteignent même les profondeurs. Nous nous rendons évidemment compte du danger qui peut peser sur vos épaules et celles de votre peuple. Les zones d’ombres seront éclaircies et nul doute ne subsistera à votre départ. Apprenez cependant que nous avons un code de conduite très stricte afin d’assurer notre survie et de garder secret les mystères de notre race. Nous faire accuser de trahison, nous, qui la considérons comme le pêché suprême, est une hérésie qu’il m’est difficile d’accepter. Souffrez également que j’émette des réserves quand à la présence d’une escortes à vos côtés. Mais je gage que leur route s’arrêtera à la frontière, vous deviez l’avoir prévu. Nous choisissons entre lesquelles nous remettons nos secrets, il n’y a pas de mains sûres si ce ne sont les nôtres.

Vous aurez vos réponses.
Syhlnaäsha Nyl’Nacra, Second Opalin et Monarque de la Dynastie de l’Ombre. »


Se relisant rapidement il plia la missive et la tendit au page avec un geste rageur, qu’ils en finissent. Une fois le courrier parti en courant il se leva soudainement et quitta ses quartiers. Il avait besoin de voir quelqu’un, autant pour partager sa colère qu’y trouver un remède. Fendant les badauds massés dans les couloirs, il n’accorda la parole à aucun d’entre eux et à son expression personne n’envisagea seulement la chose. Quelques minutes après il toqua quelques coups à une porte similaire à celle de ses appartements. Ce n’était que pour s’annoncer, sans attendre de réponse il poussa le battant et se coula dans l’embrasure. « Kehl ? » Ses sentiments transparaissaient dans sa voix, un mélange de stresse et une colère sourde. Aucun roi n’est préservé des doutes, et aucun roi n’est seul à les supporter. Kehl était toujours là pour lui, et aujourd’hui il avait besoin d’un appui en cette période trouble, leur peuple avait besoin de dirigeants solides. Il fallait qu’il parle à quelqu’un de confiance. Et la présence de son frère avait toujours eu quelque chose d’apaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fille du Chef du Clan du sud
avatar
Messages : 51

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Dim 10 Juin - 18:22


L’enfant s’était levé très tôt le matin, se réveillant avec l’aurore comme elle devait toujours le faire avec son mentor, puis se prépara à méditer. C’était la première fois depuis des mois qu’elle n’avait pas les conseils de Daëron pour l’incité à méditer ou à s’entraîné. Doucement elle se dit qu’il n’était pas obligatoire de méditer tous les jours puis repensa à tout ce qu’il lui disait, que si elle ne l’écoutait pas son apprentissage prendrait fin. Tout au fond d’elle la jeune enfant savait qu’elle aurait pus tout arrêter, mais que dirait sa mère. Tout au fond d’elle les mots que sa mère a évoqués résonnaient de plus en plus fort. Cette idée que quelque chose pouvait arriver l’effrayait bien sur mais elle voulait être à la hauteur et pour cela Luna se devait d’agir comme les adultes, de leur faire croire qu’elle n’était pas une enfant. C’était bien tout le paradoxe que vivait la petite fille, d’un côté elle voulait jouer et découvrir le monde, mais de l’autre coté elle avait des responsabilités. Son comportement pouvait apporter beaucoup de problèmes à sa mère et le fait de ne pas être à la hauteur l’encourageait à être parfaite.

C’était ces pensée qui forçait l’enfant à se dépasser à a suivre les enseignements de Daëron à la lettre. Elle se prépara donc et débuta la méditation qui dura plusieurs heures. Elle ferma rapidement les yeux, se concentrant et laissant le monde extérieur vivre sans elle pendant une heure avant de se préparer au départ. Ses habits étaient simple, une tenue verte adapté au voyage et aux imprévus surmonté d’une cape brun clair.

Sous cette tenue la jeune enfant cacha un poignard par mesure de sécurité, bien sûr si sa mère l’aurait su elle n’aurait surement pas approuvé cette démarche, même qu’elle aurait surement punit l’enfant sans hésiter. Bien qu’elle sache que cet acte n’était pas sage elle avait besoin d’être certaine de pouvoir protéger sa mère en cas de besoin.

C’est donc en silence, qu’elle attendit que tout le monde soit prêt et suivit les adulte en écoutant attentivement sa mère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intendant
avatar
Messages : 39

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Lun 11 Juin - 15:50

«  …. hmmmmmffff ? » Le ton était interrogateur mais quoi qu'il ai pu dire en cet instant cela n'avait pas dû être très compréhensible. Voir pas du tout même. Il regardait la porte s'ouvrir sur son frère avec surprise, et même un peu de perplexité. Il ne s'attendait réellement pas à le voir apparaître dans ses appartements en plein milieu de la journée, alors même qu'il l'avait laissé sur l'attente d'une importante réunion. Hmmmmfffff n'était pas une réponse appropriée, il fallait l'avouer. Surtout envers son frère et monarque. Le problème était que hmmmmffff était bien la seule chose qu'il était capable d'articuler en ayant une aiguille à tricoter entre les dents....

~ Revenons sur les circonstances du drame.... ~

Après avoir saluer son digne frère qui, comme d'habitude, croulait sous les sollicitations de la part d'une bonne moitié du royaume il avait reprit la direction de ses appartements, chose qui en revanche, sortait grandement de ses habitudes à lui. Quelle obscure raison pourrait le pousser à se replier ainsi dans un lieu qu'il avait, auparavant, complètement dédaigné... et bien la curiosité. Sa petite protégée lui avait parler des déboires des jeunes filles de la surface avec cet art oh combien délicat qu'était le tricot. Hors, curieux et toujours à la recherche de nouvelles connaissance, il lui était tout naturellement venu à l'esprit d'apprendre lui même l'art en question afin de se rendre compte par lui même de ce chemin de croix que cela semblait être. Ça n'était peut-être pas l'occupation favorite de la jeune femme mais elle avait bien voulut lui expliquer et il avait trouvé quelques nocturnes pour terminer de lui apprendre les bases. Suite à cela il avait commander son propre matériel et s'était mis en demeure, en cette matinée, de débuter un ouvrage quelconque mais qu'il comptait bien offrir. Il ne savait pas encore à qui mais cela viendrait.
Une maille à l'envers, une maille à l'endroit... ah oui, il admettait, ça n'était pas l'occupation la plus simple au monde. Mais qu'à cela ne tienne ! Il y arriverait ! Et à vrai dire, à force d'y mettre tout son cœur il n'avait absolument pas vu le temps filer. Il s'était confortablement installé sur le lit après avoir étalé son matériel sur la surface douillette et s'être ouvert un livre sous le coude pour meubler les instants perdus. Les yeux rivés sur la laine et les aiguilles il tentait, un peu maladroitement pour le coup, de donner forme à l'ensemble de mailles qu'il avait déjà accomplis lorsque, oh malheur, l'une d'elle décida de former une vilaine bosse qui ressortait. Il posa donc avec milles précautions l'ensemble sur ses genoux et entrepris de remettre en ordre tout cela. S'était sans compter, bien sûr, sur une de ses longues mèches vagabonde qui se prit dans l'ensemble, le forçant à redéfaire le tout, un doigt coincé dans les mailles, la tête penchée sur le coté et une des aiguilles entre les dents pour équilibrer le tout.


~


Ce fut donc à ce moment précis qu'il vit la porte de ses appartements s'ouvrir sur son frère qui l'appela. Et ce fut donc ainsi qu'il fut contraint et forcé de répondre de manière particulièrement intelligible afin de signifier que, oui, il était bien là, un peu occupé certes mais bien là. Un léger flottement, une période de blanc, de silence, un bref instant. Le temps certainement pour syhl d'assimiler ce qui venait de se passer. Kehl de son coté réussit à libérer son doigt et posa le matériel qui lui donnait tant de mal avant de cligner des yeux et de se relever pour retrouver une certaine contenance.

« Pardon. Que puis-je pour toi mon frère ? »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef du Clan du sud
avatar
Messages : 1143

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Lun 11 Juin - 21:03

Kalyäh se réveilla très tôt ce matin là, tellement que les trois lunes brillaient encore dans le ciel. Il y avait un certain stress qui parcourait son corps lorsqu’elle pensait à la mission qu’ils allaient entreprendre. Même si elle connaissait bien l’entente qui avait été faite avec les nocturnes, elle ne pouvait pas savoir comment ils réagiraient à leur visite. Qui plus est, à la lecture de sa lettre, Kalyäh n’acceptait pas l’idée d’abandonner Celend et Luna à la frontière. Ils étaient son escorte et faisaient désormais partie de cette importante mission. Elle se devait de partager certaines informations avec eux, car dans le cas où quelque chose devait lui arriver, ces derniers devaient prendre la relève sans attendre et préserver cette importante alliance. En ce sens, il serait assez imprudent pour Kalyäh de ne rien dire, surtout avec le danger qui s’accentuait de jours en jours. Beaucoup des siens avaient péris dans cette histoire et elle se devait de mettre les choses au clair avant que tout ça s’empire. Elle comprenait toutefois les inquiétudes du chef des nocturnes quand aux secrets qu’elle mettait entre leur main, mais elle savait que c’était la seule solution. Si la paix n’avait pas été menacée, Kalyäh n’aurait eu aucune raison de révéler certaines choses aux siens.

Après avoir fait son entraînement matinal afin d’évacuer toutes mauvaises pensées de son esprit, Kalyäh alla se préparer pour la route. Elle prit quelques provisions, que le stricte nécessaire et beaucoup d’eau. La chef des thériantrophes finit par rejoindre Celend et Luna qui l’attendaient déjà. Elle leur adressa un léger sourire qui masquait toute cette inquiétude.

« Bon matin. Assurez-vous que vous n’avez rien oublié. »

La thériantrophe attendit que ses deux compagnons de route vérifient leur matériel, puis enchaîna.

« Nous allons vers le nord, le voyage va être très long alors soyez-en conscient. Il se peut que tu sois épuisée Luna, mais cela pourra te servir d’entraînement. »

Elle savait que cette route serait très éprouvante pour sa fille, plus que pour Celend. Kalyäh l’aiderait si elle en avait besoin, mais elle voulait mettre au défi sa motivation. C’était le genre de chose qu’elle vivait lorsqu’elle avait son âge. N’importe quel enfant aurait continué à jouer dans les jupons de sa mère à l’âge de six ans, mais Luna était l’enfant d’une chef et devait donc subir une éducation tout à fait différente. La petite la remercierait plus tard, surtout si elle devait accéder à la place de chef plus tôt que prévu.

Kalyäh ouvrit la route une fois qu’ils furent prêts. Le campement était encore assoupi, seuls quelques uns virent le petit groupe partir vers le nord. Ils les saluèrent en leur souhaitant bonne chance, ignorant la véritable destination de ces derniers. Le mystère entourant cette mission demeura quand même secret, seuls ceux qui avaient assistés à son discours la veille avaient quelques informations, mais rien qui ne leur permettrait de dire où ils allaient. Une fois en route, Kalyäh se retourna vers son maître de guerre.

« Il est fort probable que nous soyons arrêtés à la frontière. Ne soyez pas surpris. Il faudra ne rien dire et me laisser parler. Ils auraient voulus que j’y aille seule, mais cela aurait été imprudent de ma part. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merak.forum-canada.com
Monarque
avatar
Race : Lilial
Âge : 432
Attiré(e) par : Les Mâles
Ennemis : Les Reflets de l'Ombre
Messages : 676

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Mar 12 Juin - 6:33

Après la surprise qui décolora ses mèches, Syhl ne pu retenir un franc sourire ni même un éclat de rire sincère à la vue de son ainé se débattant avec un tricot. Secouant la tête sous l’amusement il referma la porte derrière lui en soupirant, il se sentait déjà mieux.

« Ah Kehl. Tu es décidemment plein de surprise... »

Syhl ne savait pas trop comment abordé le problème, car il ignorait ce qui lui causait le plus de soucis. Commençant distraitement à faire les cents pas devant Kehl, les sourcils froncés il exposa ses inquiétudes à son Intendant.

« Te souvient-il de Kalyäh Taliësin et de l’accord passé avec son peuple ? »

Simple question de rhétorique à laquelle il n’attendait pas vraiment de réponse. Aussi poursuivit-il.

« Elle m’a fait parvenir un message ce matin. Elle pense notre alliance compromise et demande une audience, mais j’en ignore encore la cause. C’est une période très trouble pour tous, je ne peux pas me permettre de perdre cette alliée maintenant. Elle en sait déjà trop. Je serais obligé de l’éliminer si elle venait à rompre notre pacte. »

Il reprit après une courte pause.

« Ce qui m’amène au second problème. Elle a déjà donné un coup de canif dans le contrat, en révélant certaines choses à ses conseillers. Je n’en sais pas plus, or savoir que des inconnus sont peut-être au courant de notre existence sans en avoir la moindre certitude est intolérable. Elle va devoir en répondre clairement. Heureusement elle amène avec elle les personnes concernées mais je n’ai aucune garantie qu’elle n’ait rien dévoilé à d’autres.

Je compte leur faire jurer en Syshyä qu’ils tiendront parole. C’est le minimum que je doive faire pour protéger les nôtres.
»

S’arrêtant enfin il regarda son frère, en l’attente d’une réponse ou d’un assentiment. La situation l’agaçait prodigieusement il n’avait pas envie de se retrouver avec des ennemis sur leur territoire alors qu’ils se préparaient tout doucement à sortir des cavernes pour réclamer vengeance à l’engeance humaine.

« Je compte sur ta présence, je vais les recevoir comme il se doit mais nous mèneront les discutions en privé. Je suis obligé de les accueillir publiquement mais il est exclu de laisser à certains l’occasion de s’insinuer dans des débats de cette importance. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intendant
avatar
Messages : 39

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Mar 12 Juin - 14:06

Il écouta avec attention, les yeux suivant son frère qui faisait les cents pas devant lui. Oui, il se souvenait de Kalyäh et de l'accord. Il s'en souvenait même très bien, ce n'était pas tout les jours que le chef du clan thériantrophe du sud était amené entre leurs murs. Fronçant les sourcils à l'annonce des récents événements il ne s'en étonna pas pour autant. Il hocha lentement la tête pour signifier à son frère qu'il était d'accord avec sa décision tout en réfléchissant. Il avait très bien saisit qui pouvait être ' certaines personnes ' cependant ce n'était point là sa principale source de réflexion. Son regard parcourut la pièce pour finir par tomber sur le tricot qu'il venait d'abandonner. Il pencha la tête et s'assit sur le bord du grand lit en prenant l'une des aiguilles pour la faire tourner entre ses longs doigts.

« Le secret a protégé notre peuple durant de très longues années. Elle n'aurait, certes, pas dû dévoiler notre existence à la légère. J'en suis convaincu. Cependant la situation présente prouve qu'à défaut d'alliance, le pacte que tu a conclus avec elle ressemble plus à une entente sans véritable partage. La communication n'a jamais été stable, encore moins régulière entre elle et toi, entre son peuple et le nôtre. Nous ne pouvons faire confiance à un peuple et un dirigeant dont nous ne savons pas grande chose bien qu'elle se soit présentée et ouverte devant nous. Et il en va de même pour elle et les siens. Tu le sais bien. Si elle nous connaissait mieux aurait-elle des raisons de douter de nous ?  »

Il fit une pause en observant tour à tour son frère et le frêle objet entre ses doigts.

« Elle n'a aucune raison de te mentir, cette alliance lui est aussi bénéfique qu'à nous, bien davantage même. Et qu'elle amène avec elle ceux au courant de notre existence est plutôt un bon signe, ainsi tu pourra juger de leurs valeurs et si tu pense qu'ils ne sont pas dignes de confiance alors nous n'aurons qu'à les garder ici. Les tuer serait perdre l'appui de cette enfant . »

De nouveau il s'arrêta, pensif, avant de reprendre.

« Ne précipitons rien, tu l'as dit toi même, elle s'expliquera. Jusque là ne vaut-il pas mieux agir comme si rien ne troublait réellement cette alliance. Débuter les débats dans de bonnes dispositions est ce que nous avons de mieux à faire après tout. Ce sera peut-être même l'occasion de renforcer les liens que nous avons établis  »

Il prit la seconde aiguille et les montra toutes deux, avec les fils qui y étaient attachés. « Vous voilà tout deux . » puis il montra le maillage qui s'étalait sur le lit. «  et ça c'est l'alliance  » Il le regarda de nouveau «  tu vois ce que je veux dire ?  »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Mer 13 Juin - 12:36

A la suite de la réunion au comité réduit, le chef de guerre avait eu fort à faire. Usant de ces dernières heures de liberté pour régler quelques affaires en cours et donner de ordres à ses subalternes pour éviter tout chaos dans les troupes durant son absence, c'est naturellement qu'il prit ensuite la route de sa demeure. Sa sœur l'attendait au seuil de l'entrée.

« Cher frère ! Je t'attendais. Comment se passe la vie en tant que grand maître de guerre ? » Fit-elle railleuse en accueillant son frère d'un sourire mutin.

« Talessa. » lacha Celend avec rugosité, visiblement peu enchanté de croiser là sa soeur. « Je n'ai pas le temps pour tes billevesées. Mais puisque tu es là, va trouver père, préviens le donc que je serai absent un temps, j'ignore jusqu'à quand. »

« Toujours aussi aimable à ce que je constate ! ...Très bien, mh... bon je te laisse dans ta triste solitude, puisses-tu nous revenir le coeur enflammé ! Hah ! »

Dans un bond, elle disparaissait. Un instant l'homme regarda dans le vide, qui sait, au fond il ne savait pas s'il allait la revoir. Mais qu'importait. Non ?
Une fois seul dans sa cabane, il réuni machinalement tout ce dont il aurait besoin pour son périple. Choisissant des habits amples et une simple pièce métallique accrochée sur son épaule de colosse il fut vite fin prêt.
La nuit commençait déjà a tomber, mais comme la veille de toute bataille, le sommeil lui manquerait. Il étudia les cartes à sa disposition, affuta la lame de son épée bâtarde, mais rien n'y fit, Dame sommeil ne l'accueillit en son sein que fort tard. Et les lunes n'avaient pas encore disparut dans le ciel qu'il s'éveillait déjà. Vif et alerte comme jamais. Il n'avait qu'une hâte à présent, débuter cette mission, cette inactivité n'avait que trop tardé, menaçant selon lui de le rendre inapte.

Il s'en alla donc, partant à la rencontre de celles qui seraient sous sa protection, veillant à ne réveiller personne. Le lieu de rendez-vous était encore désert mais Celend ne tarda pas à être rejoint par les deux femmes.

« Mes salutations. »

Il avait déjà eut le temps de vérifier cent fois ses bagages mais néanmoins il s'exécuta une nouvelle fois.

« Tout est en ordre. Nous pouvons partir. »

N'ayant plus de raison d'attendre, le petit groupe s'était donc mis en route. Précédé par Kalyäh qui ne tarda pas à se retourner vers lui. Dans un hochement de sourcil il se le tint pour dit.

« Comme il vous plaira. Je m'en remet à votre jugement. »
hésitant un instant quant aux termes à utiliser il poursuivit « Mais puisqu'on en parle, loin de moi l'idée de vous effrayer mais quel serait le plan si par malchance ils se produisait...disons...quelque chose de fâcheux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Fille du Chef du Clan du sud
avatar
Messages : 51

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Ven 15 Juin - 14:08


L’enfant n’avait pas dit un mot depuis le départ, écoutant les adultes parler sans intervenir. Tout au fond d’elle l’enfant avait mille et une questions mais ne savait pas par où commencer. Est-ce que la première question était le nom de ce peuple mystérieux, est-ce qu’elle allait demander à quoi ils ressemblaient? Ce n’était qu’un simple exemple de question que la jeune Luna avait en tête, mais elle ne disait rien. Pas qu’elle n’en avait pas envi, mais que l’on ne lui en avait pas donné le droit. Alors qu’elle s’imaginait les millions d’apparences que ces êtres pouvaient revêtir elle avait ralentie le pas doucement, puis commença à prendre du retard sur les adultes. Bien qu’elle ait pris le temps de méditer et de parler avec Asa pendant la matinée l’enfant ne pouvait se résigner à attendre que sa mère donne des réponses précises. Puis, en relevant la tête, voulant poser sa première question, elle s’aperçut que les deux adultes étaient déjà plusieurs mètres en avant. Rapidement l’enfant les rattrapa et resta aux côté de Kalyäh alors que sa première question, la plus importante selon l’enfant, lui vint à l’esprit.

-Tu les connais de puis longtemps au fait?

La question avait été posée aussi innocemment que si elle leur avait demandé s’ils voulaient du lait dans leur céréale. Elle regardait donc Kaly avec l’espoir de ne pas se faire dire qu’elle était trop curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef du Clan du sud
avatar
Messages : 1143

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Sam 16 Juin - 9:43

Les trois thériantrophes progressaient rapidement. Kalyäh sentait peu à peu la chaleur des deux soleils réchauffer sa peau et le souvenir de la nuit dernière s’estompait. Celend répondit à ses paroles en se permettant d’amener l’idée de cette possibilité que quelque chose puisse survenir. À cette idée, Kalyäh ne pu s’empêcher d’être dégoûtée. S’il arrivait ce qu’il craignait, l’alliance avec les Dynastiques serait révolue, et ainsi leur peuple serait en danger, autant que celui des sudistes. Il n’y avait pas de raison valable pour laquelle le Monarque décide de rompre leur contrat, surtout s’il voulait préserver le secret. Après réflexion, elle posa de nouveau son regard sauvage sur son maître de guerre.

« J’ai bien peur que si une telle chose survient, notre peuple entrera en guerre, et c’est la dernière chose que je souhaite. Nous avons des ennemis communs, il serait plus judicieux de demeurer alliés. Vous serez l’un des piliers importants, Celend, si cela devait arriver. Je compterai sur vous, tant que je le pourrai. »

Comme dans sa lettre, le Monarque laissait paraître qu’il n’appréciait pas qu’elle ait emporté une escorte à leur rencontre, car cela signifiait qu’elle avait parlé. Hors, des deux côtés, des choses devaient être mises au clair. Pour Kalyäh, elle devait s’expliquer quant à cela, et eux, quant à l’homme qui payait les pirates pour qu’ils coulent leurs navires de marchandises. Qui plus est, dans sa lettre, Syhlnaäsha avait laissé transparaitre qu’il n’y avait point eut de trahison. La chef des thériantrophes n’y comprenait rien, d’où l’importance d’en discuter.

Kalyäh se rendit compte que sa fille traînait derrière, elle se retourna pour jeter un coup d’œil jusqu’àce qu’elle soit à ses côtés. Puis une question sortit de sa bouche d’enfant, poussée par la curiosité. La mère ne put s’empêcher de sourire à la suite de ces mots.

« Quelques années, oui. Je n’ai rien dis pour vous protéger tous, et cela doit en rester ainsi jusqu’à ce qu’ils en aient décidés autrement. Vous devrez mettre ces informations au plus profond de votre esprit lorsque cela sera terminé, pour le bien de notre peuple en premier lieu. »

Elle avait dit ces paroles sur un ton calme et en toute confiance en posant la main sur la tête de sa fille, caressant ses cheveux soyeux. Kalyäh scruta l'horizon avec précaution et après quelques minutes de réflexion elle dit:

« Encore une heure et nous ferons une pause.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merak.forum-canada.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Mer 27 Juin - 16:28

Le périple à peine entamé suivait son court. Jusque là aucun événement n'était encore venu troubler la quiétude des voyageurs et c'était sûrement pour le mieux. Du point de vue de Celend c'était une promenade de santé à la différence que la compagnie qui était la sienne en cette heure était plus douce qu'à l'accoutumée. Son corps était habitué aux longues marches, calquer son pas à celui de sa Chef était on ne peut plus simple. Son regard tranchant semblait se poser sur chaque parcelles, chaque coin d'ombre. Aucun mouvement ne lui échappait, et depuis son échange avec Kalyäh le silence régnait, simplement rompu par le bruit que faisaient leur propres pas. Il comprenait parfaitement la situation, et un simple hochement de sa tête valait tous les discours du monde, il était en parfait accord avec sa chef. Pourtant, il susurra un solennel « ma vie pour le clan. » presque pour lui-même; mots que seule une oreille habituée du genre aurait pu trouver un tantinet sarcastique.

Après quoi il s'était contenté de marcher en écoutant avec plus d'attention qu'il n'y paraissait les paroles de Kalyäh. Le maître de guerre prisait relativement ces moments de silence. Cela lui permettait de faire davantage attention à son environnement...et pour l'instant de veiller secrètement sur ses compagnes, notamment la petit Luna qui se faisait relativement vite distancée.

Quelques heures plus tard une halte fut requise. Tel un automate, le colosse se fit une place et défit son paquetage pour en extirper une petite ration de nourriture. S'il savait que la nourriture pouvait se trouver en cours de route, il savait également combien un corps non alimenté pouvait vite devenir chaotique. Aussi tendit-il une part à chacune des filles, un peu rudement certes mais cela partait d'un bon sentiment.

« Tenez, il vaut mieux économiser nos forces, manger un bout nous y aidera. »

Puis baissant les yeux sur un point visible de lui seul, il se concentra sur sa nourriture. Une fois sa collation engloutie, l'homme bu avec une certaine retenue quelques lampées de son eau avant de tout remballer. Ceci fait, il patienta un temps que l'ordre soit donné de reprendre la marche ou bien qu'une nouvelle conversation soit engagée. Oh non pas qu'il ne lui vienne quelques propos, mais tous lui semblaient totalement hors de contexte.

Revenir en haut Aller en bas
Monarque
avatar
Race : Lilial
Âge : 432
Attiré(e) par : Les Mâles
Ennemis : Les Reflets de l'Ombre
Messages : 676

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Sam 30 Juin - 6:20

Syhl suivit des yeux le mouvement de son frère lorsqu’il s’assit sur le lit, il dû faire un effort pour détacher son regard de l’aiguille et se concentrer sur ses paroles. La situation méritait toute son attention. Kehl mit judicieusement en évidence la méconnaissance mutuelle des deux factions. Toutefois si elle devait mieux les connaître en un sens oui elle aurait toute les raisons du monde de douter d’eux. Mais il voyait où Kehl voulait ne venir, ce qu’il voulait dire, il l’aiguillait littéralement. Hochant légèrement la tête en réponse il prit le temps de considérer ses dires.

« Puisses-tu dire vrai.

Tu as raison, ce n’est qu’une enfant encore et elle voit les choses à plus court terme, elle se projette dans un monde plus mouvant que le nôtre ; et nos guerriers grondent et s’impatientent. Je crains que le temps ne soit venu bien que la raison me fasse hésiter.
»

Il réfléchit en silence un long moment pour finalement, planter ses yeux dans les siens, déterminé.

« Le Kandor est désuni et instable, leur peur emplit l’air. La menace que nous faisons planer sur eux est à présent voilée par le Clan Sud. Il va falloir passer à la vitesse supérieure. Je voudrais que tu te charges de nos invités quand ils approcheront des montagnes. Conduit les à Perithale mais cache leur le chemin à ses débuts. Le sentier est escarpé et dangereux, je ne voudrais pas qu’un accident compromette les discutions. Quand ils se seront reposés, amène-les devant moi ici. Nous ne pouvons plus reculer. »

La guerre menaçait et l’adrénaline du conflit à venir était déjà tangible, cette réunion devrait confirmer les préparatifs et non les avorter. Il allait devoir leur faire confiance pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intendant
avatar
Messages : 39

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Sam 30 Juin - 7:25

Il ne pu retenir un léger sourire en le voyant réfléchir il reposa les deux aiguilles sans un mot, le laissant pondérer ce qu'il venait d'affirmer en sachant sans peine qu'il avait tout à fait compris. Hochant simplement devant ses paroles il se défit de son sourire. Oui, moins que de l'impatience s'était la soif qui faisait bouillir Cart'lum mais la vague n'était pas encore relâchée. Il considéra son frère avec intensité, les yeux dans les siens, un long moment avant de se relever avec un hochement de tête. Il s'était déjà préparé à demander le poste de comité d’accueil mais Syhl l'avait prit de vitesse et s'était tout aussi bien

«  Je comptait y aller mon frère, je comptais y aller. Je les mènerais à toi dans les meilleurs délais possible. Laisse moi simplement préparer ma monture et t'emprunter deux sentinelles, et je serais en chemin »

Il sourit paisiblement et ouvrit la porte, raccompagnant Syhl par là même vers le grand hall. Au moment de se séparer il fit un demi tour et l’interpella de l'autre bout du couloir

«  Syhl ! » Il le regarda avec gravité «  Le torrent dévalant la montagne est guidé par son lit, pas par sa fureur. Et il n'est jamais seul. Il y en a d'autres. »

Il repartit en direction des terrains d’entraînement à la recherche des Sentinelles qu'il désirait voir l'accompagner avant d'appeler les Nashklä. Ne souhaitant pas traîner dans la mission qu'on lui avait confié il fit prendre au petit groupe la direction de la surface et vers Kalÿah. Rejoindre la terre frappée par les soleils fut la partie la plus aisée. Rejoindre l'entrée du chemin montagneux menant à la citée gardienne le fut beaucoup moins...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fille du Chef du Clan du sud
avatar
Messages : 51

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Sam 30 Juin - 10:58


Cette seconde partie du voyage la jeune enfant fut plus silencieuse qu’une tombe. Avoir pu faire une méditation en marchant elle l’aurait fait. Pas que le reste de la route ne l’intéressait pas, bien au contraire, plutôt qu’elle savait que quelque chose pouvait arriver et voulait être prêt à toute épreuve. De plus, elle ne voulait pas poser de questions déplacées qui pourraient mettre sa mère dans des situations embarrassantes. Autour d’eux, tout était calme, quelques oiseaux chantaient, ce qui était très bon signe dans une situation comme celle-ci. Peu à peu, le paysage changea, une forêt sauvage s’étendait devant eux.

Rapidement, l’enfant se mit à courir vers la vue qui s’offrait à elle. C’était la première fois qu’elle sortait d’Arana et cette vue la captivait.elle grimpa rapidement sur un rocher qui surplombait le paysage et observa en silence, ne réalisant pas qu’elle s’était bien trop éloignée de sa mère et de Celend. Si un peuple vivait en ces terres il était invisible se disait-elle, ces terres semblaient tellement vierge qu’elle se demanda si sa mère ne s’était pas joué deux pour leur préparer une surprise. Mais pourquoi elle aurait préparé une surprise, il n’y avait pas d’anniversaire ou d’évènements spéciaux à ce moment. Puis une autre idée lui venait à l’esprit, une race invisible, encore plus subtile que ces elfes dont on lui avait tant parlé. Elle regarda autour d’elle avec méfiance, gardant une main près de l’endroit où elle avait caché la lame. Elle ne voulait pas vraiment se battre, mais réalisant que si on la voyait là sans Kalyäh elle pourrait être prise pour une espionne et attaquée. Doucement, dans un silence de mort, elle avança vers ces terres nouvelles sans hésiter, observant attentivement autour d’elle, cherchant les signes de cette civilisation si mystérieuse pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef du Clan du sud
avatar
Messages : 1143

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Dim 1 Juil - 11:48

La concentration de Kalyäh fut portée pour la suite sur le paysage qui s’étalait devant ses yeux. Elle adorait cette route, elle adorait sentir la fraîcheur de cet air caresser son visage, ça l’apaisait. Au bout d’une heure, ils firent une pause. Celend leur offrit un bout afin de leur procurer un peu d’énergie pour la suite, et elle accepta dans le silence. Jetant un regard à sa fille, elle se rendit compte qu’elle appréciait de faire le chemin en sa compagnie. Trop souvent elle devait rester au campement, mais le temps était venu de ne plus lui voiler les yeux. Elle devait apprendre.

Luna prenait de l’avance, elle courrait presque vers l’horizon. La petite n’aillant jamais véritablement voyager, Kalyäh comprenait que c’était un véritable cadeau pour elle de pouvoir s’offrir au monde, découvrir cette nouvelle parcelle de terre.
Quand Luna fut trop loin pour qu’elle puisse la surveiller, la thériantrophe accéléra le pas pour la rejoindre, celle-ci s’était arrêter sur un rocher qui surplombait le paysage… C’était la frontière. Kalyäh s’arrêta à ses côtés et déposa une main sur son épaule pour lui faire signe de sa présence.

Bien qu’elle ne voie personne, elle se doutait qu’on les épiait… que les Nocturnes étaient bien là, prêts à aller à leur rencontre. Les thériantrophes ne firent pas un pas de plus, attendant impatiemment qu’on les accueille d’une quelconque façon. Elle ne voulait pas pénétrer sur leur terre comme ça, surtout en l’état actuel de la situation.

« Ne bougez pas. » Souffla-t-elle dans un murmure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merak.forum-canada.com
Monarque
avatar
Race : Lilial
Âge : 432
Attiré(e) par : Les Mâles
Ennemis : Les Reflets de l'Ombre
Messages : 676

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Mar 3 Juil - 11:02

« Emmène en quatre avec toi, sois accueillant mais ne dévoile aucune information, et s’ils résistent, utilise la force. »

Ce furent les derniers mots que Syhl adressa à son frère avant de s’éloigner d’un pas sûr et ferme. Mais alors qu’il s’apprêtait à changer de salle la voix tant apprivoisée de Kehl le fit se retourner. Ses mots s’insinuèrent dans son esprit en d’alléchantes volutes, invisibles et subtiles, à l’image de leur peuple. Acquiesçant gravement le monarque porta sa main gauche à son cœur tant en signe de respect que d’affection. Il était heureux d’avoir pour frère un Opalin, un être tel que Kehl sur qui il pouvait toujours compter, et sans qui il n’irait nulle part. Quoi qu’il arrive, peu importe la raison, si Syhl devrait renoncer à tout ce en quoi il croit, s’il devait tout abandonner, son peuple, sa cité et ses idylles, il y une personne qu’il ne laisserait jamais, seule la mort pourrait l’en priver et les séparer, il en avait la certitude.

Faisant demi-tour, le souverain de Cartale franchi la porte du grand hall l’esprit serein et décidé. Oui le torrent allait dévaler les falaises, son hurlement fera trembler de peur leur ennemis ainsi que la terre, sa force balayera toutes frêles tentatives de résistances et d’autres se joindront à eux dans la grande guerre qui se prépare. Et dans la tourmente, la victoire rendra justice aux Exilés, coûte que coûte.

Ses pas résonnaient sur le sol du palais, déclenchant des échos cristallins qui irradiait la puissance de celui qui foulait un avenir déjà tout tracé. Il savait pertinemment où aller, ce qu’il voulait. Faisant signe à un valet d’approcher il lui communiqua ses directives, ils avaient des préparatifs à faire. Il voulait impressionner les Thériantrophes sans les écraser ni leur faire peur ou pire, les menacer. Cette visite était cruciale, son intendant avait raison, ils devaient accepter certains changements pour faire de cette alliance un réelle arme, un outil destiner à éradiquer toute opposition.

Il passa ensuite dans ses appartements pour se changer, enfiler une tenue plus grandiose, mettant en valeur la puissance que l’on devinait en lui, renforçant son aura à la fois lumineuse et ténébreuse. Mi ombre mi astre, il n’y avait aucun doute sur la nature inaltérable du monarque en le voyant. Il irradiait d’une beauté dangereuse et dérangeante qui ne laissait personne indifférent ; et son regard transperce les âmes avec l’aisance d’une lame fendant la chaire. Mais il n’est pas dénué de douceur, ses traits sont durs mais tendres. Tel un diamant dans son écrin Syhl attendait à présent ses hôtes dans le grand hall, assis sur son trône avec la grâce d’un autre temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intendant
avatar
Messages : 39

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Jeu 5 Juil - 20:14

Passer par la caserne ne fut pas un détoure contraignant, il s'y rendit donc, étant certain d'y trouver ceux qu'il recherchait. N'ayant pas de nom en particulier pour ceux des sentinelles qu'il allait emmener avec lui mais trouverait sans doute son bonheur sur place. Saluant les guerriers qu'il croisait il déboucha bientôt sur l'aire d’entraînement où il n'eut pas le moindre mal à les trouver, un peu à l'écart du reste des soldats en plein exercice. Aussi apparent qu'un morceau de marbre dans un dallage de grès. Il s'approcha calmement et les regarda jusqu'à ce que l'un d'eux remarque sa présence. Les saluant simplement et expliquant sans fioritures ce qu'il attendait d'eux il les pria de l'accompagner et d'aller chercher leur montures le plus vite possible. Il accompagna la dernière, Samyëeh, avec qui il discuta de tout et de rien jusqu'au lieu où attendait les Nashklä.

Il n'imposa pas un rythme particulièrement rapide au petit groupe alors qu'ils gravissaient le mont jusqu'à la trouée extérieur, n'ayant pas envie de se presser. Non que le devoir qui l'attendait lui répugna particulièrement mais il savait qu'il faudrait aux thériantrophes un moment avant de parvenir au lieu où ils devaient les accueillir et avait donc décidé de profiter de cette rare occasion pour savourer l'air de la montagne plutôt que celui des sous-terrains. Il laissa deux de ses gardes du corps partirent en avant, par pur esprit de conformisme, le laissant en compagnie de la jeune nocturne. Le chemin depuis Perithale était long, depuis la frontière également, aussi fit-il halte de temps à autres en journée comme à la nuit tombée afin de ne pas être trop raides sur le dos de leur montures mais également pour profiter un peu de cette sortie à l'extérieur qui, définitivement, était pour lui un événement trop rare. Les hauts pics de roc lançant leurs ombres sur le sentier rocailleux, le ciel azuré en journée et assombrie en soirée, le vent sifflant contre eux quand il s'engouffrait dans les interstices de la roche.... la vie se sentait, même dans cet univers si impropre à une civilisation quelconque et cela lui donner envie de traîner la patte pour la contempler un peu plus même si s'était là un comportement convenant peu à la situation présente.

Il finit par s'arrêter, à deux journées de la citée gardienne et marcha un moment seul avant de rejoindre le groupe en pressant quelque peu l'allure. Ils ne risquaient pas grand chose dans l'étreinte des montagnes et quatre sentinelles était tout de même trop, il s'agissait plus d'une mesure concernant la délégation que d'autre chose. Il n'approuvait pas vraiment mais n'avait rien à dire contre non plus, ça n'était qu'un détail comme un autre. Une fois parvenus là où ils devaient accueillir les thériantrophes, lieu encore vide pour le moment. Restant dans l'étroitesse du sentier, ne souhaitant pas se mettre trop à découvert pour le moment il mit pied à terre et demanda à Samyëeh de l’accompagner, laissant les autres surveiller simplement les environs, attendant leurs invités. Il grimpa puis descendit, regrimpa de nouveau puis s'installa un moment près d'un vague cours d'eau, pensif. Il resta là un très long moment, oubliant le voyage depuis Cart'lum, oubliant la politique et les conflits... Puis, lorsque la nuit tomba il se releva simplement et, offrant un sourire paisible, retourna près du reste de sa garde improvisée, convaincu qu'ils n'aurait pas des lustres à attendre.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sentinelle
avatar
Ennemis : Sa témérité
Messages : 40

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Ven 6 Juil - 19:23

Il gisait à terre, ne restait plus qu’à l’achever.

De sa botte poussiéreuse, elle le maintint plaqué au sol, sa lame sur son torse.
Crânement, elle ourla ses lèvres pour souffler froidement une mèche argentée de sa frange, qui lui barrait le regard abaissé sur sa victime.


" Han ! t’es mort " En parfaite synchronisation avec sa pensées, son bras intima l’ordre à Wellhard , de transpercer le cœur. La lame pénétra mollement dans le corps inerte sans libérer le moindre gémissement, le moindre souffle, à peine un petit crissement assez frustrant en soit.
Samyëeh, stoïquement, retira sa pointe, qu’elle rengaina aussitôt dans son fourreau, d’un geste désabusé. D’un coup de talon désinvolte, la nocturne signifia au mannequin de paille, qu’il pouvait disposer, voir se faire rembourrer.

L’entrainement, ou plutôt la démonstration des vénérables devant les nouvelles recrues, avait délié et assoupli ses muscles, l’avait conforté sur sa forme physique, son aptitude au combat, mais elle sortirait frustrée de l’exercice d'enseignement, elle le savait, car trop longtemps déjà, aucune mission vraiment concrète et à échelle réelle ne s’était profilée à l’horizon depuis quelques semaines, lui permettant de s’évader, de mêler à sa sueur, le gout de l’adrénaline et surtout, la satisfaction d’être utile à défaut d’être absolument indispensable, car celui des sentinelles qui se croyait irremplaçable et invincible, créait de facto la brèche qui le perdrait .


" Hmmouai, restes lucide et humble, Sam, chacune des sentinelles excelle dans les sciences militaires, l’art du combat, et même, parfois, dans les sciences obscures et complexes de la médication, on n’est pas par hasard ici, c’est sur ! mais ne tourne pas tes doutes en dérision, car ce sont eux qui éveillent ta prudence, et ton instinct qui te garderont en vie dans toutes situations."

Ses émeraudes balayèrent la cours mémorisant chacun des visage des guerriers, ne s’arrêtant sur aucun, en particulier, car ils se ressemblaient tous. Oui tous ! … conditionnés et sélectionnés sévèrement, afin que plus tard peut-être, l’un d’eux puisse sortir du lot et garantir la relève, lui aussi , pour la protection des Opalins où , à défaut de Cartale . Pourtant, dans sa ronde ,ses yeux accrochèrent abruptement les yeux d’un homme sur quel visage, on ne passait pas son regard . Une étincelle illumina les prunelles de la sentinelle, traçant dans son sillon, l’espoir de l’évasion dont elle rêvait.

" Sa majesté Kehl ! "

Il venait effectivement recruter quelques gardes pour une mission ! Une aubaine, l’assurance de tromper le rythme monotone du train-train quotidien. Samy ne se posa aucune question, pourquoi elle faisait parti du lot des élus pour une échappée belle ne la perturba pas, et c’est en moins de temps qu’il ne fallu au monarque pour faire le choix des hommes qui l’accompagneraient, qu’elle rassembla son paquetage pour le suivre vers les nashklä, vers un horizon plus palpitant que le cloisonnement de la caserne.

Elle savoura pleinement l’escapade, même si ses sens restaient en alerte, inspirent à plein poumon la saveur providentiel que lui procurait inlassablement les paysages tantôt escarpés, tantôt ouverts sur un horizon lointain exacerbant l'imagination de Samyëeh.

Le monarque se trouva être un meneur agréable, parfois badin, ou, à l’inverse, s’isolent dans sa méditation, permettant à la nocturne, de s’imprégner, elle aussi, dans l’intimité du décor, de l’écouter, de le sentir, au point où, fugacement, l’âme du lieu en devenait palpable.

Et puis , le but sembla être atteint. Sam s’était refusée à poser la moindre question. L’Opalin dans sa sagesse, saurait communiquer les informations capitales à point nommé, à n’en point douter. Alors, puisque la tendance était à l’attente, elle attendit, détendu, mais curieuse, de découvrir ce qui les avait mené à deux jours de Cart’lum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intendant
avatar
Messages : 39

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Mar 24 Juil - 13:09

Après un court moment il changea d'avis. Comme ça, sans autre raison que son instinct. Se remettant en selle il regarda les quatre guerriers qui l’accompagnait sans discuter. Il avait assez attendu et aucune oreille indiscrète ne viendrait se glisser près d'eux à présent. Il n'y avait pas de raison qu'il n'explique pas un peu plus. « Un groupe de Thériantrophe du sud est en route pour Cart'lum, conduit par leur chef. Ils viennent en paix, en temps qu'émissaires et diplomates, afin que nous formions, si possible une alliance dans notre quête de vengeance commune. Lorsque nous les aurons accueillit nous les mènerons à Perithale sans qu'ils ne voient le chemin, nous les laisserons se reposer puis les conduirons sans un seul arrêt devant mon frère. Je ne vous ferez pas l'affront de rappeler les règles de courtoisies élémentaires bien entendu cependant ne communiquez aucune informations concernant notre peuple, rien qui ne soit sensible.  » Il sourit doucement et fit tourner sa monture, s'engageant sur le chemin menant hors des montagnes « Allons. Plutôt que de les attendre ici allons plutôt les retrouver à la frontière !  » Il piqua des deux, faisant partir sa monture à pleine vitesse vers l'horizon et laissant le soin aux sentinelles de le rattraper. L'air sifflant furieusement à ses oreilles et la lumière scintillant dans sa chevelure d'argent scintillant comme la queue d'un météore....

~

La frontière rocheuse les dissimulaient à la perfection, les enlaçant comme une amante désireuse mais protectrice. Il étudiait le petit groupe en contrebas avec attention, tentant de se faire une idée préalable de leur valeur. Après un moment à les faire patienter, un moment qu'il avait allongé volontairement, il fit avancer sa monture hors de sa retraite pour aborder les thériantrophes en pleine lumière. Arborant un sourire facile et ouvert, plaisant mais poli il posa son regard sur chacun d'eux avant d'arrêter ses prunelles azurées brillantes sur Kalÿah Taliesïn. Il s'inclina avec grâce devant la jeune femme et lui décocha un sourire charmeur et rayonnant. « Bienvenu en Cartale Dame Taliesïn, bienvenu à vous également inconnus, j'espère que vous avez fait bon voyage  » Il fit une pause, le temps de redresser sa monture avec douceur et de promener son regard sur le reste du groupe avant de revenir sur Kalÿah« Je suis Kehlvh'an, le frère du monarque Nocturne. Nous nous somme déjà rencontré auparavant.. C'est un plaisir de vous revoir. On m'a prié de vous mener au palais dans les meilleurs délais mais je ne vous priverez pas non plus de notre hospitalité.  » Il présenta les sentinelles une à une puis repris « Mettons nous en route, et peut-être pourrez vous me faire l'honneur de quelques nouvelles de votre beau pays en attendant de discuter en compagnie de mon frère  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sentinelle
avatar
Ennemis : Sa témérité
Messages : 40

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Mar 24 Juil - 17:11


L'arc de ses sourcils frémit , sous la surprise ! " Des étrangers à Cartale ! "

Les émeraudes de Samyëeh s'assombrirent , à moins que ce ne fut le plissement de son regard qui ombra ses yeux, trahissant soudain les milles et une questions qui sourdaient dans son esprit après les révélations de Kehlvh'an. Aussi longtemps que leur chef n'avait pas donné d'explications, Sam ne s'était pas formalisée de leur sortie, trouvant inutile d'affabuler sur ce qui aurait très bien pu être une simple escapade, la traduction d'un besoin d'espace , et un moment d'évasion pur et simple. Les charges qui reposaient sur les épaules de leurs monarques les privaient trop souvent de la liberté de leurs mouvements , et imposaient leurs devoirs , alors cela n'aurait pas eu été étonnant de voir l'opalin s'octroyer un répits pour se ressourcer et cela , en compagnie de sa garde.
Maintenant que l'objectif de leur escapade était dévoilé, elle aurait aimée pouvoir en savoir plus . Mais à peine , exprimé le but de leur sortie, leur meneur lança sa monture dans une course folle , coupant à tout commentaire. Était-ce orchestré ainsi afin de signifier que les sentinelles n'avaient pas besoin d'en savoir plus pour l'instant présent ? La Na'Shäen ne laissa pas ses doutes lui faire perdre du temps , et sauta dans la seconde sur son Nashklä pour rattraper le terrain que Kehl avait gagné, ou du moins , le suivit à distance suffisante, se décalant quelque peu de son sillage, pour n'avoir à manger la poussière de la plaine accidentée que les montures foulaient pourtant à peine , semblant presque chevaucher en lévitation.
Ce n'est que lorsque la première barrière rocheuse s'imposa devant eux , que Sam franchit la distance la séparent de l'opalin. D'un regard appuyé , il signifia au groupe de se faire discret , hors la vue des visiteurs . Les Nashklä, parfaitement immobiles , se fondaient tels des caméléons dans les rochers, et le vent soufflait en leur faveur, ne trahissant en rien leur présence. La vénérable connaissait les spécificités des thériantrophes.Tout ce qui pouvait renseigner les sentinelles sur les différentes ethnies de Mérak et instruire les gardes des Opalins leur était inculqué, afin qu'ils soient prévenus des pièges qu'ils pouvaient être amené à contrer dans l'exercice de leur protection. En cela , les nocturnes tenaient un avantage certain, n'étant connu de personne ou presque ...

"En faire nos alliés ? vraiment ? Jusqu'à ce que , devant "Le" choix et "La" cause ultime, ils se réconcilient avec leurs congénères du Nord, privilégient le lien ethnique. Malgré leurs dissensions, ils sont frères Majesté " chuchota Sam d'une voix blanche à l'intension du Nyl'Nacra, laissant ainsi filtrer le doute qui la rendrait définitivement méfiante envers cette race ni humaine , ni animale.

Alors que les nocturnes se présentèrent devant les thériantrophes, le dédain qui avait assombrit le regard de Sam, la haut dans le sein réconfortant des roches ,à la vue des étrangers, faisait maintenant place à une orbe limpide et insondable, sublimé par le doux auvent de ses longs cils cendrés. Fière et droite , les épaules basculées en arrière pour se grandir encore un peu sur sa monture, elle accueillit les présentations d'un signe de tête déférent, bridant avec une maitrise parfaite ses sentiments et son aversion. Nocturne et vénérable, et fière de l'être !
Les nashklä , par contre, marquaient quelques signes de curiosité devant les inconnus,ne cachant en rien l’effervescence cérébrale qui animait les immenses fauves. Samy retint d'une tape amicale sa monture , dont les naseaux dilatés allaient d'un instant à l'autre aspirer la cape de l'homme du clan à force de reniflements.
" Bienvenu à Cartale " dit simplement Sam avec un sourire énigmatique, avant d'indiquer d'un geste large la marche à suivre. Déjà la Taliesïn et le Nyl'Nacra prenaient la tête du cortège ...



Ma fiche Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef du Clan du sud
avatar
Messages : 1143

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Lun 30 Juil - 19:03

Les trois thériantrophes patientaient depuis déjà un bon moment alors qu’elle vit enfin ce qu’elle convoitait : Les Nocturnes. Elle aurait mit sa main au feu que l’un d’eux, voire plusieurs d’entre eux, viennent les accueillir. Il n’était pas dans leur nature de laisser faire les choses et de toute façon, elle avait besoin d’eux pour retrouver le chemin qui la mènerait à leur chef. La voix cristalline de celui qui était à la tête du groupe résonna dans les montagnes. Une immense pureté émanait de ces derniers, ce qui fascinait grandement Kalyäh. Elle lui adressa un sourire à son tour, un sourire mystérieux qui faisait ressortir sa nature thériantrophe. C’était deux peuples à part, mais ils avaient leurs caractéristiques bien définies. L’homme enchaîna en se présentant et Kalyäh se rappela l’avoir déjà rencontré, comme il le mentionnait. Elle acquiesça doucement en jetant un regard à Luna et Celend.

L’une des sentinelles leur montra la route et la chef des thériantrophes s’empressa d’obtempérer, tout en gardant sa fille près d’elle. Elle posa son regard sur le Nocturne qui les avait accueillit et répondit :

« Heureuse de vous revoir également. Nous avons fait un excellent voyage sans encombre, comme je les aime. Merci de vous en informer. » Kalyäh marqua une pause en prenant le temps de détailler le paysage magnifique, elle n’avait pas souvent l’occasion de venir dans cet endroit. « Notre pays se porte bien, outre quelques problèmes dont vous aurez l’occasion d’en entendre parler tout à l’heure. Je crois que cette rencontre nous sera bénéfique. Les miens s’inquiètent énormément vous savez…et je ne pourrai dormir sur mes deux oreilles tant que ce ne sera pas terminé. Sinon, notre contrée est très prospère heureusement, les choses vont relativement bien au niveau de l’agriculture depuis que nous avons accès à ces nouvelles terres et j’en suis très ravis. »

Un léger sourire dérangea le naturel de son visage et elle repensa aux nombreux hommes qui avaient périt sur les navires marchands. Kalyäh eu un pincement au cœur lorsqu’elle se remémorait les récits qu’on lui avait fait part.

« J’en profite pour vous présenter ma fille, Luna Taliësin. Elle est présentement dans un processus d’entraînement intensif et commence à suivre sa formation politique, si je puis le dire ainsi. J’espère que sa présence ne vous gênera pas. Voici également mon maître d’arme, Celend Tirk, qui est là pour assurer notre sécurité. Ce sont deux personnes en qui j’ai une entière confiance et ce sont les seuls personnes qui vont pouvoir assurer la suite de notre alliance si jamais quelque chose devait m’arriver entre temps. »

Kalyäh ne préférait pas écarter cette éventualité, car étant à la tête d’un clan entier, elle savait que ce titre était souvent visé… La preuve, son père avait été assassiné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merak.forum-canada.com
Fille du Chef du Clan du sud
avatar
Messages : 51

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Mar 7 Aoû - 14:18


La jeune Luna s’était assise en silence pendant l’attente dans le but de méditer comme elle se devait de le faire à chaque jour. Bien que le temps n’était pas le plus approprié pour ce moment de recueillement, mais elle savait qu’il lui serait surement impossible de bien méditer plus tard et la jeune enfant savait qu’elle ne devait pas décevoir Daëron. Elle n’alla cependant pas avec Asa, restant tout près pour pouvoir observer et penser à tout ce qui allait se passé. Bien sûr l’idée qu’il pourrait arriver quelque chose de malheureux la rongeait, ce qui ne l’aidait pas à garder sa méditation. Après plusieurs minutes, ce fut l’esprit qui vint la rejoindre, s’assoyant à ses coté en silence et la regarda. Sans dire un mot la jeune fille se colla sur la grande tigresse et ferma les yeux, voulant chercher du réconfort.

-Asa… qu’est-ce qui va m’arrivé si elle disparait? Elle n’ pas le droit de partir.

L’esprit ne répondit pas, laissant la jeune enfant évacuer sa douleur. Avec le temps un lien très fort s’était développé entre les deux êtres, une synergie qui leur permettait de se comprendre sans dire un mot. Elles restèrent longtemps sans un mot, profitant de ce moment de répit pour se reposer dans ce monde où elle pouvait se retrouver seule. Puis, alors qu’elle ouvrait les yeux, le groupe de nocturne arrivait en silence. La couleur de peau de ces créatures variait d’un individu à un autre, ce qui capta immédiatement l’attention de l’enfant. Luna pencha doucement la tête sur le côté, observant plus précisément la dénommée Samyëeh de ses yeux félin qui étaient beaucoup plus présent depuis qu’elle avait débuté son entrainement avec Daëron. Elle semblait si sérieuse, si froide et distante. Bien que la jeune fille connaissait l’enjeu de la situation, elle avait du mal à comprendre un accueil aussi hostile.

Elle se mit en marche avec le cortège en silence, resserrant l’attache de sa cape autour de son cou avant de laisser ses longs cheveux tomber librement sur ses épaules. Elle replaça aussi un bandage sur sa main gauche, protégeant ses jointures qui étaient usée au sang après les longs entrainements avec son maître. Ce fut sa mère qui ouvrit les discussions parmi le groupe de visiteur, ce qui était normal vu qu’elle en était le chef. L’enfant écoutait avec attention, cherchant à déceler le plus d’information possible dans le discours de sa mère. Vint le temps des présentations, Luna écouta sa mère, qui rappela qu’elle pouvait ne pas survivre à cette aventure. Elle inclina respectueusement la tête vers le chef du groupe nocturne sans dire un mot. En silence elle se demandait si un jour elle aurait un rôle similaire à cet homme, le frère du monarque qui semblait être très influent en ces terres. Ce serait surement différent, l’enfant n’était pas seulement destinée à épauler sa mère, mais aussi reprendre le flambeau si jamais il lui arrivait quelque chose. Cependant cette destinée était encore très loin d’elle, elle avait à apprendre des tonnes de choses avant de pouvoir appuyer sa mère dans ses devoirs. Elle finit par prendre la parole et dit d’une petite voie gênée et timide bien que cristalline et mélodieuse.

-Je suis enchanté de vous rencontrer.

Elle n’en dit pas plus, spécifier qu’elle serait discrète et sage ne servait à rien car les paroles ne sont pas une preuve. Tout en marchant la jeune fille continuait d’observer Sam sans un mot, quelque chose chez la guerrière fascinait l’enfant. Peut-être était le mystère qu’elle émanait, ou encore son allure qui était différente, surtout avec son arme unique alors que le reste du groupe semblait avoir des équipements plus classiques. Tout au fond des yeux de Luna la Nocturne pouvait y trouver de la curiosité, de l’intérêt, aucun sentiment sombre ne semblait l’habiter. Au contraire si l’on scrutait le regard de l’enfant l’on pouvait voir quelle n’avait pas encore perdu sa pureté qui fait des enfants des élèves si géniaux, ce désir de tout connaître sans juger les autres, sans voir le mal partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intendant
avatar
Messages : 39

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Mar 7 Aoû - 16:44

Prenant la tête du groupe en compagnie de Kalÿah il s'arrenga toute fois pour ne pas distancer les autres. Il n'avait pas répondu à la remarque de Samyëeh, n'en avait, à vrai dire, pas eut l'opportunité au vu de la prolixité de la thériantrophe tigre à lui répondre, ce qu'il ne regrettait absolument pas bien entendu. Il comptait s'entretenir avec la jeune sentinelle une fois à Perithale. Comprendre les doutes qu'elle pouvait nourrir était chose aisée et il souhaitait, si ce n'était la convaincre, tout du moins avoir l'occasion d'échanger avec elle. Son visage d'ivoir se teinta de gravité à l'entente de ses mots mais il sourit, se voulant rassurant

« Je suis ravis d'entendre que vous avez fait bonne route et je déplore profondément l'inquiètude qui a gagné votre peuple. Mon frère m'a informé de votre missive évidemment. Je vous assure que nous sauront, ensemble, regler toutes les questions nécéssaires et vous rassener du mieux que nous pourrons » Il se tourna ensuite, souriant avec une douceur infinie,vers la jeune enfant qui accompagnait Kalÿah et dont la voix ressemblait presque à celle d'une enfant nocturne par sa clarté. « C'est un plaisir Luna. » Revenant un bref instant vers Kalÿah il enchaina « Pourquoi nous gênerait-elle ? Elle est la bienvenu si vous la juger apte à participer d'une manière ou d'une autre. Peut-être cependant vaudrait-il mieux ralentir un peu le rythme que j'ai prévu de nous faire prendre. Je vous escomptais à l'entrée des monts, non à la frontière. Nous irons moins vite »

Jettant un bref coup d'oeil vers les sentinelles il échangea un signe de tête et le groupe se fit moins pressé. Il entretint la conversation sans effort apparent durant le trajet qui se faisait tout de même fort long. A la faveur d'un instant où le reste du groupe se retrouva légèrement distancé il se pencha vers Kalÿah et chuchota à voix basse

« Dame Taliësin, ce n'est point en Cartale qu'il vous adviendra malheure, je vous le jure. Cette alliance est une bénédiction et vous une jeune femme fort éclairée, il serait extrêmement dommage de vous perdre alors qu'il vous reste tant de chemin à parcourir. » Il n'en rajouta pas plus mais lui sourit très simplement et laissa le groupe les rattraper. Ce ne fut qu'une fois arrivé en vue du passage vers la citée gardienne qu'il s'arrêta, levant doucement la main pour ordonner aux autres de faire de même. Se tournant il les contempla avec sérieux.

«  Bien que vous soyez des invités il est préférable que vous ne puissiez voir la route à partir d'ici. N'ayez aucune crainte, nous vous guiderons avec sûreté jusqu'à un abris pour passer la nuit.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exaltée
avatar
Ennemis : La colère
Messages : 9

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Mer 8 Aoû - 0:41

L'atmosphère était quelque peu tendue ces temps-ci, et Elvadryël l'avait ressenti. Le Monarque semblait préoccupé par les affaires qui se tramaient, et il avait de quoi. La trahison de Knox Dee’laguer  avait profondément marqué les Nocturnes, qui étaient d'ordinaire si soudés. Il menaçait de faire échouer une vengeance préparer depuis des siècles...rien que ça. En plus de ça, il avait réussi à faire douter leurs alliés quant à la loyauté de toute la Nation des Nocturnes. L’Exalté sentait que le changement allait arriver, que quelque chose allait exploser. Elle était inquiète de l'avenir de son peuple, et avait besoin de pouvoir réfléchir au calme. C'est pourquoi elle s'était isolée dans La Citadelle, le palais sacré des Vénérables.

Trois thérianthropes du Clan du Sud étaient sur le point d'arriver. C'était dans ses mœurs, de s'inquiéter quand des étrangers s’immisçaient dans la routine haineuse et rancunière des Nocturnes. Elle n'avait jamais vu d'autres races que ses semblables, depuis cent dix sept années. Elle appréhendait leur venue, et pourtant elle devait garder la tête froide pour pouvoir exercer son métier, et être de bon conseil à son Monarque. Il avait tant de charisme et de prestance, qu'il était parfois déconcertant d'être en sa compagnie. Parfois, elle avait l'impression de s'effacer totalement face à un personnage d'une telle trempe.

Oui, elle nourrissait une certaine admiration pour le Monarque, et une certaine fierté d'être menée, et même que tous les siens soient menés, par un Nocturne de cette envergure. Mais rien ne devait paraître, rien ne devait influencer son jugement, pour qu'elle puisse toujours réussir à trouver les mots. C'était son devoir. On comptait sur elle pour ça, et c'est pour ça qu'on l'avait nommée conseillère. Parfois, le poids des responsabilités la pesait.

Elle se prépara donc pour l'entretient. Elle se vêtit de sa plus belle robe, une robe noire et longue, avec une légère traîne derrière, laissant voire ses épaules nues, ce qui faisait ressortir le teint blanchâtre de sa peau, dont elle était si fière d'exhiber. Un collier et boucles d'oreilles assorties. L'accessoire qui sortait de l'habitude : une tiare d'argent pour orner son front. La première impression était pour elle primordiale, c'est pourquoi elle devait toujours s'assurer d'avoir de la prestance. Pour au moins essayer d'égaler le Monarque. Elle était enfin prête, et s'engagea sur le chemin qui menait au palais, là où l'attendait l'Opalin pour discuter des derniers points sur la venue des thérianthropes.

Elle arriva enfin au Palais, et traversa les couloirs avant d'atteindre la majestueuse salle du trône. Des gardes la laissèrent passer, et l'Exalté pénétra dans la salle. Elle marcha gracieusement jusqu'au Monarque déjà installé dans son siège, regardant droit devant elle sans jamais le quitter des yeux. Puis, quand elle fut à une distance raisonnable, elle lui adressa un sourire poli et s'inclina humblement face à celui qu'elle servait, en tenant habilement sa robe noire. Et en baissant la tête toujours avec humilité, elle le salua:


Votre Altesse.

Elle se redressa, et l'observa. Elvadryël fit enfin quelques pas pour arriver à ses côtés, mais sans rien dire. Elle attendait toujours qu'il prenne la parole en premier. Depuis dix sept ans, elle avait gardé cette "coutume". Elle pouvait peut être paraître froide à être aussi à cheval sur les règles de politesse, mais pour elle, ce n'était qu'une marque de respect et de dévouement.


Dernière édition par Elvadryël Hyak'nur le Jeu 9 Aoû - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monarque
avatar
Race : Lilial
Âge : 432
Attiré(e) par : Les Mâles
Ennemis : Les Reflets de l'Ombre
Messages : 676

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Jeu 9 Aoû - 16:07

Syhl drapé de ses plus belles étoffes se faisait patience. Les Thériantrophes approchaient, et avec eux des questions dérangeantes auxquelles il faudrait donner des réponses, mais aussi et avant tout une alliée. Il se devait de considérer Kalyäh ainsi comme son frère le lui avait judicieusement suggéré. Il est vrai que Syhl avait toujours été plus doué pour diriger les Nocturnes que comprendre les autres races. Et laisser une étrangère et presque inconnue s’immiscer dans ses affaires n’était pas chose aisée, jamais la diplomatie ne lui avait paru si envahissante. Laissant un très léger soupire lui échapper il chassa ses pensées pour se concentrer sur le présent. Le Hall du Trône était en cours de préparatifs, et le va et vient incessant des valets et serviteurs du palais donnait des airs de fourmilière à la longue salle. Kehl était parti dans la matinée, la délégation qu’il était chargé d’escorter ne serait donc pas là avant le surlendemain, et encore. D’ici là il préférait se préparer convenablement, lui mais aussi les lieux et ses conseillers. Il avait demandé aux Exaltés de le rejoindre pour discuter de la rencontre à venir. Il leur devait bien quelques explications.

Elvadryël, la plus jeune des trois, fut aussi la première à se présenter. Traversant la pièce ivre d’activité de sa grâce tranquille, elle ne le quitta pas des yeux et il fit de même. De ses trois hauts-conseillers, elle était la plus mystérieuse, celle qu’il cernait le moins, celle qui lui échappait le plus. Il pressentait en elle un étrange péril, mais n’aurait su dire vers qui le danger se tournerait. Pensif à son sujet il la laissa approcher et le saluer avant de desceller ses lèvres qui s’étaient d’elles-mêmes fleurit d’un sourire accueillant.

« Exaltée Elvadryël, constata-t-il en inclinant légèrement la tête, vous êtes aussi ponctuelle qu’à l’accoutumé. Les autres ne devraient tarder. »

Et en effet, quelques minutes plus tard, les deux silhouettes attendues vinrent s’incliner à leur tour devant le trône. Les saluant en retour Syhl embrassa d’un regard grave les trois Exaltés avant d’entamer la discussion.

« Vous n’ignorez pas que très prochainement ce sol sera foulé par autres que nous. Vous savez aussi que depuis des mois maintenant de petits villages Theriantrophes se sont installé à la pointe Sud de nos terres, et ce avec mon accord. Tout ceci faisant parti de l’alliance contractée avec la race mi-animale des Sudistes.

Prenant une pause pour vérifier leur approbation il chercha ensuite les mots les plus clairs pour traduire ses pensées. Le Syshyä ne tarda toutefois pas à franchir ses lèvres à nouveau.

Il y a peu encore leur chef m’a contacté pour réclamer cette audience afin d’éclaircir certaines accusations qu’elle ne manquera pas de faire peser sur nos lames. Dans sa précipitation la Theriantrophe a rompu notre accord en révélant notre existence à quelques proches qu’elle juge de confiance.

Comme il s’y attendait, des traces de colère et d’indignation rendirent les visages de ses conseillers hostiles, aussi poursuivit-il sans tarder afin de calmer leur ire tout comme Kehl l’avait fait avec lui, mais il ne put leur en vouloir, ayant eu la même réaction.

Bienheureusement lesdites personnes l’accompagnent et seront là dans quelques jours à ses côtés... »

Et il se tu enfin pour laisser libre champ aux Exaltés d’exprimer leurs opinions et points de vues, espérant d’eux comme toujours des conseils pertinents, ensuite, il aviserait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exaltée
avatar
Ennemis : La colère
Messages : 9

MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   Jeu 9 Aoû - 20:55

Les portes s'ouvrirent à nouveau, et ses deux autres collègues s'approchèrent du trône. Elle les rejoignit et les salua. Puis le Monarque commença à exposer ce dont il était question, ou plutôt...ce qui posait problème. Il annonça qu'une partie du pacte secret avait été rompu. Tandis que les deux Exaltés prenaient un air outragé et que la tension commençait à monter, Elvadryël serra ses mains, surprise et inquiète de cette nouvelle. Elle ne pensait pas d'abord à la vengeance qui risquait d'être compromise en dévoilant leur secret, mais plutôt au danger que représentait les humains pour le peuple des Nocturnes. Le massacre et l'humiliation de ses semblables la tourmentait plus que tout.

Puis l'un deux prit la parole, en s'adressant directement au Roi. Il semblait encore agacé par ce qu'il venait d'apprendre, et cela se voyait dans les gestes de ses mains, qu'il agitait dans tous les sens pour appuyer son discours :


« Si elle a rompu l'accord, qui sait ce qu'elle pourrait rompre encore ? Si on peut trahir une fois, il n'y a aucun mal à trahir une deuxième fois ! Elle vient de sérieusement remettre en question sa loyauté et ses intentions. C'est un affront qu'elle vient de commettre, et les Nocturnes doivent être intransigeants. Nous nous sommes déjà fait écrasés par le passé, et maintenant nous ne nous laisserons plus faire. 

Le visage de la Nocturne restait impassible, mais on pouvait lire sans difficulté dans ses yeux, l'angoisse qu'elle éprouvait. Elle tentait de chasser ses pensées, pour ne pas obstruer son jugement, pour garder la tête froide.Le deuxième exalté, plus ancien que le premier, lui répondit alors :

- Je suis d'accord avec toi, mais il ne faut pas laisser la colère te guider, mon ami. Il serait préférable d'entendre les raisons de ses agissements avant de la blâmer de la sorte. Et puis, nous avons un moyen de pression avec les terres du sud. Ils sauront que si nous leur avons donné ces terres, nous sommes capables de les récupérer. Ce ne sont que de petits villages fermiers qui viennent exploiter les terres fertiles, ils n'ont donc aucune défense, et nous pourrons en saccager ou en piller un pour les avertir que nous ne rigolons pas. En plus, nous avons aussi les étrangers qu'elle amène avec elle aussi. Elle n'a sûrement pas choisi des personnes sans importance de son clan, donc nous pourrons les garder en lieu sûr pour affaiblir leur clan.

Les deux se tournèrent alors vers Elvadryël qui ne tarda pas à rajouter ce qu'elle pensait de cette situation :

-Si nous faisions cela, nous ne ferions preuve que de barbarie, et non de diplomatie. Et la barbarie, est la dernière chose dont nous avons besoin avec la guerre qui approche à grand pas. Il ne faut pas oublier que ces sudistes sont des alliés de taille, et bien que je ne doute pas de la force de nos troupes, nous ne ferons pas le poids si les humains s'allient à d'autres royaumes, et si les sudistes s'allient à eux pour se venger de ce que nous aurons fait. Il ne faut pas employer la violence, car nous n'obtiendrons que de la violence en retour. Certes c'est offensant d'avoir briser ainsi notre secret, mais au moins elle nous a prévenus de ce qu'elle avait fait. Ce n'est pas comme si nous l'avions appris d'un intermédiaire. Son honnêteté est, du moins pour moi, une preuve de sa bonne foi, et de sa volonté d'entretenir des relations paisibles entre nos deux peuples. Je propose qu'avant de nous élancer dans des manigances pour assurer nos arrières, nous devrions entendre ce qu'elle a à dire, et que nous agirons en fonction de ce qu'elle dira. Je ne pense pas que ses intentions soient mauvaises, car elle a trop d'intérêt dans cette alliance pour la briser. »

Elle s'arrêta enfin, reprenant calmement son souffle après cette longue tirade. Les trois conseillers venaient d'exposer leurs avis. Et maintenant, ils attendaient que le Monarque tire sa propre conclusion sur ce qu'il venait d'entendre. L'Exalté Elvadryël espérait que son raisonnement avait réussi à convaincre son supérieur, et qu'il choisirait la voix de la sagesse et de la diplomatie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Conflits internes (Suite du Complot) [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Blacky et Kimy, la suite. 2/2 (terminé)
» Un sombre complot [Illumina, Ision, Esprit, Ash] [TERMINÉ]
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les lunes de Merak :: MerakTitre :: Cartale :: La Surface-